Je ne troquerai rien du tout!

Je ne troquerai rien du tout!

Nous connaissons bien cette histoire de la Bible qui se trouve dans 1 Rois 21, qui nous parle de Naboth, du roi Achab et de sa terrible femme Jézabel. Que manquait-il à ce roi ? Rien ! Il était riche et habitait un palais. Il y avait certainement plus malheureux que lui ! Mais voilà, près de son palais, il y avait une vigne. Celle-ci devint l’objet de toutes ses convoitises, au point qu’il en est devenu meurtrier. Il lui fallait absolument cette vigne. Qu’allait-il en faire ? Lui manquait-il juste cela pour le combler de bonheur ?

Souvent, nos convoitises, nos tentations, nos envies, nos jalousies deviennent des instruments de torture pour nos cœurs et nos âmes. Nous en perdons le sommeil, la paix, il n’y a plus que cela qui compte. Le désir de ce roi ne s’arrête pas là. Il veut cette vigne pour en faire tout autre chose : un jardin potager ! Il veut changer le but initial de ce terrain : celui de produire de la vigne.

Dieu compare souvent notre vie à un plan de vigne, objet de ses tendres soins. Il souhaite y trouver du fruit pour sa gloire. Sa vie y coule et son regard est favorable. Le Seigneur dit dans Esaïe : « Que n’ai-je fais à ma vigne ? » Nous est-il arrivé de vouloir changer le but que le Seigneur nous a fixé ? Par exemple t’a-t-il demandé de t’investir dans la prière et l’intercession, à l’éducation chrétienne, dans la chorale, au ménage ? Quel est le but que tu as échangé ?

Achab va proposer à Naboth de faire un troc. L’ennemi de notre âme vient souvent nous proposer de faire de telles choses. Il veut à tout prix troquer notre salut, notre paix, notre joie, notre engagement, notre zèle, notre sainteté et notre communion. Avec quoi ? Rien de valeur ! Pourtant, il emploie toutes sortes d’artifices ou d’imitations pour nous démontrer que sans Dieu nous serions plus heureuses et que la vie mondaine est bien plus réjouissante. Il va nous faire croire qu’il ne faut pas trop en faire. Il va troquer le pardon contre la rancune et le désir de vengeance, l’humilité contre l’orgueil, la vie de l’esprit contre une vie charnelle. Il va dire que si tu t’engages et te consacres trop, tu vas perdre du temps et tu risques de devenir fanatique. Pas trop de sainteté, c’est démodé, et tu vas te faire remarquer ; pas trop de zèle ; pas trop d’intimité et de communion car on va croire que tu es mystique ! Et ainsi de suite…

Nous avons toutes en mémoire des moments intenses passés avec notre Sauveur, des bénédictions et des victoires acquises au prix de combats ; des défis relevés ; un service accepté et déposé aux pieds de Jésus ; des décisions et des engagements pris avec foi et conviction ; le désir de marcher jusqu’au bout quelque soit le chemin tracé.

Mais aujourd’hui, qu’en reste-t-il ? Des souvenirs lointains ? Le remord d’avoir tout abandonné te ronge-t-il comme une gangrène ? Arrête-toi ! Je te propose maintenant de repasser dans ton cœur tout ce que Dieu t’a donné ou demandé. Prends cette décision inébranlable dans la prière et dans la foi avec repentance, et reprends ce qui t’a été volé. Comme Naboth décide de ne pas lui donner ton héritage ! Il est précieux, c’est ton trésor. Il est à toi ! Pour Naboth, il n’y avait aucun compromis dans son esprit, aucune séduction ne pouvait le faire changer d’avis. Même la proposition d’argent ne l’a pas amené à envisager ce troc. « Je ne te donnerai pas mon héritage ! ». Que ce soit maintenant le cri de ton cœur et pour toujours.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • melissaetsabrina Il y a 2 années, 1 mois

    David Nolent - TopChrétien <contact@topchretien.com> | Aujourd’hui, 06:07 Vous Newsletter du TopChrétien Bonjour Anita, Vous ne gérez peut-être pas de site web mais avez certainement un ami qui en gère un, que ce soit le site web de votre église ou tout autre site web. Nous venons de mettre en place un outil permettant d'insérer très facilement, sur n'importe quel site web, une référence biblique (lien simple ou référence biblique avec lien). Ceci permettra à de nombreuses personnes de découvrir les fonctionnalités avancées de notre site TopBible. Il s'agit du plugin WordPress officiel "TopBible". N'hésitez pas à transférer cet email à vos amis informaticiens. David Nolent LA PENSÉE DU JOUR DOUTEZ DE VOTRE DOUTE! "Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir." Marc 11.23 Mon père spirituel faisait souvent référence à Marc 11.23. Je me souviens qu’il disait : "Tu peux avoir la foi dans ton cœur tout en doutant dans ta tête." Le mot doute en Marc 11.23 a le sens de diverger. Jésus disait qu’une personne dont la foi est véritable ne doit pas diverger dans son cœur. Alignez vos paroles et votre coeur sur la Parole de Dieu! En matière de foi, c’est votre cœur qui importe ! Votre tête ne comprendra pas toujours. Il m’est arrivé de me tenir debout par la foi pour une chose, mais d’avoir la tête inclinée. Votre foi amènera une chose à s’accomplir tant que vos paroles et votre cœur sont en accord avec la Parole de Dieu. Autrement dit, votre confession, ou ce que vous dites, doit être en alignement divin, ou en accord, avec ce que Dieu dit. Votre tête ne « pige » peut-être pas. Votre pensée remue ciel et terre pour trouver une solution sensée. Gardez simplement vos paroles et votre cœur en accord avec la Parole de Dieu et par votre foi, la chose s’accomplira. Une action pour aujourd'huidans la prière et dans la foi avec repentance, et reprends ce qui t’a été volé. Comme Naboth décide de ne pas lui donner ton héritage TopChrétien TopMessages Message texte JE NE TROQUERAI RIEN DU TOUT! Henriette Robin TÉLÉCHARGER EN PDF IMPRIMER ÉCOUTER Je ne troquerai rien du tout! Nous connaissons bien cette histoire de la Bible qui se trouve dans 1 Rois 21, qui nous parle de Naboth, du roi Achab et de sa terrible femme Jézabel. Que manquait-il à ce roi ? Rien ! Il était riche et habitait un palais. Il y avait certainement plus malheureux que lui ! Mais voilà, près de son palais, il y avait une vigne. Celle-ci devint l’objet de toutes ses convoitises, au point qu’il en est devenu meurtrier. Il lui fallait absolument cette vigne. Qu’allait-il en faire ? Lui manquait-il juste cela pour le combler de bonheur ? Souvent, nos convoitises, nos tentations, nos envies, nos jalousies deviennent des instruments de torture pour nos cœurs et nos âmes. Nous en perdons le sommeil, la paix, il n’y a plus que cela qui compte. Le désir de ce roi ne s’arrête pas là. Il veut cette vigne pour en faire tout autre chose : un jardin potager ! Il veut changer le but initial de ce terrain : celui de produire de la vigne. Dieu compare souvent notre vie à un plan de vigne, objet de ses tendres soins. Il souhaite y trouver du fruit pour sa gloire. Sa vie y coule et son regard est favorable. Le Seigneur dit dans Esaïe : « Que n’ai-je fais à ma vigne ? » Nous est-il arrivé de vouloir changer le but que le Seigneur nous a fixé ? Par exemple t’a-t-il demandé de t’investir dans la prière et l’intercession, à l’éducation chrétienne, dans la chorale, au ménage ? Quel est le but que tu as échangé ? Achab va proposer à Naboth de faire un troc. L’ennemi de notre âme vient souvent nous proposer de faire de telles choses. Il veut à tout prix troquer notre salut, notre paix, notre joie, notre engagement, notre zèle, notre sainteté et notre communion. Avec quoi ? Rien de valeur ! Pourtant, il emploie toutes sortes d’artifices ou d’imitations pour nous démontrer que sans Dieu nous serions plus heureuses et que la vie mondaine est bien plus réjouissante. Il va nous faire croire qu’il ne faut pas trop en faire. Il va troquer le pardon contre la rancune et le désir de vengeance, l’humilité contre l’orgueil, la vie de l’esprit contre une vie charnelle. Il va dire que si tu t’engages et te consacres trop, tu vas perdre du temps et tu risques de devenir fanatique. Pas trop de sainteté, c’est démodé, et tu vas te faire remarquer ; pas trop de zèle ; pas trop d’intimité et de communion car on va croire que tu es mystique ! Et ainsi de suite… Nous avons toutes en mémoire des moments intenses passés avec notre Sauveur, des bénédictions et des victoires acquises au prix de combats ; des défis relevés ; un service accepté et déposé aux pieds de Jésus ; des décisions et des engagements pris avec foi et conviction ; le désir de marcher jusqu’au bout quelque soit le chemin tracé.Dieu nous serions plus heureuses et que la vie mondaine est bien plus réjouissante. Il va nous faire croire qu’il ne faut pas trop en fairela vie de l’esprit contre une vie charnelle. nos convoitises, nos tentations, nos envies, nos jalousies deviennent des instruments de torture pour nos cœurs et nos âmes. Nous en perdons le sommeil, on non de jesus amen merci top créti"nt la pense du jour
  • MichelineDONGMO Il y a 2 années, 1 mois

    Seigneur merci pour ce message. Aie nous à ne pas troquer notre Appel et notre marche avec toi contre les plaisirs éphémères. Amen