Je suis fière de toi !

Je suis fière de toi !

Ne seriez-vous pas heureux d’entendre ces mots : " je suis fière de toi ! " Combien cette phrase peut réjouir un cœur. Etre fière de quelqu’un ou être fière de soi, souvent, c’est le fait d’avoir encouragé ou d’avoir été encouragé à persévérer à accomplir quelque chose et à assister ensuite à sa réalisation.

Nous avons eu la joie récemment de garder avec mon mari deux petites filles et dans notre programme il était prévu une ballade en vélo dans l’aprè-midi. Nous voilà donc partis, en nous partageant la surveillance de chaque enfant.

Au cours de notre balade, nous avons rencontré sur notre route une côte à gravir et bien entendu qui dit " côte " dit " descente ". A ce moment-là, j’ai observé la plus grande et un soupçon de réticence s’afficha sur son visage : " est-ce que je vais y arriver ? ". Je m’approchais d’elle en lui disant : " oui, tu vas y arriver ! ". Je lui rappelais quelques consignes et après s’être bien concentrée, le casque bien ajusté, les yeux rivés sur le devant, les mains bien positionnées sur le guidon et prêtes à freiner, elle se remit en selle. J’étais à ses côtés, tantôt marchant, tantôt trottinant et à la descente je courais…

Tout au long du parcours, je l’encourageais : " super ! bravo ! continue ! c’est bien ! " et arrivée au bout du chemin complètement essoufflée, je lui dis " je suis fière de toi ! " ; ses yeux et son visage reflétaient de bonheur.

Mes encouragements ont fait d’elle un vainqueur : elle avait réussi à gravir la côte et à aborder la descente sereinement. Elle était heureuse et elle entraînait dans son action sa sœur qui arrivait derrière et prenait exemple sur elle ; n’est-ce pas là une belle leçon ?

Nous avons besoin, qui que nous soyons d’être encouragés. Dans Matthieu 9 au verset 2, nous lisons que Jésus lui-même a encouragé un homme qui souffrait " prends courage mon enfant ".

Nous aussi demandons à notre Dieu de nous aider à être des instruments d’encouragement autour de nous. Combien, une simple parole, notre présence ou nos actes peuvent aider quelqu’un à supporter, surmonter et affronter une situation difficile. N’oublions jamais que Jésus est toujours à nos côtés pour nous encourager à aller toujours de l’avant, toujours plus loin et mon désir c’est de l’entendre me dire un jour  : " je suis fière de toi, tu es arrivée au bout du chemin ".

Ils s’aident l’un l’autre, et chacun dit à son frère : "courage ! "
Esaïe : 41 : 6

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires