Etre sérieux avec Dieu. 3/10 - (Message)

Etre sérieux avec Dieu. 3/10 - (Message)

ETRE SERIEUX AVEC DIEU

Dix valeurs pour bâtir des familles solides – 3ème Partie

Exode 20:7

Rick Warren

Aujourd’hui, nous sommes à la troisième partie de « Dix valeurs pour bâtir des familles solides. » Dans cette série, nous portons le regard sur les Dix Commandements. Nous allons regarder au troisième commandement que je peux résumer dans une phrase : Dieu dit, «Prenez Mon nom au sérieux.»

Paul Dickinson a écrit un livre intitulé Names (Les noms). Son passe-temps favori, c’est collectionner les noms étranges et exceptionnels. Il dit que parfois les noms semblent être prophétiques. En 1941, deux hommes avaient été exécutés sur la chaise électrique à la prison de l'Etat de Floride et leurs noms étaient Will Burn (littéralement : brûlera) et Frizzle (littéralement : griller). Récemment à Montréal, un laveur de vitres est mort par accident suite à une chute survenue quand il lavait des vitres. Son nom était Will Drop (littéralement : se laissera tomber). Il affirme que d'autres semblent destinés à certains métiers. Joe Bunt (= frappe, tir) est devenu un coach de base-ball. Dan Druff est devenu coiffeur. Jeff Treadwell (=vend bien) travaille dans la pédicure. Deux autres gars, Goforth et Ketchum(littéralement : vas-y et attrape-les), sont devenus des officiers de police et des associés. O'Neill (= s’agenouiller) et Pray (=prier)sont devenus associés en matière d’équipement pour églises. Wonderfully Trembly( = tremble merveilleusement), un psychologue. Zoltan Ovary (=ovaire), un gynécologue. P.P. Peters, un urologue. Et Will Crumble (=s’émiettera), un entrepreneur dans le domaine du plâtre.

Qu'y a-t-il dans un nom ? Dieu dit qu'il y a beaucoup dans un nom, surtout quand c'est Son nom. Dans le troisième commandement (Exode 20.7), Il dit : « Tu ne prendras pas en vain le nom de l’Eternel ton Dieu.»

Pourquoi Dieu est-il si sensible au sujet de Son nom ? Dieu dit que votre nom représente trois choses : la réputation, le caractère et l’autorité.

Il représente votre réputation. Vous avez sûrement entendu les gens dire : « Il s’est fait un nom.» Lorsque quelqu'un a une bonne réputation, on dit «qu’il s’est fait un bon nom.» Lorsqu’il a une mauvaise réputation, on dit «qu’il s’est taillé une mauvaise réputation.» Quand je prononce un nom, automatiquement vous pensez à sa réputation. Hitler, Martin Luther King, Elvis. Il est intéressant de noter que lors de la campagne électorale entre Clinton et Bush Père, tous deux évoquaient le nom de Harry S. Truman, faisant allusion à sa réputation. Margaret Truman a déclaré : « Aucun de vous deux n’est comme lui.»

Le nom représente votre caractère. Ce que vous êtes ne peut pas être séparé de ce qu’est votre nom, une fois mis ensemble. Dans la Bible, on donnait souvent aux enfants des noms suivant des traits de caractère comme l’honnêteté, la justice... de sorte qu'ils représentent leur caractère. Plusieurs fois dans la Bible, quand quelqu'un changeait de caractère, et que sa vie était transformée, Dieu lui donnait un nouveau nom. Abram devint Abraham, Jacob devint Israël, Simon devint Pierre. Dieu changeait leur nom parce que ce dernier représente le caractère.

Votre nom représente l'autorité. Lorsqu’un agent de police vous arrête, est-ce qu’il dit : «Halte ! Au nom de Rantanplan !» ? Non, il dit plutôt : «Stop ! Au nom de la loi.» Pourquoi ? Parce qu'il y a de l'autorité derrière ce nom. Si vous recevez l’appel d'un certain George Brown pendant que vous prenez le dîner, vous pouvez lui dire de rappeler plus tard. Mais si le nom de celui qui vous appelle est George Bush, vous répondriez probablement toutes affaires cessantes. Les noms représentent l'autorité.

Dieu dit : « Si vous abusez de Mon nom, cela n'est pas une mince affaire. C'est un problème car vous diffamez Ma réputation, Mon caractère et Mon autorité et vous l'utilisez avec légèreté.»

Souvent, quand nous pensons à l’abus du nom de Dieu, nous faisons allusion au fait de jurer. Mais il y a plusieurs autres manières par lesquelles vous pouvez abuser du nom de Dieu à part le fait de jurer.

1. Vous pouvez utiliser le nom de Dieu pour insulter.

2. Vous pouvez utiliser le nom de Dieu pour justifier vos actions.

3. Vous pouvez utiliser le nom de Dieu pour intimider.

4. Vous pouvez utiliser le nom de Dieu pour impressionner.

5. Vous pouvez utiliser le nom de Dieu sous des impulsions.

 

Ce sont toutes ces différentes manières par lesquelles nous pouvons abuser du nom de Dieu.

1. VOUS POUVEZ UTILISER LE NOM DE DIEU POUR INSULTER.

Ceci se passe quand vous utilisez le blasphème ou le juron pour exprimer de l'irritation. Quelqu'un a dit si jurer et tricher sont des crimes, alors le golf devrait être illégal. J'ai entendu l’histoire d'un fermier qui était arrivé à la maison après l’heure du dîner. Son épouse lui demanda : «As-tu connu une panne avec la charrette ?» Le fermier répondit : «Non, en route pour la maison, j'ai offert un tour au ministre et dès lors, les mules ne saisissaient plus rien de ce que je disais.»

L'Amérique est la nation la plus grossière du monde et les choses ne font qu’empirer. Aujourd'hui, un film ne peut se vendre s'il ne contient pas de jurons. Il est de la catégorie G et personne ne voudra aller le voir. Ils ajoutent intentionnellement des jurons dans les films afin d'obtenir un "R" parce qu'ils veulent que ce film soit un succès. Il y a plein de grossièretés dans les livres, les magazines et à la télé. Actuellement, même les albums de musique portent des étiquettes avertissant de l’usage explicite d’un langage sexuel, etc. Parmi ceux qui profèrent le plus de grossièretés dans notre société, les plus connus sont les acteurs. Eddie Murphy et d'autres types touchent beaucoup d’argent pour prendre le nom du Seigneur en vain et les gens pensent que c’est amusant. Vous ne pouvez pas éviter de l'entendre.

Avez-vous remarqué le nombre de choses auxquelles on compare l’enfer ? Un froid d’enfer, une chaleur d’enfer, une pluie d’enfer... C'est devenu un terme générique.

Pourquoi est-ce que les gens jurent ? C’est vrai qu’ils manquent de maîtrise émotive, mais la raison principale est qu’ils le font pour impressionner les autres. La première fois que vous avez juré quand vous étiez gosse, vous aviez pensé que vous étiez un «dur» ; Mais il y a un fait : c’est que les personnes faibles utilisent de gros mots, des mots forts pour impressionner les autres. N'importe quel idiot peut jurer. Cela n’exige ni de l’intelligence, ni un quotient intellectuel, ni un niveau d’études. Je peux apprendre à un petit de trois ans à jurer, tout comme à un chimpanzé ou à un perroquet. Ce n’est pas un indicateur de maturité, de force ou d’une certaine liberté. C'est seulement stupide. Ça ne change rien. Pourtant nous le faisons.

Il faut de la maturité pour discipliner votre langage, surtout lorsque vous êtes en colère -- vous vous heurtez l’orteil ou le pouce, un gars vous barre la route dans la circulation. Il faut de la discipline pour ne pas jurer. Si vous ne le faites pas, vous faites preuve de maturité et de maîtrise de soi. Mais les gens utilisent le nom de Dieu pour insulter et exprimer de l'irritation.

 

2. ILS UTILISENT LE NOM DE DIEU POUR JUSTIFIER LEURS ACTIONS

Nous nous trouvons des excuses et nous blâmons Dieu. «Dieu n'a pas voulu que je nettoie le salon aujourd'hui.», « Je n’ai pas eu la conviction de sortir du lit.» Dieu est blâmé pour beaucoup de choses. «Dieu ne veut pas que j'honore ce contrat.», «Dieu ne veut pas que je fasse ce contrat d'affaires.», «Dieu veut que je fasse autre chose.», «J'ai prié à ce sujet.» Vous utilisez Dieu pour justifier vos actions.

 

3. UTILISER LE NOM DE DIEU POUR INTIMIDER

Il y a des gens qui excellent dans ce domaine. Ils disent entre autres : «Dieu m'a montré ce que vous devriez faire.», «Dieu m'a dit ce qui ne va pas chez vous.», «Dieu m'a dit que vous devriez me prêter de l’argent.» Des télé-évangélistes malhonnêtes le font régulièrement : «Dieu a dit : si vous ne donnez pas 1000 dollars, nous allons tirer les rideaux.» Et bien ! Tirez-les carrément, et cessez d’intimider les gens ! Dieu qualifie ces agissements comme un abus de Son nom.

Les parents le font régulièrement. Vous êtes frustré car vous avez tout essayé : mise sous discipline, suspension de l’argent de poche, fessées. Mais rien n'y fait. En fin de compte, vous sortez le joker et vous dites : «Si tu continues à faire cela, tu auras des problèmes avec Dieu !» C'est de la pure intimidation.

Des conjoints peuvent le faire dans le mariage : «J'ai prié à ce sujet et je suis convaincu que Dieu veut que nous achetions cette Jaguar.» Et comme il n’y a pas moyen de discuter avec Dieu ... Intimidation.

Dans le monde, ils appellent cela une falsification. On parle de falsification lorsque vous utilisez le nom de quelqu'un d'autre pour obtenir ce que vous voulez. Il y a beaucoup de faussaires spirituels dans notre société et qui abusent du nom de Dieu en disant : «Dieu m'a dit...» et vous êtes censé dire : «Puisque c’est Dieu, alors ça doit être vrai.» Ça peut aussi ne pas l’être.

Je vous avertis pour que vous preniez garde de parler au nom de Dieu.

 

4. EN ESSAYANT D'IMPRESSIONNER

C’est la manie des croyants peu sûrs d’eux-mêmes. Souvent, ils veulent prouver leur spiritualité par leur jargon, en utilisant continuellement des expressions religieuses et consacrées. Plus j’utilise le nom de Jésus dans une phrase, plus spirituel plus je dois être. Souvent, j'ai rencontré des personnes qui essayaient vraiment de m'impressionner : «Gloire à Dieu ! Quelle prédication ! Alléluia, merci Jésus...» Je ne suis pas impressionné par les paroles, mais par le style de vie. Ils crépitent continuellement un certain jargon pour vous impressionner par leur spiritualité. Ils prennent ce ton sirupeux que je ne supporte pas. Ne transformez pas Dieu en des expressions stéréotypées.

Tite 1.16 : «Ils prétendent connaître Dieu, mais ils Le renient par leurs actions.» Nous prenons le nom de Dieu en vain quand nous prétendons Lui être consacrés mais que nous ne le répercutons pas sur notre style de vie. Un type déclare : «J’aime le Seigneur, Il est le numéro un de ma vie !» Êtes-vous engagé dans un ministère ? «Non» Le rencontrez-vous chaque jour, par la lecture de la Bible, en passant un temps calme en sa présence chaque jour ? Non. Donnez-vous la dîme ? Non. Mais alors, qui est Dieu pour toi ? Juste des paroles !

 

5. EN UTILISANT IMPULSIVEMENT LE NOM DE DIEU

C'est l’un des pièges dans lesquels bon nombre d'entre nous tombons. Ceci arrive lorsque vous utilisez le nom de Dieu comme expression commode pour exprimer la crainte, la colère, la joie, la stupéfaction ou la surprise. «Je viens de pêcher un poisson de 5Kg ! Mon Dieu !», «Suzy est enceinte ! O, Seigneur !», «J'ai déchiré mon pantalon, mon Dieu !» Vous réduisez Dieu à un «Ouah» ! ou à un «Super !» Ne faites pas de Dieu un point d'exclamation. Dieu nous dit d’utiliser Son nom avec sérieux. Ne l'utiliser pas à la légère. C’est autant une légèreté de dire «Bonté divine, mais oui !» que de dire «Diable non !» Tous deux sont mauvais. Ils recourent à des réalités spirituelles et les utilisent avec légèreté et sans réfléchir. Ils les utilisent impulsivement. N'utilisez pas Dieu juste comme un truc pour remplir un vide.

