La raison de la mission de la Grande Commission

La raison de la mission de la Grande Commission

Dieu a donné à chaque croyant, dans chacune de nos églises, une mission – celle d’aller dans le monde et de partager la Bonne Nouvelle de Jésus. Pourquoi ? Pourquoi devrions-nous nous soucier autant des gens autour de nous pour leur montrer la voie à suivre pour arriver au Ciel ? Ce sujet peut être assez difficile pour être enseigné nos églises. Comment pouvons-nous les motiver à prendre la Bonne Nouvelle et la partager avec les autres ? Voici quelques outils utiles.

Dans 2 Corinthiens 5.14, la Bible dit: “Car l’amour du Christ nous contraint.” L’amour que nous avons pour Jésus nous motive à accomplir notre mission.

Tout le monde compte devant Dieu. Dieu n’a jamais créé une personne sans l’avoir aimée. Dieu a créé quelques personnes que je n’aime pas, et Dieu a créé plusieurs personnes que je n’apprécie même pas.

Mais Dieu les aime. La personne la plus ignoble que vous pouvez imaginer est quand même aimée de Dieu. Et parce que Dieu s’en préoccupe, nous devons aussi nous en préoccuper.

Une fois, j’ai suivi à la télé une interview avec Jane Roe - du fameux procès Roe contre Wade sur l’avortement. Pendant l’interview, elle déclara qu’elle était devenue une croyante en Jésus-Christ. En écoutant son histoire, vous pouviez sentir comment son cœur avait été adouci et elle était devenue une personne chaleureuse, bienveillante et affectueuse.

Je réalisais alors qu’une personne lui a montré l’amour et l’attention en partageant la Bonne Nouvelle avec elle – dans une relation d’amour. Et cela a apporté dans la vie de Jane Roe ce que toutes les protestations du monde avaient échoué de faire et qui devait changer sa façon de voir les choses.

Vous n’arriverez pas à changer les gens au moyen des protestations. Vous les changerez plutôt au moyen de l’amour. La société est transformée par une vie après une autre. Dieu a placé des gens spécifiques dans votre vie et Il attend que vous partagiez la Bonne Nouvelle avec eux. Vous êtes le seul chrétien que quelques personnes connaissent.

Si les membres de votre assemblée ne partagent pas la Bonne Nouvelle, qui le fera ?

Dieu nous tiendra responsables pour les vies des gens qu’il a mis sur notre route afin que nous puissions leur annoncer la Bonne Nouvelle. Non seulement la famille, les amis et les parents, mais toutes les personnes avec qui nous entrons en contact.

Cela peut effrayer quelques membres de votre église. “Le Saint-Esprit ne veut pas que vous ayez peur des gens mais Il veut que vous soyez sages et forts et que vous les aimiez tout en aimant être en leur compagnie. Si vous ranimez la force intérieure, vous n’aurez jamais peur de parler aux autres au sujet de notre Seigneur.” Cette paraphrase de la version The Living Bible dit que l’antidote à la peur c’est l’amour. La raison pour laquelle les membres de votre église ne partagent pas la Bonne Nouvelle est qu’ils n’aiment pas assez les autres pour vouloir les voir aller au ciel. S’ils les aimaient assez, ils auraient aimé leur parler de la Bonne Nouvelle.

Si un de mes enfants se retrouvait dans un bâtiment en feu, je ne me soucierais pas de la hauteur des flammes - Je me jetterais à l’intérieur pour le secourir. Peu importe si je me blesse. Je ne me soucierais pas si les autres me traitaient de fou. J’entrerais quand même ! Je saisirais mon enfant et le sortirais de là. Je peux avoir des brûlures et des écorchures. Alors les gens diraient, “Vous avez été courageux !” Non, je n’ai été ni courageux ni brave ni fou. J’ai été motivé par l’amour.

Quand nous aurons finalement assez aimé nos membres de famille, nous aurons le courage de leur parler de Jésus. Ce n’est pas comme si nous essayions de leur donner du cancer ! Ce n’est pas comme si nous essayions de leur vendre un terrain marécageux en Floride ou comme si nous essayions à les impliquer dans un racket ou un complot ou une escroquerie. Nous leur parlons de la nouvelle la plus importante au monde - le pardon pour le passé, la force et le but pour le présent et une demeure au ciel pour le futur. Nous ne pouvons pas trouver ce projet ailleurs.

Beaucoup de gens dans nos assemblées se demandent comme ils devraient faire pour partager leur foi. Vous pouvez le faire de deux façons : vous devez la montrer et la partager.

Vous souvenez-vous des séances de “démonstration et explication” à l’école ? C’est ce que Dieu aimerait que nous fassions. Il veut que nous aidions les autres à le visualiser par nos vies et à le verbaliser par nos bouches.

Si vous avez déjà travaillé dans un jury ou suivi un procès à la télévision, vous savez que l’instrument numéro un qu’utilise un avocat de la défense est de discréditer la crédibilité du témoin. S’il peut le faire, alors le procès est déclassé. Nous l’avons vu plusieurs fois. Le témoin s’avère être un drogué ou nous découvrons qu’il a menti lors de deux cas précédents ou qu’il a lui-même le même problème.

Ne pensez-vous pas que Satan essaie de faire cela avec nos membres ? Il veut discréditer notre manière de vivre pour que les gens disent : “Si celui-là est un chrétien, alors oublions ça.”

Nous pouvons vraiment pousser les gens hors du ciel par la façon dont nous vivons. La vérité est que vous êtes observés - par votre patron, vos voisins, vos employés, vos enfants et vos parents. Chaque conversation que vous avez, chaque action que vous posez, chaque mot que vous prononcez a des implications éternelles.

C’est une très lourde responsabilité !

J’ai des frissons à l’idée qu’un jour quelqu’un puisse prendre ma vie comme une excuse pour dire non à Jésus. “J’ai vu la manière dont Warren vit. Si c’est cela être chrétien, alors oubliez ça. ” J’ai des frissons à l’idée de me tenir un jour devant Dieu et d’expliquer que quelqu’un est allé en enfer à cause de mon exemple.

Nous devons montrer l’amour de Dieu et vivre d’une manière qui honore le nom de Dieu. La manière dont nous vivons a une influence sur le lieu où les gens passeront leur éternité - le ciel ou l’enfer.

Je dois montrer le message et je dois le déclarer. Colossiens 4. 5 dit : “Faites de tout votre mieux pour annoncer la Bonne Nouvelle aux autres.”

Il y a des gens qui disent : “Je n’ai pas besoin de le dire aux gens. Ma vie est un témoignage.” Vous rendez-vous compte de l’égocentrisme de votre pèlerinage ? Jésus lui-même a dû leur dire comment être sauvé, et Il était parfait.

Ils peuvent ne pas savoir pourquoi vous êtes bon. Nous disons : “Ma vie est un témoignage.” Cela veut dire que vous entrez seulement dans une pièce et les gens vous regardent et automatiquement ils tombent face contre terre, se repentent et acceptent Christ. J’en doute ! Nous devons leur parler.

Notre mission est la même, quel que soit l’endroit du monde où nous nous trouvons. Il s’agit d’inviter les gens dans la famille de Dieu. Je vous lance le défi de lancer un défi à votre église pour qu’elle prenne au sérieux le partage de la Bonne Nouvelle avec les gens que Dieu a mis dans leur vie.

Demandez-leur : “Y a-t-il quelqu’un qui va aller au ciel par votre entremise ?”



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire