L'amour est toujours au centre

L'amour est toujours au centre
Au milieu de la route, les bras du Père s’ouvrent pour se refermer sur l’être cher. Le rebelle, le fils prodigue, source amère de tant de larmes, se sent soulevé par "des liens d’humanité, avec des cordages d’amour" (Osée 11.4).

Au milieu du pré, un fermier voulut brûler un amas de broussailles. Or à cause de la sécheresse qui sévissait depuis longtemps, le feu, poussé par le vent, se propagea rapidement à toute l’herbe du champ. Des poussins, terrorisés par les flammes, trouvèrent refuge autour de leur mère. Au lieu de les abandonner, elle se coucha sur eux, en leur ouvrant ses ailes. Lorsqu’un peu plus tard le paysan souleva le cadavre de la poule, toute la couvée en jaillit, dans une explosion de vie !

Au milieu d’une colline, sur une croix maudite, des bras d’amour se sont ouverts pour nous accueillir. En mourant, le Christ accomplit le plan du Père d’embrasser et de s’attacher, dans sa miséricorde, tous ceux qui le veulent : "Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui, ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle" (Jean 3.16).
 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

2 commentaires