Est-ce un péché que de se marier avec un(e) non-chrétien(e) ?

Est-ce un péché que de se marier avec un(e) non-chrétien(e) ?

Peut-on devenir une même chair, un même corps, avec quelqu’un qui ne partage pas notre foi ? En d’autres termes, peut-on s’associer durablement à un non-chrétien de manière à ne faire qu’un ?

Un couple marié choisit de marcher ensemble sous le même joug, dans la même direction, à la même vitesse, pour sa vie durant.

C’est pourquoi la Bible réprouve tout mauvais assortiment.

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger.
Quelle part a le fidèle avec l'infidèle ?

2 Corinthiens 6.14-15

Dans ce passage, Paul nous parle de toute forme d’association qu'un chrétien peut engager avec autrui. A fortiori, ces recommandations s’appliquent à la plus forte union qui soit : celle qui fait d’un homme et une femme une seule chair. 

C’est pourquoi il est dit : L’homme quittera père et mère
pour se lier à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un,
si bien qu’ils ne seront plus deux, mais un seul être.
Que l’homme ne dissocie donc pas une unité que Dieu lui-même a créée.
Marc 10.7-9 (Parole Vivante)

Ce verset va même beaucoup plus loin : il précise que c’est Dieu lui-même qui unit les époux.

Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant ; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut ; seulement, que ce soit dans le Seigneur.
1 Corinthiens 7.39

La Parole de Dieu réprouve donc clairement l'union d'un chrétien avec une non-chrétienne, ou inversement.

Et si un couple spirituellement non assorti persiste et se marie ?

L'argument souvent avancé par ceux qui s'apprêtent à passer outre cette prescription divine est : "J'amènerai mon futur conjoint au Seigneur". L'expérience montre que beaucoup des chrétiens qui ont tenu ce raisonnement, non seulement n'ont pas gagné leur conjoint au Seigneur, mais sont eux-mêmes devenus rétrogrades. Ils ont souvent vécu de telles difficultés, qu’ils ont amèrement regretté leur désobéissance. En effet, la personne mariée à un incroyant devra parfois suivre la mauvaise direction imposée par son conjoint. Et si elle résiste, alors ce seront tiraillements, disputes, dysfonctionnements, et mise en péril du couple lui-même ...

Isabelle Rivière nous donne son témoignage ici.

Une des difficultés pour gagner quelqu'un au Seigneur, après avoir établi une relation amoureuse (même dans la chasteté), est la tentation pour le non-chrétien de vouloir se convertir pour plaire à l'être aimé qui veut le conduire à Christ. Il y a là un énorme facteur de risque, même si le phénomène est inconscient.

En conclusion :

Dieu nous laisse libres d’épouser qui nous voulons. Mais lui désobéir en épousant un non-croyant aura des conséquences qu’il faudra supporter, peut-être même quotidiennement. L’harmonie entre les deux époux, par laquelle passe le bonheur du couple, est bien difficile à atteindre quand les fondements ne sont pas les mêmes.

De façon générale, quand Dieu interdit, c’est pour notre bien. Alors si nous voulons être heureux, obéissons joyeusement à notre Dieu et laissons-le nous guider dans le choix de notre futur(e) époux(se) !

Petite précision :

Cet article est une étude biblique. Il ne veut porter aucun jugement sur les personnes qui auraient épousé un(e) non chrétien(e). Car nous sommes tous en cheminement et en voie de sanctification, et notre Dieu est un Père plein de miséricorde.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Retranscrit par les mains d’Elisabeth, ce récit rend la vie des siens dynamique et pétillante. Il nous fait passer des rires aux larmes, des concepts les plus rudimentaires à la philosophie de la vie...

L’ouvrage pourrait s’intituler carpe diem tant Elisabeth, malgré les difficultés traversées et communes à beaucoup d’entre nous, a su puiser de l’espoir dans sa foi, son goût de vivre et ses amis.

Découvrez et procurez-vous le livre "Hors-Piste" en cliquant sur ce lien ! 

107 commentaires
  • Yann SIMON Il y a 1 année, 3 mois

    Âgé de 43 ans, je pense avoir plus que le droit de penser à une union par les liens du mariage, comme l'ayant vu chez tant d'autres personnes, souvent plus jeunes... Comme beaucoup, voyant les années passer, bien que sachant que ce n'est pas le cas, j'ai tendance à demander au Seigneur s'il ne m'a pas oublié, lui qui a comblé tant de couples et familles... Par principe, étant croyant, l'on a tendance à chercher ’’l’âme sœur ’’ dans une église, une structure chrétienne.... Je travaille avec des non-croyantes, et il m'arrive souvent de voir en beaucoup d'elles des personnes plus vraies, plus accessibles par rapport à des personnes d'églises plus distantes et froides... Je ne cache pas que si cela dure trop longtemps, si une opportunité se présentait avec une non-croyante, je finirais par mettre de côté ces principes qui rendent tant de célibataires malheureux par la solitude et l'incompréhension, et qui pourtant se confient au Seigneur pour une réponse tellement légitime qu'ils ne voient jamais arriver contrairement à des ’’privilégiés’’ en couples. Les ’’donneurs de leçons ’’, grands absents actuels, surgiraient soudain, mais trop tard...
    • Virginie Il y a 8 mois, 1 semaine

      C'est un peu mon vécu yann Sur ce la parole de Dieu la seule chose à écouter et à pratiquer pour éviter de ce tromper de chemin c'est vrai que le refroidissement des chrétien aujourd'hui na jamais était aussi présent mais c'est normal c'est biblique je suis célibataire et malade mais non malheureuse Car Dieu a mis des eaux vives dans ma solitude mais je pense que en tant que chrétien n'est pas compatible de se marier avec non chrétien car il ya 2 mondes qui s'affrontent et c'est une réalité même si ont crois être bien tomber faut pas se fier aux apparences...
    • BetiaPamelaKouassi Il y a 10 mois

      Je bénis le Seigneur pour votre vie, cher Yann. Je respecte votre opinion et je la comprends car j'en ai fait l'expérience.Je me permets quand même d'apporter ma contribution sur un point. Nous sommes tous des frères en humanité. De ma petite expérience, j'ai compris un peu la parole de Dieu qui nous dit que les enfants de ce monde sont très habiles. Gardez la parole de Dieu comme une lumière sur votre pat et cela en tout, et vous arriverez à bon port. Si vous choisissez une personne avec qui vous voudrez faire le chemin de la vie, il est important et préférable que vous ayez les mêmes fondements, ou du moins que vous soyez d'accord à avoir les mêmes fondements. Si le Christ Jésus est votre fondement, alors vous comprenez que cheminer avec un non croyant pose un problème de base. Or un immeuble aussi joli soit t'il ne tiendra pas longtemps sans une bonne fondation. Recevez mes amitiés en Christ.
  • Luigi Delfino Il y a 2 années, 1 mois

    Je suis en désaccord complet avec cet article, bien que je respecte son auteur plus qu’il ne semble respecter nos frères non croyants. Le Seigneur accueille tout le monde, quelles que soient les convictions religieuses de ses enfants, je ne pense dès lors pas que les non chrétiens, dès lors que leur amour pour une chrétienne est sincère, doivent se voir jeter la pierre. Outre le fait que la Bible regorge d’exemples de non croyants bien plus proches dans leurs attitudes de notre Seigneur que certains croyants voire certains membres de l’autorité religieuse (le cas le plus probant étant probablement celui du bon samaritain, qui païen est le seul à venir en aide à l’homme agressé là où le rabbin a passé son chemin), je ne pense pas que l’on puisse jeter la pierre à nos frères non croyants ou d’une religion autre que la nôtre et qui constituent au passage la majorité des 7 milliards d’humains que nous sommes sur cette Terre. Quitte à être un peu provoquant, j’ajouterais que l’incroyance est même une chance pour la foi, en ce qu’elle nous force à la modestie et nous pousse à aller vers l’autre et à nous enrichir de lui par sa différence et par son altérité. Un couple constitué d’un(e) croyant(e) et d’un(e) non croyant(e), si ses deux membres s’aiment sincèrement, peut dès lors constituer une richesse pour les enfants et pour leur esprit critique. Le Pape François, qui a compris qu’au siècle auquel nous vivons, nous ne pouvons plus considérer celui qui diffère de nous comme un éternel pêcheur, nous invite justement à nous tourner vers ceux dont les convictions diffèrent des nôtres, dès lors qu’ils cherchent eux aussi à œuvrer pour le bien de l’humanité.
  • KeevinnDelignyy Il y a 2 années, 7 mois

    Bonjour... La question est Difficile pour moi et les réponses pas si évidentes... Je m'explique. J'ai 38ans et jai eu mon appel à Jésus à 33ans. J'ai bcp vécu dans le péché, et dans le désert, en disant a qui me posais la question, que je de croyais pas forcément en Dieu. Chacun fait comme il l'entend. Mais voilà. Je me suis rapproché de Dieu, je me suis fait baptiser, comme une affirmation de ma foi... Et petit à petit ma famille non croyante s'est mis à venir à l'église. Ma sœur d'abord, son mari, ma mère ensuite. Pour comprendre certaines choses sachez que ma maman quelques années plus tôt c'était marié avec un musulman et avait eu mon petit frère, qui lui même est musulman. (On a tjrs été assez ouvert d'esprit dans la famille). Pour moi le non croyant et le non chrétien est très différent alors que tel qu'on le lit ici... Ça a l'air similaire. Mais mon problème est le suivant, je suis tombé amoureux d'une femme croyante et très pieuse, elle prie beaucoup... Mais elle est musulmane (française, d'origine marocaine et très bien intégré). On prie le même Dieu, de manière différente peut être, mais avec ferveur. Ce qui me chagrine c que quand je cherche des réponses humaine, d'un côté on me dit les hommes musulmans peuvent se marier avec des "gens du livres" (ça c nous). Mais pas les femmes... C pas bien, c interdit... (Alors que c pas si évident et clair que ça dans les paroles du Coran). Et des théologiens moderne lâche du leste doucement, en le. Confirmant, c pas si évident que la femme ne pourrai pas se marier avec "des gens du livre" et l'homme si... Et c presque des injure qui pleuvent envers leurs propre sœurs, et ceux qui veulent se marier avec elles. Comme si on voulait leurs volaient leurs femmes. Et côté chrétien j'entends: Dieu te dis que tu fais ce que tu veux, mais attention tu vas au devant de pleins de problème... Mais g aussi des exemple de couple chrétien/musulmans pour qui tout se passe très bien. Alors, si Dieu est amour et que nous croyons tout deux en lui... Ou est le soucis ? Prier assis ou a genoux. Le craindre ou le respecter. Connaître sa bonté... Sans essayer de convertir mais seulement de d'épauler et s'élever mutuellement dans la foi, même si les coutumes, la façon de prier ont different. On suis tout 2 un chemin d'amour envers notre prochain. (Certe pour eux Jésus est seulement un prophète, pour nous c le Sauveur). Mais Dieu nous a fait tous différents, non. Même si je me mariait avec une chrétienne, elle n'aurait pas forcément la même opinion sur tout. Même les chrétiens entre eux ne sont pas tjrs d'accord... Alors je finirais en Disant que Si Dieu est Amour... Laissons le parler à notre coeur. Et si dans une foule immense je n'ai vu qu'elle parmi une multitude. Peut être que c le Seigneur qui me l'a envoyé.... Alors je dis oui a l'amour et oui a la foi. Dans le respect de nos différence. Parce qu'on est tous différents. C Dieu qui la voulu ainsi... La paix soit sur vous.
  • EyesTi Il y a 3 années, 11 mois

    Bonjour à toutes et tous, j'ai voté non car étant catholique baptisé, non pratiquant, je considère que l'Amour entre deux personnes, quelques soient leurs convictions spirituelles, c'est le plus important. Le respect et la tolérance sont primordiaux pour sceller leur Amour l'un pour l'autre. Le religion catholique est de loin la plus tolérante de toutes et elle ne doit pas diviser en sectarisant, les chrétiens d'un côté, les non chrétiens de l'autre, ça c'est le dictat des hommes, or nous sommes tous des enfants de Dieu, pourquoi devrait-il y avoir des clans ? Lorsque 2 personnes se rencontrent, il n'y a pas de différences entre elles, si leur coeur bat à l'unisson, tant qu'il y a de l'Amour, rien ni aucune religion ne doit se dresser entre elles. Chacun se doit de faire des concessions pour entretenir la Paix et l'Harmonie dans leur couple, c'est là que se trouve le secret du bonheur. Chacun doit vivre sa spiritualité en fonction de ses convictions propres et ensemble dans leur intimité, glorier Dieu, car chacun doit être libre de choisir le chemin qui le mène au créateur. Que nous dit, 1 Corinthiens 13 ? Avec celle qui est devenue ma femme, nous avons eu je le reconnais de longues discussions quant à notre possibilité de nous unir, elle très croyante et pratiquante, voulait absolument que je retourne à l'église d'où je me suis éloigné, me tournant d'avantage vers mon libre arbitre, nous avons donc pris la decision de laisser nos divergences de côté et avons laisser vivre nos sentiments l'un pour l'autre, sans se laisser influencer par quoi que ce soit. Je l'aime et c'est réciproque, elle va à la messe régulièrement, je l'y emmène même, elle vit sa foi à sa façon, sans que ça ne me dérange et nous sommes épanouis et heureux. En conclusion, selon moi, si 2 personnes s'aiment et sèment l'Amour elles ne peuvent que récolter du bonheur. Aimons nous, quelques soient nos origines et nos croyances, nous sommes tous les enfants de Dieu, pas d'une église, d'un temple, d'une mosquée..., ça, c'est culturel. Nous nous devons le respect avant tout, associé à la tolérance. Tel est mon crédo...
    • Ue235 Il y a 2 années, 8 mois

      Pour commencer,tu te dit catholique non pratiquant alors tu n’est tout simplement pas catholique !! Ensuite que de belle paroles de votre part car moi Je pensais comme avant jusqu’à m’apercevoir que les gens dénué de la crainte de Dieu vivaient selon la convoitise de leurs chairs !!! Si tu te met avec un non croyant et qu’elle ne veut pas se marier et que tu te met avec elle tout de même, ah bien tu va avoir des relations hors mariages ainsi t’éloigner de Dieu et de ses préceptes qui ne sont pas là Pour être décorer!! Si le mariage était respecter il y’aurais beaucoup moins de mts de grossesse non désirer et d’enfant sans parent et d’avortement !!!pour ma part et bien d’autres se mettre avec quelqu’un qui n’a pas la même foi alors que c’est le truc le plus important le spirituel dans une relation c’est pas top !!! Après tu dit bla-bla-bla respect amour…l’homme est tout est n’importe quoi quand ça lui chante et hop il en aimera une et le lendemain une autre
    • FlorianMoktar Il y a 3 années, 5 mois

      Malheureusement nombreuses sont les choses anti-biblique que la religion catholique tolère... :'( Nous ne sommes enfant de Dieu qu'en ayant foi en Jésus Christ et son sacrifice... Donc nous sommes loin de tous être enfant de Dieu... Moi je dis : Donnons TOUTE notre vie, notre coeur, notre destiné, à Jésus, en toute sincérité sans rien retenir en étant pret a se faire corriger, redresser, changer, par son Esprit dans tout les domaines ou il agira, meme si ca nous coute, appartenons entièrement à Jésus, et laissons le nous parler et nous guider dans tout nos choix, mais le genre de discour eucuménique catholique reviens à dire : "Les amis regardez ce chemin large est spacieux, il n'est pas si mal, on y rentre tous si on fait abstraction de la vérité de la Parole de Dieu, et qu'on tolère des choses qui y sont interdite, regardez ce chemin large et spacieux n'est-il pas confortable ? " Commencons une véritable relation avec Jésus en lui appartenant entièrement et en le laissant guider chaque domaine de nos vie meme si la persécution et la mort s'en suive pour son Nom et Sa vérité.
    • Estelle Krys Il y a 3 années, 8 mois

      Je ne dis pas amen 🤷‍♀️ Je suis d'accord pour dire que c'est Dieu qui juge. Mais ton commentaire fait mal a mon cœur. Quand il s'agit de la parole qui vient de Dieu on ne peut que se soumettre. Toi en tant que Chrétien va épouser une personne qui vient d'une religion qui ne croit pas que Jésus est le fils de Dieu. Alors que la parole nous dis que celui qui confesse de sa bouche que Jésus est le fils de Dieu Dieu habite en lui. Si Dieu n'est pas en une personne que tu épouse excuse moi qui habite en cette personne ? Tu devras alors en subir les conséquences de ta désobéissance et te plaindre qu'a toi même .
  • Romane Il y a 4 années

    Je suis avec un incroyant et nous be sommes pas encore mariés. Nous avons beaucoup de chemin à faire chacun ayant été blessé, nous devons repartir sur de nouvelles bases et nous connaitre bien mieux. Dieu m'a parlé il y a un moment pour me dire qu'il fallait que je me marie avec cette personne. Cela m'a beaucoup rassuré. Mais j'avoue que je doute un peu car il reste incrédule bien qu'il soit très ouvert. Le doute est une barrière à la foi, mais parfois il nous permet aussi de nous poser les bonnes questions. En définitive je ne sais plus si je dois me marier avec lui ou s'il faut abandonner. Je n'imagine pas un autre homme dans ma vie et j'ai peur de prendre mes désirs pour une réalité. Je ne veux pas décevoir le Seigneur ni me tromper... Et surtout tout ce chemin à parcourir et cette conversion qui n'arrive pas. On reproche aux chrétiens de se laisser aller par amour... Mais Jésus m'a aussi dit que l'amour serait la seule chose qui resterait de nous sur cette Terre. Dans luc 17.34 : "Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée;". Cela signifie qu'une personne mariée à un incroyant ou quelqu'un qui s'est perdu peut être sauvée... Même si le but est de trouver l'équilibre parfait et d'être fort dans la foi. Car il est vrai qu'un incroyant peut aussi faire chuter un croyant et Jésus nous a dit en Matthieu 11.30 "Car mon joug est doux, et mon fardeau léger", c'est pourquoi il ne nous impose pas de vivre dans le danger et l'instabilité avec un incroyant... L'idéal serait de se marier avec un croyant qui nous corresponde et que nous aimions. Quand à l'incroyant il peut se convertir mais en fait qu'en sais-tu ? 1 corinthiens 7.16 : "Car toi, femme, tu amèneras peut-être ton mari au salut, mais en fait qu’en sais-tu ? De même, toi, mari, tu amèneras peut-être ta femme au salut, mais en fait, qu’en sais-tu ?". La véritable question c'est peut être " est-ce qu'il y a assez de croyants et assez d'évangélisation." Dieu nous a dit qu'il y avait peu d'ouvriers pour la moisson, il nous envoit dans le monde pour aller évangéliser ton mari, ta femme, ton fiancé, ta fiancée, ton conjoint, ta conjointe, ton ami ou ton amie. Est ce qu'on est assez solidaires pour aider les couples d'inconvertis ? Pour soutenir les personnes qui vivent avec des inconvertis ? Et surtout est-ce que la personne qui est censée nous épauler va être un fardeau pour nous ? Je crois de toute façon que nous avons besoin de révélations de Dieu. Mais n'oublions pas la parole qui nous dispose à être prêts à tout pour Dieu et à ne pas vivre une vie égoïste. C'est ce qui mène en enfer. Il y a un homme qui a échappé à la mort à chaque fois malgré le sida, les combats, les accidents, les suicides, la drogue et qui rejette encore Dieu. Et bien la volonté de Dieu est qu'il soit sauvé et je crois que cet homme a le droit de savoir pourquoi il est autant tombé et aussi le droit d'être aimé. Bref, il faut être attentif à l'esprit de Dieu et à sa parole mais aussi aux incroyants qui ont besoin de secours. Mais rappelons nous que Dieu veut nous écarter des occasions de chute.
  • FB.kathleen.madiana Il y a 4 années, 1 mois

    voici le commentaire biblique de top chrétien concernant le mariage avec un non croyant dire que c'est un péché est contradictoire au vu de verser de 7-12 corinthiens Un mari et son épouse ne doivent pas se séparer, pour toute autre cause que celles permises par Christ. Le divorce, à l’époque de l’apôtre, était déjà très commun, aussi bien parmi les Juifs que chez les païens (les gentils), sous des prétextes les plus futiles. Le mariage est une institution divine ; c'est un engagement pour la vie, devant Dieu. Nous sommes tenus, autant que faire se peut, à vivre pacifiquement avec tous les hommes, Romains 12:18 ; cherchons donc à promouvoir la paix et la sérénité au sein de notre famille, même s’il s’y trouve des non-croyants. Ceux qui sont mariés doivent s'évertuer à mener une vie mutuelle aussi douce et heureuse que possible. Un chrétien peut-il abandonner un mari ou une épouse, alors qu'il y a dans le mariage, l'occasion de donner la plus grande preuve d'amour ? Reste ferme, et œuvre de tout ton cœur pour la conversion de ton conjoint ! Dans tous les cas, dans toutes nos relations, le Seigneur nous a demandé à être en paix avec les autres ; tout doit être fait pour promouvoir l'harmonie de la famille, aussi loin que la vérité et la sainteté le permettront.
  • FB.kathleen.madiana Il y a 4 années, 1 mois

    corinthiens 7-12Aux autres, ce n'est pas le Seigneur, c'est moi qui dis : si un frère a une femme non croyante et qu'elle soit d'accord d'habiter avec lui, qu'il ne divorce pas d’elle ; 13 et si une femme a un mari non croyant et qu'il soit d'accord d'habiter avec elle, qu'elle ne divorce pas de son mari. 14 En effet, le mari non croyant bénéficie de la sainteté de sa femme, et la femme non croyante bénéficie de la sainteté de son mari ; autrement, vos enfants ne seraient pas purs, alors qu'en réalité ils sont saints. 15 Si le non-croyant veut se séparer, qu'il le fasse ; le frère ou la sœur n’est pas lié dans un tel cas. Dieu nous a appelés à vivre en paix. 16 En effet, comment peux-tu savoir, femme, si tu sauveras ton mari ? Ou comment peux-tu savoir, mari, si tu sauveras ta femme ? 17 Par ailleurs, que chacun vive selon la part que le Seigneur lui a attribuée, selon l'appel qu'il a reçu de Dieu. C'est ce que je prescris dans toutes les Eglises
  • fanny83220 Il y a 4 années, 4 mois

    bonjour chaque cas est personel mais je ne suis pas daccord car je me suis convertie durant mon enfance et puis baptisée a 19ans j'étais fiancée a mon mari et donc aujourd'hui nous sommes toujours marié et cela depuis 9ans et durant ma première année de mariage ma belle mere ma accompagné ma mere et moi a l'eglise ce qui a abboutie a etre touché par le Seigneur et se convertir et baptisé a son tour. Donc je pense que chaque cas est très perso entre Dieu et nous, et on ne peu pas faire d'une directive générale une loi absolu.
  • moimeme23 Il y a 4 années, 11 mois

    Ma pensée est que c est une erreur fondamentale, je suis resté longtemps célibataire, j ai rencontré un jour en visite dans une Eglise, un homme de FOIsoi disant , d une grande spiritualité, j ai été de suite charmée, j ai cru tout ce qu il voulait me faire croire, miroiter, j ai cru faire le plus beau mariage spirituel, j ai cru que nous allions ensemble travailler pour Dieu tellement il m en avait convaincu ! Et actuellement je ne suis pas heureuse du tout, il a une compréhension biblique de soumission, pas d amour, carrément rejetée ainsi que mes enfants, et j en passe d autres, je me bats pour essayer de continuér et je m attends à ce que Dieu intervienne, j ai demandé pardon pour ne pas avoir discerner ce loup car oui Mesdames les loups dans les églises existent, ils vous séduise , il vous piège et il vous dévore, faites attention mesdemoiselles et mesdames, ayez de la patience, du discernement car fuyez si c est un LOUP!
    • Romane Il y a 4 années

      Et oui le spirituel n'est pas la seule base, il faut pouvoir faire confiance et être attentives aux conseils du Saint Esprit... Chaque personne porte des masques, mais avec le temps on apprend à voir dessous...
    • cranga.anne Il y a 4 années, 3 mois

      Je trouve qu'il y a même des non chrétien qui valent largement plus qu'un chrétien, je suis dans un dilemme ou je connais un homme qui a toutes les qualités d'être chrétien, mais qui n'en ressent pas le besoin de l'être, il respecte totalement ma fois et me soutiendra toujours Mais je ne sais pas si je ferai bien de me mettre avec lui ...j'aimerais vraiment car cest une personne aimante ..pourriez vous me dire ce que vous en pensez ?
  • jerome Il y a 5 années, 2 mois

    évite tout bonnement c'est un conseil moi vivant encore avec mon ex conjointe beaucoup de chose m’emmène a pêche alors que je ne suis plus du tout avec elle et dieu nous le fait bien comprendre qu'il faut évité même si il ne le nous interdit pas
  • JsusNavasKialunda Il y a 5 années, 4 mois

    Pour moi, je pense que c'est ne pas bon, pourquoi? La bible nous pose ces questions dans l'un des épitres de Paul: Quel rapport y a-t-il entre un infidèle et un fidèle? Quel rapport y a-t-il entre le ténèbre et la lumière? Il n'y a aucune raison d'épouser un infidèle car les infidèles ne croit pas en Dieu et ils ne sont pas sauvés. A moins que ça soit une recommandation du Seigneur, car lui-même connait le lendemain. Si ce n'est pas le cas, c'est intitule d'en parlez même à l'église.
  • brunodroides Il y a 5 années, 7 mois

    Ce n'est pas un péché bien sur que non. En revanche que nous dis la bible ? Pas que ce soit un péché mais que ça ne sera pas facile à vivre.
  • ancri Bénévole du Top Il y a 5 années, 10 mois

    Votre meilleure boussole est la Bible, et Jésus est la Parole faite chair ...donc quand nous prions Jésus et lisons Sa Parole en nous attendant à ce qu'IL nous parle nous recevons par le Saint-Esprit -1-comment la comprendre.-2- la conviction de la mettre en pratique, -3- de marcher et d'obéir à ce bon éclairage que donne La Parole. Pour vous aider dans cette conviction venant de Dieu: voici ce que dit la Bible. 2 Corinthiens 6 :14 :  Ne formez pas un attelage disparate avec des incroyants.En effet, quelle relation y a-t-il entre la justice et le mal ? Ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? 15-Quel accord y a-t-il entre Christ et le diable ? Ou quelle part le croyant a-t-il avec l'incroyant ?                            16-Quel rapport peut-il y avoir entre le temple de Dieu et les idoles ? En effet, vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. 17-C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur et je vous accueillerai. 18-Je serai pour vous un père et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. Autres passages et promesses que l’on ne peut vivre que si les deux conjoints sont chrétiens : Eph.5:19-dites-vous des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chantez et célébrez de tout votre cœur les louanges du Seigneur ; 20 -remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ ; 21-soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu. 22-Femmes, [soumettez-vous] à votre mari comme au Seigneur, 23-car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24-Mais tout comme l'Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari. 25-Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l'Eglise. Il s'est donné lui-même pour elle 26-afin de la conduire à la sainteté après l'avoir purifiée et lavée par l'eau de la parole, 27-pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. 28-C'est ainsi que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29-En effet, jamais personne n'a détesté son propre corps. Au contraire, il le nourrit et en prend soin, tout comme le Seigneur le fait pour l'Eglise 30-parce que nous sommes les membres de son corps, [formés de sa chair et de ses os]. 31-C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. 32-Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33-Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari. Ce passage biblique est impossible à vivre dans la vie de tous jours avec un mari non chrétien, donc si ce mariage a lieu il y aura des souffrances spirituelles et des frustrations quotidiennes. Il y a encore beaucoup d’autres promesses pour les couples chrétiens...
  • Elisée Wéby Bazié Il y a 5 années, 11 mois

    pour moi, je trouve qu'il est moins chère d’obéir à Dieu que gérer les conséquences de la désobéissance. Que le Seigneur Jésus - Christ nous guides dans nos besoins.
  • ChristianeTourConstance Il y a 5 années, 11 mois

    le légalisme me dégoute - Jésus a bien enlevé les 213 commandements ajoutés au décalogue - Je l'aime car il a tout révolutionné, jusqu'à en mourir - on le disait buveur et glouton ce qui est certainement exagéré - il guérissait le jour du sabbat - il fréquentait des "parias" Paul s'est plusieurs fois contredit - Jésus est la vérité et la vérité rend libre - Je ne deviendrai jamais pentecôtiste, trop d'amen et d'alleluia mais pas beaucoup d'amour pour son prochain : ne jugez pas.....et vous ne faites que ça - Merci aux personnes sensées qui ont fait de beaux témoignages de conjoint converti - si j'avais suivi vos préceptes, mon mari n'aurait eu aucune chance de se convertir - je suis désolée des raisonnements "simplistes" il faut des gourous à certaines personnes pour vivre - heureusement il y a quand même des bonnes choses dans TopChrétien - excusez mon franc parler -
    • fanny83220 Il y a 4 années, 4 mois

      bonjour, vous savez je suis pentecotiste et cela ne veux pas dire que tous les pentecotiste sont les meme. jai mis mon témoignage au dessus pour montrer mon desacord avec cet article,mais chacun est libre. Vous savez ce qui compte comme vous le dite c'est l'amour et donc pas l'étiquette religieuse "pentecotiste,baptiste,protestant,catholique ..." C'est a l'amour que nous reconnaitrons les vrais serviteurs de Dieu donc ce n'est pas a cet étiquette quil faut regarder car comme dans toute branche chrétienne il y a des très bons enseignements et de moins bon parfois. Soyez béni
  • daviddjonin Il y a 6 années

    Bonjour je crois que se marier avec un non chrétien est un péché le mariage n'est pas une croisade d’évangélisation pour dire mon ou ma conjoint(e) va se convertir après le mariage.
    • aimetresorndayo Il y a 2 années

      Je pense qu'on peut se demander comment être efficace dans l'Evangélisation mais on n'est pas plus intelligent que Dieu qui a institué le mariage chrétien à savoir entre deux chrétiens et si on n'essaie pas de compliquer des choses simples, cela est bien clair
    • Romane Il y a 4 années

      Dieu espère que nous répondrons à son appel bien avant notre conversion et nous offre de vivre chaque jour jusqu'à notre conversion. L'amour n'est il pas plus fort que la mort ? Jésus a dit que le plus grand amour est de donner sa vie pour ses amis. Et ses amis par définition n'étaient pas tous nés, pas tous convertis. Ne peut-on pas se lier à ceux qu'on aime au sein du mariage que Dieu a fait, afin de pouvoir transmettre à l'autre la Vie que nous avons reçu de Christ ? De plus, Jésus a dit qu'il y avait peu d'ouvriers pour la moisson... Ne doit on pas évangéliser notre prochain, y compris ceux que nous aimons ? Aimer Dieu c'est évangéliser. Si nous nous marions toujours avec des croyants, quel espoir reste t il pour notre prochain ?
  • Malika Il y a 6 années

    Merci Seigneur pour cette Parole. A toi la Gloire la Puissance et l'honneur aux siècle des siècles Amen
  • lukogograce Il y a 6 années

    bonjour ! pour moi c'est un avantage d’épouser un chrétien, un chrétien ne posera des problèmes quand il s' agira de servir Dieu
    • fanny83220 Il y a 4 années, 4 mois

      faux mon mari n'est pas chrétien et pourtant jai davantage le droit de servir a l'église, que certaine de mes soeurs en Christ qui sont marié avec des chrétiens. Mon mari n'a jamis été un obstacle a ma vie chrétienne il y participe meme parfois
  • lukogograce Il y a 6 années

    bonjour ! pour moi c'est un avantage d’épouser un chrétien, un chrétien ne posera des problèmes quand il s' agira de servir Dieu
  • lukogograce Il y a 6 années

    bonjour ! pour moi c'est un avantage d’épouser un chrétien, un chrétien ne posera des problèmes quand il s' agira de servir Dieu
  • lukogograce Il y a 6 années

    bonjour ! pour moi c'est un avantage d’épouser un chrétien, un chrétien ne posera des problèmes quand il s' agira de servir Dieu
  • lukogograce Il y a 6 années

    bonjour ! pour moi c'est un avantage d’épouser un chrétien, un chrétien ne posera des problèmes quand il s' agira de servir Dieu
  • Marie Mousso Il y a 6 années

    Amenn.
  • Carole Il y a 6 années

    Réponse à fb.Christine.plourde ....... je pense que vous avez lu mon témoignage beaucoup plus bas. Je ne peux pas aller dans votre sens et être aussi catégorique que vous . Je vous laisse aussi lire la réponse qu'a faite Gustave en dessous de mon message . Ce qu'il a écrit est tout à fait exact . Merci aussi à Elisabeth pour son message plein de gentillesse et à Valérie ! Soyez tous bénis 😚
  • Anne Il y a 6 années

    une question : je suis devenue chrétienne APRES mon mariage avec un inconverti. Ce mariage est il aussi sacré qu'avec un chrétien ? Je ne suis pas mariée devant un pasteur. Mon mariage est il considéré comme un vrai mariage ? dois je obéir à Notre Seigneur et rester mariée coûte que coûte ?
    • bouadoukevin4 Il y a 3 années, 4 mois

      Bonjour, pour votre préoccupation, la bible y répond dans 1 Corinthiens 7. Il est écrit que la femme mariée devenue chrétienne, ne doit pas divorcer d'avec son mari Parcequ'Il est non-croyant. Mais si c'est le mari qui demande le divorce, que la femme ne s'oppose. Si vous vous êtes mariés légalement, devant vos parents, devant le maire, il n'y a pas de soucis. Parceque vous êtes chrétienne, toute votre famille est sanctifiée, dit la bible. Et que savez-vous, si c'est par vous que votre époux sera converti !? La bible pose aussi cette question. Pour ma part, suivant la bible, vous n'avez rien à craindre. Merci
    • fran4607 Il y a 6 années

      Le mariage reste le mariage. Même si un pasteur n'est pas intervenu la promesse faite lors du mariage reste la même. Dieu était là même si vous n'en étiez pas consciente à ce moment-là. Votre part est de prier pour votre conjoint pour, qu'à son tour, il donne sa vie au Seigneur.
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 6 années

      Bonjour Anne, la Bible n'invite jamais à divorcer, car tout mariage est une alliance, qu'il ait été célébré ou pas devant Dieu. Ce texte parle juste du choix d'un époux avant le mariage.
  • MINBEU Il y a 6 années

    Nous devons nous referer à la parole de Dieu .être marier à un non chrétien est compliqué ,dispute tous les jours le non chrétien base sa vie sur le monde alors toi chrétien c'est le seigneur qui est tout pour toi il aura toujours les désaccords,ta vie ne sera que problème,jusqu'à ce que Dieu touche son coeur
  • fran4607 Il y a 6 années

    Si Dieu dit de ne pas le faire alors nous devons obéir. Il nous aime d'un amour inconditionnel. La désobéissance est un grand risque. Et c'est pour toute une vie. Savoir que Dieu prépare pour son enfant le conjoint avec qui elle formera un couple selon la Parole de Dieu. Attention aux émotions qui peuvent nous détourner du plan divin. J'ai vu beaucoup trop de couples désunis parce que le chrétien pensait que le mariage était une façon de faire se convertir son conjoint.
  • Dominique Abana Il y a 6 années

    Je crois qu'il est important de ne pas prendre des expériences personnelles pour remplacer la bible; en toute chose il faut toujours se référer à ce que dit la bible. Il y a des sujets pour lesquels la parole ne donne pas d'indication claire, mais il y en a. Et il faut aussi clarifier le mot "péché" parce qu'aujourd'hui on en tellement peur qu'on n'évite de l'utiliser. Pécher c'est simplement manquer la cible, ce qui veut que DIEU attendait de nous quelque chose et nous sommes passés à côté. Donc qu'est-ce la bible dit sur le mariage avec des non-chrétiens? Exactement ce que l'étude a révélé. Et pour ceux qui citent 1 Cor 7:12-14, il me semble que ces versets d'un couple qui était déjà marié et dont l'un des conjoints s'est converti. Sinon pourquoi penser à divorcer parce que la personne est non croyante, alors que dès le départ on savait qu'elle était non croyante? C'est juste ma compréhension. Dieu dans sa souveraineté et sa bonté peut faire grâce à une personne qui épouse un non-croyant, mais je ne crois pas qu'on devrait le prêcher comme si c'était la norme ou ce que la bible dit. Les expériences personnelles ne peuvent pas remplacer la bible.
    • BetiaPamelaKouassi Il y a 10 mois

      Paix à vous ma soeur. Je suis d'accord avec vous. L'église de Corinthe était remplie de plusieurs païens convertis à Christ. C'est la principale raison qui a soulevé ces questionnements à l'endroit de Paul et qu'il a répondu en soulignant, que "moi et non le Seigneur". Donc, il ne s'agit d'un encouragement de Paul, ni d'une autorité pour aller en couple avec un non croyant. Paix à vous.
    • FB.serges.tagneketi Il y a 5 années, 9 mois

      je suis tout a fait d accord avec toi.vous dites vraie
    • FB.cristine.plourde Il y a 6 années

      Tres bien dit Dominique mais malheureusement aujourd’hui plusieurs chretiens ne raisonnent pas avec ce que dit les écritures parce que c’est beaucoup plus facile de se laisser emporter par la logique et les pensées du monde. Dieu n’est pas logique, Il est Saint et sa Parole est claire à ce sujet. Quand Dieu dit non et qu’on désobéit il faut s’attendre à des conséquences. Il y a des bonnes raisons si Dieu l’interdit mais plusieurs chretiens vivre leur vie selon leur désirs et ne veulent pas engendrent la vérité de toute façon. Dommage pour eux😭
  • ClaireLiseMoutinho Il y a 6 années

    Ce n'est pas un péché mais c'est déconseillé, déjà lorsque l'on se marie avec un chrétien qui devient rétrograde c'est très difficile, donc il est préférable de se marier avec un chrétien pour éviter des risques de désaccord dans le couple.
  • Alexia Marie V. Il y a 6 années

    J'ai 30 ans et jai épousé il y a 4 ans un catholique non pratiquant rempli de gros doutes quant à l'existence du Seigneur et de toutes ses grâces. Nous avons une petite fille et comptons agrandir notre famille. Le mariage et le baptême de notre fille ont fait immensément grandir ma foi et je confie tout au Seigneur en étant intimement convaincue que c'est justement lui qui a voulh cela pour nous deux. Mon mari qui ne croit pas a contribué à ma soif de Dieu et moi, dans chacun de mes services, dans ma tendresse, mes gestes, mes paroles qu quotidien je lui montre l'amour qu'a le Seigneur pour nous, sans jamais le brusquer. Je loue Dieu pour les belles choses et lui en fais part délicatement. Je n'essaie en rien de lui imposer quoi que ce soit. Je le regarde comme un fils de Dieu et je l'aime pour ce qu'il est. Au fond il m'aide dans ma foi et je sais que le Seigneur oeuvre dans son coeur. C'est peut-être même moi qui y contribue un peu en priant pour lui. J'espère et j'ai confiance en la volonté du Christ ! Je me demande parfois qu'aurait été ma vie avec un époux catholique assoiffé du Seigneur comme moi et il y a des periodes difficiles mais je me sens comme au service de Dieu et ma misson, je le crois, est de l'aimer comme Dieu nous aime et lui montrer comme il est bon de se laisser aimer par lui. Si Dieu a mis sur mon chemin cet homme c'est qu'il a voulu que j'en prenne soin et que je donne tout pour lui, comme je l'ai promis le jour de notre mariage. Le chemin est certes semé d'embûches mais je suis convaincue que ça n'est pas un hasard et que Dieu m'accompagne. Je choisis Dieu comme pilier, base, trait d'union entre nous et mon objectif est de tout donner pour que notre mariage soit celui que le Seigneur attend de nous. Il faut prier prier prier et tout confier au Seigneur !
    • ancri Bénévole du Top Il y a 5 années, 10 mois

      Que le Seigneur vous accorde ce que votre coeur désire et que votre témoignage porte du fruit à sa Gloire dans la vie de votre mari !
  • Susie Conway Il y a 6 années

    Source de difficulté et de peine, c'est certain ... ce qui n'est pas le plan de Dieu pour Ses enfants . J'ai entendu un jour que le mot péché venait du mot grec qui signifie aussi "manquer la cible" ... mais dans notre mentalité pécher à une connotation de "défendu" . Dieu ne nous défend rien, "Tout est permis...", mais Il nous conseille pour notre bien, "...mais tout n'est pas utile" (1 Cor6.12)
  • bea0134f-a87a-4a02-b962-5a50e0aa0f8e Il y a 6 années

    Je pense que la réponse dépend du frère ou de la sœur qui désire se marier. Si nous sommes véritablement des chrétiens dans tous le sens du mot, nous courrons moins de risque à choisir une personne chrétienne ou pas. La Bible nous dit dans Philippien 4:6-8 de présenter tous nos besoins à Dieu. Alors ce Père si bon qui ne nous donnera pas un serpent si nous lui demandons du poissons, saura guider notre cœur et nos émotions (Dont il a le contrôle) vers une relation qui garantira notre paix en Jésus-Christ. Alors le Père qui connait notre destiné peut permettre que nous soyons avec un non chrétien pour l'instant, et si nous demeurons dans l'obéissance, il fera concourir tout à notre bonheur. Rappelons nous à son époque la loi interdisait tout contact avec les pécheurs alors que lui avait contact avec les pécheurs, prostitués, possédés et autres à l'exemple de Marie de Magdala (cf Luc 8:2). Cette même pécheresse d'autre foi a eu le privilège que même les apôtres Pierre, Jacques et Jean n'ont pas d'annoncer la première, la plus PRESTIGIEUSE BONNE NOUVELLE: LE SEIGNEUR JESUS RESSUSCITÉ! Soyons prudents pour ne pas être des Pharisiens accrochés à la lettre de certaines portions des textes bibliques. Que Dieu nous bénisse.
    • FB.cristine.plourde Il y a 6 années

      Il y a un gros danger de penser que ça dépend de chacun de nous. La Parole de Dieu ne dit pas que les commandements sont seulement pour certaines personnes. Mais en toutes choses, nous avons tous le choix d’obéir ou de se justifier pour désobéir et faire ce que nous voulons faire. Comment peut t’on penser que Dieu dirait à un de ses enfants qu’il ne doit pas faire cela car il met sa vie en péril et qu’a Un autre il permettrait la même chose en lui disant que pour toi c’est correct. Dieu est un Dieu juste et Saint mais le problème majeur aujourd’hui chez les chretiens c’est que une grosse majorité ne supporte pas la saine doctrine. Dommage qu’il en soit ainsi 😭
  • Solenza Il y a 6 années

    Je pense que ce n'est pas un péché, mais notre Père nous mais en garde que pour le servir, il vaut mieux être marier à une personne croyante pour ne former qu'une seule chair et il nous laisse le libre arbitre: un cadeau de Dieu.
  • FB.lise.whissell.5 Il y a 6 années

    Jamais, je ne voulais me marier avec un non-chrétien. Je me suis donc mariée dans le Seigneur. Mais 6 ans après, mon mari est devenu un non-chrétien. Mais Dieu a béni mon couple. Nous sommes très heureux. Je pense que Dieu bénit le fait qu'au départ, je voulais Lui obéir. Ça fait 20 ans que nous sommes mariés
  • Rachel Il y a 6 années

    J'ajoute: ATTENTION DANGER! votre commentaire plus haut, Elisabeth est trop orienté vers le NON; je remercie le frère où la soeur qui plus bas, apporte d'autres versets, donc également LA VERITE en faveur du OUI; Il faut nécessairement pour marcher en pleine lumière prendre compte de TOUT LE PRISME BIBLIQUE et ne pas s'arrêter sur un verset pour justifier notre avis. On n'utilise pas la bible pour justifier nos raisonnements, les pensées de Dieu sont bien au dessus de nos penséées.
    • Sylvette Il y a 1 année, 5 mois

      Merci Rachel, pour votre message remplie d'amour et d'empathie; Nouvellement crhetienne depuis 8 mois pas encore baptisée d'eau.... Je suis en pleine réflexion depuis quelques temps sur le sujet d'une relation entre un chrétien et un non chrétien. Seule depuis ' ans, je ne pensais , ni envisageais de rencontrer quelqu'un un. Or depuis que je suis née denouveau , ma vie s'apaise et reprend forme... Ma santé s'améliore, j'ai retrouvé une maison, et un homme s'est posé sur ma route. Lors de notre rencontre je lui ai parlé de ma foi et de ce qu'a fait le Seigneur dans ma vie depuis que je l'ai rencontré... Et qu elle n'a pas été ma surprise d'apprendre qu il a vécu dans une famille évangélique très pratiquante. Cela a eu aussi son revers c'est qu il ne s'est jamais converti et bien qu il prie ne pratique pas; Je ne sais que penser encore de cet homme ( lequel a bien des égards et plus chrétiens que certains), or lorsque j'en ai a mon église et bien j'ai reçu une opposition totale. Une grande culpabilité m'a envahie et après nombreuses prières, réélections, lectures je pense que Dieu juge nos coeurs et que l'amour est un sentiment qui rend tout le monde meilleur. En lisant votre commentaire j'ai ressenti la paix pour cette relation, et vous remercie infiniment pour vos réflexions grandement inspirées; Que Dieu vous bénissent grandement;
    • Rachel Il y a 6 années

      Bonjour Elisabeth, dans votre texte, vous écrivez, suite à un ou 2 versets: La Parole de Dieu réprime donc....l'expérience montre que......beaucoup de chrétiens (ayant fait le choix du mariage avec un non croyant) sont eux mêmes devenus rétrogrades.....quand Dieu interdit.... Vous me dites que vous n'étiez pas si déterminée, cependant, vous cueillez ici et là quelques versets pour vous forger un avis, je n'ai pas de ressentiment envers vous car une opinion tranchée permet de lancer le débat et j'aime cette idée des questions taboue, je la trouve géniale. De plus, personne ne peut connaitre parfaitement la bible car la bible EST Dieu et nous ne le connaitrons parfaitement que lorsque nous serons avec Lui dans Son Royaume. Cependant, c'est un bonheur de l'étudier et de la pratiquer guidés par Le Saint Esprit et pas seulement intellectuellement, car intellectuellement on tombe sous la loi ( il faut, il faut pas), spirituellement on comprend bien au delà et notamment que tout n'est la que conseils d'Amour et de grâce. Quand bien même Paul fut un héros inspirés de la foi, il avait son franc parler, quelque fois un peu choquant par son passé militaire et pharisien, marqué par la culture de son époque. Ainsi que pensez vous des choses suivantes qu'il a dites:" Femmes, taisez vous dans les assemblées,.....n'est ce pas une honte pour une femme d'avoir les cheveux courts?.......J'interdis aux femmes de prêcher....." Ne reconnaissez pas vous même que c'EST ECRIT et que AUCUNE écriture du NT, n'apporte d'argument contraire? Alors, exit Joyce Meyer, d'autant qu'en plus, elle a les cheveux courts, et pourtant, qu'est ce qu'elle nous bénit! J'ajouterais donc ici quelques autres versets à votre moulin: 1 corinthiens 7: 14 à 16, et enfin: " Parlez et agissez comme des personnes appelées à être jugées par une loi de liberté...." Jacques 2: 12; Il y a encore d'autres versets : " tout est permis mais tout n'est pas utile...." mais je n'ai pas le temps de m'attarder. Bien à vous, Rachel. Pour ce qui me concerne, comme j'en ai témoigné, je ne prêche pas pour ma paroisse car cela fait plus de 10 ans que j'ai dit au Seigneur: "c'est toi qui est mon Epoux" et je n'ai dès lors été attirée par aucun homme et n'en souffre d'aucune manière, je n'ai plus de désir sexuel, JE SUIS LIBRE. Merci Seigneur! Donc, dans ce débat, tout ce qui m'interresse c'est LA VERITE de Dieu. D'aucune manière la bible "réprime ou interdit", comme vous le dites Vous ajoutez: "l'expérience montre que.....", tous les commentaires que j'ai lu car je les ai tous lus montrent exactement le contraire de ce que vous avancez, donc je lis, j'écoute et je vois que l'expérience vécue par les chrétiens d'ici montre tout le contraire.
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 6 années

      Bonjour, les Internautes ont voté et donné leur avis dans les commentaires. Et pour info je n'étais pas si déterminée en commençant cette étude, mais j'ai clairement constaté que les textes bibliques penchent vers le non au mariage avec quelqu'un qui ne partage pas notre foi.
    • Rachel Il y a 6 années

      Quand je dis NON, je voulais dire que vos arguments étaient en faveur du NON à un mariage entre chrétien et non chrétien.
  • PowoviFolly-aboussa Il y a 6 années

    Oui c'est un péché car c'est Dieu même qui l'interdit pour notre bien
  • AntoinetteKouakou Il y a 6 années

    Non ! ce n'est pas un péché de se marier à un (e) non chrétien (ne) c'est par le biais de l'un ou l'autre qui pourra connaître Dieu.... Alléluia !
  • SidonieDamienkissi Il y a 6 années

    Amen amen amen
  • geogui Il y a 6 années

    A contrario, est-on "sûr" qu'une union contractée entre deux "chrétiens" réussirait-elle ? Il en faudrait des pages pour y répondre!
  • Christiane Tessier Il y a 6 années

    La parole ne retourne jamais sans effet et l obéissance est rempli de bénédiction amen
  • Doris Toko Priso Il y a 6 années

    La parole de Dieu est infaillible et Dieu lui même est souverain. Il sait ce qui nous convient.
  • FB.mariesylvie.tsuie Il y a 6 années

    Le mariage avec un non chrétien n'est pas permis. Car deux personnes qui n'ont pas la même vision ne peuvent pas marcher ensemble
    • Valérie Il y a 6 années

      Les témoignages des uns et des autres (Filippo, StéphanieZ....), sont permis pour nous aider à mieux comprendre et connaître Dieu, en plus de sa parole. Ces récits nous apprennent que malgré une vision différente au moment du mariage, le couple a été béni. C’est LEUR témoignage!!! En gros, vous ignorez clairement l’action de Dieu dans leur vie, et vous restez dans votre obstination. On vous dit « blanc », et vous dites « noir ». Je pense que Dieu a l’esprit bien plus ouvert que beaucoup de ses enfants sur certains sujets.
  • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 6 années

    Je désire apporter un peu de nuance concernant le mariage entre chrétien et non-chrétien. Il faudrait déjà savoir de qui on parle. Il existe des tas de chrétiens qui ne sont pas croyants, c'est juste une étiquette posée lors du baptême alors qu'ils étaient bébés. Mais même si on parle de croyant et de non-croyant, j'ai envie de nuancer en témoignant de mon expérience. Je me suis convertie à 25 ans. J'ai vécu une rencontre extraordinaire avec Dieu, un véritable coup de foudre qui a transformé ma vie. J'étais célibataire et très heureuse dans mon quotidien. A 29 ans, aimant l'adoration et la présence de Dieu plus que tout, j'ai envisagé sérieusement de me tourner vers une vie monastique. Et soudain, j'ai eu un deuxième coup de foudre. C'était pour un homme, cette fois. En le voyant, j'ai su que c'était mon mari. Il était non-croyant. J'ai demandé à Dieu si c'était vraiment mon mari. Sa réponse a été claire comme de l'eau de roche. Dès le début de notre relation, j'ai dit à mon futur époux qu'il n'aurait jamais la première place dans ma vie. Elle appartient à Dieu. Mais, s'il le voulait bien, il aurait la deuxième. Il a réfléchi et accepté. Les gens de mon église m'ont déconseillée de me marier avec lui. Pourtant, j'étais certaine que Dieu était en accord avec cela. Donc, une année après notre rencontre, nous nous sommes mariés. Il a respecté ma foi et me laissait aller au culte, fréquenter un groupe de prière et passer du temps avec Dieu sans problème. Puis, il a commencé à venir au culte, à participer au groupe de prière. Trois ans après notre mariage, il s'est converti alors que j'étais enceinte de notre premier enfant. Il est devenu brûlant pour le Seigneur et le sert tous les jours. Donc, je peux dire que chaque situation est différente. Si on tombe amoureux d'un non-croyant et qu'on demande à Dieu ce qu'Il veut, s'Il donne son accord, tout est possible. J'ai été sans le moindre doute devant l'autel aux côtés de mon mari non-croyant, j'ai remercié souvent le Seigneur pour la foi de mon mari et sa conversion et je suis l'épouse d'un croyant merveilleux depuis une vingtaine d'années. Alléluia!
  • Rachel Il y a 6 années

    Bonjour à tous, frères et soeurs, je suis actuellement mal placée pour parler de cela car j'ai dit au Seigneur, il y a plus de 10 ans: " ce sera Toi Mon Epoux", cependant, j'ai du vécu et il me semble que la question mérite d'être approfondie. Dans ma vie je ne me suis mariée qu'avec un chrétien, Il s'est montré avec le temps, violent et j'ai du fuir avec mes 4 enfants car nous étions en danger de mort. Donc, je vous demande de ne pas prendre pour argent comptant qu'une personne se dise chrétienne, encore faut il être né de nouveau. Soyez prudents avant de prendre l'engagement du mariage, demandez au Seigneur le discernement et considérez avant tout si cette personne que vous envisagez et qui vous envisage a une vraie relation avec Le Seigneur. Que Dieu vous bénisse!
  • brice séverin Il y a 6 années

    Je pense que cette question peut être discutée depuis les fiançailles,si le frère est chrétien je pense qu'ils ont plus de chance,car les désirs de la femme sont portés vers son mari et je pense que la sœur peut se convertir un jour.Le contraire serait un peu difficile.Maintenant s'il n’y a pas conversion pas de mariage, il n y a pas de mariage mixte. Pas de mariage entre un chrétien et un non chrétien.
  • Marie Il y a 6 années

    J'ai repondu oui pourtant ma vie a ete houleuse je suis divorcee et mes enfants n'ont pas fait forcement de bons choix ...mais pour prendre conscience de tout cela il faut etre converti et marcher avec le Seigneur...Alors je prie chaque jour et compte sur sa gràce et sa misericorde soyez benis
  • Andong Il y a 6 années

    Tout ce que Dieu fait est bon, car il sais le pourquoi il le fait
  • ALBERIC GUIDI Il y a 6 années

    Si un frère a une femme non-croyante, et qu'elle consente à habiter avec lui, qu'il ne la répudie point; 13 et si une femme a un mari non-croyant, et qu'il consente à habiter avec elle, qu'elle ne répudie point son mari. 14 Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints. 15 Si le non-croyant se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix. 16 Car que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Ou que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme? 1 Corinthiens 7. 12-16 Que pensez vous alors de cette passage?
  • StphaneKouakou Il y a 6 années

    Très belle enseignement, soyez béni au nom de Jésus-Christ
  • Jean BRIGNON Il y a 6 années

    J'ai répondu non ! Personnellement j'ai tout fait pour que mon mariage soit un mariage chrétien voire-même évangélique !.... Et pourtant après 32 ans de vie commune et la naissance de six enfants notre foyer a "volé" en éclats, notre plus jeune enfant était à quelques mois de ses 18 ans. Je sais que la responsabilité est engagée de mon côté autant que de celui de mon épouse..... Il y a 8 ans, nous nous sommes revus, nous nous sommes demandés pardon. Mais nous sommes restés séparés ! Nous avons entretenu des rapports cordiaux !..... Aujourd'hui, la Maman de nos enfants a rejoint la"Patrie Céleste" après avoir lutter contre le cancer. Nous avons pu nous dire au-revoir dans la paix. Ok pour un mariage chrétien ! Mais ne pas négliger une préparation sérieuse et un suivi. Il n'est pas rare qu'un mariage avec un non chrétien tourne favorablement.
  • floriane Il y a 6 années

    on ne connait pas les voies de Dieu , mais on sait plus ou moins ce que notre Dieu veut et attend de nous , quand nous méditons sa parole . faisons très attention en demandant le discernement au Saint Esprit , notre Dieu est très jaloux , Dieu peut te faire grâce et ne pas faire à l'autre donc il est mieux d'attendre son temps car la bénédiction de l’Éternel n'est jamais suivie d'aucun chagrin. Que Dieu nous bénisse!
  • Alain51 Il y a 6 années

    Ho que oui c’est un sujet délicat on parle de relation du cœur , quand à moi sa va faire le 30 juillet prochain 30 belle année de mariage dans le Seigneur à l'époque moi et mon Épouse allions à l’eglise Chrétienne Evangille pour servire notre Seigneur Jesus nous ne recherchions pas autre chose que t’être Impliquer et après quelques année Dieu nous a ouvert les yeux l’un envers l’autre et pour temp nous nous avion pas remarqué avant elle et moi devions être changer,et même préparer pour l’avenir et surtout voir Dieu en premier dans les moindre détails dans l’eglise Beaucoup de formation, étude,prière,et autre qui nous prépare pour notre avenir et surtout de vrai confirmation que Dieu nous veut ensemble avant que petit cœur nous aveugle complètement et causer des presaident douloureux je vous encourage à être sage et prendre le temp c’est pour une vie après et comment la voulez-vous,Moi je peut dire que nous regardons dans la même direction et nous somme à la même heure, nous avons 3 belle fille et 7 petit enfant notre relation avec Dieu est toujours le premier même après plusieurs tunamie dans notre vie,je vous souhaite le fruit de Esprit amen
  • Jean-François Il y a 6 années

    Cet enseignement nous rappelle le bien fondé de ce que notre Dieu a prévu pour le bonheur de l'homme et de la femme. L'important pour le projet de vie que représente cette union, c'est de permettre à Dieu d'avoir son mot à dire. De lui confier notre volonté dans la sienne. Le péché, ce n'est pas d'épouser une personne qui ne partage pas notre foi, mais plutôt celui de ne pas s'assurer que notre choix soit celui du Seigneur et le nôtre....C'est une manière d'accorder à Dieu la place qui lui revient...avec lui tout est alors possible ...
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 6 années

      Magnifique! Je suis en parfait accord avec vous. Si notre choix est celui du Seigneur, alors, oui, tout est possible. Je savoure ce "tout est possible" depuis plus de 20 ans auprès de mon mari ex-non-croyant :-)
  • Axell971 Il y a 6 années

    Bonjour J'ai épousé un homme qui n étais pas dans la Foi de notre Seigneur mais j'ai cru fortement avec Foi que lui seul pouvait changer son cœur par la prière car rien n'est impossible à Dieu. J'ai traversé des épreuves mais je me suis toujours relevée par sa main, il faut le mettre au cœur de son couple, et laisser l Esprit Saint nous guider car c'est là un combat quotidien comme peut traverser un couple chrétien. J'ai beaucoup prié et j'ai fait le choix de consacrer ma famille au Seigneur et de ne jamais relâcher mes prières avec que mon mari soit sauvé. Et il a beaucoup changé, son cœur a été touché. Àlors je rends grâce et Gloire à Dieu pour sa miséricorde. Il est au dessus de tout Nom. Merci Seigneur. Soyez bénis et croyez que le Seigneur peut tout si vous avez la Foi d un grain de moutarde, une Foi solide et que vous êtes préparés à garder le bouclier de la Foi, le casque du Salut et le Glaive de l Esprit. Amen.
  • Michel Reboullet Il y a 6 années

    les voix du Seigneur sont impénétrables veiller a ne pas en savoir plus que lui J'ai du apprendre cela et changer plusieurs fois ma façon de voir presque a l’opposée du départ puisque j'ai été obligé de divorcer d'avec une sois disant croyante ensuite j'ai rencontré une croyante fervente mais sans amour pour son prochain que j'ai du quitter pour trouver enfin l'amour avec ma chérie qui m'aime que j'aime et qui aimons le Seigneur ensemble et ça c'est vraiment un grand cadeau de sa part un rêve qui se réalise C'est genial mais faut laisser l'Esprit Saint faire les choses Michel
  • filippo Il y a 6 années

    J'ai épousé une femme chrétienne depuis sa naissance ; j'ai été moi-même athée durant 40 ans ! Aujourd'hui, je sers le Seigneur Jésus avec une joie immense. MERCI Seigneur de m'avoir fait la grâce d'épouser une femme croyante, alors que je te rejetais ! Pour voir mon témoignage : mystory.me/philippe-cinquemani. Soyez tous bénis !
  • Carline Il y a 6 années

    Amen.
  • GH974 Il y a 6 années

    C'est avec du recul que souvent on admet ses erreurs , car la non obéissance à la Parole de Dieu pour un chrétien n'est pas sans souffrance ; " La chair a des désirs contraires à l'esprit " ... Et inversement ; et là où se produit le mal c'est quand on pense tout pouvoir régler sous prétexte que l'on aime notre " futur ( e ) époux ( se ) sans tenir compte des commandements de Dieu ! J'en ai fait l'amère expérience et commis par conséquent un double sinon un triple péché par une union qui n'avait pas lieu d'être ! Je reconnais mon grand péché , le confesse et supplie le Seigneur de me pardonner : Après ma conversion , au lieu de m'investir dans le ministère , j'avais tout laisser pour me marier avec une femme déjà divorcée + adultère pendant le mariage ... Résultat : séparation et divorce dans la même année du mariage ! Plus de 10 ans après , les images demeurent encore ... La mémoire ne peut être effacée : C'est le rétroviseur de notre vie passée pour nous souvenir de nos mauvais choix et mauvaises décisions et l'impact néfaste sur notre devenir Spirituel , sinon sur notre vie personnelle de tous les jours ; conclusion : Lire sa bible c'est bien , la mettre en pratique c'est mieux ! ... A bon entendeur ...
    • Rachel Il y a 6 années

      Bonjour frère GH974, ce fut ton expérience, il y en a d'autres,.....surtout ne pas en faire une leçon pour les autres en généralisant. Tu regrettes? peut être as tu tort de regretter, cela a juste été ainsi. As tu l'impression que tu as souffert en vain dans ce choix? En tout cas, tu ne peux pas t'en vouloir car bien sur, tu étais dans l'ignorance. Il est légitime que tu regrettes ce temps considéré comme perdu, et peut être attristé en regardant le temps qui peut te rester à vivre. Ecoutes donc ceci frère, il est écrit plusieurs fois dans l'ancien testament, c'est l'Eternel qui le dit: " je te rendrai les années que t'ont détruites les grillons et les sauterelles", ces années te seront donc rendues, peut être pas en nombre d'années mais en surabondance de Vie. Merci Seigneur d'aider mon frère à ne plus regarder au passé et cela adviendra par ta grâce quand ayant lu ces mots dans Ta Parole, elles brilleront d'un éclat si fort qu'il sera convaincu que ces paroles sont une promesse pour lui. Merci Seigneur!!
  • Valérie Il y a 6 années

    Merci Carole pour votre commentaire, ainsi que votre ouverture d’esprit, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Je m’etais Mariée avec un chretien très engagé dans le service de Dieu. Prompt et efficace, toujours present, rayonnant et charmant en toute chose, homme de prière, grand musicien dans l’eglise.... Et.... Il m’a quittée pour une autre. Je peux vous assurer que l’impact d’une telle expérience est beaucoup plus négatif et décevant quand elle est commise par un chretien. Je n’encourage pas pour autant à s’unir avec un non chretien, mais je suis persuadée que l’idee Du joug étranger peut concerner l’union de 2 chretiens egalement, pour l’avoir vécu. Je ne réduirais pas cette phrase qu’a la seule condition spirituelle. Je connais des personnes qui sont croyantes,qui ont de grandes valeurs humaines et qui ne vont pas à l’église pour autant. Elles me semblent parfois plus « chretiennes » que certains « fidèles ». Pour terminer, j’annonce à Ange3000 que j’ai voté « non » et que je suis chretienne, Surtout pas avec une pancarte, mais par l’amour que j’ai pour Dieu qui ne m’a pas jugée et qui m’a appris à en faire autant à l’egard de mon prochain.
  • Gustave N'guessan Il y a 6 années

    C'est très clair.. Et je pense que nous et nous seuls seront responsables de ce qui arriverait de pire si jamais nous n'obeissons pas à la volonté de notre Seigneur.. Merci beaucoup à vous pour l'eclaircissement
  • David Tuchscherer Il y a 6 années

    Je suis d'accord avec cette étude en tout point, mais doit-on vraiment considerer le fait d'avoir un compagnon non croyant comme un péché? (je ne demande pas pour moi, je suis celibataire et ne compte pas m'engager hors du corps de Christ de toute maniere). En considerant que la rencontre et l'union ait ete faite dans les règles de l'art. Je veux dire, peux-t-on considèrer que Jésus est mort sur la croix aussi parce que mon mari/ma femme était non-croyant?
  • Carole Il y a 6 années

    Je suis mariée à un non chrétien qui est un homme integre et fidèle. Nous sommes ensemble depuis 23 ans . Son cheminement vers Dieu se fait petit à petit. Il n'a jamais été contre Dieu et ne m'a jamais empêchée d'aller à l'église. ATTENTION , Je ne dis pas qu'il faut suivre mon exemple et préfèrer un non chrétien à un croyant mais pour ma vie personnelle je ne peux dire autre chose .Le Seigneur aime beaucoup mon mari , je le sais parce qu''il l'a protégé et bénit maintes fois et à ces moments là , j'ai pu témoigner à la gloire de Dieu et lui dire "tu vois le Seigneur existe " il n'a pas pu prétendre le contraire. Je suis un cas particulier et dans mon coeur j'ai toujours su que l'homme de ma vie serait mon mari , j'en avais l'intime conviction et je l'ai toujours . Le Seigneur regarde au coeur et aux actes du quotidien . Pour mon mari rien n'est perdu et je sais que le Saint Esprit travaille jour apres jour en lui . nos deux enfants sont élevés dans la connaissance de Jésus a travers ce que je leur dis et les bénédictions quotidiennes du Seigneur qu'ils ne peuvent que constater. Le grand le prie régulièrement et le petit m'a dit tu sais je lui parle (à Jesus) .
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 6 années

      Il y a 21 ans, j'ai épousé un non-croyant et je me reconnais bien dans ce que vous écrivez. J'avais la conviction que Dieu était d'accord qu'il devienne mon mari. J'ai eu la grâce de voir mon mari se convertir trois ans après notre mariage. Je souhaite de tout mon coeur que vous puissiez goûter aussi à cette grâce. Je vous encourage à remercier le Seigneur tous les jours pour la conversion de votre mari. Ce verset m'a accompagnée et soutenue : "La foi est une manière de posséder déjà ce que l'on espère, un moyen de connaître des réalités que l'on ne voit pas" Hébreux 11:1 Soyez bénis, vous et votre mari ainsi que vos enfants.
    • sosozeze Il y a 6 années

      Idem pour moi .... même cheminement... mon mari à aussi beaucoup à m apprendre. Et oui , le Seigneur l a guéri d un cancer. Et ce que lui il a , et ce que beaucoup de croyant non pas, c est la totale confiance....
    • Gustave N'guessan Il y a 6 années

      Oui, c'est vraiment une grâce particulière que Dieu vous a faite.. Dieu l'avait disposé pour vous et son coeur ne s'est point endurci.. Qu'il demeure béni votre mari et que le restant de ses jours soient agréables à Dieu
    • Elisabeth Dugas Équipier du Top Il y a 6 années

      Merci Carole de nous avoir partagé votre beau témoignage de vie. Restez bénie ainsi que toute votre famille