Entretiens la clé de ton âme !

Entretiens la clé de ton âme !

Avez-vous remarqué que certaines serrures s'ouvrent plus facilement que d’autres ? Certains d’entre vous se rappellent peut-être que, quand ils étaient petits, ils pouvaient utiliser de vieilles clés pour ouvrir une remise ou une vieille armoire en bois. Celle où vos grands parents rangeaient des confiseries délicieuses qu’ils partageaient avec vous au moment de votre visite.

Ces vieilles “serrures à gorge” sont très faciles à crocheter, tant le mécanisme est simple. Le fait de tourner la clé à l'aide d’une gorge à l’intérieur du mécanisme suffit pour verrouiller ou déverrouiller la porte.

Les nouvelles serrures sont bien plus performantes et les portes de nos maisons bien mieux protégées. En effet, elles comportent un système de petits pistons sur ressort, qui une fois alignés grâce à la découpe complexe de nos clés modernes, permettront d’ouvrir la porte. 

Jésus, la meilleure serrure de l’univers !

Quand j’ai lu la bible, dans Matthieu 4, le passage expliquant la tentation de Jésus dans le désert, je vous avoue m’être dit : “Seigneur, tu es trop fort”.

Jésus est 100% Dieu, mais Il est également dans un corps de chair et donc 100% homme, ressentant ce que chacun d’entre nous peut éprouver. Nous pouvons donc penser, même un court instant : “Ok, Seigneur, là, c’est la limite du miracle, que même toi, tu ne cèdes pas à la tentation après 40 jours !”

Je me suis demandé si Jésus n’avait pas utiliser sa puissance divine, pour ne pas éprouver ou ressentir, jusqu’à ce que je remarque ces trois éléments : 

  • Jésus est tenté au moment où Il a eu faim, pas avant.

  • Satan propose un bien-être pour le corps physique de Jésus. (Le pain pour assouvir sa faim, la richesse de la terre pour un bien-être matériel…)

  • A chaque tentation, Jésus répond, non par son désir charnel, mais par son désir d'obéir et de rendre gloire à son Père uniquement.

J’ai compris à cet instant que Jésus avait utilisé une serrure imparable, celle de l’Esprit ! Aucun privilège mystique, ni favoritisme attribué à Jésus. Le Jésus 100% Dieu laissait le Jésus 100% homme au vestiaire, par amour et obéissance au Père.

Jésus est la serrure parfaite, ne pouvant être ouverte que par la clé de Dieu le Père.

Son dévouement, son obéissance, son Amour pour son Père et son désir de le glorifier à travers ses actes et ses paroles sont sa priorité absolue.

Dans le jardin de Gethsémané, nous savons que Jésus a très peur, au point de transpirer des gouttes de sang et d’angoisse. Mais Il prononce : “Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi ! (...) Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. Mon Père, s'il n'est pas possible que cette coupe s'éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite !”. Matthieu 26-39 et 42

Jésus sait que son sacrifice permettra le Salut de quiconque croit, et décide encore d’obéir par Amour pour son Père et pour les hommes. Nous pouvons voir qu’Il est bien volontaire, car après que Pierre ait sorti son épée et coupé l’oreille du soldat romain, afin d’éviter l’arrestation de Jésus, Il lui dit : “Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l'instant plus de douze légions d'anges ?”

Voyez frères et soeurs, comme à chaque fois, notre Seigneur, verrouille son Esprit sur la volonté de Dieu le Père et non sur son envie charnelle.

Maintenant que nous avons la solution, comment faire pour y arriver ?

Jésus a utilisé la prière et le Saint Esprit pour verrouiller la serrure et empêcher le péché d’ouvrir la porte. Dieu nous a envoyé son Saint-Esprit qui est disponible à quiconque le demande.

Ne baissons pas les bras en cas de chute, mais demandons à Dieu de transformer nos serrures à gorge, en serrures à pistons de plus en plus complexes, afin de nous verrouiller au péché. Allons toujours de l’avant, entretenant sans cesse les pistons de nos serrures, afin d’éviter les mêmes erreurs et péchés.

Alors, frères et soeurs, je vous invite à prier afin de demander à Dieu que votre foi, votre relation et votre proximité avec Lui grandissent toujours plus.

Soyez bénis et persévérez,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires