Le statut idéal pour vivre heureux(se)

Le statut idéal pour vivre heureux(se)

Précédemment, j’ai mis le doigt là où ça vous fait mal : votre solitude accablante, votre célibat prolongé. Vous désespérez de vivre une vie à deux et peut-être vous êtes-vous résigné(e) soit à rester seul(e), soit à vous marier à tout prix. Quel(le) que soit votre élu(e), par n’importe quel moyen.

J’ose vous dire : “Stop ! Erreur !” J’ai fait cette bêtise, de me marier coûte que coûte, pas pour les bonnes raisons, à vrai dire. Puis, j’ai cherché à combler mes vides affectifs en ignorant la volonté de Dieu, parce que trop impatiente, trop en souffrance. Quand je me suis enfin retrouvée face à moi-même, c’est là que mon désert s’est changé en jardin fleuri. “La main de Dieu a fait ces choses !” (Ésaïe 41.18-20)

En tant que célibataire, la solitude est un vrai fléau. Mais elle existe aussi dans le couple, malheureusement… Quelques années plus tard, la flèche décochée par Cupidon a échoué dans le potager en friche : c’est le temps des frustrations, des déceptions, il n’y a plus d’étincelles. Ou bien, on doute avoir choisi la bonne personne.

Alors, comment transformer ce désert en fleuves d’eaux vives ??? 

Marié(e) : regarder la réalité en face

Un jour ou l’autre, Madame ou Monsieur ne sera plus en mesure de satisfaire toutes les attentes et de combler tous les besoins de l’autre. C’est important de l’accepter et de le reconnaître, sous peine de souffrances inutiles. Il ou elle ont les mêmes et chacun se trouvera un jour ou l’autre confronté(e) à ses propres limites. Oui, même en couple, l’autre ne peut pas répondre à tout. 

  • Il ou elle aussi à des envies, des besoins

  • Il ou elle aussi a ses limites, ses failles 

  • Il ou elle n’est pas Dieu, tout simplement 😊

🙏 Si votre couple est garé dans “l’impasse des illusions”, alors je vous encourage à faire-demi tour et de prier, ensemble, en confiant vos besoins à Dieu, lui seul capable d’y pourvoir. Que chacun de vous réalise ensemble et confesse devant Dieu : “Je ne peux pas te rendre heureux(se) à 100% ! Mais toi et moi, on peut être totalement heureux en plaçant au centre de notre vie celui qui nous a créés et unis. En faisant de lui nos délices et le sujet de notre joie. Amen !” 

💖 Personnellement, c’est en ce mariage-là que je crois ! Seul Dieu est la Source de toutes nos sources. (Psaume 36.9-10)

Jamais seul(e), toujours bien accompagné(e)

Peut-être que, pour une femme, c’est plus simple de parler de Jésus comme d’un époux ! Mais Jésus veut être votre ami intime, au point de remplir totalement votre solitude, Messieurs.

Jésus est TOUT en TOUS et il est le seul qui soit capable de combler tous nos besoins, nos vides et nos attentes (et on l’aime en retour). 

Jésus est et a tout ce dont nous avons besoin

Jésus est totalement infaillible, que vous soyez célibataire ou accompagné(e) : 

  • Écoutez : il est là, tout le temps, partout ; il veut vous parler à tout moment.

  • Regardez : il est présent dans la pièce, avec vous ; ne sentez-vous pas sa présence, son amour ? 

  • Abandonnez-vous : il est le bon berger, vous ne manquerez de rien ; sur les plans matériel, physique, spirituel, sentimental...

Jésus répond aux absences, aux manques et aux vides :

  • Il comble les désirs de maternité/paternité en nous offrant des enfants spirituels

  • Il remplit nos vies de son amour et notre coupe déborde

  • Nous avons tout pleinement en lui, car Christ est tout et en tous 

💖 Et je crois aussi en ce célibat : Jésus + moi = heureuse pour la vie ! Car il est et a TOUT pour vous, pour moi !

Les avantages des statuts de célibat et de mariage

Il existe tout un chapitre qui parle du mariage et du célibat. L’apôtre Paul ne condamne pas l’un au profit de l’autre, au contraire, il est très réaliste : “Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'existe pas sans l'homme, ni l'homme sans la femme”. 

En revanche, il privilégie le célibat, parce qu’il a un côté plus “pratique” : nous ne sommes pas inquiétés par les affaires de la famille. (1 Corinthiens 7.32-33

Profiter de la solitude 

Quand on est célibataire, on a beaucoup plus de temps qu’une maman ou qu’un papa, lorsque l’on veut le consacrer davantage à Dieu : méditation, prière, discipulat, évangélisation. On peut également développer ses cercles amicaux, relationnels, en évitant de s’isoler. Ou bien pratiquer des activités, suivre des réunions, des formations, des enseignements, etc.

Le célibat forcé ?

Dieu sait quand et qui mettre à vos côtés :

  • Non, il ne vous a pas oublié(e) ! (Josué 1.5)

  • Oui, il connaît votre souffrance : rappelez-vous que Jésus était célibataire, il n’a pas connu les joies d’être à deux, d’être papa. Donc, il sait ce que vous ressentez. (Ésaïe 53.4)

  • Restez patient(e) : l’impatience est souvent source d’erreurs, de mauvais choix ; Abraham a trouvé que Dieu était trop long pour réaliser sa promesse (Vous connaissez la suite de l’histoire…) 

  • Il vous aime tant, au-delà de l’amour humain, qui a ses limites (Jérémie 31.3)

Et surtout… faites-lui confiance, il sait ce dont vous avez besoin. Pendant ces temps d’attente, de solitude, profitez-en pour développer votre relation avec lui. 

Et puis, si Dieu vous appelle à rester seul(e), pour un temps (Ou pour toujours ? Et s’il vous avait mis(e) à part ?), il vous donnera toutes les ressources pour vivre dans la joie !

Dieu, notre essentiel, donne tout son sens à notre vie !

En cherchant le prince charmant ou la princesse à tout prix, notre relation avec Dieu en pâtit :

  • Nos émotions deviennent instables

  • Nos pensées sont centrées non sur Jésus mais sur notre volonté de nous marier

  • On écoute plus notre “moi” que la Parole de Dieu

  • On prie moins, on s’inquiète plus

  • On s’éloigne peu à peu de l’amour de Dieu, de ses plans pour nous

  • On laisse d’autres fruits mûrir, comme l’impatience, la tristesse, le mécontentement...

Durant ces dernières années, j’ai réalisé que je me trompais de but, et cette vérité m’est apparu en plein cœur :

  • “En Dieu, mets ta joie et il comblera les vœux de ton cœur.” (Psaume 37.4) : en cherchant à plaire à Dieu en priorité, en s’occupant première des choses d’en haut, tout ici bas nous sera donné, y compris époux(se), enfant(s), prospérité (spirituelle, matérielle, physique..), dons, talents... : TOUT est en lui et vient de lui.

  • Si notre souhait de se marier, de fonder une famille est plus important que vivre de l’amour de Dieu, Dieu n’exaucera pas notre demande parce que l’objet de notre demande est plus important que lui... Dieu est un Dieu jaloux qui n’a ni rival ni égal et qui nous veut tout entier pour lui, avec lui.

L’herbe est toujours plus verte chez le voisin, paraît-il. Les célibataires lorgnent chez les gens mariés, et les gens mariés envient les célibataires. 

Personnellement, je crois que les pâturages de Dieu sont les plus verts, les plus gras, les plus magnifiques, quel que soit notre statut. Remplis de fleurs, de papillons et de petites abeilles qui virevoltent dans la lumière. Vous la voyez, l’image ? En plein dedans ! Et c’est là que Dieu veut vous conduire, dans sa Lumière ! 


Célibataire, marié(e), il vous accompagne tous les jours, il est là, avec vous, jusqu’à la fin du monde.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

5 commentaires
  • Meggjoyce Il y a 3 jours, 3 heures

    Amen
  • MichelineDongmo Il y a 1 semaine, 1 jour

    Merci Lisa. comme d'habitude tu nous livres une suite édifiante et enrichissante. J'y adhère complètement. Je pense que le plus important quel que soit notre statut c'est que Jésus soit au centre de nos vies. Il doit être la pierre angulaire de notre vie et le reste suivra. Cherchons d'abord le Royaume de Dieu et Lui prendra soin de nos besoins.
  • Fofogwada Il y a 1 semaine, 4 jours

    Chère Lisa, s'il y a peu de commentaires aujourd'hui c'est parce que nous sommes encore abasourdis devant ces criantes vérités... En tout cas, je suis très touchée par ton message et en pleine réflexion sur l'analyse que je me faisais de ma propre situation. Sois bénie abondamment et que Dieu continue à t'inspirer pour nous aider à rentrer pleinement dans sa volonté pour nos vies.
  • Afficher tous les 5 commentaires