Illusion de bonheur

Illusion de bonheur

Lors de mes vacances en Thailande, je ne pouvais que m’émerveiller devant la beauté de la création, plages au sable fin, eau limpide, cocotiers, fleurs tropicales, fruits savoureux.
Je me disais les Thailandais doivent être heureux, quel style de vie…
Et pourtant, en découvrant un peu mieux ce peuple sympathique et accueillant, je réalisais aux cours de mes rencontres  que pour beaucoup d’entre eux, ce n’était pas le cas .
En discutant avec une jeune femme, je découvrais une jeune femme désabusée, divorcée, trompée par son mari.
Une des premières questions qu’elle me posa m’intrigua, en anglais elle me demanda si mon mari était aussi un homme « papillon » … elle continua en disant ceci : «Beaucoup d’hommes ici font comme les papillons, ils vont de fleur en fleur…infidèles. »
Un jeune homme qui travaillait au bord de la plage, en discutant avec mon mari et moi-même nous racontait un peu son histoire. Il avait arrêté l’école, son passé était assez chargé, drogue, prison…Il s’en sortait maintenant avec ce travail ,mais son regard était triste et profond.
En achetant des souvenirs, une «dame» m’interpelle, vous devriez acheter ceci madame…
En regardant plus attentivement, je réalisais avec tristesse que ce n’était pas vraiment une dame… mais un homme « transformé » par la chirurgie esthétique.
La conclusion de ce voyage est que  les gens autour de nous ont tellement besoin de Jésus–Christ, ils peuvent vivre dans un monde « doré » , il semble en apparence qu’ils ont tout …mais au fond  ils sont vides, sans vraie joie ni sens de destinée!
Tu as en toi un trésor , rien ne peut l’égaler ni le remplacer, à toi de le partager :

« Pour vous, vous étiez morts par vos fautes et par vos pêchés, (…) Nous tous aussi, nous étions de leur nombre et nous nous conduisions autrefois selon nos convoitises charnelles, nous exécutions les volontés de notre chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère comme les autres. Mais Dieu est riche en miséricorde, et, à cause du grand amour dont il nous a aimés (…) nous a rendu à la vie avec le Christ. » (Ephésiens 2 : 1 ;3;5b).

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire