Vision de la croissance -1-

Vision de la croissance -1-
Lecture Esaïe 54 : 1-3.
 
 
 
1) PRINCIPES GENERAUX CONCERNANT L'EGLISE
 
L'Eglise n'est pas premièrement un bâtiment ou un local mais l'ensemble des personnes ayant rencontré Jésus par la foi. C'est une grande famille composée de gens qui ont été convaincus de péché, qui se sont repentis et qui ont cru dans l'œuvre de rachat accompli par le Fils de Dieu lors de sa mort sur la croix. Jean 3 : 16; Rom 5 : 8; 1 Cor 1 : 18; Héb 9 : 27-28.
 
L'église est donc une entité vivante, et comme n'importe quel organisme vivant, elle est destinée à se développer. Le Dieu Créateur du monde agit par le Saint-Esprit afin d'assurer et de favoriser sa croissance. Le but est de sauver tous les hommes sans exception. 1 Tim 2 : 4. Le Seigneur nous a en effet créés afin que nous vivions en communion avec Lui, que nous L'aimions, que nous Le servions, que nous Le suivions en développant une relation vivante par le moyen de la foi du cœur. Deut 10 : 12-13; Michée 6 : 8; Luc 10 : 27; Jean 17 : 3. Tous les êtres humains sont invités à vivre ce programme divin.
 
Ainsi, l'objectif prioritaire de Dieu est le salut de tous. C'est pourquoi la croissance de l'Eglise est essentielle, non seulement à l'échelle de la planète mais aussi au niveau local. Cette vision doit également être partagée par l'assemblée car la méthode du Seigneur est de travailler avec Son peuple pour la réalisation de Son plan bienveillant. Personne n'est indispensable ni incontournable au yeux du Seigneur. Il pourrait très bien se passer de Ses enfants pour agir et accomplir Sa volonté. Néanmoins, dans Sa grâce infinie, Il a choisi d'associer Ses disciples aux projets de développement de Son œuvre. 1 Cor 3 : 9. Chaque chrétien est invité à participer activement à la croissance de l'Eglise en fonction de ses capacités et de ses possibilités. Néh 3; Act 6 : 1-4; Rom 12 : 6-8.
 
Ainsi, le Seigneur veut communiquer à Son peuple une saine vision de la croissance. Nous vivons une époque où les chiffres ont énormément d'importance : les économistes surveillent le taux d'inflation, le taux de croissance, le nombre de demandeurs d'emploi. Les partenaires sociaux discutent âprement les montants des cotisations salariales et patronales, les médias scrutent les augmentations du prix du pétrole, les entreprises orientent leur politique afin d'accroître leur productivité et dégager de substantiels bénéfices, les employés attendent leur augmentation de salaire, et les femmes n'aiment pas toujours évoquer leur âge, surtout quand elles changent de dizaine !
 
Dieu s'intéresse aussi aux chiffres, dans la mesure où Il désire voir le nombre de personnes sauvées augmenter de plus en plus. Nous avons des indications dans les Ecritures : par exemple, le jour de la Pentecôte, 3000 personnes se sont converties suite à la prédication de Pierre. Act 2 : 41. Quelques temps après, 5000 autres se sont engagées à suivre Jésus. Act 4 : 4. Après les avertissements de Jonas, 120000 habitants de Ninive se sont repentis. Jonas 4 : 11.
 
Nous pouvons être assurés de la volonté du Seigneur de toucher le cœur de milliers et de milliers de gens dans les régions de Niort, de Fontenay, de St-Maixent, de Clessé et dans les endroits où l'évangile n'est pas encore implanté. Cette vision doit également être la nôtre et influencer notre témoignage, notre zèle, notre disponibilité, notre prière et notre engagement dans l'assemblée.
 
Pour autant, cela ne signifie pas que l'assemblée doit être obsédée par les chiffres. Il ne s'agit pas de tomber dans le piège d'objectifs quantitatifs qui risqueraient d'être irréalisables. La croissance numérique est assurée par le Seigneur grâce au travail de l'Esprit dans l'Eglise. Act 2 : 47; 9 : 31. Par contre, les chrétiens peuvent exercer une influence palpable et tangible sur la qualité de vie de la communauté. En effet, chacun a besoin de saisir sa responsabilité personnelle concernant l'évolution qualitative de l'assemblée. Celle-ci est le résultat de ce que chaque membre apporte, elle est le fruit de la contribution de tous. Il est du devoir des disciples d'alimenter l'église des vertus évangéliques : l'amour, la paix, la joie avec le fruit de l'Esprit, la miséricorde, le pardon, la compréhension, l'indulgence, la fraternité, l'écoute, l'accueil, l'appréciation réciproque… Luc 6 : 36; Rom 14 : 1; 15 : 2; 15 : 7; Gal 5 : 22; Eph 4 : 32; Phil 2 : 4.
 
La communauté des croyants doit être un lieu de salut principalement, mais aussi un endroit où on trouve le repos, la restauration, la guérison pour l'esprit, l'âme et le corps. Dans la parabole du bon Samaritain, Jésus cite l'hôtellerie où la victime a été soignée. Cet établissement est le symbole de l'Eglise où les gens cassés par la vie, dépouillés par des événements tragiques, plongés dans une immense détresse reçoivent le secours approprié. Luc 10 : 30-37. De plus, l'assemblée a pour objectif de permettre à ses membres de vivre eux-mêmes une croissance spirituelle individuelle, d'expérimenter des victoires et des progrès, de connaître sur un plan personnel l'épanouissement et l'harmonie intérieure. 3 Jean 1–2. Dans ces conditions, le disciple grandit dans la joie du salut et donne envie aux autres de la vivre.
 
Ainsi, une augmentation de la qualité de la vie de l'église locale entraîne logiquement une croissance numérique. Les inconvertis trouvent alors du plaisir à se réfugier dans un contexte favorisant l'amour et la paix. Jean 13 : 35; Act 2 : 46-47. Cela les touche et les pousse à se donner au Seigneur Jésus afin de recevoir à leur tour la vie éternelle.
 
 
2) PROJET DE DEMENAGEMENT
 
L'église de Niort est née officiellement en 1972. Elle a connu plusieurs changements de locaux, mais toujours en location dans un premier temps. En 1985-86, elle a fait l'acquisition du bâtiment où elle est située actuellement. La salle de culte contient 120 chaises dont plus de 80 % sont régulièrement occupées le dimanche matin. Lorsque le pasteur Ian Icks de Wellingborough est passé en octobre 2005, il m'a confié qu'une assemblée remplie à hauteur de 80 % de sa capacité doit songer sérieusement à voir plus grand !
 
De plus, d'autres aspects sont à considérer attentivement : les salles de culte des enfants sont devenues inadaptées du fait de leur exiguïté. La garderie avec ses 9 m2 maximum ressemble à un placard confiné lorsque plus de 10 petits sont rassemblés ! Les jeunes n'ont pas les moyens de personnaliser une pièce à eux. Il manque un bureau pour les entretiens pastoraux. Le couloir trop large a une superficie importante mais inexploitable. Le comptoir des publications dont l'activité s'est bien développée n'a pas assez de surface disponible. Le bâtiment commence à avoir de l'âge et nécessite des frais d'entretien qui risquent d'être plus importants à l'avenir.
 
Plusieurs frères et sœurs ont déjà exprimé le souhait d'un autre outil de travail plus conforme aux besoins de l'assemblée. D'autres certainement n'en ont pas encore parlé mais y pensent sérieusement. Ainsi, l'idée d'un déménagement est présente dans les cœurs de façon évidente. Néanmoins, pour être assuré de la réussite d'un tel projet, il faut la combinaison de 2 éléments principaux : la pensée dans le cœur des chrétiens et la confirmation du Saint-Esprit.
 
C'est l'expérience faite pas les disciples de Jérusalem à plusieurs reprises. Act 15 : 1-32. Dans le contexte de l'époque, des décisions importantes étaient à prendre afin que la loi de Moïse n'étouffe ni ne remplace la foi dans l'œuvre parfaite de Jésus. Des légalistes rigoureux voulaient imposer la circoncision selon la règle de l'Ancienne Alliance alors que la foi seule dans le sacrifice du Seigneur est suffisante pour le salut. Des échanges et des débats ont conduit les apôtres et les disciples à entériner une direction spirituelle: la circoncision ne devait pas être imposée, les nouveaux croyants devant respecter simplement quelques règles. Act 15 : 28-29.
 
Verset 28 Þ "Il a paru bon au Saint-Esprit et à nous". Autres versions : "Conduits par le Saint-Esprit, nous avons décidé" et "L'Esprit saint et nous-mêmes, nous avons décidé". Une remarque : dans leur grande majorité, les participants étaient d'accord et partageaient la même vision. Ils étaient animés de sentiments et de pensées identiques. Act 4 : 32; Act 6 : 1-5; Phil 2 : 2; 1 Cor 1 : 10. Une véritable unité de réflexion les caractérisait. De plus, ils ont perçu la confirmation de Dieu par le Saint-Esprit. Leur choix était inspiré, leur conclusion était selon le cœur du Seigneur. Jésus peut approuver une décision, donner ou confirmer une orientation de plusieurs manières : parole audible ou intérieure : Jér 42 : 7-22, don spirituel : Act 13 : 1-2, vision : Act 16 : 9-10, apparition de Jésus : Act 23 : 11, apparition angélique : Act 27 : 23-24, perception et paix intérieures, événements : Act 16 : 6-7, conseils inspirés et donnés par des personnes vivant une réelle communion avec Dieu : 1 Rois 22 : 13-14; 2 Rois 3 : 13-20.
 
Quels que soient les moyens de communication, l'essentiel est d'avoir des convictions dans son cœur appuyées par l'Esprit. Ainsi, plusieurs membres de l'assemblée ont partagé leur pensée d'un nouveau local. Puis, le 19 novembre 2005 lors de notre rencontre dans le cadre du Conseil Spirituel, nous avons évoqué cette piste et avons envisagé de réfléchir à ce projet dès le début de 2006. Le 27 novembre, soit la semaine suivante, le pasteur de Limoges Alain Aghedu est venu pour la journée des baptêmes. Dans sa prédication du matin, il a repris précisément les éléments de conversation développés lors de la réunion du Conseil. Il a cité la nécessité d'élargir l'espace de la tente et d'étendre les cordages dans la perspective de se répandre partout et de se développer. Es 54 : 1-3. Il a également mentionné l'importance de ne pas retenir la bénédiction divine et la réalisation du plan du Seigneur. Il convient de préciser que le frère n'était absolument pas informé des conversations ni des échanges sur ce sujet. Il a annoncé la pensée du Seigneur sans connaître le contexte de l'église.
 
Les points de la prédication étaient donc une lumineuse confirmation par l'Esprit de la direction envisagée. Nous pouvons avec foi et assurance affirmer : "Il a paru bon au Saint-Esprit et à nous d'entreprendre sérieusement des démarches afin de prévoir un déménagement pour un local mieux adapté aux besoins de l'assemblée".
 
De plus, le Seigneur nous a effectué un clin d'œil : Alain Aghedu a précisé que son fils de 20 ans ne mettait plus les habits de son enfance. La croissance physique nécessite un renouvellement des vêtements. Or, cela fait 20 ans que l'assemblée évolue dans ce même local ! A la vue de l'ensemble de ces éléments, il est certainement temps de passer à une dimension supérieure !


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Claude Calu Il y a 5 années, 7 mois

    "Car tu te répandras à droite et à gauche ; ta postérité envahira des nations , et peuplera des villes désertes." Esaïe 54 - 3 . Cette vision de croissance a été écrite en 2005 ... Qu'en est-il aujourd'hui de Fontenay ? de St Maixent ? de Clessé ? Est-ce simplement l'assemblée de Niort qui évolue dans de nouveaux locaux ?