La Grâce qui restaure 7/10 - (message)

La Grâce qui restaure 7/10 - (message)

Bonne Nouvelle Au sujet de la Grâce – 7 e partie sur 10

Lamentations 5:21  

« Fais –nous revenir vers Toi, ô Eternel, et nous reviendrons ! Donne-nous encore des jours comme autrefois. » Lamentations 5:21

I. QU’ EST-CE QUI POUSSE LES CROYANTS A CHUTER?  

Le reniement du Christ par Pierre - Marc 14: 27-72

1. _______________________________________________

"Toute autre personne peut trébucher dans sa foi, mais moi je ne trébucherai pas !" verset. 29 (ndt- : traduction littérale)

2. _______________________________________________

"Tu n’as pas pu veiller une heure !" verset. 37

3. ________________________________________________

"Pierre le suivit de loin..." verset 54a

4. ________________________________________________

"Il s’assit avec les serviteurs et il se chauffait près du feu." verset 54b

LA RÉPONSE DE DIEU:

"Il n'y a donc aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ."

Romains 8:1

II . POURQUOI DIEU NE REJETTE-T-IL PAS LES CROYANTS QUAND ILS PECHENT ?

1. PARCE QUE SON AMOUR ______________________________

" Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées. Ses compassions ne sont pas à leur terme." Lamentations. 3:22

2 . PARCE QUE LE SALUT N'EST PAS BASÉ SUR ______________________________

"Il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon Sa miséricorde " Tite 3:5

3. PARCE QUE JÉSUS A DÉJÀ ______________________________

" Il ( Jésus) est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier." 1 Jean 2:2

4. PARCE QUE JÉSUS COMPREND ______________________________

« Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. » Heb. 4:15

5. PARCE QUE DIEU NE ______________________________

" Il ( Dieu) ne conteste pas sans cesse, Il ne garde pas sa colère à toujours ; Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités… Comme un père a compassion de ses enfants, l’Eternel a compassion de ceux qui Le craignent." Psaumes. 103:9-13

"Revenez, enfants rebelles, je pardonnerai vos infidélités." Jer. 3:22

III. QUE DOIS-JE FAIRE QUAND JE PECHE ? ______________________________

Si vous revenez à Moi, je vous restaurerai afin que vous puissiez continuer à me servir." Jer. 15:19 ( ndt :traduction littérale)

"Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige. » Esa . 1:18

"Avec une grande affection je t’accueillerai." Esa. 54:7

« O Dieu ! crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé. »

Psaume. 51:12


La Grâce qui restaure

Bonne Nouvelle Au sujet de la Grâce – 7 e partie sur 10

Lamentations 5:21

Rick Warren

Votre relation avec Jésus Christ est comme n'importe quelle autre relation. Elle doit être entretenue. Aucune relation n’est inaltérable. Soit vous vous approchez de plus en plus du Seigneur, soit vous vous en éloignez. Vous ne pouvez pas rester statique. Vous ne devenez pas simplement un chrétien et c’est tout. Soit votre cœur s’anime chaque jour de plus de chaleur, soit il se refroidit.

Nous connaissons tous des chrétiens qui ne marchent plus avec le Seigneur. Ils ont chuté. À un moment, leurs cœurs brûlaient ardemment pour Dieu mais aujourd'hui on ne les trouve plus nulle part. Nous connaissons tous les peines de notre propre coeur. Nous faisons face à des tentations. Nous avons des hauts et des bas, il y a des jours où on se dit, "je ne sais pas si je veux être un chrétien aujourd'hui."

La bonne nouvelle est que Dieu nous offre la Grâce qui Restaure. Quand nous échouons, quand nous dévions, quand nous trébuchons, quand nous tâtonnons, Dieu dit, "Vous pouvez revenir à Moi." Nous pouvons faire la prière qui a été faite dans Lamentations 5:21, « Fais –nous revenir vers Toi, ô Eternel, et nous reviendrons ! Donne-nous encore des jours comme autrefois. »

Voilà ce dont je veux parler ce matin. Comment retrouver la joie dans votre vie chrétienne ? Vous pouvez avoir été un croyant pendant des mois, des années, même des décennies mais quelque chose n’a pas tourné rond dans votre vie. Peut-être n’êtes vous pas simplement pas aussi proche du Seigneur comme vous aviez coutume de l’être. Comment retrouvez-vous la joie ?

D'abord, je voudrais identifier quatre causes communes pour lesquelles les gens s’éloignent du Seigneur. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les gens peuvent reculer au point de ne plus faire chemin avec Dieu.

Dans Marc 14, la Bible nous relate l'histoire de Pierre, un des disciples, et de son reniement de Jésus la nuit où Il fut trahi et arrêté. Dans cette histoire, nous avons un exemple de quatre causes communes pour lesquelles les gens s’éloignent du Seigneur.

Vous connaissez l'histoire. Jésus était dans la chambre haute avec Ses douze disciples. Ils fêtaient ensemble la Pâque qu'Il avait transformée en Souper du Seigneur. Par la suite, Il a choqué tous les disciples en annonçant, "L’un de vous va Me trahir." Cela a choqué tout le monde. L'un des douze allait être le type qui allait trahir Jésus ? Un traître ? Ils se mirent tous à dire, "Seigneur, est-ce moi ? Est-ce moi ? Serait-ce moi?" Pierre dans son attitude suffisante et hautaine dit, "Toute autre personne pourrait trébucher dans sa foi mais moi je ne faillirai point." On pourrait presque entendre un air triomphant dans sa voix. "Tous ces mécréants, Seigneur, sûr ils peuvent flancher, pas moi. Je ne Te nierais jamais."

1. Voici la première raison pour laquelle les gens reculent – L’EXCES DE CONFIANCE.

Nous commençons à penser que nous pouvons tout gérer nous même. Nous commençons à penser que nous sommes si forts que nous ne pourrons jamais chuter. Nous commençons à dire, "Cela ne m’arrivera jamais !" Chaque fois que vous entendez parler de quelqu’un qui a trébuché et que vous dites, " Cela ne pourrait jamais m’arriver ", vous vous préparez pour une chute. Considérant la bonne situation, n'importe qui d'entre nous dans cette salle est capable de n'importe quel péché. La bible affirme, "le coeur est trompeur." Cela signifie que nous mentons à nous-mêmes autant que nous mentons aux autres. Je ne peux même expliquer pourquoi je fais ce que je fais, beaucoup moins encore expliquer pourquoi vous faites ce que vous faites. Nous ne savons pas toujours pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Vous ne devriez jamais dire, "je ne pourrais jamais tomber pour cela." Cela s'appelle la sotte suffisance et c'est la première étape vers la chute.

1Corinthiens 10:12 dit: si vous pensez que vous êtes fort prenez garde de peur que vous ne tombiez. " Que celui qui croit être debout prenne garde de tomber." C'est un piège.

Proverbes 16:18 dit qu’une attitude orgueilleuse mène à la ruine. "L’orgueil précède la destruction. Un esprit hautain précède la chute."

La manière dont vous épelez l’ego en anglais : EGO : veut dire Bouter Dieu dehors (En Anglais Edging God Out). Quand je deviens présomptueux, je laisse l’ego entrer dans ma vie, je pousse Dieu dehors et je m’éloigne déjà et me dirige vers la pente glissante de la séparation de Christ.

2. La deuxième cause de la chute est LA PARESSE. Nous voyons ceci aussi dans l'histoire du reniement de Pierre. Nous devenons léthargique et indolent. Toutes ces bonnes habitudes que nous avions comme prier chaque jour, lire la bible chaque jour, être dans un petit groupe… nous commençons à dire, " je n'ai peut-être pas le temps pour cela en ce moment."

Quand vous le faites, ce devrait être une sirène d’alarme. Parce que dans la scène suivante nous voyons ceci arriver à Pierre. Il est juste devenu fatigué. Jésus a pris Pierre, Jacques et Jean -- trois des disciples -- dans le jardin et dit, "Je veux que vous les gars restiez ici et priiez avec Moi pendant un moment." C'était la nuit où Il savait qu'Il allait être arrêté et le jour suivant exécuté, crucifié. Il a dit, "Pouvez- vous juste être avec Moi, les gars – veiller et priez." Il s’éloigne et prie un peu et revient et ils sont endormis. Il s’éloigne et revient encore et ils se sont encore endormis. Le problème de Pierre c’était qu’il ne pouvait s’empêcher de s’endormir. Jésus dit dans le verset. 37 "Ne pourriez- vous pas vous rester éveillés avec Moi pour une heure?"

Il y a un principe ici. Quand vous devenez fatigué, vous vous rendez vulnérable à une grande tentation.

Il est plus difficile de faire la bonne chose qu’il ne l’est de faire la mauvaise chose. C’est plus facile de faire la mauvaise chose, c’est souvent la plus facile. Si vous voulez vraiment faire la bonne chose dans la vie, cela requiert de l'énergie, cela requiert de l'effort, cela requiert beaucoup de vigueur. Parce que vous essayez de faire la bonne chose tout le temps, vous allez être fatigué -- émotionnellement, physiquement, spirituellement, dans chaque domaine de votre vie. Si vous ne savez pas comment vous recharger émotionnellement, si vous ne savez pas comment vous recharger spirituellement ou physiquement, la fatigue va alors s’installer. Et la fatigue devrait toujours être un voyant d'alarme que quelque chose tourne mal, que quelque chose ne tourne pas rond. Quand vous êtes fatigué, c'est quand vous êtes le plus vulnérable à la tentation.

J'ai parlé à un bon nombre de gens -- chrétiens – qui ont trébuché de plusieurs manières dans leur vie. Et il semble toujours que c’est pendant un moment de grand effort, quand ils étaient très fatiguées, et ignoraient tous les voyants d'alarme. Ils n'ont pas su quand prendre congé, ils n'ont pas su quand doubler leur effort dans la prière, ils n'ont pas su quand revenir dans la bible à une plus grande récurrence. Ils s'émoussent parce qu'ils deviennent fatigués. La fatigue abaisse vos défenses et elle vous rend vulnérable.

Mathieu 6:41 Jésus a dit, '"Veillez et priez afin de ne pas tomber en tentation." Nous devons maintenir notre garde haute parce que quand nous commençons à la laisser choir dans la paresse, nous nous engageons sur la pente glissante de la séparation.

3. La troisième cause de l’éloignement du Christ est LA CRAINTE DE LA DÉSAPPROBATION . Nous nous inquiétons de ce que les autres penseront. Nous avons peur qu'ils nous rejettent, qu’ils ne nous acceptent pas, qu'ils se moquent de nous ou nous ridiculisent ou nous rabaissent ou que nous puissions être embarrassés.

C'est ce qui arriva à Pierre. Après que Jésus fut arrêté, il est dit dans Marc 15:54 " Pierre le suivait à distance." Voyez l’image. Jésus avait été arrêté et Pierre a décidé de Le suivre à distance. Juste assez loin pour que personne ne l’identifie à Jésus.

Avez-vous jamais essayé de suivre Jésus à distance ? "Je suis un disciple de Christ mais ne soyons pas fanatique à ce sujet ! Ne soyons pas radical. Je ne veux pas être trop zélé pour Dieu. Quelqu'un pourrait penser que je suis un psycho. Je crois en Jésus, oui. Mais je veux Le suivre à distance." C’est comme le vieux dicton : Si tout d'un coup, l’on proscrivait le christianisme et le rendait illégal et que vous étiez arrêté pour être un chrétien, y aurait-il assez d'évidence pour vous condamner ? Vos voisins sauraient-ils que vous étiez chrétien ou que vous étiez toujours sorti le dimanche matin mais ils ne savaient pourquoi ?

Un des signes grâce auquel vous pouvez savoir que vous vous éloigner de Christ, c’est quand vous commencez à avoir honte de Lui. Vous voulez Le suivre à distance. Vous avez peut-être honte de mettre votre bible sur votre bureau au travail. Vous avez honte de prier pour un repas en public dans un restaurant. Que penseraient les gens? Ils pourraient penser que vous êtes un croyant. Vous avez honte d’être vu avec un groupe d'autres chrétiens. Où vous avez même honte d’être connu en tant que chrétien. Vous essayez ainsi d’en faire un secret.

Je venais de souscrire pour un nouveau livre écrit par mon bon ami Hugh Huet. Ça s'appelle Le chrétien embarrassé (The embarrased christian). C'est une épidémie en Amérique aujourd'hui. Nous avons tant laissé les médias nous marteler que personne ne veut se lever. Personne ne veut élever la voix.

Proverbes 29:25 "Craindre les gens est un piège dangereux." Quand vous commencez à vous inquiéter de ce que les autres pensent, vous foncez vers les ennuis. C'est un piège et vous allez y tomber.

Marc 8:38 Jésus dit, "Si quelqu’un a honte de Moi et de Mes paroles j'aurai honte de lui devant les saints anges et Mon Père qui est dans les Cieux." Jésus dit, "si vous avez honte de Moi ici sur terre, J'aurai honte de vous dans le ciel." C'est une affirmation puissante. Il n'y a aucun agent secret dans l'armée de Dieu, pas de chrétiens de cabinet. Il est temps de sortir du cabinet. Beaucoup de chrétiens abordent n’importe quel sujet excepté Jésus. Il sont ce que j'appelle les chrétiens du Fleuve Arctique – mortellement congelés.

Apocalypse 21:8 cite la couardise dans la même catégorie que le meurtre et l'adultère. Voilà à quel point c’est sérieux que l’on soit embarrassé. Et quand vous vous inquiétez de la désapprobation des autres, vous êtes sur la pente glissante de la chute.

4. LA CONVENANCE . Nous voulons avoir une foi mais nous voulons avoir une foi confortable. Nous voulons qu'elle s’adapte à notre programme. Oui, je veux suivre le Christ aussi longtemps que cela ne crispe pas mon style.

Regardez ce qui est arrivé à Pierre. Il est dit qu'il suivait Jésus à distance. " Il s'assit ensuite avec les gardes et se chauffait au feu." C'est une scène étonnante pour moi. L'un des douze, un des disciples primitifs, Jésus est sur le point d'être exécuté et Pierre festoie avec l'ennemi. Il est assis là dans la foule désirant faire partie du gang, chauffant ses mains au feu. Les hommes mêmes qui allaient torturer et exécuter le Christ, il s'assied là autour d'un feu de camp avec eux. Traînant, désirant être confortable. "Je veux apprécier la vie. Je ne veux pas avoir froid. Je veux être au chaud. Je veux être accepté. Je veux faire partie du gang. Je veux juste être l'un des gars. Je veux suivre le Christ quand çà m’arrange. Mais si ce n’est pas convenable, laissez tomber. Je vais retourner et traîner avec les gars."

Si vous essayez d'apprécier le feu de camp du monde, vous allez vous brûler. Vous ne faites plus partie du même royaume, du même monde, du même style de vie.

Je suis au ministère maintenant depuis plus de 25 années et je ai tout vu. J'ai observé beaucoup de personnes s’enflammer, beaucoup de personnes s’éclipser. Des gens qui avaient le verbe haut et rien pour le soutenir. Des gens qui étaient censé être des chrétiens forts et aujourd'hui ils sont introuvables. Même dans cette église, en 18 ans j'ai vu ce défilé des disciples à court terme qui marchent avec Christ aussi longtemps que çà les arrange. Alors ils commencent à chuter. J'ai remarqué une cause modèle quand les gens s’éloignent du Christ. C'est la même cause modèle. Je l'ai vu des centaines et des centaines de fois. Ça commence toujours ainsi :

Quand une personne est vraiment active dans une église et qu’elle commence à chuter la première chose qu’elle cesse de faire c’est le don. Je l'ai vu des centaines de fois. La première chose qu’elle cesse de faire c’est le don. Jésus dit votre don montre votre coeur. Il dit : là où est votre trésor là aussi sera votre coeur. C'est un thermomètre. Une bonne radioscopie de votre coeur. Comment est votre don ? Donner est toujours la première chose qui s'arrête. Ça signifie que j’épouse les schémas du monde.

La deuxième chose qui s'arrête c’est la prière. Ils cessent de prier.

La troisième chose c’est qu’ils cessent de fréquenter l’église.

Qu'arrive-t-il à ces gens ? Ce qui arrive à une personne qui est un chrétien véritable, qui a consacré sa vie à Christ, mais pour une raison ou pour une autre a reculé, a chuté. Il ne marche plus avec le Seigneur.

Comment Dieu répond-Il à ce genre de personnes ? Quand un chrétien pèche, perd-il son salut ? Quand un chrétien pèche, va-t-il en enfer ? Comment Dieu répond-Il ?

Il répond de la manière dont Il répond toujours à Ses enfants. Par la grâce. Romains 8:1 "Il n’y a aucune condamnation pour ceux qui appartiennent à Christ Jésus." Entourez " aucune ". Ce mot " aucune " est le négatif le plus fort possible dans la langue grecque. Il signifie '" aucune , aucune ... Jamais, Jamais... Pas dans un million d’années!" Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus. Ce n'est pas une promesse pour tout le monde. Elle ne dit pas que quiconque peut faire n’importe quoi qu’il veut faire et il n'y a aucune condamnation. Il est dit pour ceux qui sont en Christ Jésus. Si vous êtes un véritable croyant en Christ, vous avez mis votre confiance en Christ, accepté Sa grâce, il n’y a aucune condamnation.

Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que vous ne perdez pas votre salut quand vous péchez. N'êtes-vous pas heureux pour cela ? Si vous deviez perdre votre salut chaque fois vous péchez, vous le perdriez environ une fois par minute. Supposons que vous avez vécu toute votre vie avec Jésus Christ et cinq minutes avant votre mort, vous mettez le bazar, vous allez en enfer. Vous pourriez vivre dans la crainte votre vie entière. Si vous avez senti cette crainte, vous devez lire le livre de 1 Jean environ quinze fois parce que c’est écrit pour dire "Vous pouvez donc savoir avec assurance que vous avez la vie éternelle." Si vous étiez sauvé par vos oeuvres, vous pourriez perdre votre salut si vous cessiez de faire des œuvres. Mais vous n’êtes pas sauvé de cette manière. Il est dit, Il n’y a aucune condamnation quand un chrétien pèche.

Remarquez qu’on ne dit pas qu'il n'y a aucune conséquence. Il est dit « aucune condamnation ». Il y a beaucoup de conséquences. Quand je sors de la volonté de Dieu pour ma vie, quand je la piétine, quand intentionnellement, je ne fais pas ce que Dieu veut que je fasse, quand j'ignore Sa volonté il y a de grandes conséquences. La même chose pour vous aussi. Chaque fois que vous désobéissez à Dieu, chaque fois que vous ignorez Sa volonté, chaque fois que vous ne suivez pas son instruction, vous échouez. Vous vous faites mal et vous vous faites mal aux autres. Vous gaspillez beaucoup de temps. Quand un chrétien pèche, que se produit-il ? Vous perdez votre communion avec Christ. Vous perdez votre efficacité sur terre. Vous perdez votre récompense dans le ciel. Vous perdez votre joie ici sur terre. Les gens misérables sur terre ne sont pas des incroyants mais des croyants qui en savent plus et agissent comme des incroyants. Mais vous ne perdez pas votre salut. Pourquoi ? Pourquoi Dieu ne nous jette-Il pas simplement dehors quand nous mettons le bazar ? "Vous avez eu votre chance ! Vous saviez ce qu’il fallait faire. Vous l'avez sapée. Vous ne faites plus partie de la famille."

POURQUOI DIEU NE REJETTE-T- IL PAS DES CROYANTS QUAND ILS PECHENT ?

Pour cinq raisons. Voici ce dont la grâce est toute à propos.

1. Parce que Son amour est inconditionnel .

Dieu ne dit pas, "Je t'aime si..." tu es bon, parfait, ou toute autre chose. Il ne dit pas, "Je t'aime parce que..." Il dit simplement, "je t'aime... éternellement!" Certains d’entre vous ont besoin de noter ceci : Dieu ne cessera jamais de m'aimer. Dieu ne cessera jamais de m'aimer parce que je suis un récipiendaire de Sa grâce.

Lamentations 3:22 " La compassion de Dieu ne finit jamais. Ce sont seulement ses miséricordes qui nous ont préservés de la destruction totale" encerclez "jamais". La compassion de Dieu ne finit jamais. Dieu ne rejette pas des croyants quand ils pèchent parce que Son amour est inconditionnel.

2. Parce que mon salut n'est pas basé sur ma performance.

Dieu ne rejette pas les croyants quand ils pèchent parce que mon salut n'est pas basé sur ma performance. Romains 9:16 affirme que "Cela ne dépend pas du désir ou de l'effort de l'homme mais de la miséricorde de Dieu." Nous avons évoqué ceci en détail dans le tout premier message de cette série sur la grâce salvatrice. Je le dirai encore : La seule manière par laquelle vous avez le moindre espoir d’aller au paradis c’est par la grâce de Dieu. Vous ne pouvez pas mériter votre manière d’aller au paradis, ni achetez votre chemin pour le Paradis, Ni vous frayer un chemin pur le Paradis, fabriquer votre chemin pour le Paradis, ou toute autre chose. Si vous n’êtes pas sauvé par grâce, vous n’êtes pas sauvé. Si vous n'entrez pas au Paradis par la grâce de Jésus Christ, vous n'allez pas y arriver. Elle est parfaite et vous ne l'êtes pas. C'est la seule voie.


Tite 3:5 "Il nous a sauvés, non à cause des bonnes choses que nous avons faites, mais à cause de sa miséricorde." Dieu ne me rejette pas en tant que croyant quand je pèche parce que Son amour est inconditionnel et mon salut n'est pas basé sur ma performance.

3. Parce que Jésus a déjà pris ma punition.

Dieu ne me rejette pas quand je pèche parce que Jésus a déjà enduré ma punition si j'ai accepté cela en tant que croyant. En Amérique, nous avons une loi appelée la loi de la double peine. La loi de la double peine dit que vous ne pouvez pas être jugé pour le même crime deux fois. Vous ne pouvez pas être condamné pour le même crime deux fois. Vous ne pouvez pas être puni pour le même crime deux fois. C'est aussi vrai dans le Livre de Dieu. Les gens ne sont pas punis pour le même crime, ou le même péché, deux fois.

Il y a deux mille ans, Jésus a étendu ses bras sur la croix et a enduré la punition pour mon péché et pour le vôtre. Il l'a tout pris. Il a payé le prix pour vous. Il a pris votre supplice. Il a accompli votre pénitence. Il a pris la pénalité de mort pour vous. "Le salaire du péché c’est la mort..." et Il est mort pour vous.

Pour quels péchés est-Il mort ? Pour tous les péchés. Ceux de votre futur, dont vous n’avez même pas encore idée, Il est mort pour ceux –là aussi. Ils ont déjà été punis. Les péchés que vous avez faits dans le passé et ceux que vous allez faire à l'avenir, quelqu'un a déjà enduré la punition pour eux. Jésus Christ. C'est la raison pour laquelle Il a crié sur la croix, "Tout est accompli." Payé entièrement.

Pouvez-vous imaginer Dieu venant à vous la prochaine fois que vous péchez et dire, "En passant, que fit Jésus pour toi ? Ce n'était pas assez bon. Je vais te punir aussi." Ça n’a pas de sens, n’est ce pas ? C'est une double peine. Si Dieu vous punissait, cela voudrait dire que ce que Jésus fit pur vous n'était pas assez bon. Mais c’était le cas.

Je ne sais pas le dire plus clairement que de cette manière. Si vous êtes un chrétien et avez reçu la grâce de Dieu, Dieu ne vous punit pas quand vous péchez. Cette punition a déjà été endurée par Jésus sur la croix.

Je sais ce que certains pensent. "Jésus a déjà été puni pour toutes les choses que je vais faire?" Oui. "Cela voudrait dire que certaines personnes en feront à leur tête. Tous mes péchés ont déjà été endurés et consommés et je peux sortir et aller au lit avec qui je veux. Je peux tricher sur mon impôt sur le revenu. Je peux mentir. Je peux voler. Je peux faire tout ce que je veux. La punition a déjà été consommée. Je ne vais pas subir la punition pour cela."

Si vous vous sentez ainsi, si vous avez cette pensée, vous n'êtes pas un véritable croyant en Jésus Christ. Aucun croyant véritable jamais ne pervertirait la grâce de Dieu, ne la vilipenderait, n’en abuserait d'une telle manière. La grâce m'incite à vouloir faire ce qui est correct. La grâce n'est pas un laisser aller : "je sais que je suis entièrement pardonné. Je continuerai à faire ce que je veux. Je suis pardonné, donc je continuerai à entretenir cette relation perverse. Je sais que je suis pardonné. Par conséquent, je peux me permettre d’abandonner ma famille. Je suis pardonné. Je ferai ce que je veux."

C'est un abus de la grâce. Aucun croyant véritable ne vilipenderait la grâce de Dieu comme cela à la face à Dieu. La grâce m'incite à vouloir faire ce qui est correct. Quand je comprends vraiment la grâce, je dis, "Dieu, je suis si reconnaissant. Tu es en train de me dire que tout ce que je vais jamais mal faire est déjà pris en compte?" Oui. "Je suis si reconnaissant pour cela. Je veux Te servir le reste de ma vie. Je veux T’aimer. Je veux faire tout ce que Tu m’as donné de faire en ce monde."

En outre, bien que Dieu ne vous condamne pas, que Dieu ne vous punisse pas, vous serez discipliné. Qu'est-ce que c'est ? La discipline est très différente de la punition. La punition est rétribution pour le passé. La discipline est correction pour l'avenir. La punition est faite dans la colère. La discipline est faite dans l'amour. La punition doit dire, "Voici ce que vous obtenez pour ce que vous avez fait!" La discipline dit, "Je veux vous former pour vous mettre sur le droit chemin à l'avenir."

La bible dit que si vous péchez et péchez continuellement et que vous n’êtes pas discipliné, cela veut dire que vous n'êtes pas dans la famille de Dieu. Je ne vais pas discipliner les enfants d’à coté. Ils ne sont pas dans ma famille. Mais je discipline mes propres gosses. Ils sont dans ma famille. Une des manières dont vous savez que vous êtes un chrétien c’est que vous ne pouvez pas péché et vous en sortir. Dieu apporte la discipline dans votre vie pour vous corriger.

J'ai écrit une brochure : "Vivre sans condamnation". Elle est basée sur le message d'aujourd'hui. Elle explique comment Dieu répond quand je pèche, ce qui se produit quand un chrétien pèche, ce qui ne se produit pas, la différence entre la punition et la discipline et ce qu’il faut faire pour revenir sur le chemin. Elle vous donnera une explication un peu plus grande de ce que nous évoquons ici.

Remarquez que la bible dit. 1 Jean 2:2 "Quand Jésus s’est offert en sacrifice pour nos péchés, il a résolu le problème du péché pour Dieu, non seulement nos péchés, mais ceux du monde entier." Il l’a résolu là. Ainsi Dieu ne me rejette pas quand je pèche. Puisque Jésus a déjà enduré la punition.

4. Parce que Jésus comprend mes faiblesses humaines.

Il est compatissant. Il est compréhensif. Il connaît mes faiblesses, mes défauts. Il sait ce qui me rend lourd. Il sait comment je suis ficelé. L’une des vérités les plus belles que vous allez avoir besoin d’apprendre dans la vie chrétienne c’est ceci : Dieu est patient avec vous. Il ne s’impatiente simplement pas.

Hébreux 4:15 "il comprend nos faiblesses, parce que Il a fait face à toutes les mêmes tentations que nous, pourtant il n’a pas péché." Quand Jésus Christ était ici sur la terre, Il a éprouvé chaque tentation connue de l'homme. Il dit, Je comprends ce que vous êtes. Je comprends ce que c’est qu’être un être humain parce que J'ai vécu en chair humaine pendant 33 années. Donc, Il compatit. Il comprend vos faiblesses. Il sait ce que vous expérimentez. Il sait ce que c’est qu’être tenté. Il est compatissant.

4. Parce que Dieu ne garde pas rancune.

Le Psaume 103 dit ceci Dieu dans la nouvelle traduction vivante "Dieu ne nous accusera pas constamment, ni ne restera fâché pour toujours. Il ne nous a pas punis pour tous nos péchés, Il ne nous traite pas non plus comme nous ne le méritons. Il est comme un père pour ses enfants, tendre et compatissant à ceux qui le craignent." Ceux qui Le craignent – Cela veut dire ceux qui Le respectent, ceux qui ont mis leur confiance en Lui, ceux qui se sont consacrés à Lui, ceux qui sont dans Sa famille. C'est l'avantage d'être un croyant. Dieu ne garde pas rancune contre moi. Si vous êtes un croyant, Dieu n'est pas fâché avec vous. Pourquoi ? Toute la punition a été endurée sur la croix.

Vous pouvez être en train de penser, "Vous ne savez pas à quel point je suis tombé. Vous ne savez pas ce que j'ai fait." Non, je ne sais pas. Mais Dieu le sait. Vous pouvez penser que vous vous êtes égaré trop loin. Si vous vous êtes égaré trop loin de Dieu, soit par un pas géant comme entretenir une liaison perverse, ou une foulée de petites pas où vous avez dans une certaine nonchalance émoussé votre engagement chrétien, voici ce que Dieu vous dit : (Jérémie 3:22)"Revenez à moi, enfants infidèles, et je vous pardonnerai votre infidélité."

Un bel exemple de ceci est notre témoignage par Randy Warren, pas mon frère.

Randy :

Mon nom est Randy Warren et je voudrais partager comment Dieu et Sa grâce m'ont ramené après que j’ai tourné le dos et erré loin de Lui pendant plusieurs années.

J'ai consacré ma vie à Christ il y a huit ans en mai de 1990 à Idaho Falls, Idaho. Un ami de service, nommé Jeff était celui qui m’introduisit à Christ. J'essayai de changer de sujet mais il n’abandonna jamais. Un jour, il m'a invité à un concert chrétien et c'était là que j'ai donné mon coeur à Jésus. Après que j'ai été sauvé, j’ai adhéré à une église locale. C'était une petite église avec seulement environ vingt membres. Mais j'ai plongé la tête la première dans la bible. Je l'ai étudiée moi-même et également à travers l'étude biblique en groupe. Pour les six mois suivants, j'ai continué à me développer en Christ. J'ai servi dans notre petite église en l'établissant et prenant des notes à propos pendant les week-ends et en faisant les nombreuses choses qu'une église a besoin de faire semaine après semaine. Mais étant un jeune chrétien, j'avais beaucoup à apprendre. J'ai pensé que maintenant que j'étais un chrétien, je n'aurais jamais désormais aucun problème et les choses marcheraient simplement comme je projetais. En fait, je me suis attendu à ce que Dieu fasse des choses comme je voulais.

J'étais un étudiant dans la Marine apprenant à actionner les centrales nucléaires pour des sous-marins. J’avais été choisi pour rester après la fin de mes cours pour devenir un instructeur. J'étais sûr que c'était le plan de Dieu pour moi. Mais alors j'ai échoué mon évaluation finale et ai été rejeté pour le poste d'instructeur. C'était un échec important à moi. J'ai estimé que Dieu m'avait laissé choir et j'ai eu mes premiers doutes. Mais ma famille ecclésiastique m'a soutenu et je me suis senti à même de gérer cette déception.

Au lieu de devenir un professeur, j'ai été affecté à un sous-marin actionné d'attaque rapide nucléaire à Bangor, Washington. C’était absorbant en temps ainsi ma vie d’étudiant relativement facile changea radicalement. Nous travaillons généralement de 12 à 16 heures par jour pendant des semaines parfois. C'était un travail vraiment dur et plus j’étais fatigué plus je devenais frustré. J'ai développé de l’amertume et du ressentiment avec le temps. J'ai commencé à penser que Dieu m’avait abandonné. C’était une grande erreur. Comme résultat, je commençai à passer de moins en moins de temps avec Dieu. J’ai plutôt commencé à essayer de résoudre tous mes problèmes moi-même. Bien sur cela ne marchait pas et ma frustration augmenta. Alors que le stress s'accumulait je commençais à faire ce que je voyais tout le monde alentour faire pour se détendre -- boire. J'ai bu comme un poisson. Je me revois filant à toute vitesse à travers la ville après le travail à Denney pour y arriver avant la fermeture. Je commandais trois ou quatre boissons immédiatement.

Mais se détourner de Jésus n'était pas un événement rapide, spontané. C’était une érosion lente, jour après jour de ma foi. J'ai baissé ma garde. Plus je m’éloignais de Dieu, plus je m’enfonçais profondément dans le péché. Tristement je suis allé d'un homme qui se préservait pour son épouse comme Dieu voulait qu’un homme le fasse, à un homme qui a perdu sa virginité chez une prostituée. Le chrétien que j’étais était dans de sales draps. Au moment où le bateau partit en pleine mer , Dieu était la dernière chose que j’avais à l’esprit.

Après que notre sous- marin a été révisé, nous sommes allés en mer. En mer, j'ai trouvé bien plus d'occasions de divaguer plus loin de Dieu. Le stress de la vie et le fait de travailler dans un espace confiné, la pression des pairs et le désir effréné de se faire le plus de plaisir possible quand le bateau accoste dans le port m'ont poussé de plus en plus loin de Jésus. Je suis tombé si bas que j'ai même commencé à provoquer et à attaquer d'autres chrétiens sur leur foi. Je les tournai en ridicule et attaquais leur connaissance de la Bible. Je m’étendais même aux services du pasteur et attaquais leur croyance. Regardant en arrière, je peux voir comment toutes mes actions étaient motivées par la culpabilité, la honte et l’amertume. Puisque je fuyais Dieu comme Jonas, je ne voulais pas que quiconque me rappelle ce à quoi j’avais tourné le dos.

Naturellement rien de ce que je fis ne put me procurer de la joie. Plus loin j’étais de Dieu plus je devenais amer. Mes relations familiales ont également souffert. Je cessais simplement d’appeler quiconque dans ma famille n'était pas d'accord avec moi. Dans mon état de rébellion, je n'étais pas proche ni d’eux ni de quelque autre personne. Toutes les fois que j'ai eu une liaison avec des femmes, je les ai mal traitées. Je les appelais seulement quand je voulais quelque chose pour moi. Quand je les avais utilisées, je les méprisais ou les rejetais jusqu'à ce qu'elles s’éloignent de moi.

Mais même pendant les moments les plus sombres de cette déchéance, Dieu ne m’a jamais abandonné. Sans même que je m’en rende compte, Il travaillait dans ma vie pour me ramener de nouveau à Lui. L’instrument que Dieu a choisi d'employer dans ma vie était une femme dont je me suis épris. Son nom était Anita et je l'ai rencontrée pendant un dîner de groupe avec un grand éventail de types et de leurs épouses. Nous nous sommes accolés et avons commencé à nous voir. Après quelques semaines, j'ai glissé dans mon modèle familier d’essayer de trouver un moyen de la pousser à me rejeter ainsi je pourrais m’en débarrasser.

Une des plus grosse erreur que je n’ai jamais faite. Je suis parti en vacances pendant deux semaines et demandai à Anita spécifiquement de me prendre à l'aéroport. Mais à la place, je suis resté deux semaines supplémentaires et ne l'ai jamais appelée. Quand je suis retourné, je me suis entièrement attendu à ce qu'elle libère le plancher. A ma surprise totale, Anita m'a jugé responsable de mon action. Elle m'a même poussé à le confesser. Je ne pouvais le croire. J'étais tellement stupéfait de ce qu’une personne s'inquiète réellement à ce point pour cela. Je décidai cette nuit que je ferai mieux de l’épouser. Je l'ai amenée à Sunset Cliffs à San Diego et lui ai demandé de m'épouser. J'ai dû le lui demander par deux fois mais elle a finalement dit oui et nous nous sommes mariés.

Peu de temps après celui j’ai démissionné de la marine et nous avons emménagé à Tustin. Les amies d'Anita au travail lui ont parlé au sujet d'une église appelée Saddleback. Naturellement, je n'ai pas été intéressé du tout. Mon épouse a continué à essayer de m'obliger à y aller. J’y suis finalement allé juste pour la rendre heureuse. Le dernier endroit où je voulais aller c’était la maison de Dieu . Mais nous y sommes allés et je l'ai aimée assez pour y revenir. Je me suis dit que c’était juste pour elle. Quand j'ai commencé à entendre la parole de Dieu et à être autour des chrétiens véritables, Dieu pouvait lentement adoucir mon coeur. Enfin durant une nuit après l’un des sermons du pasteur Rick, je me suis trouvé m’agenouillant sur le plancher de ma chambre à coucher et Dieu a ouvert mes yeux. Je me suis rendu compte que bien que je me sois éloigné de Dieu, Il ne s’est jamais éloigné de moi. J'ai vu que quoique je Lui aie tourné le dos, Il attendait toujours que je revienne à Lui. Mieux que cela, Il avait mis des gens et des circonstances dans ma vie pour me prouver qu'Il m'aimait toujours autant quoique j'aie été un idiot.

Quand j'ai finalement vu les grandes bénédictions dans ma vie telle qu’elles étaient, j'ai craqué et ai prié sur le champ et redonné ma vie à Jésus. C’était si formidable de sentir de nouveau Son amour dans mon coeur. Je me suis demandé pourquoi j’avais mis si longtemps à retourner à Lui. Il y a un verset dans la bible, Romains 2:4, qui dit, La bonté de Dieu mène à la repentance . C'est certainement vrai dans ma vie. Ce n'était pas une crise ou une tragédie ou une faillite ou un divorce que Dieu avait utilisé pour attirer à mon attention. C'était le constat simple que Dieu avait tellement, béni ma vie même lorsque je Lui tournais le dos, et quoique je ne l'aie pas mérité. C'est de la grâce. C’était voir la grâce imméritée de Dieu dans ma vie qui m'a ramené de nouveau à Lui.

Depuis que j’ai renoué la communion avec le Christ, j’ai même mieux découvert à quel point Dieu m'a béni. Premièrement, j'ai pour mon épouse une plus grande appréciation que je n’avais avant. Je suis si reconnaissant qu'elle n'ait jamais cessé de prier pour moi. Si vous avez un conjoint qui a erré loin de Dieu, ne l’abandonnez pas. Ensuite, je suis reconnaissant pour la famille ecclésiastique merveilleuse qu'Annita et moi avons ici à Saddleback. L'église est un cadeau de grâce que Dieu a donné pour nous aider à croître ensemble en Lui. Nous étions heureux de prendre la CLASSE 101 et avons été baptisés ensemble comme chrétiens. Nous avons ensuite suivi les CLASSES 201 et 301. Je suis maintenant reconnaissant de ce que Dieu m'a donné un nouveau ministère et un endroit pour Le servir. Quand je pense à tout ce que Dieu a fait pour moi, je veux le Lui rendre. Je sers maintenant dans Terre d’Aventure ( Adventure Land ) enseignant les écoliers le samedi soir. Dieu m'a également béni à faire partie d'un groupe de grands hommes et un petit groupe de couples.

Puisque je me suis détourné du plan de Dieu pour ma vie et que j’avais péché, il y avait des cicatrices et des conséquences néfastes pour mes actions. Mais Dieu ne désirait pas que je retourne à Lui juste pour qu’il puisse me condamner et me dire toutes les choses que j’avais mal faites. Au lieu de cela, ce qui j'ai trouvé quand je suis revenu à Lui c’était des bras ouverts, un sourire affectueux et la force de m'aider à faire face à mes erreurs et la force de les surmonter.

En conclusion, je voudrais dire que si vous êtes un chrétien qui n'est pas aussi près du Christ que vous aviez l'habitude d'être, je vous invite à revenir à Lui aujourd'hui. Peut importe à quel point vous avez chuté ou vous vous êtes éloigné de Christ, vous êtes seulement à un pas du retour à Lui. Tout que vous avez à faire c’est de faire demi tour et de retourner à Son amour. Sa grâce est vraiment étonnante.

Vous pouvez être en train de penser, "Je suis tombé si bas qu’il n’y aucune chance de retour. Ça va demander trop d'effort, trop d'énergie. C’est trop long. Je suis allé trop loin." Vous avez tort. Très tort. J'aime ce qu’a dit Randy, " Peut importe à quel point vous vous êtes éloigné de Christ, vous êtes seulement à un pas du retour à Lui." Ce n'est pas un processus si long, absorbant, complexe qui va prendre des années pour que vous reveniez dans la communion avec Dieu. C'est juste un pas.

Beaucoup de gens ne comprennent pas la différence entre la communion et la relation. La communion est votre état actuel. La relation est votre position permanente.

Puis-je être en dehors de la communion avec mon épouse et être encore marié à elle ? Bien sur que je peux. Un enfant peut-il être en dehors de la communion avec ses parents mais être encore leur enfant ? Bien sur. Quand vous péchez, vous ne perdez pas la relation. Vous perdez la communion. Ceux d’entre vous qui sont des parents et autant que vous essayez d'élever vos enfants de la bonne manière, quand ils deviennent plus âgés, ils vont prendre leurs propres décisions. Je souhaite que ceci ne se produise pas mais vous pourriez avoir un enfant qui fait la chose même que vous détestez le plus. Vous pourriez même avoir un enfant qui un jour, dans un accès de colère, vous désavoue publiquement et vous désavoue en tant que parent. Vous pourriez même avoir un enfant qui, quand il vieillit, ne vous parle même jamais. Mais rien ne changera jamais le fait qu'il est votre enfant. Rien ne changera jamais cela. La communion est endommagée mais la relation sera toujours là. Puisqu'ils sont nés dans votre famille et ils ne peuvent pas être non né.

Quand vous êtes devenu un croyant en Christ, vous avez êtes né de nouveau dans la famille de Dieu et vous ne pouvez pas être non né. Ainsi, bien que la communion avec Dieu ait été brisée, la relation est toujours là. Vous êtes seulement à un pas du retour.

Que devrais- je faire quand j’ai péché ? Un mot : Revenez ! Revenez à Christ. C’est si simple. J’ai flanché et je suis de retour.

Jérémie 15:19 "si vous revenez à Moi, je vous restaurerai afin que vous puissiez continuer à Me servir."

Peu importe ce que vous avez fait, Dieu dit dans Esaïe 1:18 -- Je ne me préoccupe pas de ce que vous avez fait, à quel point vous avez chuté, "Peu importe la teneur de la tache de vos péchés, je peux les effacer et vous rendre aussi propre que de la neige fraîchement tombée." Ce doit être le verset majeur de la Bible. Peut importe ce que vous avez fait. Esaïe 54:7, "Avec grande compassion Je vous ramènerai."

Il y a une fin heureuse à l'histoire du reniement de Pierre. Si jamais, il y avait un péché que vous pensiez être impardonnable, c’est renier Jésus trois fois la nuit où Il fut trahi. Mais Jésus savait que Pierre Le renierait et même qu'il reviendrait à Lui. En fait, avant que cela ne se produisit, Jésus a dit à Pierre dans la chambre haute, "Satan a désiré te cribler de balles mais j'ai prié pour toi et quand tu seras revenu à moi, fortifie les frères." Il savait qu'il retournerait.

La bible dit que Jésus prie pour vous. Elle dit qu'Il est dans le ciel en ce moment et "Il intercède en faveur des saints." Il prie pour vous chaque jour. Si vous pouviez perdre votre salut, les prières de Jésus sont vaines. C’est impossible parce qu'Il prie le Père pour vous chaque jour.

Jésus a dit, "Je sais que tu vas chuter Pierre, mais quand tu seras revenu à Moi, fortifie les frères." Jésus savait que le ministère de Pierre serait plus efficace après son reniement qu’avant. Et assez sûr ce fut le cas. Pierre a écrit deux des livres de la Bible appelée Pierre 1 et 2. Et il a partagé ses mémoires avec un parent et c'est l'Evangile de Marc.

