La maturité exige une grande variété d'expériences spirituelles

La maturité exige une grande variété d'expériences spirituelles

Beaucoup d'églises évaluent la maturité spirituelle seulement sur la base de votre capacité à identifier des personnages bibliques, interpréter des passages bibliques, citer des versets bibliques, et expliquer la théologie biblique. La capacité de discuter la doctrine est considérée par certains comme preuve finale de votre spiritualité.

Le principe fondamental de cette approche est la conviction que tout ce dont toute personne a réellement besoin pour grandir spirituellement est la bible. J'appelle les églises insistant sur ce point - " les églises--salles de classe." Les églises--salles de classe tendent à être mal orientées et focalisées sur la connaissance. Elles soulignent l’enseignement du contenu et la doctrine de la bible, mais elles donnent peu - si du moins elles en donnent – d’insistance sur le développement émotif, expérimental et relationnel des croyants.

Si vous avez " la doctrine dans votre lobe frontal" - comme une église--salle de classe bien connue le dit – cela est tout ce dont vous avez besoin pour être spirituellement mature.

La vérité est que cela exige une variété d'expériences avec Dieu pour produire la véritable maturité spirituelle. En plus de l'étude biblique, cela demande des expériences d’adoration, des expériences de ministère, des expériences de communion fraternelle, et des expériences d'évangélisation.

En d'autres termes, la croissance spirituelle se produit en participant à chacun des cinq buts de l'église. Les chrétiens mûrs font plus qu'étudier la vie chrétienne - ils l'expérimentent.

Parce que des sectes et des extrémistes émotionnels donnent souvent plus d’importance et de confiance aux expériences spirituelles qu’à la parole infaillible de Dieu, beaucoup d'églises évangéliques ont réduit la valeur du rôle de l'expérience dans la croissance spirituelle. Ils ont exagérément réagi à la glorification de l'expérience par d'autres groupes en enlevant toute insistance sur l'expérience. Chaque expérience doit être regardée avec suspicion, particulièrement si elle entraîne l'émotion.

Tristement, ceci nie le fait que Dieu a créé les êtres humains avec des émotions, pas simplement un esprit. Dieu nous a donné des sentiments pour un but. Si vous enlevez toute expérience du processus de croissance chrétien, il ne vous restera rien qu’une foi stérile et intellectuelle qui peut être étudiée mais non appréciée ni pratiquée.

Deutéronome 11:2 dit "Rappelez-vous ce que vous avez appris au sujet du Seigneur par vos expériences avec Lui." (Traduction littérale) L'expérience est un grand professeur.

En fait, je crois qu'il y a des leçons que nous ne pouvons apprendre que par expérience. J'aime la paraphrase des Proverbes 20:30 - "Parfois cela nécessite une expérience douloureuse pour nous faire changer nos voies."

La maturité spirituelle véritable inclut avoir un coeur qui adore et loue Dieu, construisant et appréciant des rapports affectueux, en utilisant vos dons et talents au service des autres, et partageant votre foi avec les personnes perdues Toute stratégie d'église pour conduire des personnes à la maturité doit inclure toutes ces expériences : adoration, communion fraternelle, étude biblique, évangélisation, et ministère.

Tant de chrétiens se trompent en pensant que tout ce dont ils ont besoin pour croître est d’assister à des études bibliques et de prendre des notes.

Evidemment, ce mythe a existé depuis le premier siècle. Jacques a dû avertir ces premiers chrétiens - " Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements!" (Jacques 1:22)

Dieu s'attend à ce que nous soyons des "pratiquants de la Parole".

J’ai une fois entendu le célèbre prédicateur de la bible, Gene Getz, dire, "L’étude biblique en elle même ne produira pas la spiritualité. En fait, elle produira le charnel si elle n'est pas appliquée et si elle n'est pas pratiquée." J'ai trouvé que cela est vrai. L'étude sans le service produit des chrétiens avec des attitudes de jugement et de fierté spirituelle.

Si le christianisme était simplement une philosophie, alors notre activité primaire pourrait être l’étude. Mais le christianisme n'est pas une philosophie, ni une religion. C'est une relation (Jean 14:20-21) et c'est une vie (Jean 10:10).

Jésus n'a pas dit, "Je suis venu pour que vous puissiez étudier." En fait, le mot "étudier" n’apparaît seulement que deux fois dans le Nouveau Testament. Les mots qui sont le plus souvent utilisés pour décrire la vie chrétienne sont aimer, donner, et servir. Pourtant le programme de la plupart des églises indique qu'elles croient que le devoir unique d'un chrétien est d’étudier.

Honnêtement, la dernière chose dont certains croyants ont besoin est une autre étude biblique. Ils en connaissent déjà beaucoup plus qu'ils n’en mettent en pratique. Ce dont ils ont besoin, c’est d’un ministère et des expériences d'évangélisation où ils peuvent mettre en pratique ce qu'ils savent déjà, des expériences relationnelles (comme dans un petit groupe) où ils peuvent être jugés responsables de ce qu'ils savent, et des expériences significatives d’adoration où ils peuvent exprimer la reconnaissance à Dieu pour ce qu'ils savent.

La vieille illustration de l'étang, dont l’eau croupit parce qu'il prend de l'eau mais n’en donne pas, est appropriée ici. Quand le programme d’un chrétien consiste uniquement à recevoir des données bibliques mais ne possède aucune sortie vers un ministère ou de l'évangélisation, sa croissance spirituelle stagnera. L'impression sans expression mène à la dépression.

Je crois honnêtement que nous rendons à nos membres un très mauvais service quand nous maintenons les gens si occupés à aller à la prochaine étude biblique qu'ils n'ont pas le temps pour appliquer ce qu'ils ont appris à la dernière à laquelle ils ont assisté. Les leçons sont rapidement classées et oubliées avant qu'elles puissent être digérées et mises en pratique. Toutes les personnes du temps présent pensent qu’elles croissent parce que leurs agendas deviennent plus gros. C'est une sottise.

Je ne veux pas que vous compreniez mal et que vous pensiez que je ne valorise pas l'étude biblique. En fait, c’est l’inverse qui est exact. J'ai écrit un manuel sur le sujet, Personal Bible Study Methods , ( Méthodes d’Etudes Personnelles de la Bible ) qui est imprimé dans six langues. Nous devons "continuer dans la Parole" pour être les disciples du Christ.

Tout ce que je suis en train de dire est que c'est une erreur de supposer que seule l'étude produira la maturité. Elle ne le fera pas. C'est seulement un composant du processus de maturité.

Les gens ont besoin d'expériences - en plus de l'étude – dans le but de croître. C'est pourquoi vous devez penser à une stratégie équilibrée pour le développement des disciples.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

13 commentaires
  • FDM7777 Il y a 2 années, 8 mois

    Je serre Ta parole dans mon cœur pour ne pas pécher contre Toi. L'étude de la Bible et la mise en pratique dans la vie se succèdent et se complètent naturellement. Il faut qu'il y ait équilibre. Ceux qui tirent vers l'étude biblique avertissent contre la tendance charnelle de chercher la sensation (exemple: se sentir pardonné, extase). Ceux qui tirent vers l'expérience avertissent contre la tendance pharisaïque. Au final la vie n'est-elle pas un champ d'expérience? On n'a pas besoin de chercher l'expérience, elle est là, "dans le monde".
  • FB.christiane.dernier Il y a 2 années, 8 mois

    l'expérience ne vient qu'avec l'étude je suppose... : l'étude précède l'expérience... c'est pourquoi elle est indispensable à mon avis.
  • adebayore Il y a 5 années

    Merci Fr. warren pour cet enseignement, ce n'est que lorsqu'on met en pratique la parole de Dieu qu'elle se fait chair. Notre tache chaque jour est de vivre la parole de Dieu. Nous sommes tous des missionnaires celui qui n'évangelise pas est un démissionnaire.
  • Afficher tous les 13 commentaires