Ma prière ne change rien, que faire ?

Ma prière ne change rien, que faire ?

La persévérance

Je me souviens de ce garçon amusant dans un film de 1985 appelé « Better Off Dead ». Le personnage principal lui devait 2$ pour la livraison mensuelle d’un journal et il ne cessait d’apparaître dans le film , en poursuivant le gars et en disant : « Je veux mes deux dollars ! Je veux mes deux dollars. »
Je ne me souviens pas si le gamin a obtenu ou non ses deux dollars, mais il était persévérant.

C’est de cette façon que Dieu nous enseigne à prier. Il veut que nous l’ennuyons constamment. C’est pour cette raison que la prière de certaines personnes ne change rien. Ils ne sont pas assez persévérants.

Le genre de prière qui change tout

Beaucoup de gens disent que la Bible n’est pas un livre amusant, mais je pense personnellement que les disciples ont dû bien rigoler quand Jésus leur a raconté l’histoire de la veuve persévérante, dans Luc 18

Il y a là tous les éléments d’une bonne histoire : un juge arrogant et puissant qui fait ce qu’il veut. Il n’a pas peur de Dieu, ni d’aucun homme. A mon avis, la seule chose qui puisse l’émouvoir, c’est un bon pot-de-vin, même si ce n’est pas dans l’histoire que le Seigneur a racontée.
Devant lui se trouve une faible veuve qui a un litige avec une personne qui cherche à prendre avantage sur elle. La cour existe, en théorie, pour des gens comme elle, mais le juge plein d’importance n’en a strictement rien à faire… au départ. Qui est ce petit bout de femme, ce moucheron ? Il n’a pas une seule minute à lui accorder.

Mais elle n’a cessé de venir et de revenir et de revenir et de revenir. Il semble qu’elle ait été de plus en plus en colère et le juge, qui ne craignait personne, a réalisé qu’il avait intérêt à faire quelque chose avant que les choses n’échappent à tout contrôle. La version Amplified Classic tente de nous aider à bien saisir le sens de la version originale en donnant les différentes façons dont elle a été traduite. Écoute un peu le juge sans peur :

Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : 'Fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas :

  • (a) sans cesse m’ennuyer de façon intolérable et qu’elle ne m’épuise par ses demandes continuelles
  • (b) me hurler dessus
  • (c) m’agresser
  • (d) m’étrangler

Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique …   (Luc 18)

Tout d’abord, un petit conseil, si tu veux obtenir quelque chose de la part du Seigneur, je te suggère de ne pas menacer de l’agresser. Cela ne finirait PAS bien. Mais Dieu nous a raconté cette histoire pour nous aider à comprendre le genre d’attitude que nous devrions avoir quand nous prions.

« Je n’abandonnerai pas ! »

Un principe spirituel solide

Le Seigneur nous a raconté plusieurs histoires du même genre (Lis Marc 7.24-30). Pourquoi utilise-t-Il des femmes comme exemple pour nous montrer comment prier ? Peut-être parce qu’elles sont habituées à être rabaissées et considérées comme faibles par ceux qui se croient puissants. Dieu utilise de « faibles » femmes pour nous montrer comment prier puissamment (ici, dans Luc 2.37 et Marc 7.24), donner avec libéralité (Luc 21.3) et croire abondamment en Dieu (Luc 4.25).
La bonne nouvelle, c’est que si un juge unique a pu céder devant la persévérance, à combien plus forte raison notre bon « Père-Juge » entendra et répondra à nos prières ? Il désire le faire.

Pourquoi Dieu s'attarde t-Il ?

La prière est davantage pour nous que pour Dieu. Nous avons besoin d’apprendre à lutter dans la prière, à ne pas abandonner, à avoir assez d’estime pour Dieu pour être persuadé qu’Il ne nous laissera pas tomber. J’ai entendu des gens dire que si on demande plus d’une fois, c’est de l’incrédulité. Je me demande si ces gens ont déjà lu la Parole de Dieu.
Mais il est vrai que vient un moment où nous sentons que Dieu nous a dit « Oui ! » et où nous devons passer de la demande aux remerciements.

Ma grand-mère a prié pour le salut de ma mère pendant des dizaines d’années avant que ma maman ne se tourne vers le Seigneur. Un jour, ma grand-mère m’a dit : « J’ai arrêté de prier Dieu pour le salut de ta maman et j’ai commencé à le Louer pour ça. »

De nos jours, les gens admirent des femmes de fiction comme Wonderwoman ou Captain Marvel. Tu veux voir une vraie guerrière ? Tu aurais dû voir mamie Deloney en train de prier. Ou ma femme. Voilà des guerrières que j’admire. De nombreux hommes sont comme cela, également.

Et si ça ne marche pas comme nous le voulons ?

Et dans les quelques cas où les choses ne se déroulent pas comme nous l’avions demandé dans la prière ? Nous devons avoir confiance en Lui. Il dit qu’Il fait concourir toutes choses à notre bien si nous L’aimons et Le servons.
Le fils d’une famille belge luttait contre la dépression. Il a fait un séjour en hôpital psychiatrique et a consulté un psychiatre. Cela a semblé l’aider pendant un temps, mais un jour, par désespoir, il est allé dans les bois et s’est pendu.
Son père et son frère l’ont trouvé. Il est difficile d’imaginer pire cauchemar.
Les parents du jeune homme avaient été missionnaires pendant de nombreuses années. Ils avaient ensuite servi pendant des années comme pasteurs dans un coin de la Belgique très hermétique spirituellement parlant. Ils n’ont jamais abandonné.
Ces gens étaient des amis et je dois admettre que cela m’a demandé un moment pour digérer ce qui s’était passé. Mais je suis parvenu à quelques conclusions :

  • Dieu est bon. Toujours
  • Dieu est fidèle. Toujours
  • Dieu nous aime. Toujours

Si tu ne connais pas le Seigneur, tu peux contester chacune de ces conclusions. Même si tu connais le Seigneur, tes émotions crient le contraire dans des moments de deuil semblables à celui que mes amis ont expérimenté.

Mais si tu connais le Seigneur, loin au plus profond de toi-même, tu sais qu’Il œuvre pour toi, que Son amour pour toi est plus profond que l’océan Pacifique et qu’Il ne t’abandonnera jamais. Tu ne peux pas voir pourquoi, mais Dieu sait et (finalement), c’est suffisant.

Si tu as prié jusqu’à en devenir tout bleu. Si tu es à court d’oxygène et que le diable te crie que tu perds ton temps, laisse-moi te donner un conseil : continue d’ennuyer Dieu. Il répondra et tu grandiras parce que tu auras persévéré.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

25 commentaires