Il y a deux incidences poignantes dans la vie de Pierre qui se sont produites après son reniement. La Bible nous dit dans le livre de Marc 16:7 que le matin de Pâques quand les trois femmes sont allées au tombeau, Marie Madeleine, Marie la mère de Jacques et Salomé, la pierre était roulée loin et un ange était assis dessus. L'ange dit, Il n'est pas ici. Il est dans le ciel. "Allez dire aux disciples et à Pierre." Jésus savait que Pierre était dévasté par son reniement. Il était humilié. Il avait honte. Il a été enfoncé. Il pensait qu'il ne pourrait plus jamais faire face à Jésus Christ à cause de ce qu'il avait fait. Jésus a versé dans une reconnaissance spéciale et personnelle, "Allez dire aux disciples et à Pierre." C'est comme s’il disait, "C’est Ok, Pierre. C’est Ok. Tout est pardonné. Reviens à la maison ! Tout est pardonné." C'est la grâce de Jésus Christ. Reviens à la maison! C’est Ok. Je n'ai pas cessé de t’aimer.

Plus tard, dans Jean 21, dans une des nombreuses occasions où Jésus a paru au peuple après Sa résurrection. Il est sur la rive du lac. Pierre et les pêcheurs sont sortis pour pêcher. Ils voient Jésus sur le rivage. Pierre n'attend pas ; il plonge et rejoint le rivage à la nage. Jésus eut une petite conversation avec Pierre -- Sa première occasion de parler personnellement, en privé. Jésus dit à Pierre, "M’aimes-tu?" Pierre répondit, "Tu sais, Seigneur que je T'aime." Jésus dit, " Pierre, M’aimes-tu vraiment, vraiment?" Peter répondit une deuxième fois, " Seigneur, Tu sais, que je T'aime." Et Jésus dit une troisième fois, " Pierre, M’aimes-tu vraiment." Peter répondit, "Tu sais, Seigneur que je T'aime."

Que se passait-il? Jésus donnait à Pierre trois fois pour affirmer ce qu'il avait refusé à trois reprises. C'est la grâce de Dieu. Vous pourriez penser que Dieu vous a oublié. Il ne l’a pas fait. Le bon berger laisse les 99 brebis pour aller chercher une. Il sait comment vous êtes tombé. Si vous vous êtes, par quelque pas géant commis un péché énorme ou par des séries de petits pas glissés, éloigné et vous n'êtes plus aussi proche de Christ que vous l’avez été, vous devez faire la prière que David a faite quand il est revenu à Dieu. Dans le Psaume 51, David a prié après avoir commis l'adultère. Il a dit, "Restaure moi de nouveau dans la joie de la rédemption." Notez que David n'a pas eu à prier, "Dieu, redonne-moi mon salut" parce qu'il ne l'avait pas perdu. Il avait perdu la joie.

Et certains d’entre vous doivent aussi le faire. Revenez à Christ aujourd'hui.

Prière :

Je voudrais clôturer avec un moment d'évaluation personnelle et je voudrais que vous considériez quelques questions. Y avait-il il jamais eu un temps dans votre vie où vous étiez plus près du Christ que vous l’êtes en ce moment ? Si oui, que s'est-il passé ? Avez-vous permis la dérive ? Pourquoi ? Qu’est ce qui s’est immiscé dans votre voie? Une carrière ? Une relation amicale ? Un passe-temps ? La télévision ? Votre relation avec Christ s’est-il affadie ? Passez-vous simplement en revue les événements sans émotions ? Le devoir a-t-il remplacé le plaisir ? Avez-vous cessé de vous inquiéter du salut de ces gens autour de vous ? Quand avez-vous pour la dernière fois partagé un mot positif au sujet du Christ avec un repentant? Avez-vous eu honte de votre relation avec Christ ? Qu’est-ce que vous savez que Dieu veut que vous fassiez et que vous cédez à la légèreté et à la procrastination ? Etre baptisé ? Rejoindre la famille ici à l'église de Saddleback ? Comment se fait-il que vous laissiez la nonchalance remplacer de bonnes habitudes ? La lecture de la bible ? Donner la dîme ? Donner ? Il est simplement possible que ce soit la raison pour laquelle vous avez perdu votre joie. Peut-être avez-vous commis quelque chose dont vous pensez, "J'ai si honte. J'ai peur de revenir à un plein engagement à Christ." C'est juste un pas en arrière. En tant que votre pasteur je veux prier pour vous.

Père, je sais qu'il y a des gens ici qui ont eu à mener une guerre civile dans leurs pensées. Ils savent la bonne chose à faire mais ils l’ont combattue. Ils ont voulu faire la chose convenable ou la chose populaire ou la chose facile et maintenant ils ont perdu leur éclat et ils ont honte. Il y en a d'autres ici remplis d'un profond regret pour les choses qu'ils ont faites. Ils ont peur de retourner à Toi. Aide-les à éprouver la liberté de la grâce qui restaure dans leur vie.

Priez, "Jésus, Tu sais que j'ai erré loin. Mon coeur a commencé à se refroidir. Mon degré d'amour et d'engagement pour Toi n'est pas comme par le passé. Mais je veux Te remercier pour Ton amour inconditionnel. Je Te remercie de ce que jamais Tu n’as cessé de m'aimer. Je veux vraiment Te remercier de ce que mon salut n'est pas basé sur ma performance. Jésus, c’est presque incroyable mais je Te remercie d’avoir enduré toute la punition pour mes péchés. Je Te remercie, Jésus, de que tu comprends et compatis avec mes faiblesses humaines. Je veux Te remercier de ce que Tu ne gardes pas rancune et que Tu n'es pas fâché contre moi. Par grâce, je Te demande de me ramener aujourd'hui. Je viens à la maison dans Tes bras affectueusement ouverts. Je veux Te suivre par grâce. Je reviens à la maison aujourd'hui."

Si vous n'avez jamais invité Christ dans votre vie, vous avez besoin vraiment de la grâce de Dieu. Vous devez L'accepter aujourd'hui. Dites, "Jésus Christ, je ne le comprends pas entièrement mais je comprends ce que Tu as fait pour moi, Ton pardon, Ta grâce. Je veux être une partie de Ta famille. Je veux Te suivre. Dans Ton nom Je prie. Amen."

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires