Jésus est la porte !

Jésus est la porte !

La Bible dit très clairement que « tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction ». Et nous pouvons même affirmer que tout ce qui est écrit dans la Bible conduit à Jésus.

Le Tabernacle en est un exemple particulièrement représentatif.

Les Hébreux transportent dans le désert un temple portatif appelé « tabernacle ». Le tabernacle est composé d’un parvis d’une longueur de 50m, et large de 25m. C’est une sorte de cour au milieu de laquelle la « demeure » de Dieu est installée.

Ce parvis est entouré d’une haute clôture de toile qui interdit à quiconque de voir ce qui se passe à l’intérieur. Cette clôture est l’image de la séparation qu’il y a entre le sacré et le monde.

Le temple de Dieu est doublement protégé. En effet, selon le livre des Nombres, les douze tribus d’Israël campaient tout autour du Tabernacle selon un ordre très précis. La tribu choisie par l’Eternel pour le service du culte, les Lévites, campent contre la clôture de toile du parvis comme une sorte de rempart entre le sacré et le profane. Cette disposition de la tribu de Lévi autour du temple, nous parle des chrétiens qui sont un rempart entre les choses saintes de Dieu et le monde. 

Dans les temps de la fin, l’apostasie gagnera les cœurs et même la saine doctrine. L’apostasie c’est le mélange du sacré et du profane. C’est le monde avec ses manières, ses habitudes, ses modes de fonctionnement et de pensée qui entrent dans l’Église.

Les enfants de Dieu, sont comme cette paroi de fin lin d’un blanc immaculé qui protège le temple de Dieu des agressions du monde. Ils sont comme ces Lévites qui campent autour du tabernacle et qui par leur présence et leur sainteté sont un rempart contre les progrès du monde dans les cœurs et même chez les croyants les plus faibles.

Pour pénétrer dans le parvis, et s'approcher de la maison de Dieu, il y a une seule possibilité, franchir une porte unique.

C’est une porte constituée d’un rideau brodé de 4 couleurs et soutenue par 4 colonnes.

  • La première couleur est le pourpre, couleur royale qui évoque la royauté de Jésus. Jésus est roi.

  • La deuxième couleur est le cramoisi, couleur du sang qui parle du sacrifice et du service préfigurant Jésus le serviteur qui donne sa vie. Jésus est pleinement homme venu pour servir.

  • Le blanc symbole de pureté évoque l’humanité parfaite et Sainte de Jésus.

  • La quatrième couleur est le bleu qui évoque la divinité de Jésus. Jésus est Dieu.

C’est à cause de cette porte unique que Jésus déclare mille quatre cents ans plus tard :

« Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ». Il accomplit ainsi la prophétie messianique du psaume 118.

La porte du parvis avec ses quatre poteaux qui la soutiennent, nous parle donc des 4 évangiles qui présentent Jésus-Christ, la porte, qui est le seul et unique moyen d’accéder à Dieu.

Jésus seul a payé le prix du péché en donnant sa vie pour tous les hommes à la croix du calvaire sur le mont Golgotha. Et nous prions pour qu’ils soient de plus en plus nombreux à franchir cette porte du salut.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire