ETRE BOUSCULE PAR DIEU

ETRE BOUSCULE PAR DIEU
Genèse 32/1-8: "Jacob poursuivit son chemin; et des anges de Dieu le rencontrèrent. En les voyant, Jacob dit: C’est le camp de Dieu! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm. Jacob envoya devant lui des messagers à Esaü, son frère, au pays de Séir, dans le territoire d’Edom. Il leur donna cet ordre: Voici ce que vous direz à mon seigneur Esaü: Ainsi parle ton serviteur Jacob: J’ai séjourné chez Laban, et j’y suis resté jusqu’à présent; j’ai des boeufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j’envoie l’annoncer à mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux.
6 Les messagers revinrent auprès de Jacob, en disant: Nous sommes allés vers ton frère Esaü; et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes. Jacob fut très effrayé, et saisi d’angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, les brebis, les boeufs et les chameaux; et il dit: Si Esaü vient contre l’un des camps et le bat, le camp qui restera pourra se sauver."

1) LE PARCOURS DE JACOB.
Jacob était un homme qui désirait la bénédiction divine.
Il est parvenu à obtenir le droit d'ainesse de la part de son frère.
Genèse 25 /29-34.

Dans le contexte de l'antiquité, cette position offrait de nombreux privilèges et des responsabilités.
Il était opportuniste et rusé. Plus tard, avec la complicité de sa mère, il trompa son père et détourna la bénédiction d'Esaü en sa faveur. Genèse 27/1-46.
Jacob est l'image du croyant qui se laisse conduire par ses instincts et sa nature charnelle.
Il a également fait d'authentiques expériences avec Dieu.
Le Seigneur lui a parlé au travers d'un songe. Genèse 28/10-15.
Il avait une certaine crainte respectueuse de l'Eternel. Genèse 28/16-17.
Il a prié en exprimant le désir de voir le Seigneur manifester Sa souveraineté dans sa vie. Genèse 28/20-21.
"L'Eternel sera mon Dieu": C'est l'expression d'une personne qui est motivée pour rencontrer Jésus et recevoir la vie éternelle. Il devient alors le Sauveur en accordant le pardon des péchés en réponse à une attitude de repentance et de foi.
Actes 2 /38; 3/19; Actes 26/20.

Mais c'est aussi l'expression d'un croyant qui aspire à grandir dans sa vie spirituelle pour faire de Jésus le Seigneur de son existence. Il ne s'agit plus de se contenter d'être entré dans le salut, mais il y a la motivation de permettre au Sauveur de déployer Son règne dans la vie du disciple.
Mourant à lui-même et renonçant à exprimer sa vieille nature, il revêt le caractère de Christ et favorise l'expansion de la nature divine en lui. Romains 6/1-14; Colossiens 3/5; 3 /12.
Le chrétien peut alors citer les propos de Paul. Galates 2/20.
Malgré sa conduite charnelle, Jacob s'est engagé à honorer le Seigneur avec ses biens en Lui consacrant la dîme de ses ressources. Genèse 28/22.
A ce moment-là, il s'est exprimé au futur. Quand on fait des promesses à Dieu, il est essentiel de les tenir et de ne pas repousser continuellement leur accomplissement. Quand un croyant fait le serment de la consécration financière et matérielle, il convient que cet élan ne reste pas à l'état de vœux mais que cela devienne concret.
Séjournant chez son oncle, il a entendu la voix de Dieu lui indiquant une nouvelle direction pour sa vie. Genèse 31/3.
Il a vu une manifestation angélique. Genèse 31/10-13.
Sur le chemin du retour vers sa patrie, il a de nouveau rencontré des anges. Genèse 32/1-2. Pendant toutes ces années, malgré ses mauvais penchants, Jacob avait une certaine foi. Cependant, il était appelé à franchir un palier et à ne pas en rester à son niveau spirituel.
De la même manière, malgré des faiblesses et des manquements, l'assemblée marche dans la foi. Elle expérimente des actions surnaturelles par le Saint-Esprit. Cependant, elle a besoin de grandir dans sa consécration, dans sa ferveur, dans sa détermination à rechercher en priorité la présence de Jésus et les valeurs célestes. Matthieu 6/33; Colossiens 3 /1-2.

Un changement profond s'est produit dans la vie de Jacob. Il est devenu l'homme selon le plan de Dieu pour lui. Mais cela s'est produit dans la douleur et devant un obstacle de taille.
L'église est destinée à vivre une autre dimension. Mais comme pour le patriarche, cela se fera dans l'épreuve et dans la mesure où elle accepte d'être bousculée.


2) JACOB BOUSCULE DANS SES PLANS.
Grâce à son tempérament, son intelligence et son courage, Jacob a su gérer convenablement les problèmes rencontrés durant son séjour chez Laban. Mais devant la nécessité de vivre un changement profond et spirituel, Dieu a placé sur sa route un obstacle majeur: la crainte suscitée par Esaü.
Jacob a pris l'initiative d'une rencontre avec son frère 20 ans après l'avoir trompé.
Il considérait certainement que le temps avait fait son œuvre et avait calmé Esaü et son désir de vengeance. Genèse 27/41.
Si le temps atténue parfois certaines souffrances et adoucit des positions, il ne règle pas tous les problèmes et ne permet pas de transformation ni d'évolution profonde.
Seuls l'amour, la grâce, la bénédiction divine sont pleinement efficaces.

L'annonce de l'arrivée d'Esaü accompagné d'une petite armée a déstabilisé fortement Jacob. Genèse 32/6-7. Il a été bousculé dans ses plans. Ses certitudes se sont envolées. Son assurance s'est lézardée. La peur l'a tenaillé. Dans sa panique, il a entrepris une stratégie pour protéger son patrimoine. Genèse 32/7-8. Mais cette solution semblait bien inefficace car Esaü aurait certainement atteint et détruit les 2 camps s'il l'avait résolu.
Parallèlement, le risque de refus du permis de construire dans le cadre du projet de changement de local est un obstacle majeur. Comme dans le cas de Jacob, il peut conduire à la frayeur et à l'angoisse. La pensée de reculer et de faire marche arrière peut se présenter. La crainte et l'inquiétude vont certainement essayer de troubler les cœurs. La tentation de chercher des solutions humaines comme le patriarche peut apparaître.
Abraham, un homme de foi, est aussi tombé dans ce piège. Ne voyant pas se réaliser la promesse de Dieu d'avoir une postérité, il a eu un fils avec sa servante (cette pratique était connue, acceptée et répandue à l'époque) Genèse 16/1-3.
C'était un moyen charnel d'accomplir le plan divin. C'était comme si Abraham voulait donner un coup de pouce au Seigneur pour Lui venir en aide afin que se réalise ce qui avait été promis.
Cet exemple montre que devant un obstacle ou dans une épreuve, le chrétien est exposé à la tentation d'emprunter des raccourcis ou de prendre des initiatives qui ne correspondent pas à la sagesse divine. Il est préférable de s'en abstenir.


3) LE CHANGEMENT DE JACOB.
a) La prière de Jacob
Dans sa période de trouble profond et de désarroi, Jacob a eu un excellent réflexe: il a prié. Genèse 32/9-12. Cependant, il s'est adressé à l'Eternel comme jamais auparavant.

Nous allons étudié le contenu de sa requête :
Verset 9: Il a cité ce que Dieu lui a affirmé. Il est précieux pour un disciple de se souvenir de ce que le Seigneur a déclaré. On peut être touché à un moment par une parole de Dieu puis l'oublier. Marie prenait soin d'entretenir et de repasser dans son cœur tout ce qu'elle avait entendu. Deutéronome 4/9; Luc 2/19;11/28.

