Le cœur et les apparences

Le cœur et les apparences

Sous mes yeux, une maman obtient enfin, de son cher petit ange, qu’il reste tranquille sur sa chaise. Celui-ci âgé de cinq ans, a une réaction stupéfiante : "Tu sais maman, je suis assis ; mais dans mon cœur, je suis debout." On ne peut refuser la sincérité à l’enfant.
Tandis que le prophète Esaïe doit dénoncer, au nom de l’Éternel, l’hypocrisie de ses contemporains : "Quand ce peuple s’approche de moi, il m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi…" (Ésaïe 29.13).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

2 commentaires
  • Anne P 2n Il y a 11 années, 8 mois

    je bénie le Seigneur parcequ'il a attiré mon attention ce matin sur les pharisiens. Et sur le fait que mon coeur doit être intègre. Merci pour ce message.
  • Prince Tee Gee Il y a 11 années, 8 mois

    mon fils Naigel a la bougeote aussi, il aura bientot 5 ans, si la sincérité du petit est stupéfiante, on doit saluer la patience des parents car pas du tout facile !