La persécution est-elle “normale” dans la vie d’un chrétien ?

La persécution est-elle “normale” dans la vie d’un chrétien ?

Un chrétien consacré et engagé doit-il s’attendre à être persécuté ?

Ou bien peut-il espérer une vie paisible et bénie, sous la bonne main de Dieu ?

Que dit la Bible sur ce sujet brûlant ?

Dès le début des évangiles, Jésus donne le ton :

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient !

Heureux serez-vous lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.

Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.
Matthieu 5.10-12

Le mot traduit par heureux est makarios. Il signifie aussi béni.
Le mot traduit par persécuter est diôkô, qui signifie harceler, troubler, molester, persécuter.

Jésus insiste :

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu témoigneras de l’amour à ton ami et tu auras de la haine pour ton ennemi.
Eh bien, moi je vous le dis : témoignez de l’amour à vos ennemis et priez pour ceux qui vous poursuivent de leur haine.
Ainsi vous vous comporterez vraiment comme les enfants de votre Père céleste.
Matthieu 5.43-45 (Parole Vivante)

Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.
Jean 15.19

Le mot miseo traduit par haïr, veut dire haïr, poursuivre avec haine, détester, avoir horreur, être un objet de haine, être haï, détesté.

Paul enseigne Timothée et confirme les paroles de Jésus :

Quelles persécutions n'ai-je pas supportées ! Et le Seigneur m'a délivré de toutes.
Du reste, tous ceux qui veulent vivre avec piété en Jésus-Christ seront persécutés, tandis que les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal en égarant les autres et en s’égarant eux-mêmes.
2 Timothée 3.10-12

L’apôtre Paul a souffert toutes sortes de persécutions et mourra en martyr à Rome. Il affirme pourtant que nous sommes “plus que vainqueurs” quand nous sommes maltraités et mis à mort :

De fait, il est écrit : C'est à cause de toi qu'on nous met à mort à longueur de journée, qu'on nous considère comme des brebis destinées à la boucherie.
Au contraire, dans tout cela nous sommes PLUS QUE VAINQUEURS grâce à celui qui nous a aimés.
Romains 8.36-37

Etienne, premier martyr chrétien, pardonne à ses bourreaux, à l’exemple de Jésus :

 Ils (les témoins) jetaient des pierres à Etienne qui priait et disait : « Seigneur Jésus, accueille mon esprit ! »
Puis il se mit à genoux et s'écria d'une voix forte : « Seigneur, ne les charge pas de ce péché ! » Après avoir dit cela, il s'endormit.
Actes 7.55-60

Jésus nous annonce une fin des temps sous haute tension spirituelle :

Alors on vous livrera à la persécution et l'on vous fera mourir ; vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom.
Matthieu 24.9-13

Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l'on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom.
Luc 21.12

On vous livrera aux tribunaux, et vous serez battus de verges dans les synagogues ; vous comparaîtrez devant des gouverneurs et devant des rois, à cause de moi, pour leur servir de témoignage.
Marc 13.9

Aujourd’hui, des chrétiens persécutés pour leur foi nous interpellent et nous enseignent :

  • La persécution fait partie de la vie chrétienne. Il faut donc enseigner dans l'Eglise à ce sujet.
  • L’amour et la pardon finissent souvent par toucher le coeur des persécuteurs. Il faut juste être patients. Prions pour eux avec persévérance.
  • Il y a une puissance dans le pardon, nous en sommes témoins.

Témoignages :

Le  pasteur Biantoro n’aurait jamais imaginé que son église subirait un attentat. Le drame a eu lieu en Indonésie. Ecoutez son témoignage :

«Je me suis souvenu que nous devions pardonner»

Ce pasteur était présent, avec plusieurs témoins de pays touchés par la persécution, lors du week-end annuel de l’association Portes Ouvertes à Dammarie-Les-Lys.

Pendant ce week-end poignant, beaucoup ont témoigné qu'ils avaient plus reçu de la part des chrétiens persécutés, qu'ils n'avaient eux-même donné. Ils ont été extrêmement encouragés, et nous ont encouragés à leur tour.
Les différents intervenants nous ont énormément remerciés pour nos prières et notre accueil, presque plus que encore pour notre soutien financier. 
Nous avons été bouleversés par leurs témoignages et par les larmes de joie et de reconnaissance de Hae Woo, chrétienne nord-coréenne.

Nous avons été plongés dans l'Eglise universelle qui rassemble les frères et soeurs de toutes les nations. Quelle grâce !

France 2 a fait un reportage sur cette ONG qui oeuvre "au service des chrétiens persécutés", dans l’émission “Présence Protestante” le 21 octobre 2018 :

Persécutés mais pas abandonnés

En conclusion, soyons encouragés par Jésus lui-même :

Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage : moi, j'ai vaincu le monde.
Jean 16.33

NB : ce dimanche 11 novembre est dédié à l'Eglise persécutée :

Dimanche de l'Eglise Persécutée

27 commentaires
  • felix Il y a 3 mois, 3 semaines

    Pas besoin de chercher la persécution ,elle arrive toute seule ! Jesus nous dit de prendre courage car il a vaincu le monde. Prions et soutenons ceux subissent la persécution comme si nous même étions persécuté.
  • NDJEWE Il y a 5 mois, 3 semaines

    Oui, car la bible dit dans Jacques1v2-4 que notre foi en Christ doit être éprouvée car ces épreuves produisent en nous la patience. Et comme Paul combatant le bon cmbat et surtout gardons la foi devant ce qui pourra se dresser devant nous.....
  • Claude Renson Il y a 6 mois, 2 semaines

    Nous devons apprendre à abandonner notre vie entière entre les mains de Dieu et nous attendre à etre persécutés, mais dans ces circonstances, nous pouvons etre sur que Dieu sera toujours à nos cotés. Claude Belgique
  • Afficher tous les 27 commentaires