Verset 10: Il s'est débarrassé de son orgueil et de son arrogance pour faire preuve d'humilité: "Je suis trop petit". Devant un obstacle ou un problème sérieux, il convient d'admettre notre petitesse et parfois notre incapacité à gérer de façon satisfaisante la situation. La montagne est tellement élevée qu'elle semble impossible à déplacer. L'humilité conduit à se réfugier dans le Seigneur et à se confier en Lui pour trouver la sortie de la crise. Cette vertu pousse à la foi et à l'attente patiente de l'action du Seigneur. Lamentations de Jérémie 3/26.

Verset 11: Jacob a invoqué Dieu pour être délivré. C'est un véritable cri au secours, un appel à l'aide. Le chrétien a l'assurance d'être non seulement entendu mais aussi secouru dans ses moments difficiles. La foi dans la Parole permet de saisir des vérités spirituelles. Psaumes 34/5-7; 34/18-20; 37/5; 46/2.
Jésus Lui-même S'est appuyé sur les Ecritures pour triompher dans l'épreuve. Matthieu 4/1-11.
Le patriarche a exprimé sa crainte. Il s'est présenté devant l'Eternel tel qu'il était. Il a reconnu et avoué ses sentiments. Il est essentiel de se placer dans la prière devant le Seigneur sans masque ni paravent.
Dieu aime la vérité. Psaumes 51/8; Jean 14/6.
C'est humiliant de reconnaître ce que l'on est en réalité, avec tout le cortège d'erreurs, de faillites, de faiblesses, d'imperfections. Pourtant, c'est indispensable afin de libérer la puissance divine qui agit dans la faiblesse humaine. Esaïe 40/31; Zacharie 4/6-7; 2 Corinthiens 12/9-10.

Le plan de Dieu ne s'accomplit pas dans la vie de ceux qui s'appuient sur leurs propres forces et sur leurs facultés humaines. Jérémie 17/5-8. Par contre, un disciple ou une église qui confessent leur petitesse, leurs craintes, leurs interrogations en toute humilité et avec foi verront la grâce et la puissance de Dieu se manifester.

Verset 12: Une nouvelle fois, Jacob a mentionné les promesses de l'Eternel. La victoire dans la vie chrétienne sur l'adversité et les épreuves s'obtient par la confiance en Dieu et par l'aptitude à proclamer la Parole. Au sein de cette épreuve, l'assemblée est invitée à éviter les propos négatifs, défaitistes qui sèment le doute, le découragement et provoquent des perturbations. Au contraire, l'église est appelée à effectuer des déclarations de foi basées sur les Ecritures.

b) Sa rencontre avec le Seigneur.

Juste après avoir prié, Jacob a pendant la nuit succombé à la tentation de trouver une solution humaine pour surmonter l'obstacle. Il a échafaudé un plan inutile pour apaiser son frère. Genèse 32/13-21.
En plus, il n'était pas certain du résultat. Il nous arrive aussi après avoir prié de replonger dans des pensées charnelles et d'entamer une réflexion pour chercher une solution par nos propres moyens. Il est parfois difficile de rester sur des positions de foi avec sérénité et paix.
Cependant, Jacob a ensuite fait une autre expérience: il a rencontré Dieu.
Son changement de nom témoigne de son changement de vie.
Le "supplanteur" (signification de "Jacob") a cédé la place à celui qui "lutte avec Dieu" (signification d"Israël").
Le patriarche a vécu une réelle transformation bénéfique, mais cela ne s'est pas produit tout seul.
Il a manifesté de la persévérance car son désir était de vivre la bénédiction divine. Il a affirmé avoir vu le Seigneur. Genèse 32/30.

L'assemblée a besoin de rencontrer une nouvelle fois Jésus.
Il lui faut une expérience d'une autre dimension. Il lui est nécessaire de franchir un cap et d'atteindre un palier plus élevé dans les domaines de la foi, de l'amour pour les choses célestes, de la consécration, de la participation aux moments de partages spirituels, de l'enthousiasme dans la louange et l'intercession. Comme Jacob, l'église a besoin de voir le Seigneur face à face afin de le voir agir plus profondément.
Le résultat escompté s'obtiendra dans la mesure où les membres se donnent les moyens de vivre ce changement. Cela passe par la volonté et la détermination de se tenir dans la présence de Dieu avec persistance jusqu'à ce que les changements intérieurs aient lieu. Jacob a été transformé dans son cœur, Dieu a agi sur l'obstacle menaçant. En effet, Esaü ne s'est pas présenté comme un homme rempli de haine et assoiffé de vengeance.
La réconciliation s'est opérée entre les 2 frères. Genèse 33/1-11.

Cette phase a été déterminante pour Jacob. Sa vie a pris une autre dimension. Avec cette menace de refus de permis de construire, l'église se trouve dans un moment crucial de son parcours. Esaü a été placé par Dieu pour conduire Jacob dans ses retranchements. L'opposition administrative devant l'assemblée doit pousser les chrétiens à reconsidérer leur engagement spirituel et à désirer grandir. Ensuite, la solution de Dieu sera communiquée avec une issue favorable.

13 commentaires
  • haut Il y a 7 années, 1 mois

    Excellent!
  • Olivier Côté Il y a 7 années, 1 mois

    Aujourd’hui, rencontrez-vous des problèmes dans votre travail ? Dans vos finances ? Dans vos relations ? Dans votre famille ? Dans votre santé ? Dans la direction à donner à votre vie ? Dieu veut que vous sachiez qu’il a un but et un plan pour votre vie. Invoquez-le dès maintenant. Soumettez-lui votre vie et demandez-lui de la sagesse. Offrez-lui tout ce que vous avez comme un sacrifice vivant pour lui. (2 Tim.1 :8-9)
    • Lily Il y a 7 années, 1 mois

      Je reponds oui à toutes ces questions, et je Lui remets tous les domaines de ma vie, je persévère, je patiente, Lui fais confiance...encore et encore, mais que faire encore quand on a besoin d urgence de Son intervention divine et que rien ne se passe?
  • taroserouge2011 Il y a 7 années, 1 mois

    Je crois en tes promesses Père, personne ne pourra enlever l'amour et la confiance que j'ai en Toi, par la foi, la prière, les révélations, tu m'as soutenu, encouragée, Seigneur, je ne me sens pas digne mais en toi je ne peux que rendre gloire pour toutes ces bénédictions à venir, tous ces cadeaux, toutes ces attentions Seigneur, tu connais tes enfants et même par beaucoup de bénédictions tu prépares mon coeur à accepter ces bonheurs quelqu'en soit la taille tu sais Père comme je suis sensible et comme tout me touche profondemment, bénis chaque main qui préparent avec amour pour combler mon coeur et daigne Seigneut les combler en retour, c'est dans la persévérance que j'ai rencontré toute l'immensité de ton amour Divin, je poursuivrai à toujours Te suivre et Te rendre gloire et témoigner combien par amour pour tes enfants tes chemins sont merveilleux quand bien même je suis abattue, affligée, épuisée, je crois et j'espère en toi, j'ai la louange pour soutient, tes paroles dans la Bible pour me guider, tes pensées dans mon être pour me révéler, je suis toute à toi , je suis aimée, merci, c'était la plus profonde de mes prières, daigne Seigneur me soutenir encore et toujours, toi seul Sait ce dont mon coeur a besoin. Amen et bénis tous tes enfants Père soutient et bénis par ta grâce. Amen
    • taroserouge2011 Il y a 7 années, 1 mois

      Je connais cette image et c'est elle qui me soutient chaque jour en ce moment, je suis faible et fatiguée, mon déssert je l'accepte, je sais ou est l'issue, j'ai conscience du bonheur à venir et je ne peux que me tenir dans la pressence du SEIGNEUR, c'est uniquement en lui que je trouve du réconfort, du soutient, je suis juste à bout de force mais parce que j'ai laissé tomber tant de protection que je me sens vraiment nue et affaiblie comme un nouveau né qui s'attend à tout.... Merci pour vos prières et vos messages. Mon coeur, mon âme et mon corps se transforment comme Dieu le souhaite, c'est mon déssert.... et c'est temporaire.....
  • Afficher tous les 13 commentaires