Vos doutes peuvent vous rapprocher de Dieu

Vos doutes peuvent vous rapprocher de Dieu

« Oui, Dieu est bon pour Israël, Pour ceux qui ont le cœur pur. Toutefois, mon pied allait fléchir, Mes pas étaient sur le point de  glisser; Car je portais envie aux insensés, En voyant le bonheur des méchants… (  ) …Quand j’ai réfléchi là-dessus pour m’éclairer, La difficulté fut grande  à mes yeux, jusqu’à ce que j’eusse pénétré dans les sanctuaires de Dieu »
Psaume 73.1-17

Dans ce psaume, l’auteur partage ses réflexions sur une question qui est loin de faire nouveauté.
Une question commune à tous les croyants qui, semblable à un mur infranchissable, vient nous heurter tôt ou tard dans notre cheminement spirituel, menaçant de nous faire perdre notre équilibre.

C’est la douloureuse et éternelle question du pourquoi ?

- Pourquoi les méchants semblent-ils heureux alors que les innocents souffrent ?

- Pourquoi le fidèle est éprouvé alors que l’infidèle semble béni?

- Pourquoi les innocents souffrent-ils du malheur tandis que les coupables restent impunis ?

- Pourquoi le mal triomphe-il ?

- Pourquoi la justice de Dieu tarde-t-elle à s’exercer ?

Le psalmiste avait littéralement de gigantesques points d’interrogations en lui qui l’empêchaient de trouver la paix en Dieu. Ces questions venaient troubler sa sérénité, parce qu’elles étaient inconciliables avec l’idée d’un Dieu bon et juste.

Il était en conflit avec lui-même, car une partie de lui voulait bien croire sans comprendre, mais une autre avait besoin de réponses pour pouvoir croire.

Semblable à ces moments où toutes nos pensées aussi profondes soient-elles ne suffisent plus à nous donner la paix, le Psalmiste était comme dévoré de l’intérieur par toutes ces questions sans réponse.

De tels moments sont des temps particuliers où nos réflexions doivent laisser place à quelque chose de plus grand, à quelque chose de Divin.

Oui, nos interrogations sont des appels à entrer dans une nouvelle dimension en ce qui concerne notre expérience du Divin.

Pour le psalmiste, cette révélation consista à regarder au sort final des méchants, car il était emprisonné dans sa temporalité et était incapable de mettre ses problèmes en perspective, il avait besoin de voir plus loin, de voir au-delà de tout ça. En effet, si les méchants semblaient triompher momentanément, ils étaient en réalité sur une route glissante et dont l’issue était une mort éternelle certaine. Le temps donnerait raison à Dieu et à ceux qui se confient en lui.

Ainsi, nos doutes et nos questions sont des moyens de nous faire entrer dans le Sanctuaire, parce que vient le moment où nous réalisons que seul Dieu a la réponse aux questions difficiles que la vie vient nous poser. Face à nos réflexions et au vide qui nous habite, il y a une étendue, une immensité et une profondeur trouvées seulement et uniquement dans la présence de Dieu.

Oui, au-travers de nos doutes, Dieu nous appelle à lui pour une révélation.

Vous qui, comme le psalmiste, êtes confus et perplexe face aux injustices de l’existence humaine, rendez-vous là où nos interrogations deviennent des révélations, là où nos déceptions deviennent adoration, là où le Divin transcende l’humain, là où le Fils nous montre la croix et où le Père nous ouvre ses bras, là où ce qui est mort revient à la vie et où le jour embrase la nuit.

Oui, comme le psalmiste, venons et entrons dans son Sanctuaire. Venons-y sans plus attendre, car en Jésus-Christ le chemin a été grand ouvert.

À la croix, Jésus nous a ouvert les portes du Sanctuaire et a même déchiré le voile qui nous fermait l’accès au Lieu Très Saint. Là même, il a écrasé notre ennemi sous ses pieds et nous a donné la victoire en son nom.

C’est pourquoi, même si notre ennemi semble triompher momentanément, n’hésitons pas à lui rappeler que bientôt viendra le jour où son règne prendra fin.

Mais, en attendant l’heure de la victoire finale, faisons comme nous y invite l’Epître aux Hébreux, et entrons dans le Sanctuaire par la route nouvelle et vivante que Jésus a ouverte devant nous.

N’attendons plus. Venons humblement en sa présence avec des accents de louanges reconnaissantes et laissons Jésus transformer nos doutes et nos questions en de profondes certitudes.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires
  • calina75 Il y a 2 années, 2 mois

    AMEN Seigneur oui j'ai des doutes beaucoup de questions le pourquoi? Comment ? ces questions qui restent sont réponses je viens te les poser te les déposer aux pieds de la croix afin que seigneur tu puisse me répondre. J'ai confiance en toi seigneur je sais que tu va te révéler à moi afin que je comprenne que j'avance dans ton chemin seigneur dispose mon coeur a recevoir tes message à les comprendre. Seigneur merci d'être présent chque jour dans ma vie tu est et restera à jamais dans ma vie et dans mon coeur tu es le chemin la vérité la vie avec toi je suis victorieuse amen
  • Jean-Pierre HÉRIS Il y a 2 années, 2 mois

    J'avoue que moi également parfois dans mes difficultés actuelles j'ai eu des doutes et des questions sans réponses et pourtant à chaque fois et au moment où je ne m'attend pas le mieux se présente et je reprend espoir, que Dieu me donne la force de consolider ma foi et de rejeter les mauvaises pensées dirigée par Satan. AMEN
  • sandiopine Il y a 2 années, 8 mois

    Seigneur c’est vrai j'ai beaucoup de doutes concernant ma vie, tu vois comment elle est mais je reste confiante en toi, merci de m'accorder ta grâce chaque jour face au chômage, et la précarité donne moi chaque jour à marcher selon ta volonté, merci pour ton amour et ta fidélité. Fais moi voir ta gloire jésus dans ma vie. Amen que toute la gloire te revienne.