La Grâce curative 4/10 - (Message)

La Grâce curative 4/10 - (Message)

La Grâce curative

Bonne Nouvelle Au sujet de la Grâce– 4 e partie sur 10

Psaumes. 147:3 (NIV)

Rick Warren

 

 

" Il guérit ceux qui ont le coeur brisé, Et il panse leurs blessures."

Ps 147:3

 

Comment Dieu Guérit-Il un Coeur Brisé ?

 

EN CHANGEANT LE ____________________________________

"Que Dieu vous transforme en une personne nouvelle en changeant la façon dont vous pensez." Romains 12:2 (paraphrase)

 

 

 

COMMENT DIEU ME VOIT-IL A CAUSE DE SA GRACE

 

 

1. JE SUIS

_____________________________________________

" Christ vous a accueillis."

" Vous avez été choisis par Dieu lui même."

"Si mon père et ma mère m'abandonnaient, toi, Seigneur, tu me recueillerais"

2. JE SUIS

"Vous appartenez à Dieu "

" Dieu vous a acquis, il a payé le prix pour cela "

" Tu as du prix à mes yeux"

Esa. 43:4

3. JE SUIS

"Quand les montagnes s’éloigneraient, quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s’éloignera point de toi… dit l’Eternel qui a compassion de toi."

4. JE SUIS

Esa. 43:25 _____________________________________________

"C’est moi, moi qui efface tes crimes pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés.»

"Par ce que Christ ferait pour nous, Dieu a décidé de nous rendre saints à ses yeux, sans aucun défaut -- nous nous tenons devant lui couverts de Son amour."

5. JE SUIS

"Je puis tout par Celui qui me fortifie" :

"Vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu!"

"Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie... pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint Esprit."

 

La Grâce curative

Bonne Nouvelle Au sujet de la Grâce– 4 e partie sur 10

Psaumes. 147:3 (NIV)

Rick Warren

 

 

Une des choses que j’ai apprises en 28 ans de ministère est que personne ne survole la vie. Nous avons tous des problèmes. Nous avons tous des maux. Vous avez quelques blessures cachées. Vous avez quelques cicatrices émotionnelles que personne d’autre ne voit mais elles sont là et elles font mal. Une autre chose que j’ai apprise dans la vie est qu'une des causes les plus profondes de ces maux est le rejet. Nous y faisons face à différents moments de la vie. Le rejet provenant des parents ou le rejet provenant des pairs ou le rejet provenant des partenaires, provenant d'un ex-conjoint, provenant d'un prétendu ami. Certains d’entre vous peuvent même se souvenir des choses qui vous ont été dites à cette occasion il y a 20, 30, 40, 50 ans et elles blessent encore aujourd'hui. Nous ne laissons pas ces choses passer facilement.

 

Aujourd'hui, je veux que nous regardions la grâce curative de Dieu et comment Il guérit les blessures cachées de notre vie. Nous avons examiné la grâce rédemptrice, la grâce réconfortante, la culpabilité et la grâce. Aujourd'hui, je veux que nous examinions la grâce curative. La Bible dit dans le Psaume 147:3 " Dieu guérit ceux qui ont le coeur brisé, Et il panse leurs blessures."

Certains d’entre vous disent, "C’est formidable ! Je puis sûrement m’en servir. J’ai un coeur brisé. J’ai quelques blessures cachées qui doivent être guéries."

 

Comment s’y prend-Il? Comment Dieu guérit-Il les blessures cachées ? La bible nous dit en changeant notre manière de penser. En changeant nos mentalités. En changeant notre vision de Dieu, comment nous voyons la douleur, et en particulier comment nous nous voyons. La bible dit dans Romains 12 « Que Dieu vous transforme en une personne nouvelle en changeant la façon dont vous pensez.» Si vous voulez changer votre vie, si vous voulez guérir, surmonter les blessures, vous devez changer la manière dont vous pensez.

 

La bible dit, "Tel un homme pense en son coeur, tel il est." Si vous vous voyez comme un perdant, vous aurez tendance à être un perdant dans la vie. Si vous vous voyez comme une victime, vous aurez tendance à vous mettre dans des situations où vous serez en situation de victime. Si vous ne vous voyez pas comme une personne inventive, vous ne ferez pas preuve de beaucoup de créativité dans la vie. Si vous vous voyez comme un échec, vous aurez tendance à renforcer le sentiment que vous avez de vous-même et vous allez échouer. C’est très simple. La bible dit que nos croyances déterminent nos attitudes. Notre manière de penser détermine notre manière d’agir.

 

Il y a un problème à ce propos. Le problème est que certaines de vos croyances sont fausses, mauvaises, erronées, ratées. Vous avez emmagasiné toutes sortes de croyances en grandissant. Puisqu'un certain adulte vous l'a dit, vous l’avez accepté comme une vérité d’Evangile. Vous l’avez cru et bon nombre d'entre vous agissent toujours en fonction de ces croyances même si elles ne sont pas vraies. Ils n’ont pas raison.

 

Aujourd'hui, je veux que nous examinions ce que Dieu dit à votre sujet.

 

Rappelez-vous quand il y avait dans les parcs d’attractions ces couloirs avec des miroirs déformants et vous pouviez vous y mirer. Quand vous vous regardiez dans un miroir déformant, il vous donnait une image tordue de vous-même -- plus grand, plus maigre, plus géant, des parties de votre corps étaient vraiment grandes et d’autres parties vraiment petites. Si vous vous regardez dans un miroir tordu, vous obtenez une image tordue de vous-même.

En grandissant, les adultes autour de vous étaient des miroirs. Vous aviez tendance à accepter tout ce qu’ils disaient comme étant la vérité. S'ils disaient des choses comme, "Tu ne seras rien", vous enregistriez cela et tendiez à le croire. Ou s'ils disaient, "Tu n’est pas bon... Tu es sourd... Ne peux-tu rien faire de bien ? ... " Vous archivez toutes ces données dans votre esprit. Aujourd'hui encore certains d’entre vous agissent toujours selon ce matériel faux, selon ces données incorrectes.

 

Je veux que nous examinions la façon dont Dieu change notre mentalité et nous aide non seulement à Le voir sous une nouvelle lumière mais à nous voir nous-mêmes sous une nouvelle lumière. Je veux que nous considérions la vision que Dieu a de nous. Dieu vous dit toujours la vérité.

 

Quand un adulte jouait le rôle de miroir dans votre vie, avez-vous jamais rencontré un adulte parfait ? Vous n'avez jamais rencontré d’adulte parfait et par conséquent l’image qu’ils avaient de vous était incorrecte. Même certaines des bonnes choses qu'ils avaient dites à votre sujet étaient incorrectes. Mais Dieu ne ment jamais, Il dit toujours la vérité.

 

Aujourd'hui je veux que nous examinions cinq choses que Dieu dit à votre sujet et qui sont vraies à cause de Sa grâce.

 

Je sais qu’il a fallu un peu d'effort pour arriver ici ce week-end. On a eu une tornade EL Nino. Mais je pense que quand nous finirons aujourd'hui, vous serez heureux d’être venus. Si vous saisissez ces cinq vérités, ceci pourrait être l'un des jours les plus importants dans votre vie. Ceci pourrait être un jour qui change votre vie si non seulement vous comprenez ces cinq choses mais si vous commencez à les sentir et à agir sous ce nouveau registre – Vous serez différents, radicalement différents. Et vous serez libérés de certaines de ces cicatrices et blessures cachées que vous avez entretenues dans votre vie.

 

Que dit la bible ? Qu’est ce que Dieu dit à mon sujet? A cause de la grâce de Dieu, la bible dit que...

 

 

1. JE SUIS ACCEPTABLE

 

C’est vraiment beau de commencer ainsi parce que la plupart d'entre nous passent leur vie entière à se battre pour être accepté par les autres. Nous voulons être acceptés par nos parents, par nos collègues, par nos ennemis, par les gens que nous envions, par de parfaits étrangers. La plupart d'entre nous ne se rend pas compte que la motivation de notre acceptation est derrière plusieurs des choses que nous faisons dans la vie. Votre désir d'être accepté influence votre manière de vous habiller, le genre de voiture que vous conduisez, le genre de maison dans laquelle vous vivez, la carrière que vous choisissez et beaucoup d'autres choses. Les gens feront les choses les plus folles pour être acceptés. Les gens font toutes sortes de choses folles juste pour se sentir acceptés par quelqu'un.

 

Rappelez-vous pendant votre enfance quand vous avez été mis au défi de faire quelque chose. C’était stupide mais vous vous engagiez et le faisiez quand même. Pourquoi ? Vous vouliez conquérir la sympathie de la foule. Vous vouliez être accepté. Certains d’entre vous l’ont gravé dans leur mentalité, "Si je pouvais simplement être parfait, alors tout le monde m'aimerait. Alors tout le monde m’accepterait." Je suis désolé de vous dire ceci, mais cela non plus ne marchera pas. Même si vous étiez parfait, les gens vont vous rejeter. La bible dit que Jésus était parfait, pourtant il a souffert le dédain et le mépris des hommes. Il a été rejeté par Son propre peuple. Le problème n'est pas la perfection, le problème était avec eux.

 

Jésus nous dit que ce problème est réglé quand nous acceptons Sa grâce. Romains 15:7 "Christ vous a accueillis.".Encerclez « accueillis». Remarquez qu’il n’ y a aucune condition. Il n’est pas dit, "Christ vous accueillera si vous allez à l'église chaque semaine." Il n’est pas dit, "Christ vous accueillera si vous promettez d’être parfait... si vous gardez les Dix Commandements." Non, C’est inconditionnel parce que c’est basé sur la grâce de Dieu et non sur votre performance.

 

La plupart d'entre vous ont accepté Jésus Christ dans votre coeur et dans votre vie. Vous avez franchi la ligne. Vous êtes du coté de Dieu. Vous avez demandé à Dieu de vous introduire dans Sa famille. Vous avez accepté Christ. Mais avez-vous réalisé que Dieu vous a accepté ? Dieu vous a accepté simplement comme vous êtes sans aucune condition à cause de Sa grâce. La Bible dit que Dieu vous a choisi."Vous avez été choisis par Dieu lui même" à cause de Sa grâce.

 

Rappelez-vous en tant que gosse, combien il était bon d’être choisi, au même titre qu’être choisi dans la bonne équipe. Rappelez-vous à la récréation ou après l’école, les deux gosses les plus populaires sont les capitaines de l'équipe de base-ball et vous avez vraiment envie d’être choisi par la bonne équipe et non par la mauvaise. Et vous êtres en train de prier, "Oh, Dieu ! Ne permets pas que je sois la dernière personne à être choisie!" ; Vous connaissez le mauvais sentiment de "Je suis le dernier. Je suis le rejeté. Tout le monde a été choisi sauf moi."

 

Etre choisi fait un grand bien à l’estime personnelle. J'ai été choisi par Kay Warren. Vous n'avez aucune idée de ce que cela représente pour moi parce que vous ne connaissez pas la concurrence que j’ai faite pour elle. Ca vous fait du bien d'être choisi quand vous êtes sélectionné pour une récompense, une promotion, une reconnaissance spéciale. La bible dit que vous avez été choisi par Dieu. Vous êtes acceptable par Sa grâce, non parce que vous le méritez mais à cause de Sa grâce envers vous.

Certains d’entre vous ont grandi avec des parents désagréables. Quoique vous fassiez, ce n’était jamais assez bien. Si vous obteniez des C, ils voulaient des B. Si vous obteniez des B sur votre relevé de notes, ils voulaient des A. Si vous obteniez des A, ils voulaient des A+. Si vous obteniez des A+, ils voulaient que vous preniez des activités secondaires supplémentaires et ajoutiez cela à votre programme. Quoique vous fassiez, soit ils rechignaient ou étaient incapables ou quelque autre chose, ils ne vous accordaient simplement pas l'approbation et l'acceptation que vous désiriez.

 

Certains d’entre vous aujourd'hui essayent toujours de gagner l’acceptation de vos parents. Ils peuvent être morts. Ils peuvent vivre dans un autre état. Mais dans le fond de votre être, vous entendez "Te ne seras jamais rien de bien." Et vous pensez, "Je vais leur prouvez que c’est faux. Je vais le leur prouver" Vous êtes toujours en train de réagir au souvenir de vos parents, plutôt que de répondre à Dieu.

 

Permettez moi d’être honnête avec vous, vraiment franc. Si vous n’avez pas obtenu l’approbation ou l’acceptation de vos parents quand vous étiez enfant, la probabilité est grande que vous ne l’obteniez jamais. C’est leur problème, pas le vôtre. De toutes façons, ils ne vont jamais dire, "J’approuve tout ce que tu fais. Je t’accepte sans condition."

 

Permettez moi de vous dire autre chose de bien plus important : Vous n’en avez pas besoin. Vous n’avez pas besoin de leur approbation pour être heureux dans la vie.

 

Il y a presque six milliards de personnes dans ce monde. Est-il correct que deux personnes ne vous aiment pas? Il y a beaucoup d'autres personnes qui vous accepteront et vous aimeront et ne vous jugeront pas et ne vous feront pas miroiter une norme inaccessible. Si Dieu vous accepte, alors ils ont un problème. Ce n’est pas votre problème.

 

Psaume 27:10 "Si mon père et ma mère m'abandonnaient, toi, Seigneur, tu me recueillerais " Dieu dit : Je t’accepte. Si Dieu m’accepte et pas toi, c’est ton problème.

 

Mais Dieu ne s’arrête pas là.

 

2. Dieu dit que JE SUIS PRECIEUX.

 

J’ai du prix à cause de Sa grâce. J’ai du prix. Je vaux quelque chose. Combien pensez-vous coûter ? Je ne parle pas de votre valeur nette. Je parle de votre valeur personnelle. La valeur nette et la valeur personnelle n’ont rien en commun de toutes façons. Votre valeur n'a aucun rapport avec vos objets de valeur. La bible dit que la vie d’un homme ne se mesure pas à l’abondance des choses qu’il possède. Je parle de votre valeur en tant que personne.

 

Vous dites, "Je ne sais pas. Comment jugez-vous de la valeur d'une personne?" Comment jugez-vous de la valeur de toute chose ? Il y a deux choses qui déterminent la valeur dans la vie. Un, qui la possède. Deux, quel prix est on prêt à payer pour cela. Ces deux choses créent la valeur.

D'abord, la propriété détermine la valeur de quelque chose. Nous savons tous que quelque chose appartenant à une célébrité a bien plus de valeur que quelque chose appartenant à l'un de nous. Est-ce que par exemple, une voiture appartenant à Elvis se vendrait pour plus que votre voiture? Que diriez-vous d’une paire de chaussures de tennis appartenant à Michael Jordan plutôt qu'une paire de vos chaussures de tennis ? Une quelconque différence ? Que diriez-vous d'un lit appartenant au Président ? Le fait est que, le propriétaire de quelque chose ajoute de la valeur à quelque chose qui est normalement simplement ordinaire. À qui appartenez-vous ?

 

1 Jean 4:4 "Vous appartenez à Dieu." Imaginez votre valeur. Quand vous venez à Christ et dites, "Jésus Christ, j'accepte Ton don de rédemption, j'accepte Ton don de grâce, " et que vous franchissez cette ligne, Dieu vous met dans Sa famille. En un clin d’oeil vous appartenez maintenant à Dieu. Chacun est créé par Dieu mais tout le monde n'appartient pas à Dieu. Seuls n’appartiennent à Dieu que ceux qui choisissent de dire, " Dieu, mets moi dans Ta famille" à cause de ma foi en Christ. Mais si vous avez fait cela, vous appartenez à Dieu. Cela signifie que vous êtes inestimable. Vous avez du prix.

 

Rappelez-vous il y a quelques années, la fille d’un des cheiks du pétrole dans le Moyen-Orient a été kidnappée. Grands titres partout dans le monde. Ils ont publié la pancarte qui disait, "Paye n'importe quel prix parce qu’elle est la fille du roi." ; vous êtes un enfant de Dieu. Dieu dit que non seulement vous êtes acceptable, mais vous avez de la valeur. Il vous possède. Vous Lui appartenez.

 

Une autre chose qui détermine la valeur, c’est le prix qu’on est prêt à payer pour cela. Quelle est la valeur de votre maison? Ca ne vaut que la somme que l’on n’est prêt à payer pour elle. Vous avez payé $250.000 pour votre maison. Mais si quelqu'un d'autre est seulement disposé à payer $200.000, devinez quelle en sera la valeur? $200.000. Si je montre une carte de base-ball et je dis, "Quelle est la valeur de cette carte?" Elle pourrait valoir cinq dollars ou elle pourrait en valoir cinq mille, dépendant de ce dont on est prêt à payer pour elle. Si je montre un objet d’art et dis, " Quelle est la valeur de cet objet d’art?" Il vaut ce que le marché est prêt à payer pour lui.

 

Combien a-t-on payé pour vous ? 1 Corinthiens 7 " Dieu vous a acquis, il a payé le prix pour cela " [en d'autres termes, Christ a donné Sa propre vie pour vous] La plus grande rançon jamais payée est celle que Jésus Christ a payé pour vos péchés. Vous avez été rachetés à un grand prix et Dieu a échangé Son propre Fils pour vous. Dieu a dit, " Tu as assez de valeur pour que Je mette Mon propre Fils à mort pour toi." Voilà la valeur que vous avez. Si vous voulez connaître votre valeur, regardez à la croix. Jésus avec les mains ouvertes dit, " Voici la valeur que tu as." A ce point. Voici combien tu es important pour moi. C’est pourquoi je prends tant soin pour toi. Tu es à ce point important." Quand les gens vous disent, "Vous êtes sans valeur. Vous ne valez pas grande chose, " Il ont fichtrement tort. Ils mentent. Dieu dit que vous êtes à ce point important. Jésus n'est pas mort pour le plaisir. Jésus est mort pour vous parce que vous avez de la valeur pour Lui.

 

Esaïe 43:4 " Tu as du prix à mes yeux " Encerclez "prix". Vous n’êtes pas seulement acceptable. Vous avez de la valeur à cause de la grâce de Dieu.

 

3. La bible nous dit qu’à cause de la grâce curative de Dieu JE SUIS AIMABLE.

 

Ceci vous apporte du réconfort quand vous avez eu un cœur brisé. Quand vous avez été rejeté, vous ne vous sentez pas très aimable. Quand quelqu'un vous a rejeté – une copine/un copain/un mari/une femme/un parent/etc. – vous ne vous sentez pas aimable, vous vous sentez comme un Caliméro "Personne ne m’aime ! Je ne vaux rien! Je ne suis aimé par personne." Vous avez tort. La bible dit "Quand les montagnes s’éloigneraient, quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s’éloignera point de toi… dit l’Eternel qui a compassion de toi." L'amour de Dieu ne finira jamais.

 

Il y a deux caractéristiques qui rendent l'amour de Dieu différent de l'amour humain.

 

1. L'amour de Dieu est consistant. Il ne va jamais finir. Dieu n'est pas inconsistant. Dieu ne change pas d'avis chaque instant disant, "Je t’aime" aujourd'hui et" Va te faire voir ! " demain. Dieu n’a pas de mauvais jours. Dieu n'est pas imprévisible. La plupart d'entre nous ont expérimenté un amour inconstant parce que nous vivons avec des êtres humains. Nous sommes tous inconstants. Une dame a dit, " En grandissant, chaque jour, je ne savais pas si j’allais être embrassée ou frappée. Ca dépendait de l’humeur du moment de ma mère." Nous grandissons avec de l’amour inconstant. L'amour inconstant produit des enfants peu sûrs. Dieu dit, "Mon amour pour vous ne va jamais finir."

