Homme et femme, Il les créa (1ère partie)

Homme et femme, Il les créa (1ère partie)

« HOMME ET FEMME, IL LES CRÉA »

L’un contre l’autre : égaux et semblables, différents et complémentaires, partenaires et complices.

1. Nous sommes dans une époque formidable et redoutable, où le pire et le meilleur se côtoie ! Côté couple, on est passé d’un mariage institution incontournable avec ses devoirs et ses responsabilités, à un mariage choisi, plein de sentiments et d’utopies, comme celles du plaisir immédiats et de la liberté sans contraintes. Mais, les déceptions s’accumulent …

Aujourd’hui, le couple fait question ; que l’on soit à deux ou seul, on observe, on désire, on se lance, on a peur, on souffre…

Vivre en couple, se marier sont des aspirations profondes. Mais, nous sommes dans une période de mutations et les changements du siècle dernier sur le plan social, psychologique et relationnel créent des conditions nouvelles. Le couple se trouve soumis à des pressions contraires. Il a peu de repères, car tout a bougé, même d’une génération à l’autre. Les chrétiens eux-mêmes sont, soumis à ces pressions, obligés à la réflexion…

Devant chacun des solos, un véritable défi pour construire une histoire à deux, pour accéder au bonheur, pour faire se rejoindre rêve et réalité.

2. Revenant au début de la Genèse et au cœur de nos aspirations secrètes, je vous propose d’examiner ensemble la relation homme/femme dans sa spécificité,et son épaisseur.

« Vayivra elohim et-aadam betsalmo betselem Elohim bara oto Zakhar ounekévah bara otam » (Genèse 1/27 en hébreu)

« Dieu créa l’humain à son image ; Il les créa homme et femme ».

Ces douze petits mots hébreux ont fait couler beaucoup d’encre.. Si nous avons choisi de nous y référer à nouveau, c’est qu’ils ramassent en condensé une énergie prodigieuse.

Dieu crée l’humain : une unité, une seule espèce, distincte du monde animal.
Mais le créant, Il le crée deux, dualité sexuelle incontournable.
Cette unité duelle porte le sens le plus lourd de toute la création : être l’image de Dieu !
D’emblée, elle est placée face à un projet, une dynamique de vie qui inclut la reproduction.
Ces quatre aspects présents en Genèse 1/27 peuvent constituer le socle de définition du couple. Un vaste programme qui interdit toute simplification ou caricature : et qui explique à la fois les difficultés à vivre le couple tel que Dieu l’a voulu, et l’attirance irrésistible qu’il suscite. On attend, de nos jours, énormément du couple. Ces exigences sont souvent paradoxales : épanouissement personnel et harmonie, liberté et responsabilité, romantisme et efficacité, authenticité et fidélité…

Alors, contre un certain défaitisme ambiant, il est fondamental de réentendre le petit mot de conclusion du verset 31: tov, voilà le bilan d’un Dieu plein d’optimisme et non dénué d’humour. Méhod tov, c’est très bon, bien, beau ce couple fait d’un homme et d’une femme. Et l’aventure ne fait que commencer… Ensemble, ils vont en inventer des histoires ; en s’opposant, l’un contre l’autre (dès le 3e chapitre de la Genèse); dans la complémentarité, l’un avec l’autre ; dans la complicité, l’un tout contre l’autre…

Suite dans la prochaine chronique...

Nicole Deheuvels

1 commentaire
  • ronath Il y a 8 années, 2 mois

    Merci Nicole pour votre analyse, nous attendons bien la suite. Et n'oublions pas que toutes choses peuvent changer, sauf La Parole de Dieu qui demeure inchangée.