Est-ce un péché que de passer à côté de l'appel de Dieu ?

Est-ce un péché que de passer à côté de l'appel de Dieu ?

Pécher signifie en particulier rater la cible, ou manquer le but, en hébreu חָטָא (Rhata).

Notre désir en tant que chrétiens, est d'être en phase avec notre Dieu, en d'autres termes de ne pas rater la cible, et de répondre oui à Dieu. 

Mais si on résiste à Dieu, que se passe t-il ? 

Moïse, ce grand leader, est un bon exemple. Après avoir été élevé à la cour de Pharaon, Moïse a passé quarante ans dans le désert à garder les moutons, le plus souvent seul et dans le silence. 
Puis Dieu l'appelle, et Moïse accumule les « bonnes » raisons pour ne pas lui obéir : 

On croit rêver : Le grand Moïse, l'homme à qui Dieu parlait « bouche à bouche », commence sa carrière par se comporter comme un petit garçon. Mais Dieu ne lui en tient pas rigueur. Il finit pourtant par hausser le ton, pour lui adjoindre immédiatement son grand frère Aaron, qui parle facilement et qui sera chargé de relayer ses paroles auprès du peuple. 

Alors la colère de l'Eternel s'enflamma contre Moïse. Il dit :  

N'y a-t-il pas ton frère Aaron, le Lévite ? Je sais qu'il parlera facilement, lui. Le voici même qui vient à ta rencontre. Quand il te verra, il se réjouira dans son cœur.Tu lui parleras et tu mettras les paroles dans sa bouche, et moi, je serai avec ta bouche et avec sa bouche et je vous enseignerai ce que vous devrez faire. 
C'est lui qui parlera pour toi au peuple : il te servira de bouche et toi, tu tiendras pour lui la place de Dieu. 
Exode 4.14-16  

 Dans cet incroyable dialogue, on s'aperçoit que Dieu ne lâche pas le morceau, et qu'il balaye une à une les réticences de Moïse et lui donne les arguments et les moyens de réussir la mission qu'il lui donne. 

Et si on ne répond pas à la première interpellation ? 

Là on pense à Jonas. Dieu lui enjoint de parler à Ninive, et Jonas immédiatement s'enfuit par la mer dans la direction opposée. (Jonas 1.3

Mais quand Jonas se retrouve dans le ventre d'un gros poisson, il crie à Dieu, et se retrouve sur la terre ferme.  

Alors Dieu lui ordonne une deuxième fois d'aller à Ninive pour exhorter ses habitants à la repentance. Cette fois-ci Jonas obéit. Et Ninive revient à Dieu !  

On a donc vu Moïse, qui discute avec Dieu pour lui démontrer qu'il n'est pas la bonne personne, et qui finit par devenir le grand leader que l'histoire connait. Puis Jonas qui désobéit délibérément, puis obéit sous la pression de Dieu et surtout des circonstances, puis qui en veut terriblement à Dieu d'avoir été bon envers les Ninivites. Ils ne correspondent pas vraiment aux modèles de bons serviteurs. 

Dans le Nouveau Testament, on se rappelle du magnifique dialogue de Jésus ressuscité avec Pierre : 

Jésus lui demande deux fois : Pierre m'aimes-tu ? (agapeo) = d'un amour infini, et Pierre, trop conscient de qui il est, ne peut que lui répondre : Je t'aime d'amitié (fileo) 

La troisième fois on peut dire que Jésus se met à son niveau, et lui demande s'il l'aime d'amitié (fileo) et Pierre confirme : Oui, je t'aime d'amitié. 

Jésus a posé trois fois la question et a confirmé trois fois la mission de pasteur de Pierre. Qui d'autre que Jésus, le Fils de Dieu, peut remettre en selle celui qui l'a renié au pire moment de sa vie ?

En conclusion on peut affirmer que Dieu est patient et miséricordieux, et qu'il ne se laisse pas impressionner par nos refus, nos dysfonctionnements et nos lâchetés. 

Donc pour répondre à la question de départ, on peut dire que oui, ce n'est pas bien de résister à Dieu, car la désobéissance est un péché. Mais que Dieu, dans sa grande miséricorde et sa grande patience, nous donne toujours une DEUXIEME chance et de nouvelles opportunités de marcher avec lui dans la joie et l'obéissance. 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

54 commentaires
  • EvelyneGubry Il y a 2 mois, 3 semaines

    Je suis pas toujours à l écoute 👂 de ce que dieu me conseil mais chaque jour je veux te suivre pour mieux te connaître je t aime Jésus christ 🙏
  • Yaovi Il y a 2 mois, 4 semaines

    Ouf !! Ça m'a ouvrir les yeux comment je vais faire ?? Comment je saurai que j'ai un appel ??
  • Yvon Il y a 2 mois, 4 semaines

    Si on analyse les motifs énoncés par Moïse pour ne pas répondre à l'appel de Dieu, on peut dire qu'ils sont tous humainement recevable ! Il y en aurait un particulièrement convainquant : " je n'ai pas la parole facile " Dieu ne lui a pas promis de lui donner une facilité de parole mais lui a donné un "associé" en la personne de son frère. Quand Dieu appelle à Son service, il donne toujours toujours les moyens nécessaires pour entrer dans son oeuvre (pas nécessairement comme nous le souhaiterions nous !) "Ma grâce te suffit" a-t-il dit à l'apôtre Paul.
  • Afficher tous les 54 commentaires