Les facettes du leadership non couvertes par les écoles de commerce

Les facettes du leadership non couvertes par les écoles de commerce

Quels sont les traits de caractère que l'on recherche le plus chez nos leaders? La détermination, une personnalité dynamique, la capacité de mise en oeuvre, le magnétisme qui attire les autres, la confiance en soi, la vision et un sens profond des buts visés... Voilà quelques unes des qualités recherchées. On pourrait en ajouter bien d'autres à cette liste. Globalement, on considère qu'un bon leader c'est quelqu'un qui sait où il va, comment s'y rendre et qui incite les autres à l'accompagner dans cette voie.

Il y a cependant une facette à laquelle vous n'avez peut-être pas pensé: l'humilité. On va facilement qualifier d'humble le commis chargé du courrier ou un membre de l'équipe d'entretien, mais jamais le PDG d'une entreprise. On veut des leaders forts et influents, pas des gens humbles. Et pourtant, dans son livre 'Good to Great' (De Bon à Excellent), Jim Collins nous signale qu'une étude réalisée auprès des 11 entreprises américaines qui ont connu les plus grands succès a révélé que tous leurs leaders avaient en commun deux qualités bien spécifiques, et l'une des deux c'était d'avoir une grande humilité.

Il est intéressant de constater que la Bible offre le même point de vue sur l'humilité - ainsi que sur son opposé: l'orgueil. Voyons donc ce que nous dit le livre des Proverbes:

L'humilité offre la bonne perspective des choses. Même s'il est normal de rechercher le succès dans nos affaires - et dans la vie tout court - il peut être dangereux de trop se mettre en valeur quand tout va bien. L'humilité nous permet de bien apprécier les circonstances qui ont permis notre réussite, tout autant que les diverses personnes qui l'ont rendue possible. «Quand vient l'orgueil vient aussi l'ignominie ; mais la sagesse est avec les humbles» (Proverbes 11.2).

L'humilité sert de sauvegarde contre la honte. La fierté qui résulte de la satisfaction d'avoir accompli quelque chose est un sentiment tout à fait acceptable, mais si l'on en vient à s'admirer et à se penser supérieur aux autres, cela peut engendrer de nombreux problèmes - jusqu'à provoquer un profond embarras et une défaite cuisante. L'humilité nous permet d'avoir la bonne attitude vis à vis nos succès et de recevoir la reconnaissance et les honneurs sans devenir arrogant et dominateur. «Avant la ruine, le coeur de l'homme s'élève ; mais l'humilité précède la gloire» (Proverbes 18.12).

L'humilité offre l'occasion aux autres d'honorer ce que vous avez réalisé. Dans la grande majorité des cas, nous aimons bien faire l'objet de reconnaissance pour le bon travail que nous avons réalisé ; mais nous savons aussi que les gens se fatiguent vite de ceux qui se vantent et se mettent en avant. Il est bien plus gratifiant de recevoir des compliments de façon imprévue qu'en attirant l'attention sur nous-même. «Ne t'élève pas devant le roi, et ne prends pas la place des grands; car il vaut mieux qu'on te dise : Monte ici ! que si l'on t'abaisse devant le prince que tes yeux voient» (Proverbes 25.6-7).

L'humilité nous aide à rester équilibré. Chacun d'entre nous est né avec des talents, des forces et une intelligence naturels. On ne les a pas acquis ; ils ont toujours été là. Ce qui fait qu'au lieu d'ennuyer les autres en nous vantant de talents qui sont innés, gardons l'humilité qui nous permet d'en reconnaître la vraie source - Dieu - et utilisons-les avec joie au meilleur de nos capacités. «Le fruit de l'humilité, de la crainte de l'Eternel, c'est la richesse, la gloire et la vie» (Proverbes 22.4).

L'humilité met en lumière notre caractère profond. Partout, la publicité nous incite à «viser la 1ère Place!» (pour nous-même), mais la personne remplie d'humilité a cette capacité de considérer que les autres sont tout aussi importants - ou même plus importants - qu'elle même. De la même façon, notre manière de réagir face au succès montre quel genre de personne nous sommes vraiment au fond de nous-même - que ce soit une réaction égoïste ou un sentiment de reconnaissance pour l'opportunité qui s'est présentée. «Le creuset est pour l'argent, et le fourneau pour l'or; Mais un homme est jugé d'après sa renommée» (Proverbes
27.21); «Qu'un autre te loue, et non ta bouche, un étranger, et non tes lèvres» (Proverbes 27.2).

A la semaine prochaine!



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires
  • albertkof Il y a 11 années

    Seigneur aide moi à rechercher ce fruit de l'Esprit continuellement dans ma vie à le garder précieusement à l'exemple de notre Seigneur qui s'est humilié et à pris la forme d' un serviteur afin de nous sauver de nos péchés
  • DAVIDOU Il y a 11 années

    Tout à fait d'accord avec cette étude. L'humilité n'est ni de la faiblesse, ni de la fausse modestie. Elle n'est pas non plus alimentée par un sentiment de sous-estime de soi, qui est d'ailleurs un forme d'orgueil. Elle correspond d'abord à une décision de mettre sa confiance en DIEU. En effet, sans lui nous risquons l'échec, quand bien-même nous connaitrions du succès. L'humilité consiste aussi à considérer les qualités et capacités des autres, sans se surestimer ni se sous-estimer. Dans le succès comme dans l’épreuve, il faut savoir placer DIEU mais aussi les autres (frères et/ou sœurs en Christ, collègues, collaborateurs ...) au bon endroit. Celui qui est humble, connait la tranquillité.
    • Alain Lacombe Il y a 7 années, 6 mois

      Merci Gdltatiana pour tes encouragements, Dieu réchauffe mon coeur et me renouvelle par vos messages et vos prières. Merci à tous mes frères et soeurs du TOP ! Que Dieu bénisse chacun en particulier. Fraternellement, Parpallio
  • Yves Oyam Il y a 11 années

    Merci pour ces précieuses paroles. Jésus Christ notre modèle s'est distinguée par son humilité, il dit dans Matthieu 11.29 :" ..., je suis doux et humble de coeur." Puissions nous lui ressembler dans son humilité.
  • Afficher tous les 6 commentaires