L’homme est-il fondamentalement bon ?

L’homme est-il fondamentalement bon ?

Laquelle de ces deux affirmations est-elle vraie ?

  • Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Romains 3.23)

  • L'homme naît naturellement bon et heureux, c'est la société qui le corrompt ! (Jean-Jacques Rousseau)

Définition 

En philosophie, bon est le contraire de mauvais.

La pensée humaine

Que penser de cette affirmation qui part de l’état initial de cet être idyllique, malheureusement très vite corrompu à cause de la nécessité de se défendre dans la société primitive ? De façon assez subtile, Jean-Jacques Rousseau reprend le texte de la Genèse, et suggère en guise de solution un retour aux sources.

D’autres philosophes proposent des visions différentes, mais ne répondent en rien à la question fondamentale : face à tant de guerres, tant de crimes, l’homme peut-il être considéré comme bon ?

La vision biblique

La Bible constate le péché de l’homme, qui n’est en rien une accusation, mais une mise en garde, assortie d’une solution évidente, Jésus-Christ.

La condition initiale d’Adam et Eve dans le jardin est claire : le péché n’y était pas entré. Mais étaient-ils bons, ces deux primo-pécheurs ? Évitons le débat, et lisons :

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.
Romains 3.23

Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul. »
Marc 10.18

SEUL DIEU EST BON

Qu’a fait l’homme de bien ?

Oublions les guerres, les perversions, les dictatures, et tout ce qui nuit à la réputation de l’homme. Cherchons au contraire si cet homme aurait fait quelque chose de bien. Existe-t-il une création nouvelle, partie de zéro, qui aurait donné gloire à la bonté créatrice de l’homme ? 

Considérons à cet effet Internet, ce continent né il y a moins de trente ans, créé de toutes pièces, où des philosophes idéalistes tentèrent d’imposer une absence totale de police, une liberté d’action implicite, un accès libre et gratuit et donc une interdiction de toute monétisation  !

Le résultat est connu de tous : Internet dès son premier souffle devint le véhicule de toutes les perversions, vols, attaques massives, virus (maladies), intimidation, fausses informations… Alors du meilleur que l’homme ait réussi à créer de ses mains, est-il sorti quelque chose de pur, parfait, limpide ? La réponse est évidente : non ; et pire, sans police, ni sanction, ni règlement, le continent Internet serait devenu une terre sauvage, peuplée de cannibales, et totalement inhospitalière.

Le message biblique s’en trouve validé de façon implicite : la loi est indispensable à l’harmonie des sociétés humaines.

Nous savons que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime.
1 Timothée 1.8

Quelles conclusions pour un chrétien ?

L’examen des faits nous dit clairement : « non, l’homme n’est pas bon ». Mais la Bible nous répond, qu’avec l’aide du Saint Esprit l’homme peut devenir bon, car il devient le miroir de la grâce de Jésus-Christ, qui lui est bon ! Car seul l’Esprit de Dieu nous donne un cœur chrétien qui permet de tendre la joue face à l’agresseur.  Seul ce même Esprit nous permet de regarder le monde réel avec des lunettes sélectives, qui effacent le péché, pour ne considérer que le bien, au milieu du mal.

Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique.
Luc 6.29 

La famille, un espace de bonté

La famille est un espace où les parents expriment leur bonté envers leurs enfants, en les éduquant, en leur pardonnant leurs bêtises, en leur offrant des cadeaux, en les valorisant. Ceci finalement sans rien attendre réellement en retour, puisque même leurs biens leur seront transmis à leur décès.

Vous, vous êtes mauvais, et pourtant, vous donnez de bonnes choses à vos enfants. Alors, ceci est encore plus sûr : votre Père qui est dans les cieux donnera de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
Matthieu 7.11

Application à la vie quotidienne

L’ennemi de nos âmes veut nous faire croire à notre bonté innée, afin de nous détourner de la repentance salvatrice que nous propose Jésus-Christ.

Alors, cher amis internautes, renoncez à vous croire bons, renoncez à votre bon-droit, et recherchez la paix de Dieu au travers de paroles bienveillantes, quelle que soit la situation. Tant que vous vous croirez bons, ou pire que vous revendiquerez votre bon-droit, rien de bien ne sortira de votre vie.

C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, de la foi en Dieu.
Hébreux 6.1-2 

L’homme n’est pas bon, pire il est pécheur, mais Dieu l’aime :

En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.
Jean 3.16

Note : dans ce texte, le mot homme signifie espèce humaine au sens mâle ou femelle.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

14 commentaires
  • Carole Il y a 6 jours, 8 heures

    Non l'homme n'est pas bon fondamentalement puisqu'il est pêcheur. Si Adam et Eve n'avaient pas succombé en désobéissant à Dieu , l' Homme serait resté bon tel que Dieu l'avait créé à la fondation du monde mais la désobéissance ayant entraîné le péché il a été corrompu, malheureusement. La jalousie , l'envie, la calomnie , la médisance ...il y a de quoi dire !
    • Breizh Izel Il y a 6 jours

      Vous avez tout à fait raison....que l'homme ait perdu sa bonne nature que Dieu lui a donné est une certitude mais...il a retrouve en Christ...." Si quelqu'un est en Christ, il EST une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici toutes choses sont devenues nouvelles. Et TOUT CELA VIENT DE DIEU qui nous a réconciliés avec lui PAR CHRIST.... mais aussi Romains 6.4-8 lors que Paul parle de la mort, il parle de la mort spirituelle, celle qui nous privait, non de l'amour de Dieu, mais d'une vie en harmonie avec lui. En fait, en Christ, nous retrouvons pleinement notre nature d'origine...seule condition, celle de notre attachement par la foi en Jésus-Christ...Qu'elle GRÂCE MERVEILLEUSE qui dépasse toute chose de notre entendement...Soyez Carole abondamment bénie en elle...
  • Breizh Izel Il y a 1 semaine, 3 jours

    il n'est pas interdit de " philosopher" ça libère les neurones...expliquer le bon par opposition au mauvais..la seule explication le seul bon développement ce serait simplement de l'expliquer à travers ce que Dieu est et dit... En y regardant de plus près, vous faites un subtil mélange justifiant vos propos par des passages pourtant très clairs mais qui ne sont pas véritablement en rapport...désolé François
  • Nadine Il y a 1 semaine, 3 jours

    Dans mon ancienne vie j'étais mauvaise péché,alcool,sex,est...J’ai donnée mon coeur et ma vie a JESUS🙏Et aujourd’hui parce que le SEIGNEUR tout les jours me remplis de sa grâce et de sont amour,il ma transformé il m’a changé je ne suis plus la même,je n’ai plus de mauvaise choses en moi,je renie le péché,je ne boit plus du tout,plus de sex. DIEU ma transformé. Gloire à toi SEIGNEUR je te lourerai jusqu’a la fin de ma vie💫✨🙏💫✨
  • Afficher tous les 14 commentaires