 

2. L’Amour de Dieu est inconditionnel. Il n’est pas basé sur la performance. Il n’est pas basé sur votre mesure. En tant qu'êtres humains, nous essayons de donner de l'amour inconditionnel aux autres, à nos enfants, à nos conjoints. Mais nous ne pouvons pas le faire tout le temps parce que nous sommes imparfaits. Et nous offrons de l'amour conditionnel. Nous grandissons avec de l’amour conditionnel et nous l’offrons aux autres. Quand vous dites, "Je t'aime si tu m’aimes", voilà une condition -- de l’amour conditionnel. Quand vous dites, "Je t'aimerai, si tu m’épouses", voilà de l’amour conditionnel. "Je t'aimerai si tu pourvoies à mes besoins" -- de l’amour conditionnel. Évidemment quand ces besoins cessent d'être satisfaits, qu’arrive-t-il ? Les gens divorcent. Les gens se quittent. Ou quand vous dites, "Je t'aime parce que... " Voilà de l’amour conditionnel. "Je t'aime parce que tu me fais me sentir bien". Qu’arrive-t-il s’ils cessent de vous faire vous sentir bien ? "Je t'aime parce que tu as un joli look / tu es belle." Qu’arrive-t-il quand elle perd sa beauté ? Voilà de l’amour conditionnel "Je t'aime parce que tu es talentueux." Qu’arrive-t-il si demain vous rencontrez quelqu'un de plus talentueux? Les laissez-vous partir pour quelqu'un d'autre ? Voilà de l’amour conditionnel.

Mais Dieu vous dit, "Je t’aime ainsi! Sans conditions. Sans qualifications. Juste dans Ma grâce." Vous n’avez jamais à vous demander, "Je me demande si Dieu m’aimera demain ? Je me demande si Dieu va m'aimer aujourd'hui ? Je me demande si Dieu va m'aimer la semaine prochaine ? Ai-je suffisamment prié ? Ai-je fait assez de bonnes actions ? Dieu va-t-Il m'aimer maintenant parce que j'ai eu du temps avec Lui?" Son amour n'est pas conditionné par vos réalisations. Voilà la grâce. Et nous nous mettons toujours dans le pétrin quand nous doutons de l'amour de Dieu.

 

Dieu dit qu’en Christ, je suis acceptable, j’ai de la valeur, et je suis aimable. Même lorsque je ne me sens pas très aimable, Il m'aime quand même. Son amour est consistant.

 

4. La bible dit qu’à cause de Sa grâce JE SUIS PARDONNABLE.

 

C’est intéressant parce que j’en ai vraiment besoin. J’ai échoué. Je fais des erreurs. Je suis pardonnable.

 

Avez-vous lu au sujet du gars qui voulait se rendre à sa cabine à Big Bear ? Chemin faisant, conduisant, il fut à court d’essence. Il sortit de sa voiture mais il oublia de mettre le frein et la voiture fit donc marche arrière vers la falaise. Il commença donc à marcher jusqu'à sa cabine. Sur le chemin vers le haut de la montagne, un de ces vents de EL Nino commença à souffler. Il fut complètement imbibé et trempé. Il tremblait jusqu’à l'os et savait qu’il allait avoir une pneumonie. Il se sentait de plus en plus mal. Il vit enfin sa cabine et à ce moment-là, la foudre l'a frappée et elle s'est enflammée. Il a commencé à gémir, "Pourquoi moi, Seigneur?" Et tout d’un coup, il entendit du ciel cette voix, "Parce que certaines personnes m’ont tout simplement énervé!"

 

Je vous dis cette plaisanterie parce que certains d’entre vous éprouvent un tel sentiment au sujet de Dieu. Vous êtes des chrétiens, vous êtes des croyants, pourtant chaque fois que quelque chose va mal dans votre vie, vous pensez, " Dieu se fâche contre moi. Il sait quelle stupide chose j’ai faite." Et toute chose qui va mal dans votre vie, vous l'attribuez à Dieu qui cherche vengeance.

 

Dieu fait-il vraiment cela avec Ses enfants ? Non. Jamais. La bible dit dans Esaïe 43:25 "Je suis le Dieu qui pardonne vos péchés et je fais ceci parce que vous le méritez." Non. Ce n’est pas ce que ça dit "Je fais ceci à cause de qui je suis." Ce n’est pas basé sur votre mérite. C’est basé sur Dieu, un Dieu pardonnant. Il dit, "Je ne retiendrai pas vos péchés contre vous." Ecrivez la suite de ce verset, "Dieu ne garde pas de rancunes." Il dit "Je ne retiendrai pas vos péchés contre vous." Si vous avez reçu la grâce de Jésus Christ et avez fait de Lui le numéro un de votre vie, Il dit, "Je ne vais pas retenir vos péchés contre vous. Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ." Dieu ne stocke pas. Il libère. Certains pensent que Dieu est en colère contre eux à tout moment.

 

J’ai un ami qui est pasteur à Fresno. Il dit qu’il y a une femme dans son Eglise qui est une pleurnicheuse. Elle pleurniche à tout moment, elle est excentrique. Chaque semaine, elle l’informe de quelque chose dont elle se sent coupable. "Cette semaine pasteur, Dieu m'a vraiment condamné au sujet de ... " et elle nomme tout ce qui l’a mis mal à l’aise cette semaine. Elle fait cela semaine après semaine, chaque dimanche après le culte. Un jour, mon ami a dit, " Dieu vous a – t –Il jamais dit quelque chose d’agréable?"

 

Je veux vous poser cette question. Dieu vous a- t-Il jamais dit quelque chose d’agréable ? Tout ce que certains d’entre vous entendent Dieu dire c’est, "Pas assez bien ! Vous avez encore raté le coche. Pas assez bien " Ce n’est pas Dieu çà.

Vous êtes en train de repasser la bande sonore d’un parent déplaisant qui disait : "Tu n’y couperas pas". Vous avez pris l’image d’un parent imparfait et vous l’avez substitué à Dieu et vous avez fait de Dieu un parent déplaisant. C’est faux. Dieu dit "Je fais table rase. Tu es pardonné. Quand tu es venu à Christ, tu as été pardonné"

 

Ephésiens1 :4 "Par ce que Jésus Christ a fait pour nous, Dieu a décidé de nous rendre saints à ses yeux, irrépréhensibles, nous nous tenons devant Lui, couvert de Son amour" (paraphrase) Si vous n’acceptez pas la grâce de Dieu, vous n'êtes pas couvert par Son amour. Mais quand vous dites " Jésus Christ, j’accepte ce que Tu as fait pour moi sur la croix et je veux que Tu aies la première place dans ma vie. " Vous êtes couvert par Son amour.

 

Quel verset ! Il dit qu’Il a décidé de nous rendre irrépréhensible (sans faute). Avant même que vous ne naissiez, Dieu connaissait déjà les mauvaises actions que vous alliez commettre. Et Il vous a néanmoins créé. Et Il vous a néanmoins aimé. Et Il prend néanmoins soin de vous. Il le savait. Il est un Dieu miséricordieux.

 

La Bible dit que quand nous donnons notre vie à Jésus Christ, Il nous pardonne notre péché parce que Jésus a payé pour tous nos péchés sur la croix. Quand Jésus est mort sur la croix, pour quels péchés est-il mort ? Tous les péchés. Cela ne veut pas seulement dire les péchés que vous avez déjà commis, mais cela inclut aussi ceux que vous ne pensez même pas encore commettre. Ceux de la semaine prochaine, de l’année prochaine, de la prochaine décennie. Ceux dont vous n’avez même pas encore idée. De nouveaux péchés. Il a déjà payé pour tous ces péchés. Ils sont couverts. Dieu ne cherche pas des occasions pour se fâcher, essayant de se venger, essayant de châtier Ses enfants parce que tout a été payé à la croix. Si Jésus a payé pour votre punition, vous n’avez plus à payer pour cela vous-mêmes.

 

La bonne nouvelle c’est que quand je reçois Christ dans ma vie, tous mes péchés sont effacés, incluant ceux du restant de ma vie. Tout cela c’est la Grâce. Je sais que certains d’entre vous pensent que quand vous arriverez au Ciel, Dieu a un film de votre vie entière, de toutes les mauvaises choses que vous avez faites et Il va le diffuser pour que tout le monde le voie. Tous les péchés secrets que vous avez commis sur terre. Ce ne serait pas le Paradis. Ce serait l’enfer. La Bible l’affirme clairement, il y aura un jour de jugement pour ceux qui n’ont pas accepté la grâce de Dieu, qui ont rejeté et ont nargué Dieu en disant " Non. Je vais me frayer un chemin pour le paradis. Je ne vais pas mettre ma confiance en Christ. " Il y aura un jour de jugement pour ceux qui n’ont pas reçu Christ.

 

Mais voici la bonne nouvelle. La Bible nous dit que si vous avez acceptés la grâce de Dieu dans votre vie, vous aurez un laissez-passer ce jour-là. Vous devez sauter cette partie du jugement Est-ce une bonne nouvelle ?!? La bible dit que nous sommes passés de la mort à la vie esquivant le jugement. A l’instant donc, poussez un grand soupir de soulagement et expirez et remerciez Dieu de ce que vous n’irez pas en jugement. Cela serait suffisant pour devenir un croyant en Jésus Christ, s’il n’y avait rien d’autre.

 

Dieu dit que je ne suis pas seulement acceptable, précieux et aimable, je suis pardonnable.

 

 

 

5. Dieu dit qu’avec Christ dans ma vie JE SUIS CAPABLE.

 

Ce n’est pas un problème si les autres disent " Vous ne serez jamais rien " la Bible dit avec Christ, Je suis capable. Et c’est ça la vérité.

 

Philippiens 4:13 "Je puis tout par celui qui me fortifie." Je suis prêt à tout et égal en tout par lui qui infuse la force intérieure en moi, c.-à-d., je suis auto suffisant en la suffisance de Christ.

 

Nous lisons ces articles de magazine chaque semaine -- le gémissement, l'épidémie d’une faible estime de soi dans notre culture. Études après Etudes ont prouvé que le besoin émotionnel numéro un des femmes est une faible estime de soi. Ce n’est pas une surprise du tout. Regardez la manière dont nous vivons. Nous essayons de vivre sans Dieu dans notre vie. Nous essayons d'être notre propre dieu. Nous faisons tout ce que nous voulons, que ce soit juste ou non. Naturellement, nous aurons une faible estime de soi. Nous mettons à la première place des choses qui n’ont pas lieu d’y être.

 

Chaque fois qu’une chose en dehors de Dieu prend la première place dans votre vie, vous allez être envahi par l'insécurité. Pour une sécurité véritable dans la vie, vous devez avoir à la première place dans votre vie quelque chose qui ne peut vous être enlevé. Si vous basez votre sécurité sur la quantité d’argent que vous possédez, on peut vous l’enlever. Si vous basez votre sécurité sur votre statut et votre image, on peut vous les enlever. Si vous basez votre sécurité dans la vie sur votre aspect, je déteste vous dire ceci, mais vous allez perdre vos beaux atours. Si vous basez votre sécurité dans la vie sur votre mari ou sur vos enfants ou quiconque en dehors de Christ, vous pouvez perdre toutes ces choses. Vous devez avoir la sécurité dans quelque chose qui ne peut jamais vous être enlevé. Il n’y a qu’une seule chose qui remplit cette condition : Une relation avec votre Dieu votre créateur, avec Son Fils, Jésus Christ. Cela ne pourra jamais vous être enlevé. Alors si vous perdez tout autre chose, y compris votre santé, vous aurez toujours votre sécurité.

 

J'ai eu affaire avec un bon nombre de gens qui ont réussi. Bon nombre d'entre vous sont des personnes à fort taux de succès. Mais j’ai remarqué que même parmi les personnes à fort taux de succès, il tend à y avoir un pincement à l'intérieur qui dit que vous ne réussissez pas. Il y a cette insécurité rampante, cette sensation dévorante, peu importe la quantité de vos réalisations. Vous vivez dans ce secteur, ce qui veut dire, par les normes du monde que vous avez réussi. Vous avez une maison, une voiture, une famille, un boulot. Pourtant à l'intérieur vous vous sentez toujours peu sûr. Pourquoi ? Parce que vous mettez votre sécurité dans la mauvaise chose et de plus, vous jouez toujours ces vieilles bandes sonores. Vous écoutez toujours les voix du passé qui disent "Tu ne seras jamais grand chose. Tu as échoué... Tu n’es pas très futé... Tu es désordonné... Tu ne seras jamais grand chose... " Et ainsi de suite. Ils ont bougrement tort!

 

Comment renversez-vous une malédiction ? Quand quelqu’un vous a dit quelque chose qui s’incruste en vous toute votre vie, comment renversez-vous une malédiction ?

 

En écoutant la vérité. En remplissant votre esprit de ce que Dieu dit à votre sujet. Il y a une balance dans votre esprit et vous avez entendu toutes ces choses négatives sur vous-même tout ce temps. Vous devez déjà commencer à mettre les cailloux de l'autre côté. Plus que vous mettez la vérité de Dieu de l'autre côté, très bientôt, la balance va s’équilibrer et puis elle va pencher en faveur de la vérité et la dépression et le mal et la douleur et les cicatrices vont être enlevés.

 

Dieu dit dans 1 Pierre 2:10 "Vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu!" Quand vous remplissez votre esprit de la vérité de Dieu, alors Romains 15 sera vrai dans votre vie,

"Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie... pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint Esprit."

Dieu veut remplir votre vie du rayonnement de l’espérance. En Christ, vous êtes valable.

 

Je veux que vous entendiez une histoire d'Eric Reece avant que je ne finisse et comment Dieu a aidé à guérir les blessures cachées dans sa vie.

 

Eric :

Je voudrais partager avec vous comment Jésus guérit le mal, la douleur et les cicatrices du rejet avec lesquels j’ai vécu toute ma vie.

 

Mes cicatrices ont commencé à se former très tôt dans ma vie. Je me rappelle avoir grandi dans une famille très troublée. Vue de l’extérieur, ma famille semblait ordinaire mais derrière les portes fermées, il y avait beaucoup de colère, beaucoup de conflit, et beaucoup de douleur. Quand j'avais huit ans, mes parents ont divorcé. Je me rappelle toujours la crainte que j'ai eue la nuit où ma mère a quitté mon père. Je me rappelle mon frère et moi nous cachant sous la voiture dans l'allée pendant que nous observions mon père battre ma maman aux larmes la nuit où elle est partie. Après le départ de ma mère, mon frère et moi étions obligés de vivre avec notre père parce que maman ne pouvait pas nous soutenir. La plus grande partie du temps, mon père nous ignorait simplement. Mon frère et moi devions prendre soin l'un de l'autre. Nous nous réveillions pour l'école, nous faisions nos propres déjeuners et nous nous assurions que nous étions à l'arrêt de l’autobus à l'heure. Puis après que l'école nous nous attendions l'un l'autre et arrivions dans une maison vide et solitaire. Nous étions des gosses avec une clé autour du cou (bien avant qu’on invente ce terme !)

 

Grandissant dans une maison complètement privée d’amour m'a fait rechercher d'autres manières pour soulager ma douleur. Avant que j'aie eu douze ans, j'avais déjà expérimenté des drogues, vu quotidiennement des films pornographiques et avais pesé plus de cent kilos. Les gosses à l'école se moquaient de moi. Puisque je ne recevais jamais de consolation à la maison, je peux encore me rappeler mangeant des beignets pour le petit déjeuner, des bonbons pour le déjeuner, des plateaux-télé pour le dîner et beaucoup de crème glacée pour le dessert ainsi je pouvais continuer à me cacher derrière ma graisse. J'avais peu d'amis donc j'étais beaucoup isolé pendant mon enfance. Puisque je n'ai jamais eu de retour positif, je m’accoutumais à accepter la critique négative des gosses à l'école comme ma source primaire d'attention. Chaque enfant veut de l'attention et j'ai appris que rester gros m’en procurait un peu.

 

À la maison, l'abus physique et mental de mon papa était juste une partie normale de mon éducation. Je voulais profondément l’amour et l’approbation de mon père mais il semblait incapable ni disposé à me les donner. Pas une fois je ne l'ai entendu exprimer de l'amour pour moi. Au lieu de cela, presque chaque fois que mon père rentrait du travail, il commençait à boire et à hurler. Chaque soir, je devais m'asseoir dans une certaine chaise et l’écouter me dire que je ne réussirai jamais dans la vie, que je ne serai jamais à même de lire ou d’écrire ou de compter. Afin de prouver ma valeur à mon père, j'ai appris comment tricher à l'école de sorte que mes performances lui soient acceptables. J'ai également appris à voler pour mes amis pour qu’ils m'acceptent. J'ai également appris à mentir à mon père pour qu’il ne me frappe pas pour les choses qu’il détestait en moi. Une fois, j'ai menti en disant que je n’avais pas mis mes doigts dans le dessert avant le dîner. Mon père sut que je mentais et a donc décidé de m électrocuter pour que je l'admette. Il a coupé l'extrémité d'un fil électrique de sorte que les fils étaient dénudés. Il a alors branché l'autre extrémité du fil à la prise murale. Quand j'ai vu cela, j'étais dans une terreur totale. J'ai supplié mon père de ne pas m’électrocuter. Ainsi, juste avant que les fils n’aient touché ma peau, j'a admis avoir mis mes doigts dans le dessert.

 

La douleur physique quand on est fouetté avec une ceinture cause des marques et des contusions, mais ces marques et contusions s’effacent assez rapidement. C'était le rejet émotionnel que j'ai ressenti qui a causé le plus de peine. Il y a un verset dans les Proverbes qui dit, " Des mots insensés peuvent blesser aussi profondément que n'importe quelle épée" C'est si vrai. Les cicatrices émotionnelles ne guérissent pas rapidement. À l'âge de 16 ans, j'ai décidé de quitter ma maison. Je sentais que toute autre chose serait meilleure que de rester à la maison. Au lieu d'être inquiété ou troublé, mon père m'a même aidé à faire mes valises. Je logeais chez un ami d'école pour m’éloigner de l'abus constant.

 

C'était le jour où j'ai renoué avec l’espoir. Les amis de mes parents m'ont donné de l'encouragement, de la confiance, de l'amour et du respect. Ils m'ont dit des choses que je n'ai jamais entendues de mon père. Ils m’ont dit que j’avais de la valeur et des capacités et quelque soit la chose qui m’arrive je devrais garder mon menton haut et croire en mes rêves. Jusque là, je n'avais jamais pensé à rêver du futur. J'ai été seulement préoccupé par la survie quotidienne. Quand je me souviens, je suis reconnaissant à Dieu pour avoir utilisé cette famille affectueuse pour me montrer la grâce curative. C'était une chance pour moi de prendre un nouveau départ dans la vie. J’ai été diplômé du lycée et de l'université, prouvant que mon père avait tort.

 

Pendant ma première année au collège j'ai commencé à fréquenter la jeune fille la plus belle qui soit. Je travaillais alors avec elle. Son nom était Stacy. Stacy a grandi dans une famille chrétienne affectueuse. Elle pouvait me montrer l'amour de Dieu et la grâce curative. Elle croyait en moi et en mes valeurs et capacités. Cela m'a aidé à commencer à croire en moi. Nous avons commencé à aller à l'église ensemble avec ses parents chrétiens merveilleux. Je ne savais pas alors mais Dieu guérissait lentement les cicatrices de rejet à l'intérieur de moi avec le don de la grâce. La grâce de Dieu par Stacy a changé ma vie. Elle est une fille si merveilleuse.

 

Puisque mon mal le plus profond a été ma relation avec mon père, je pense qu'il est très étonnant que ce soit le jour de la fête des Pères 1993 que j'aie donné ma vie à Christ et que j’ai ouvert mon coeur à la grâce de Dieu. Ce jour-là, je me suis tenu devant l’estrade dans l'église que nous fréquentions et j’ai dit à mon Père céleste, "Père, je veux revenir à la maison." J'ai été sauvé par la grâce de Dieu à ce moment-là. Maintenant, chaque jour de la fête des Pères me rappelle que mon Père céleste affectueux guérit les coeurs brisés et restaure l'espoir dans les vies des gens. Le mois suivant, j'ai été baptisé pour démontrer publiquement ma foi et le mois suivant, j'ai épousé cette merveilleuse jeune fille. Je l'appelle maintenant mon ange.

 

Nous avons été mariés pour quatre d'années et demi et nous avons eu une belle fille de un an. Nous avons célébré son anniversaire hier. Ma fille, Shay, est un autre cadeau étonnant de la grâce de Dieu. Je l'aime tellement. Son sourire me fait fondre. Quand je la regarde, je prie pour qu’elle se sente toujours aimée par son papa et qu’à mesure qu’elle prend de l’âge, elle parvienne à comprendre et à connaître le même Père céleste aimant dont le soutien a guéri les blessures de son père. Dieu emploie ma fille pour me rappeler qu'Il m'aime et me valorise sans réserve quelque soit ce qui se produit dans ma vie. Quand ma fille a commencé à marcher à neuf mois, les choses ont changé autour de notre maison. Nous avons carrément dû barricader la maison pour qu’elle ne tombe pas et ne se blesse pas quand elle chute. Shay tombe encore beaucoup. Mais Stacy et moi la relevons toujours, lui donnons une bonne étreinte et l'encourageons à continuer -- la manière la plus simple de lui montrer de la grâce quoiqu'elle continue à tomber.

 

En tant qu'adulte, je tombe et trébuche toujours dans ma marche quotidienne. Dieu ne me hurle pas dessus disant : tu ne seras jamais capable. Comme dit le pasteur Rick, Jésus ne réprimande pas, Il réconforte. Il me relève, me nettoie, et m’accorde la grâce curative pour que je puisse continuer. J'ai besoin de cela. Ca me rappelle que je suis capable d'accomplir Son but dans ma vie. Il y a quatre et demi quand j'ai dit, "Père, je veux revenir à la maison.", je n’avais aucune idée que la route que Dieu voulait que je prenne était si réconfortante. Bien sûr, il y a encore des choses contre lesquelles je me bats et des choses qui me font mal, mais avec la grâce curative de Dieu, ma merveilleuse épouse, mon petit groupe et ma communauté fraternelle, mon coeur brisé a été guéri et mes blessures de rejet sont lentement remplacées par l'amour, la compassion, l'encouragement et le pardon. Une chose que je sais, c’est que j'aime Dieu et qu’Il m'aime. Bien que je n'aie jamais eu un père terrestre digne de confiance, j'ai une relation avec un Père éternel qui est complètement digne de confiance. Non seulement je crois en Lui, mais Il croit en moi. Ses paroles me disent que je suis acceptable et précieux et capable et pardonnable.

 

C'est une nouvelle si grande que j'ai consacré le reste de ma vie à aider les autres à trouver l Christ comme ça ils pourront se voir comme Dieu les voit. Rien d’autre ne va changer ce monde. Je veux que les personnes expérimentent le plaisir de mon verset préféré qui est Philippiens 4:13 qui dit, "Je puis tout par celui qui me fortifie." Oui, même moi, un échec aux yeux de mon père peut être restauré et me sentir accepté, valorisé, pardonné et capable d’être utilisé pour le grand dessein de Dieu.

 

En clôturant, je voudrais partager avec vous une réponse longuement attendue à la prière. Un de mes buts a toujours été d'économiser assez d'argent pour envoyer ma fille à l'université. Chaque mois donc Stacy et moi mettions un peu de côté pour les frais d'université de Shay. Il y a quelques mois j'étais complètement étonné de recevoir un chèque dans le courrier pour l'université de Shay. Le chèque était de mon père. J'ai prié pour mon père depuis que j'ai donné ma vie à Christ mais je ne lui ai vraiment pas parlé dernièrement. L'idée donc de recevoir de l'argent de lui était complètement improbable. Quand j'ai appelé mon père pour le remercier du cadeau, il a fini la conversation en disant, "Fils, une dernière chose. Je t'aime" Cela, frères et soeurs, était un miracle. La première fois en 29 ans que j’ai entendu mon père me dire qu'il m'aimait. J'ai répondu, "je t'aime, aussi, Papa." La grâce curative de Dieu seule peut provoquer une telle chose.

 

En conclusion, j’aimerais dire quelque chose à ceux d’entre vous qui probablement pourraient se retrouver dans mon histoire. Si vous avez senti la douleur du rejet d'un parent, d'un conjoint, ou de n'importe quelle autre personne, je vous encourage à ouvrir votre vie à la grâce curative de Jésus parce que cela fonctionne. Cessez d'écouter ces vieilles voix de votre passé et commencez à écouter la vérité que Dieu dit à votre sujet. Il vous aime et a un plan pour votre vie. Et pour ceux d’entre vous qui montrez de l'amour et de la grâce à vos gosses maintenant, ne cessez jamais de les aimer.

 

 

Certains d’entre vous ont eu une blessure importante dans la vie. Vous avez porté des cicatrices, des blessures cachées, la douleur du rejet dans votre vie de quelqu'un que vous considériez important. Je suis désolé pour votre blessure. Vraiment, je le suis. Je suis désolé pour votre douleur. Et Dieu a mal avec vous. Il y a une communauté fraternelle appelée Saddleback qui prend soin de cela. Si vous ne fréquentez pas une église, nous vous invitons à devenir un des nôtres et à trouver de l’aide, de l’aide dans la guérison et l’espoir et une autre chance de former de nouvelles bandes sonores dans votre esprit. Vous pouvez être guéri d’un cœur brisé. Oui vous le pouvez. Si vous ouvrez votre vie à la grâce de Dieu et à la puissance de Jésus Christ et si vous acceptez ce qu'Il dit de vous et si vous commencez une relation avec Lui. Alors prenez la parole de Dieu et commencez à vous en remplir l’esprit.

 

Mon travail à la maison pour vous cette semaine : Prenez ce plan et coupez-le en cinq parties, cinq points.

Mettez-le sur quelques cartes et faites-en des cartes instantanées et gardez-les avec vous. Chaque jour revoyez ce que Dieu dit à votre sujet. Etudes après études ont prouvé que votre estime personnelle, votre valeur personnelle, tendent à être définie par ce que vous croyez que la personne la plus importante dans votre vie pense de vous. Largement, la manière dont vous vous voyez et le sentiment que vous avez de vous-même sont déterminés par ce que vous croyez que la personne la plus importante dans votre vie pense de vous. Si c’est vrai, je voudrais proposer que vous fassiez de Jésus Christ la personne la plus importante dans votre vie. Il dit que vous êtes acceptable et précieux et aimable et pardonnable et capable.

La question de base est : qui allez-vous croire ? Quelqu'un d'autre ou ce que Dieu dit. C’est votre choix. Vous pouvez croire en ce que d'autres disent sur vous et qui n’est pas vrai, des miroirs imparfaits et tordus ou allez vous conformer votre vie au miroir de la Parole et de la Vérité de Dieu et dire ce qu’Il dit à votre égard par Sa grâce.

 

Histoire vraie: Fred Cradduck était en vacances à Gatlinburg, Tennessee. Son épouse et lui étaient assis à une table quand un vieil homme vint à eux et demanda, "Comment allez-vous ? Prenez-vous du bon temps ? Êtes- vous en vacances?" "Oui " répondit le professeur Cradduck. "Nous sommes en vacances et, oui, nous prenons du bon temps." "Que faites-vous dans la vie?" demanda le vieil homme. Le Professeur Cradduck voulait se débarrasser de l'homme et dit alors, "Je suis un professeur de la prédication." Ce qui est vrai. Mais il était sûr qu'un titre comme cela chasserait n'importe quel intrus indésirable mais ça ne marcha pas. "Oh, vous êtes un prédicateur!" s’exclama le vieil homme. "Attendez que je vous raconte une histoire de prédicateur." Avant qu'il n’ait pu objecter, le vieil homme avait tiré une chaise à la table et avait commencé à se mettre à son aise. Il dit : "Je suis né enfant illégitime. Je n'ai jamais su qui était mon père et c'était très dur pour moi. Les garçons de mon école avaient des noms pour m’appeler et ils se moquaient de moi tout le temps. Quand je descendais par la rue principale de notre petite ville, je sentais que les gens me regardaient et se posaient cette question terrible, ` je me demande qui est le père de ce petit garçon.' Je passais donc beaucoup de temps seul. Et je n’avais pas d’amis. Un jour, un nouveau prédicateur est arrivé en ville et tout le monde parlait de combien il était bon. Je n'étais jamais allé à l'église avant. Mais un dimanche j’ai pensé que je devais aller l’entendre prêcher. Il était un bon prédicateur ainsi j'ai continué à y retourner. Chaque fois, j’arrivais en retard et je partais tôt pour ne pas avoir à parler à qui que ce soit. Puis, un dimanche, je fus si intéressé par le message du prédicateur que j’oubliai de partir. Avant que je ne me rende compte de ce qui se passait, il avait dit la prière de clôture et le culte était fini. J'ai essayé de sortir de l'église mais les gens avaient déjà rempli tous les couloirs et je ne pouvais me frayer un chemin. Subitement, j'ai senti une main lourde sur mon épaule. Quand je me suis retourné, ce grand prédicateur géant me toisai et demanda, ` Comment tu t’appelles, garçon ? À quelle famille appartiens-tu ? De qui es-tu le fils?' Quand j'ai entendu cette question, j'ai juste boudé. Mais avant que je ne puisse dire quelque chose, il dit "Mais, je sais qui est ta famille ! Je sais de qui tu es le fils. Il y a une ressemblance physique particulière. Tu es l’enfant de Dieu.'" Il dit, "Vous savez, Monsieur, ces mots simples ont changé ma vie."Le vieil homme se leva et partit. Une serveuse vint et demanda, "Savez-vous qui c’était?" ; "Non," dit le professeur Cradduck. La serveuse répondit "C’est Ben Hooper, gouverneur du Tennessee pendant deux mandats"

 

Un homme a appris ce que Dieu a dit le concernant. Il a appris qu'il était enfant de Dieu et cela a changé sa vie. Quand vous commencerez à vous voir tel que Dieu vous voit vraiment, vous serez libéré de la douleur du rejet

Parce que ce que les autres pensent n’a pas d’intérêt si Dieu dit que je suis acceptable et précieux et pardonnable et capable.

 

 

Prière :

 

Merci Père, de ce que Tu peux guérir les cœurs brisés et les mémoires amères et l'estime personnelle endommagée. Merci de ce que des modèles peuvent être effacés et renversés. Merci cher Jésus de ce que Tu peux transformer des personnes qui ne valent rien en des personnes qui comptent. Jésus, aujourd'hui je Te demande de toucher les cœurs blessés et les mémoires blessées avec Ta touche curative d’amour. Je T’en prie, sauve des gens aujourd'hui et aide-les à se voir à travers Tes yeux de grâce.

 

Maintenant vous priez. Dites, "Cher Dieu je n’ai jamais compris ceci auparavant mais je Te remercie de ce que Tu m’as accepté totalement par Ta grâce. Aujourd'hui, Jésus Christ, je T’accepte dans ma vie. Je veux connaître Ton but, le but pour lequel j’ai été créé. Et je veux l'accomplir. Je veux avoir une relation avec Toi. Aide -moi à me voir non pas sur les vieilles bandes sonores du passé mais à la manière dont Tu me vois. Merci de ce qu’à Tes yeux, je suis pardonnable, parce que j'ai besoin de Ton pardon. Merci de ce que je suis couvert par Ton amour, fruit de ce que Tu as fait sur la croix. Merci de ce que pour Toi, je suis acceptable et j’ai assez de valeur pour que Tu meurs pour moi. Et je suis aimable et je suis capable avec Ta puissance de gérer tout ce qui se trouve sur mon chemin à l'avenir. Autant que je sache comment, Jésus Christ, je T’invite à contrôler chaque secteur de ma vie. Je ne vais pas m'inquiéter au sujet de ce que d'autres pensent, mais je vais me focaliser sur Ta vérité à mon égard. Dans Ton nom je prie, Amen."

. Rom. 15:13 1Pierre. 2:10 Je suis prêt à tout et égal en tout par Lui qui infuse la force intérieure en moi, c.-à-d., je suis auto suffisant en la suffisance de Christ Phil. 4:13 _____________________________________________ Eph. 1:4 ( paraphrase) Esa. 54:10 _____________________________________________ 1 Cor. 7:23 1 Jean 4:4 _____________________________________________ Ps. 27:10 1 Pierre 2: 9 (paraphrase) Romains 15:7

 

Découvrez l’histoire de Mike Genung , anciennement dépendant au sexe et à la pornographie dans son livre «  Chemin de la grâce »

 

1 commentaire