J'aspirais à un mari parfait : qu'en est-il vraiment ?

J'aspirais à un mari parfait : qu'en est-il vraiment ?
Lorsque l'on se marie, chacun arrive avec dans sa valise ses habitudes, son mode de fonctionnement, sa différence, son histoire et son passé, ses principes, ses attentes.
Mettre ces deux histoires ensemble n'est pas si évident que cela.


J'ai eu autour de moi des exemples de couples auxquels j'avais bien envie de m'identifier. Leur couple et leur famille donnaient envie. Parfois aussi certains me montraient ce que je ne voulais pas vivre. J'avais grandi dans un environnement relativement stable et surtout aimant, c'était déjà là mon premier repère et ma première attente.

Quelles étaient mes attentes ?

Dans ma tête s'était forgé un idéal familial. De nombreuses attentes légitimes, me semblait-il, étaient présentes : mari présent, aimant et démonstratif, accord pour une famille nombreuse, avoir ma maison, du romantisme (petites attentions, paroles douces). Je pense aussi que j'avais besoin de quelqu'un qui comblerait mes besoins (ouille), de quelqu'un qui me comprendrait (sans que j'ai besoin de dire quoi que ce soit bien évidement), quelqu'un qui me protègerait ( besoin de sécurité), je voulais aussi quelqu'un de calme.

Mais avant toute chose je souhaitais que nous ayons des domaines de compatibilité, une certaine unité : je voulais partager ma foi avec mon conjoint, je voulais de ce fait que nous ayons des valeurs communes, je souhaitais le respect mutuel, la fidélité, l'amour, la compréhension......

Lorsque nous nous sommes mariés ces attentes auraient dû être mieux discutées. Je pense que nous avons manqué de partage en profondeur, ce qui nous aurait permis de mieux nous comprendre et surtout de mieux comprendre nos différences.

Mon époux a-t-il comblé mes attentes ? Suis-je comblée même si mes attentes sont déçues ?

Oui pour certaines qui sont essentielles à la bonne unité du couple (ex le partage de notre foi, la fidélité, le respect). Il a tenté de répondre à mes attentes en mettant en pratique continuellement le verset de Galates 5 : 22, il a été et il est un mari patient, lent à se mettre en colère, aimant, attentionné, toujours prêt à rendre service ...

Notre mariage est basé sur un socle : Dieu.

" Si l'Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain ". Psaume 127

Et non pour d'autres attentes il ne m'a pas toujours comblé. D'ailleurs avait-il à le faire ? Aujourd'hui je ne le pense plus, mais il y a quelques temps en arrière il en était tout autre.

Lorsque l'on se marie, chacun arrive avec dans sa valise ses habitudes, son mode de fonctionnement, sa différence, son histoire et son passé, ses principes, ses attentes.
Mettre ces deux histoires ensemble n'est pas si évident que cela. C'est pourquoi il y eut des doutes, des incertitudes. Je n'ai pas toujours eu le sentiment d'être comprise, je ne me suis pas toujours sentie acceptée, il me bousculait aussi dans ma tranquillité avec ses projets plein la tête.

Il m'a fallu apprendre, comprendre, me mettre à son écoute, revoir mes buts, mes objectifs ? Est-ce que j'attends d'être comblée par mon mari, ou est-ce que Dieu suffit à me combler ? Quels sont mes priorités ? Qu'est-ce que Dieu me demande ?

" Fais de l'Eternel tes délices et Il te donnera ce que ton coeur désire " Psaume 37 : 4

Répondre à ces questions honnêtement remet à sa juste place les désappointements que j'éprouve lorsque mon conjoint ne comble pas tous mes besoins. Il m'a fallu entendre, accepter que seul Dieu peut me combler totalement. Remplie de ces certitudes je peux alors accepter que mon époux ne satisfasse pas toutes mes attentes, qu'il soit différent de ce que je souhaitais.

Il m'a fallu accepter que dans le mariage nous sommes au " service " de l'autre. Il m'a fallu, et il nous a fallu, apprendre à connaître le langage de l'autre. Ensemble nous avons compris que la communication est aussi une des clés de la réussite : comment l'autre connaît-il mes attentes si jamais je ne les partage ? Comment l'autre sait-il que je suis frustrée si jamais je ne le lui dis  ? Combien de fois ai-je été trop exigeante envers mon époux parce que je supposais qu'il savait ...

" Deux hommes marchent-ils ensemble, sans s'être concertés ? " Amos 3 : 3

Aujourd'hui nous avançons main dans la main, attentifs aux besoins de l'autre, acceptant nos différences, nos faiblesses, notre complémentarité.

En conclusion :

Je dirai que pour la " réussite de notre mariage ", ce n'est pas tant la satisfaction de mes attentes qui importe, mais plutôt comprendre ce que Dieu attend de chacun des époux, tout comme avoir une communication véritable, et accepter nos différences. Nous sommes complémentaires et cela fait aussi notre force. Ne cherchons pas à changer l'autre mais enrichissons-nous de cette différence.

Je veux me rappeler que le mariage est instauré par Dieu et que pour moi il souhaite l'unité profonde de mon couple. C'est à nous de la développer sans cesse. Pour cela il me faut dépendre de Dieu et non de mes attentes. Une belle aventure....

" Ainsi, puisque Dieu vous a choisis pour lui appartenir et qu'il vous aime, revêtez-vous d'ardente bonté, de bienveillance, d'humilité, de douceur, de patience ... " Colossiens 3 : 12 et suivant.

en partenariat avec :www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

30 commentaires
  • Pigeon Il y a 7 années, 2 mois

    Merci, je crois que c'est cette parole que j'avais besoin aujourd'hui. Merci mon Dieu.
  • amboundaleslie Il y a 7 années, 3 mois

    soyez bénie pour ce message édifiant! Je suis dans une phase de préparation au mariage et le seigneur m'enseigne beaucoup au sujet de ces choses. Ce qui m'importe désormais c'est de découvrir et comprendre quel sera mon rôle et ma part auprès de ce mari que Dieu conduira à moi. D'autres part, on souhaite tant voir l'autre changé et répondre à toutes nos attentes mais on n'oublie souvent que nous même nous ne sommes pas irréprochables. La bible ne dit-elle pas de faire aux autres ce qu'on aimerait qu'ils nous fassent, alors je dois commencer par changer et m'améliorer, moi, pour espérer aussi voir l'autre changé. Mais plus que toutes choses que Dieu seul soit au cente et à la base!
  • IlOvEtHeLoRd Il y a 7 années, 3 mois

    ça, c'est une belle aventure....
  • Afficher tous les 30 commentaires