Au secours ! Je craque !

Au secours ! Je craque !

Être jeune parent, quel challenge ! 

On regarde parfois les autres qui ont l’air si parfaits et nous... Oh !

Alors, lorsqu’un grain de sable vient se glisser dans les rouages parce que notre bébé traverse un moment difficile, une hospitalisation, une période de crise, c’est un peu notre monde qui s’écroule… 

A cet instant, il faut bien l’avouer on sent plus les lingettes, les médicaments et les reflux qu’autre chose ! 

Et l’on transporte des valises sous les yeux qu’on tente, tant bien que mal, de camoufler avec un puissant anti-cernes à cause des nuits blanches ou des aller-retours aux urgences pédiatriques, à cause des journées pas faciles parce que nous avons nos petits bouts qui ont du mal à gérer leurs émotions, sont souffrants ou que les poussées dentaires chez nous prennent l’allure des batailles les plus épiques ! 

Alors oui, dans ces moments, on peut se sentir parfois incompris, pas à la hauteur, si désemparé.e.

MAIS... En réalité, il y aura toujours quelqu’un pour nous comprendre, ou du moins pour nous aider à avancer et nous soutenir ! 

Jésus est notre ami, le plus fidèle… Celui qui comprend nos moments pas évidents. 

 

Je suis maman de famille nombreuse...

Alors, oui, pour être vraie avec vous, il m’arrive de craquer entre la foule de choses à faire, les montagnes de linge qui s’accumulent, les pleurs et j’en passe. Et, lorsqu’un virus se glisse par là et que l’un de nos loulous ne va pas bien, je sens souvent les larmes rouler sur mes joues… 

Combien de fois ai-je ressenti ce sentiment de ne pas être à la hauteur ? 

Combien de fois ai-je posé cette question à Dieu « mais où-es tu ? » ?

Combien de fois ai-je prié et ai-je senti ma tête dodeliner, la fatigue ayant raison de moi ?

Et un jour, j’ai lu cette phrase qui a mis un baume sur mon âme :

Jésus pleura. Jean 11 :35

J’ai compris que ce n’était pas mal de craquer, de dire que trop c’est trop, qu’on est à bout de souffle. Je suis venue simplement dans Sa présence et j’ai alors pleuré, sans culpabilité… Puis j’ai laissé Sa présence mettre un baume sur mon âme, méditant ces passages : 

Ma grâce te suffit; car ma force s'accomplit dans la faiblesse. 2 Corinthiens 12 : 9

Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons. Ephésiens 3 : 20

Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. Matthieu 28 :20 

C’est une promesse qu’Il nous a faite. Quand tout va bien, Il est à nos côtés. Quand tout va mal Il est à nos côtés… Un ami fidèle, si vrai… 

J’ai aussi compris que je ne devais pas porter de masque, juste être authentique et vraie dans Sa présence.

Prenons le temps de prendre soin de notre âme, de prendre du temps à Ses pieds, de nous décharger dans Sa présence et de Le laisser nous serrer dans Ses bras et nous remplir de Sa paix (Matthieu 11 :28).

Nous ne sommes pas parfaits, nous sommes humains, avec nos faiblesses et nos qualités. Et puis, être parent n’est pas livré avec le mode d’emploi, encore moins lorsqu’on est parents d’enfants à besoins spéciaux comme nous !

Soyons vrais, vulnérables. Oui, il y a des choses qui, parfois, nous passent au-dessus de la tête, nous ébranlent, nous font mal, nous paralysent…

Mettons des mots sur les maux et laissons Jésus nous restaurer. Sa grâce nous suffit, nous pouvons compter sur Lui ! 

Et puis, j’ai appris aussi à être vraie et vulnérable avec des amis matures, ce genre d’amis qui me tirent vers le haut, celles que mon Père a placées à mes côtés. 

Lorsque je me sens comme paralysée par les challenges de la vie, je sais que je peux compter sur ces amis pour prier pour moi, pour ma famille, pour m’encourager par leur présence et ainsi faire un trou dans le toit et m’emmener à Jésus, comme ont fait les amis du paralytique dans Marc 2. Je suis sûre que vous avez, vous aussi, au moins un.e ami.e fidèle à vos côtés…

Et puis, rappelons-nous que, juste prendre une bouffée d’air frais, faire une sieste, aller se balader, mettre ses baskets pour un footing, prendre une bonne tasse de thé et un livre, ça fait aussi beaucoup de bien ! 

A vous, parents qui me lisez, je voulais juste vous dire, au travers de cet article que vous allez y arriver !

Sa grâce vous suffit ! Comptez sur Lui ! 

Ce n’est pas tous les jours facile mais Il est avec nous, tous les jours et ça, ça n’a pas de prix ! 

Faites-moi savoir  si vous vous êtes senti encouragé par ces quelques mots ? 

Je prie que Sa paix vous remplisse et que vous puissiez être fortifiés ! 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

9 commentaires
  • Walter La Paglia Il y a 5 mois, 2 semaines

    On a même peur de laisser un mot je trouve les vrais besoins sont le soir en insomnie
  • ANICETsagou87 Il y a 5 mois, 3 semaines

    Merci Brunella pour ce partage. J'ai été très encouragée. Je suis maman de 3 enfants de 2 ans, 18 mois et deux semaines. J'en avais vraiment besoin. Soit Fortifiée et bénie.
  • winterophelia007 Il y a 5 mois, 3 semaines

    Bonjour Brunella. Que le Seigneur vous bénisse abondamment pour nous avoir partagé votre intimité familiale. C'est vrai que lorsque nous regardons à notre situation vécue, nous pensons que c'est la fin. Mais à côté il y a des cas bien plus forts et douloureux que les nôtres. Je suis mère célibataire de deux enfants un garçon de 6 ans et demi et une fille de 4 ans et demi. Je m'occupe d'eux toute seule, je subis les nuits blanches et les séjours aux urgences toute seule, je craque très souvent, surtout lorsque la petite ne va pas bien. Mais en vous lisant, je ressens au fond de mon cœur l'envie de prier pour vous et votre famille. Merci merci merci pour ce partage. Vous m'avez encouragée. C'est parce qu'il existe des personnes comme vous que nous n'avons pas le droit de nous plaindre et de baisser les bras. Que Dieu nous bénisse. Merci d'exister Brunella. Vous êtes une bénédiction.
  • Afficher tous les 9 commentaires