Impulsif signifie sans réfléchir. Savez-vous que vous pouvez même adorer sous des impulsions ? Vous pouvez prendre en vain le nom du Seigneur alors que vous adorez. Vous pouvez abuser du nom de Dieu à l'église. Vous est-il arrivé de chanter une chanson citant le nom de Jésus-Christ alors que vous ne réfléchissiez même pas aux mots, votre esprit était à des millions de km de distance ? Votre cœur n’y est pas. Vous faites juste des mouvements. Sans engagement total. Simple routine.

Dieu dit : «Ce peuple M'adore des lèvres seulement mais leur cœur est loin de Moi.» Et il dit : «Quand vous priez, ne multipliez pas de paroles vaines... » Utilisez-vous une prière habituelle ? Quand vous êtes pressé pour le dîner, tirez-vous et dites-vous une prière-type ? Nous avons tous fait cela et c’est cela abuser du nom du Seigneur. Avez-vous déjà utilisé le nom de Dieu comme du «mastic» dans votre prière ? Avez-vous déjà utilisé le mot "juste" – «Nous voulons juste Te louer, nous voulons juste Te dire merci.» Pourquoi est-ce toujours "juste" ? Pourquoi devons-nous dire "juste" ?

Avez-vous déjà entendu une prière du genre : «Cher Jésus, nous voulons Te remercier, ô Dieu, pour ce beau jour, ô Cher Seigneur. Père, nous te disons merci, ô Dieu, pour tout ce que Tu fais , ô Seigneur.» Vous utilisez le nom de Dieu après chaque mot dans une prière. Si mes gosses venaient vers moi à la maison et me parlaient en tant que leur père de cette façon, je penserai qu'ils manigancent quelque chose. Je n’imagine pas mon fils me dire : «Cher papa, je veux te remercier, Rick, pour tout cet argent de poche que tu m'as donné, ô père, merci pour ce que tu nous donnes, cher papa.» Euh ? Vous n’avez pas besoin d’utiliser mon nom après chaque mot. Vous pouvez juste me parler directement. Quand vous utilisez tous ces mots, vous semblez plus spirituel alors que vous essayez de trouver quoi dire après dans la prière. Vous pouvez juste vous arrêter. Dieu entend dans le silence. Il dit : «Quand vous priez, ne multipliez pas de vaines paroles.»

George Barnard a récemment fait un sondage et a constaté que 66% de tous les Américains reconnaissent avoir pris en vain le nom du Seigneur. Tout le monde, moi y compris, est coupable de désobéissance envers ce commandement. A part le fait de jurer, il y a beaucoup d’autres manières par lesquelles nous abusons du nom du Seigneur.

Mais nous essayons d’expliquer : «Je ne voulais pas dire ça.» Toutes les fois que j’ai un problème avec Kay suite à quelque chose que j’ai dit, je recoure une expression favorite que j'ai maintes fois utilisée : Quand j'ai dit quelque chose qui l’a énervée, je dis inévitablement : «Ce n’est pas ce que je voulais dire.» Surtout quand je réalise que ça va me causer des problèmes. Qui se rappelle avoir utilisé ce truc ? Kay me le pardonnera souvent à cause de son cœur généreux et aimable. Mais vous ne pouvez pas faire cela avec Dieu. Cela ne marche pas. Si vous dites : «Dieu, quand j'ai utilisé Ton nom avec légèreté, je ne voulais rien dire par là», et à Dieu de dire : «C’est cela le problème ! Mon nom est saint et vous ne devez pas l’utiliser avec légèreté.» Et Dieu ne vous laissera pas vous en tirer comme ça.

Dieu prend ceci tellement au sérieux. Voici les 10 commandements principaux, les dix choses les plus importantes de la vie, et en troisième position nous trouvons : «N'abuse pas de Mon nom." Nous ne parlons pas ici d'un sujet de moindre importance. Lévitique 24 déclare que si on attrapait une personne en train de prendre en vain le nom de Dieu, on devait l’exécuter, la lapider. C'était un crime de lèse-majesté. Combien d'entre nous serions encore en vie si nous vivions à cette époque-là. Ne vous mentez pas à vous-mêmes. Dieu dit que c'est une affaire sérieuse. «Je ne tolérerai pas que Mon nom soit abusé.» Quand vous jurez ou abusez du nom de Dieu, vous commettez une offense à l’endroit du Créateur de l'univers ; puis-je vous suggérer avec respect d’offenser quelqu'un d'autre que le Créateur de l'univers. Pourquoi ne dites-vous pas : «Oh, Bouddha» par exemple. Il y a une puissance dans le nom de Jésus. Vous pouvez utiliser n'importe quel autre nom, mais lorsque vous citez le nom de Jésus, tout le monde devient soudainement nerveux. Vous ne vous en sortirez pas comme cela. Dieu dit : «Pas de gâchis avec Mon nom. Il représente Ma réputation, Mon caractère et Mon autorité.» Quand vous riez avec quelqu'un qui abuse de Lui, vous participez à ses péchés. Dieu recommande de le traiter avec révérence. En réalité, chacun de nous devrait incliner sa tête en ce moment et demander pardon à Dieu. Je ne m’étais pas encore rendu compte à quel point c’était sérieux.

 

II. COMMENT PUIS-JE UTILISER CORRECTEMENT LE NOM DE DIEU ?

Dieu promet la bénédiction à ceux qui utilisent correctement Son nom. Je vous défie à faire une étude. Il y a littéralement des centaines de versets dans la Bible qui parlent du nom de Dieu. Et il y a des promesses à profusion qui disent : «Si vous honorez et respectez Mon nom, Je vous bénirai et vous accorderai le succès, la prospérité, la santé, la paix du cœur, les bonnes relations, etc. Il y a des bénédictions inédites pour celui qui honore le nom de Dieu. Dieu prend ceci vraiment au sérieux.

1. RESPECTER CONTINUELLEMENT LE NOM DE DIEU

Traitez-le avec le plus grand respect. Utilisez-le attentivement, affectueusement et dans un état d’adoration. Ne le laissez pas seulement échapper de votre bouche par inadvertance. Quand vous dites "Dieu", dites-le de tout votre cœur.

Psaumes 29.2 : «Rendez à l’Eternel la gloire de Son nom.» Honorez le nom de Dieu. C'est la raison pour laquelle mon épouse et moi n’allons pas suivre les films de la catégorie R. Je respecte beaucoup trop le nom de Dieu. Ce ne sont pas les scènes de sexe et les autres trucs qui m’embêtent (même si elles me dérangent aussi) mais la plus grande offense c’est l’usage du nom de Dieu. Je ne vais pas m’impliquer dans des choses où le nom du Créateur de l'univers est vilipendé. En tout cas, je ne vais pas payer pour l'entendre. C’est comme un ordinateur : ce que vous y mettez, c’est ce que vous en tirez. Ce qui entre dans votre esprit transparaîtra par la suite dans votre style de vie.

Matthew, mon garçon cadet m’a dit juste cette semaine : «Papa, je passe un mauvais quart d’heure à cause de ces mauvais mots ; parce que j’ai passé tout l'été au parc.» Vous savez cela, si vous l’entendez assez, cela ressortira dans votre vie. Les gens disent : «Oh ! Ça ne me dérange pas du tout.» Ça dérange Dieu et ça devait aussi vous déranger. Les gens disent : «Je vais m’en débarrasser. Je ne vais pas le laisser me déranger.» C’est qu’alors vous n'aimez pas vraiment Dieu. Ça, c'est le point limite. Si le nom de mon épouse était pris en vain, je ne dirai pas : «Bon, je fais un effort pour que ça ne me dérange pas, je vais m’en débarrasser.» Non ! L’amour pousse à l'action. Je dois faire quelque chose à ce sujet. Si quelqu'un tourne au ridicule ou se moque de votre mère, vous réagiriez. Vous n’allez pas vous terrer dans le silence. Mais beaucoup de croyants ne disent rien lorsqu’on blasphème continuellement contre le nom de Jésus.

Je vous lance un défi pour que vous réagissiez lorsque tout près de vous quelqu'un utilise le nom de Dieu. Evidemment, vous ne pouvez pas le faire avec des étrangers. Mais je parle des gens qui sont autour de vous, qui sont près de vous, et que vous pouvez confronter sur ce sujet. Vous devrez le faire avec tact parce que votre but n'est pas de les condamner mais de les influencer.

Mais, quel est le lien de tout ceci avec le fait de bâtir des familles solides ? L’un des premiers lieux où nous devons travailler à nos bouches c’est notre maison. Il est très probable que nous prononçons plus de choses malséantes à la maison qu’ailleurs. De nos jours, l'abus du langage sévit plus dans les familles et occasionne des dégâts irréparables dans les relations. Travaillez-y dans votre maison. Mes enfants savent qu'il y a dans notre famille des mots auxquels ils ne peuvent même pas penser. S'ils le font, ils encourent non seulement la colère de Dieu, mais aussi celle de papa. Je connais une famille qui a décidé d’y travailler en commun. Ils ont créé une caisse à jurons. Lorsque quiconque jure, ils y jettent un dollar. Ils se tiennent réciproquement responsables. Bonne idée.

Vous devez continuellement respecter le nom de Dieu. Le respect implique non seulement le fait de protéger le nom de Dieu mais aussi de le connaître. Psaumes 9.11 dit : «Ceux qui connaissent Ton nom se confient en Toi...» Dieu a beaucoup de noms, bien plus de 100 noms de Dieu mentionnés dans la Bible, chacun d'eux indiquant un aspect différent du caractère de Dieu – l’amour, la justice, la sainteté, les choses pour lesquelles il a promis de s’occuper. Pour connaître Dieu, vous devez connaître Ses noms. Si vous ne connaissez qu’un nom, c’est qu’alors vous ne connaissez pas très bien Dieu. Dans les Ecritures, il y a plusieurs noms qui décrivent Dieu, et plus vous les connaissez, plus vous allez Lui faire confiance et mieux vous allez L'aimer.

Quand vous arrivez à connaître et à respecter quotidiennement le nom de Dieu, vous en verrez d’énormes avantages dans votre vie. «Dieu, Tu m’as donné les bénédictions que Tu as en réserve pour ceux qui honorent Ton nom.»

 

2. REPRÉSENTEZ CLAIREMENT LE NOM DE DIEU

2 Timothée 2.19 : «Quiconque se considère être chrétien ne devrait pas faire de mauvaises choses.» Notre style de vie peut abuser du nom de Dieu. Si vous vous considérez croyant, comportez-vous comme tel. Si vous vous nommez chrétien, ne traînez pas le nom de Christ dans la boue par votre style de vie. «Ce que tu vis doit correspondre à ce que tu dis.». Si vous êtes croyant, vous représentez Dieu. Il y a deux raisons pour lesquelles beaucoup de gens ne viennent jamais à Christ. Tout d'abord, ils n'ont jamais rencontré un chrétien. Et puis, lorsqu’ils en ont rencontré un, ce n'était qu’un chrétien de nom qui prétendait être chrétien mais il n’y avait aucune différence dans son style de vie. «S’ils sont chrétiens, ils sont juste comme moi. Il n'y a rien de différent. Je n'ai pas besoin d'être chrétien parce que je suis juste comme eux.» Si vous prétendez être un croyant, un chrétien, et vous utilisez le nom de Dieu et que vous n'êtes pas différent, vous faites une mauvaise publicité. Dieu nous en tiendra responsable. Nous représentons clairement le nom de Dieu.

La vérité est qu'il y a des gens tout autour de vous qui vous observent et évaluent votre langage et vos actions, et ils vérifient pour voir si vous êtes différent et si vous êtes différent dans votre style de vie. Par conséquent, veillez sur votre bouche, veillez sur vos actions.

En tant que chrétien, vous devez faire attention avec l'argot. Beaucoup des mots d'argot ne sont que purs jurons. C'est le substitut d’un blasphème. Quand vous dites : «Nom d’un chien !» C'est la même chose que «Nom de Dieu !» Il y a plusieurs interjections argotiques qui ne sont qu’une déformation abusive des termes sacrés. Ce ne sont juste que des variations. Toutes ces formes viennent des blasphèmes et prennent le nom de Dieu en vain. Pensez-vous que Dieu n’y voit rien ? Pensez-vous qu’Il ne voit pas l'intention derrière une déclaration profane ? Faites également très attention à votre argot.

3. FAITES ENTIEREMENT CONFIANCE AU NOM DE DIEU

Psaumes 33.21 : «Ce n'est pas étonnant que nous soyons heureux dans le Seigneur. Nous faisons confiance en Son saint nom.» Il y a des milliers des versets dans la Bible qui montrent que Dieu a fait plusieurs promesses pour l’honneur dû à Son nom. Quoi que vous fassiez, faites-le au nom du Seigneur, en Lui faisant confiance et en comptant sur Son nom. Jésus a dit : «Quoi que vous demandez en Mon nom, Je le ferai.» Pourquoi prions-nous «au nom de Jésus» ? Parce que vous n'avez pas droit de vous présenter devant Dieu par vos propres moyens. Dieu est parfait et saint et vous ne l’êtes pas. Seule une personne parfaite peut venir dans sa présence. Je n'ai vraiment aucun droit de me présenter tout seul devant Dieu et dire : «Dieu, j’ai besoin de ceci et cela.» Je le puis par Christ. Il est le pont. Et Jésus a dit que nous devrions prier en Son nom. C'est un rappel qu'Il est le pont et nous ne nous approchons pas par notre propre puissance, nous nous approchons par Sa puissance et Sa grâce.

Devrai-je dire «au nom de Jésus» chaque fois que je prie ? Pas nécessairement mais ce n'est pas non plus une mauvaise idée. Cela vous rappelle pourquoi vous avez le privilège et l'avantage de pouvoir prier. Ainsi vous priez «au nom de Jésus» et Il a dit : «Quoi que vous demandez en Mon nom, Je le ferai.»

Mais voici la mauvaise nouvelle : vous serez un jour jugé pour chaque mot vain que vous aurez prononcé. Cela est dit dans Matthieu. Nous rendrons compte de chaque mot vain. Je déteste ce verset plus que tout autre verset de la Bible. Je pense à chaque mot vain que j'ai prononcé. Je serai jugé pour ça, vous aussi.

Voici la bonne nouvelle : Vous pouvez échapper au jugement. Comment ? En vous confiant au nom de Jésus-Christ. Il vous pardonnera à l'avance.

Actes 4.12 dit : «Il n’y a de salut en aucun autre, car il n'y a aucun autre nom sous le ciel par lequel nous devons être sauvés.» Le nom de Jésus-Christ est le moyen pour échapper à ce jugement.

Jean 20.31 : «Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et par la foi, vous pouvez avoir la vie en Son nom.» Encerclez "vie". Vous pouvez passer de la mort à la vie, du jugement au pardon en Son nom.

C’est ce dont vous avez besoin. Nous avons tous enfreint ce commandement et cela signifie que nous sommes tous condamnés, à moins que nous trouvions un Sauveur et c'est ce qu’est Jésus.

Lequel d’entre vous avait fait nettoyer sa bouche au savon lorsqu’il proférait des jurons quand il était gosse ? J'ai fait nettoyer ma bouche plusieurs fois. Ça ne marche pas. Le problème n’est pas dans la bouche mais dans le cœur. Vous ne pourrez sortir que ce qui est en vous lorsque le monde vous fera pression. Si je suis rempli d'inquiétude, de tension, de trouble, de crainte, de colère et d’amertume, lorsque le monde vous fait pression, c’est ce qui va sortir. C’est comme quand on presse un tube à dentifrice, c’est la pâte dentifrice à l’intérieur qui va sortir. Lorsque je suis rempli d’amour et de paix et que le monde fait pression, c’est ce qui va sortir. Le juron est simplement un symptôme qu'il y a du trouble dans mon cœur et qu'il y a tellement de trouble que cela peut facilement se renverser si une pression suffisante est exercée dessus.

Dans Luc 6.45, Jésus dit : «C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.» Finalement, la seule manière de nettoyer votre langage c’est de changer votre cœur. Et Jésus peut le faire.

Dieu dit : «N'abusez pas de Mon nom. Utilisez-le avec crainte et respect, soyez sérieux.» Ce n'est pas une blague quand quelqu'un jure. Vous offensez le Créateur de l'univers. Quelqu’un peut dire : «J'en ai fait une habitude et je dois admettre que j'ai un mauvais langage.» Peut-être que vous avez acquis cette habitude dans l'armée, à l'école, à la maison ou ailleurs. Que faire ?

La première chose à faire c’est de dire à Dieu que vous êtes désolé et que vous présentez des excuses pour l’abus de Son nom. Dites-lui que vous ne vous êtes pas rendu compte de son caractère sérieux. Et vous devez Lui demander pardon. Puis, confiez ce problème et votre vie à Dieu, laissez-Lui toute chose. «Jésus-Christ, viens et donne-moi ce nouveau cœur et une nouvelle langue.» Commencez à contrôler ce qui entre dans votre esprit. Il y a des choses que vous n’avez pas besoin d'écouter, d’aller voir, ou de lire, parce que vous savez que cela entre dans votre esprit. Rappelez-vous qu'Il est avec vous à tout moment, et pratiquez Sa présence. D’habitude, vous ne prenez pas en vain le nom de quelqu’un qui se tient à côté de vous. Si vous reconnaissez et réalisez que vous n’êtes jamais en dehors de la présence de Dieu, vous serez beaucoup plus discipliné dans votre langage, parce qu'Il entend tout. Demandez-Lui de vous aider et Il le fera.

 

ETRE SERIEUX AVEC DIEU

Dix valeurs pour bâtir des familles solides – 3ème Partie

Exode 20.7

Rick Warren

 

« Vous ne prendrez pas en vain le nom du Seigneur votre Dieu »

Qu’y a-t-il dans un Nom ?

La réputation

Le caractère

L’autorité

 

I. COMMENT PEUT-ON ABUSER DU NOM DE DIEU

Ÿ Utiliser le nom de Dieu pour ____________________

 

Ÿ Utiliser le nom de Dieu pour ____________________

«Vous ne ferez pas une promesse en Mon nom si vous n’envisagez pas la tenir. En faisant ainsi, vous profanerez Mon nom.» Lév. 19.12

 

Ÿ Utiliser le nom de Dieu pour ____________________

 

Ÿ Utiliser le nom de Dieu pour ____________________

«Ils prétendent connaître Dieu, mais ils Le renient par leurs actions»

Tite 1.16

 

Ÿ Utiliser le nom de Dieu pour ____________________

«Ce peuple ne m’adore que des lèvres... mais son cœur est loin de Moi»

Esaïe 29.13

«Lorsque vous priez, ne multipliez pas de vaines paroles...»

Mat. 6.7

 

«...Moi l’Eternel, je châtierai tout celui qui abuse de Mon nom»   Ex. 20:7b

II. COMMENT PUIS-JE UTILISER CORRECTEMENT LE NOM DE DIEU ?

1. ____________________ CONTINUELLEMENT LE NOM DE DIEU.

«Rendez à l’Eternel la gloire de Son nom.» Ps. 29:2

«Ceux qui connaissent Ton nom se confient en Toi.»

Ps. 9:10

«Car Toi, ô Dieu ! Tu me donnes l’héritage de ceux qui craignent Ton nom.»

Ps. 61.5

 

 

2. ____________________ CLAIREMENT LE NOM DE DIEU.

«Toute personne qui se nomme chrétien ne devrait pas agir indignement.»

2 Tim. 2.19

«Quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus.»

Col 3.17

 

3. ____________________ ENTIEREMENT LE NOM DE DIEU.

«Ce n’est pas étonnant que nous soyons heureux dans le Seigneur ! ... Nous avons confiance en Son saint nom

Ps. 33.21

«Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas un autre nom sous le ciel ... par lequel nous devrions être sauvés.»

Actes 4.12

«...Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et par la foi en Son nom, vous ayez la vie en Son nom.»

Jean 20.31

 

«C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.»"

Luc 6:45

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire