Recherchons l’intimité avec Dieu

Recherchons l’intimité avec Dieu

Nous disposons dans notre Bible, des exemples de personnes qui avaient vraiment faim et soif de vivre plus d’intimité avec le Seigneur. C’est également une réalité pour nous aujourd’hui, aussi, ayons vraiment ce désir ardent de chercher Dieu toujours plus, et de vivre avec lui une véritable intimité, de merveilleux cœur à cœur dans sa présence, pendant lesquels il se révèlera davantage à nous et nous fera goûter aux bienfaits de son amour.

Par exemple, les psaumes 42 et 63 sont l’expression d’une faim et d’une soif intérieure, celle de DIEU EN TANT QUE PERSONNE. Nous en concluons qu’il vaut mieux avoir Dieu lui-même plutôt que sa bénédiction. Cherchons celui qui bénit, plutôt que la bénédiction elle-même.

Il nous faut Dieu dans notre vie, sinon nous ne pouvons pas vivre !

Ensuite, le psaume 119 est l’expression d’une autre faim, d’une autre soif intérieure, celle de LA PAROLE DE DIEU. Ce psaume est comme un hymne d’amour vis à vis d'elle. Il nous faut la Parole de Dieu sinon nous ne pouvons vivre. Pourquoi ? Parce qu'elle est notre pain, la nourriture pour notre âme.

Enfin, le psaume 84, quant à lui, est l’expression d’une troisième forme de faim et de soif intérieure, celle de RESTER DANS LA PRÉSENCE DE DIEU, CELLE DE VIVRE DANS LA MAISON DU SEIGNEUR. Il nous faut rester dans la présence de Dieu, dans ses parvis, sinon nous ne pouvons vivre.

Donc, oui, nous avons besoin de Dieu en tant que personne, de sa Parole et aussi de nous tenir et de demeurer dans sa maison. Sa maison c’est bien sûr l’église locale mais c’est aussi notre cœur et, à chaque fois que nous prenons le temps de nous tenir devant lui dans la prière, nous sommes dans sa maison. Nous devrions éprouver le besoin de nous tenir devant Dieu et de chercher sa face continuellement. C’est une nécessité vitale pour notre vie spirituelle.

Dans le psaume 63, nous remarquons que même le corps, la chair, de celui qui écrit aspire à ces choses. Ce n’est pas seulement un besoin intérieur mais même notre chair est concernée car elle est intégrée dans l’œuvre du salut : guérison, renouvellement, forces nouvelles, etc. Sans oublier d’ajouter que si le corps revient à la poussière, un jour il sera ressuscité, changé et glorifié.

Nous venons dans la présence de Dieu pour plusieurs raisons :

  • Nous avons besoin de sa présence en tant que notre Père qui prend soin de nous, pourvoit à nos besoins, nous manifeste son amour, etc.
  • Nous avons besoin de sa Parole qui nous conduit, nous éclaire, nous conseille, , nous nourrit, nous avertit, nous promets…
  • Nous avons besoin de communion avec Dieu et d’entretenir cette communion par la louange, l’adoration, l’action de grâces…
  • Nous avons besoin de faire part à notre Dieu de tout ce que nous ressentons intérieurement, nos émotions, mais aussi lui confier nos requêtes dans la prière et intercéder pour les autres également.

Relisant le psaume 84, nous comprenons que cette présence de Dieu produit en nous le bonheur :

  • Nous sommes heureux si nous habitons sa maison (v 5)
  • Nous sommes heureux si nous plaçons en lui notre appui (v 6
  • Nous sommes heureux si nous nous confions en lui (v 13)

Si nous nous appuyons sur lui et nous confions en lui, alors nous serons :

  • Conduits par lui (des chemins tout tracés, (v 6), voir Esaïe 43.19 qui dit que Dieu met un chemin dans le désert.
  • Consolés par lui (la vallée des larmes, de la souffrance, changée en lieu plein de sources, (v 7).
  • Renouvelés par lui, notre force augmente, (v 8).
  • En relation avec lui, nous pouvons venir en sa présence pour lui présenter notre prière, (v 9).

Aimons donc sa Personne, sa Parole, sa maison et désirons rester à ses pieds comme Marie, car alors nous avons choisi la meilleure part, amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le parcours de méditation Selah accompagne La Pensée du Jour depuis maintenant plusieurs semaines.

Nous aimerions connaître votre avis sur ce nouveau service.

Pouvez-vous prendre un court moment pour y répondre ? 

C'est parti ! 🚀

Un grand merci !

3 commentaires