Femme de Dieu : Pleinement Femme ! (1er partie)

Femme de Dieu : Pleinement Femme ! (1er partie)

      Au travers de notre ministère, nous avons le privilège de nous asseoir en face de couples pastoraux, missionnaires, leaders de ministères, serviteurs, chantres… semaine après semaine… et en l’espace de seulement quelques jours, j’ai pu constater la souffrance récurrente de certaines des épouses : « Et moi, je suis quoi dans tout cela ? Seulement une souriante, « esclave », femme vertueuse à ses côtés, pour être sûre que tout va bien pour SON ministère ? »

     Un jour un serviteur retraité, a aussi réagit fortement en me voyant parler aux côtés d’Eric.       « Quel orgueil a envahit ton cœur pour « oser » être vue debout à côté de ton mari ? »

   Les femmes sont souvent accusées de bien des « maux » que « subissent » les hommes. Elles sont tour à tour insoumises, séductrices, castratrices…
Bien sûr, comme pour chaque personne du genre humain, il y a des bons et des méchants, des pécheresses et des femmes de Dieu.

  Mais, il ne s’agit pas d’accuser « l’autre » de sa propre chute. Nous serons tous, individuellement responsables de nos choix devant Dieu et nous ne pourrons pas nous cacher derrière un autre coupable. Samson était responsable de son choix de céder au péché succombant à la séduction de Dalila… David était responsable de son regard qui s’est attardé sur Bath Scheba et de tous les plans qui se sont mis en place dans sa tête puis dans la réalité.

   Servir Dieu est un « métier » à part. Et je crois que le plan de Dieu est de confier les Ministères à une équipe composée d’un homme selon son cœur et d’une femme vertueuse.

   Comme je l’ai déjà partagé dans de précédents articles, je ne crois pas à un modèle unique d’équilibre entre le mari et la femme qui servent Dieu. Le ministère a plusieurs facettes comme un diamant finement ciselé. Les deux époux en sont le bon exemple : Servant Dieu ensemble, chacun dans son appel, comme la corde à trois fils le représente si bien, le mari et la femme gardent leur identité propre.

    Quel modèle la femme peut elle suivre pour développer « sa » partie de l’appel ?
    La femme vertueuse du Proverbes 31 existe t-elle encore aujourd’hui ?

  Je vous propose de regarder (sur deux semaines) les qualités listées dans ce passage bien connu, et pourtant tellement ignoré.
Dans le texte d’origine, les versets sont classés dans l’ordre alphabétique, nous allons donc tout simplement les prendre dans l’ordre chronologique de ce chapitre.

Proverbe 31 :10-31

• V. 10 : Vertueuse. « Qui peut trouver une femme vertueuse? Elle a bien plus de valeur que les perles”. Le mot Hébreu utilisé ici est chabil ou havil, ce qui signifie « pouvoir et force ». Cette vertu, cette force et cette puissance sont donc présentes dans tous les domaines de sa vie. La vertu ici n’est pas seulement limitée à un haut standard de moralité. La femme vertueuse est une femme qui a du caractère, au service de Dieu, et se garde donc aussi, avec une moralité aux standards de Dieu.

• V. 11 : Digne de confiance. « Le cœur de son mari a confiance en elle, Et les produits ne lui feront pas défaut ». Entre le mari et la femme, un dialogue permanent est en place, il n’y a pas de tabou et le foyer peut prospérer en toute sérénité.

• V. 12 : Aimante. « Elle lui fait du bien, et non du mal, Tous les jours de sa vie. » L’amour est la base de tout. 1 Corinthiens 13 :4-8 est un très bon « mode d’emploi » toujours extraordinairement moderne qui nous permet de nous aimer l’un l’autre, comme Christ nous a aimés.

• V. 13 : Travailleuse. « Elle se procure de la laine et du lin, Et travaille d'une main joyeuse. » Elle n’a pas peur du travail et ne garde pas « les 2 pieds dans le même sabot ». Elle a trouvé sa voie et optimise les dons dont Dieu l’a équipée.

• V. 14 : Pleine de ressources. « Elle est comme un navire marchand, Elle amène son pain de loin. » Elle a des idées et les met en place. Elle cherche à l’extérieur des ressources et des moyens de prendre soin de sa famille, de faire des économies.

• V. 15 : Responsable. « Elle se lève lorsqu'il est encore nuit, Et elle donne la nourriture à sa maison, et la tâche à ses servantes. » Elle est courageuse et se lève de bon matin, mais ne s’épuise pas seule au travail. Elle sait aussi déléguer. Elle planifie la journée et les différents tâches et responsabilités.


A SUIVRE LA SEMAINE PROCHAINE…



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

9 commentaires
  • estherbollou Il y a 4 années, 3 mois

    J ai été très heureuse d avoir lu se message sur la femme vertueuse. Merci de nous aider a comprendre beaucoup de choses sur la femme. Que Dieu vous bénisse!
  • elie pascal Il y a 7 années, 10 mois

    "car Christ est la fin de la loi pour la justification de tous ceux qui croient(hommes et femmes).rom10:4. d'autre part Jesus avait aupres de lui 12 apotres, mais il avait egalement des autres disciples dont quelques femmes ,marc 15:40-41, luc 8:1-3;d'autre part ,Dieu a choisi des femmes comme premier temoins de sa resurrection ;hommes et femmes etaient reunis le jour de la pentecote actes 1:13et14 et tous furent remplis du Saint-Esprit;n'est-il pas evident que la nouvelle alliance a changé la donne? d'ailleurs paul dit dans galates 3:28:""il n'y a plus ni juif ni grec il n'y a plus niesclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme ,car vous etes tous un en Jesus Christ."
  • Afficher tous les 9 commentaires