La Compétition Est-Elle Une Bonne Chose?

La Compétition Est-Elle Une Bonne Chose?

'Regardes-tu les Jeux Olympiques ?'

J'avais posé cette question à un moniteur avec lequel je travaillais dans un camp d'ados ; les Jeux Olympiques avaient lieu en même temps.

Sa réponse fusa : 'Je ne regarde jamais les Jeux Olympiques ! Tout cela est à la gloire de l'homme et certainement pas à la gloire de Dieu'.

Hum, inutile de vous dire que je l'avais trouvé un brin légaliste...

 

En tant que sportive, j'aime presque tous les sports. Que de belles choses notre corps est capable de faire ! Et aussi, combien de belles histoires et parfois d'actes de courage et de sensibilité avons-nous entendu au sujet de certains athlètes.

Je ne veux pas faire d'angélisme et je connais comme vous les multiples révélations de dopage et autres tricheries, tout au long de l'histoire récente du sport. Malgré tout, sa réponse m'avait laissé bouche-bée. Et, comme cela m'arrive souvent après une telle affirmation, j'ai commencé à réfléchir.

 

J'aimerais partager ces réflexions avec vous...

 

  • La compétition est-elle une bonne chose pour nous ? Certes, cela fait partie de notre culture dans de multiples domaines et pas seulement dans le sport.

  • Sommes-nous nés compétiteurs ? Ah, ça je ne sais pas. Je sais, par contre, que dans le sein de Rébecca, les enfants se heurtaient.

  • Je reconnais que j'ai appris beaucoup de choses à mon sujet dans les compétitions. Je reconnais également que j'ai souvent été blessée (pas physiquement, mais mentalement). Forcément, une compétition nous force à nous mesurer à un autre, et il y aura toujours un perdant.

  • Les entreprises se livrent sans cesse une concurrence, parfois féroce, pour gagner un marché. Dernièrement, 2 entreprises françaises des télécoms se sont battues à coup de milliards d'euros pour prendre le contrôle d'un concurrent.

  • Et que dire des universités ? Souvent nous choisissons les résultats aux examens comme indicateurs de leur succès, plutôt que d'autres critères. Bien sur que c'est naturel ; mais hélas ces résultats les entrainent à fanfaronner, à se vanter dans le but de faire leur propre promotion.

  • Et la politique ? Il n'y a pas probablement pas de plus grande compétition que celle-là !

  • Et quand on se regarde, au sein de nos foyers, que dire ? Par exemple, les jeux de société que nous avons avec nos enfants ; il y a bien un gagnant et des perdants, non ? Chez nous, cela faisait partie de la vie de notre famille. Je ne suis pas sure que je changerais quoi que ce soit à cette partie de l'éducation de nos enfants (en plus, parfois je perdais exprès, pour les encourager ! Chut, ne leur dites pas...)

  • Autre question : Sommes-nous parfois en compétition avec nous-mêmes?

  • Et l'église ? Je crois que l'église n'est pas vaccinée contre la compétition non plus. 'Ne faites rien par rivalité ou par vaine gloire, mais dans l'humilité, estimez les autres supérieurs à vous-mêmes'. Je sais par expérience personnelle qu'il y a des pasteurs qui regardent jalousement la croissance des autres, qu'ils essaient de les copier ou de les dénigrer. Quoi dire d'une telle question : Combien de personnes avez-vous amenées au Seigneur ? Et que dire de nous-mêmes, lorsque nous critiquons l'effort d'un autre membre de l'église, pensant dans notre for intérieur que nous aurions pu faire beaucoup mieux que lui ?

Il y a un autre côté à la médaille de cette vie de compétition sur la terre : c'est celle du Royaume. Nous serons tous un sacerdoce royal, nous serons tous aimés avec le même amour, nous aurons tous la même valeur... il n'y aura pas un perdant !

 

Alors, je retourne à ma première question : La compétition est-elle une bonne chose ?

Qu'en pensez-vous ?

J'apprécierais votre point de vue, parce que j'aimerais bien poursuivre ma réflexion.

 

Love,



 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

44 commentaires
  • alpha02 Il y a 6 années, 8 mois

    les jeux para olympiques illustrent bien ce que nous devrions faire dans la compétition, ce n'est pas seulement gagner ,mais c'est aller au-delà de l'handicap aller au-delà de nous mêmes et des autres . vaincre malgré tout ce qui pourrait être un frein. L'handicap n'existe plus Il n'y a plus qu'un désir, vaincre aller jusqu'au bout . J'admire celui qui se bat pour rester debout, .....C'est celui qui aura persévéré jusqu'au bout qui sera sauvé(le gagnant!)
  • Michel Reboullet Il y a 6 années, 8 mois

    en 2 mots je considère la compète comme bonne pour m'améliorer mais non pas pour battre l'autre !
  • Sharmion Il y a 6 années, 8 mois

    Oui, notre Père nous aime dans la même façon. Mais il faut approprier ça, et cela n'arrive pas facilement. Merci beaucoup et God Bless.
  • Afficher tous les 44 commentaires