Maman est décédée

Maman est décédée
ou … L’héritage imprévu de Maman

Maman est décédée, il y a un an. C'est la première fois que j'emploie le mot " Maman " depuis.

Tout au long de sa maladie atroce – un cancer de l'œsophage – elle est restée très digne, courageuse et même parfois, oui, je peux le dire, drôle.

Il me faut préciser que nous n'avons jamais eu une très bonne relation, toutes les deux; et encore aujourd'hui, je ne sais pas exactement pourquoi. La plupart de mes amies se réjouissaient de chaleureuses relations avec leur mère; bien sûr, pas parfaites, mais elles étaient complices et communiquaient beaucoup ensemble. Elles m'ont confié que la mort de leur mère était toujours une très grand souffrance et un insupportable chagrin pendant des mois. J'ai eu beaucoup de peine à les comprendre et les paroles de condoléances ne venaient pas facilement. J'étais obligée de puiser au plus profond de moi pour comprendre.

Les paroles et témoignages apportés aux obsèques de ma mère furent élogieux; elle était appréciée de beaucoup de gens. J'ai dit à ma fille, " J'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose... " Et ma fille de me répondre que ma mère (sa grand-mère) aussi était passée à côté de quelque chose. Remarque profonde et juste : c'est vrai qu'il y a les deux côtés de la médaille.

Tous les deuils sont différents et personnels car nous sommes tous différents. Mon deuil est devenu un deuil de reconnaissance. La mort de Maman m'a libérée, me permettant d'être moi-même et d'apprécier enfin la femme et la mère qu'elle était : honorable, intelligente, responsable, courageuse (elle a élevé trois enfants toute seule) et honnête.

Comment ne pas être reconnaissante pour ces principes et qualités qui, malgré tout, m'ont guidée toute ma vie ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com


12 commentaires
  • roseannie Il y a 11 années, 2 mois

    Même sans comprendre on doit aimer sa mère. La mienne est morte alors que j'avais 20 ans ,elle était atteinte d'un cancer au sein.Je regrette de ne pas lui avoir démontrer l'amour que j'avais pour elle ,j'en avais mais ne le manifestais pas et maintenant j'essaie de faire de mon mieux pour ne pas avoir à dire "si je savais"
  • Mamoula Il y a 11 années, 3 mois

    On dirait que vous racontez ma vie, ma mère aussi a élevé non trois mais cinq enfants. Ayant pas eu une bonne relation avec ma mère et pourtant j'aimerais comprendre ce qui se passe en moi, j'ai plus envie d'aller faire mon bénévolat, j'ai plus envie de m'entrainer et pourtant je continue à le faire depuis quelques semaines, mais là, je sens que j'ai besoin d'arrêter. Pourtant je sais qu'avant de mourir ma mère a accepté Jésus et voilà que ma tristesse s'est transformé en joie, mais après quelques semaines de cela, je n'ai plus envie de rien, je me laisse aller à manger ce dont j'ai envie parce que sinon j'aurais pas envie de manger et là on dirait que je mange mes émotions. Priez pour moi et dites-moi si c'est normal ce que je vis. Pourquoi je me sens triste? Je pense que j'aurais voulu avoir justement une bonne relation avec elle.
  • Yolham Fille Du Dieu Vivant Il y a 11 années, 4 mois

    Rapprocher. Vous de lui pendant. Qu'il est encore temp
  • Iris Il y a 11 années, 4 mois

    Ce témoignage est très émouvant et nous ramène à la réalité de la vie. Pendant plus de 10 ans, je ne parlais à ma mère. Ayant eu de grandes difficultés pour mon divorce, je me suis tournée vers elle. Mais la communication était bien dure. Elle était violente en paroles et en actes avec mes enfants et moi. Déjà petit elle était comme cela avec ma soeur et moi. Mais elle-même avait connu la guerre du Vietnam et mes grands parents étaient très durs avec leurs enfants. J'ai cessé tous dialogues, toutes visites envers ma mère. Mais quand elle est décédée il y a 4 ans, j'ai ressenti un grand vide, un énorme chagrin. Je n'ai pas pu lui demander pardon ni mes réconcilier avec elle pendant son vivant. Je n'ai pas pu lui exprimer mes sentiments où justement l'AMOUR peut tout, supporte tout, pardonne tout. Qu'il est difficile pour l'être humain d'avoir des relations fraternelles avec leur proches et leur entourage. C'est quand ils sont partis que l'on s'aperçoit qu'ils nous manquent mais quand ils sont près de nous, nous cherchons et entretenons parfois des relations négatives qui nous empêchent d'avancer. Quelle tristesse lorsque nous en arrivons à ce stade. Alors mes amis, il est encore temps de se réconcilier et de se demander pardon mutuellement dans le Nom de Jésus Christ, notre Seigneur. Amen. QDVB, Dominique.
  • miensah Il y a 11 années, 4 mois

    Je bénis le nom du Seigneur qui permet que notre maman,soit encore en vie ,et surtout je bénis Dieu pour sa conversion rapide suite à cet AVC(Accident Vasculaire Cérébrale),qui la conduite dans un bref coma.Je crois que c'est Dieu qui a permis qu'elle passe par cet accident pour qu'elle réalise enfin que sans Jésus,on est livrée à soi même.Elle en a gardée une sequelle puisqu'elle soufre d'une insuffisance rénale ,mais Dieu dans sa souverainété lui permet d'avoir toujours sa vigueur d'antant et de toujours être aux petits soins de ses enfants que nous sommes bien que nous soyons des adultes .Elle a tant fait pour nous(ses 12 enfants) que souvent je suis gênée de ne pas pouvoir lui offrir certaines choses .J'aime ma maman !Que Dieu la bénisse et lui accorde une longue vie .Shalom!!
  • Nannoue42 Il y a 11 années, 4 mois

    Cela fait quinze ans que ma mère est décédée et plus le temps passe et plus j'ai l'impression qu'elle est une inconnue pour moi. J'ai pourtant le souvenir d'avoir été proche d'elle dans mon enfance mais elle a été si absente à mon adolescence et dans ma jeunesse. Elle faisait partie de ces personnes qui n'ont pas appris à aimer et qui ne savaient pas le montrer. Moi-même je suis maman et même si je suis très loin d'être parfaite, j'essaie de montrer à mes enfants que je les aime parce que je pense que c'est important qu'ils l'entendent. L'amour d'une maman est inconditionnel. Que le Seigneur vous bénisse.
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 11 années, 4 mois

    "Nul n'est prophète en son pays" dit-on souvent... Nos parents sont si proches de nous que nous ne les "voyons" pas ! Ce n'est qu'en prenant du recul que nous pouvons les connaître mieux. Le mort nous oblige à un autre regard, et là, les réalités se révèlent. C'est bien je trouve, car si la chair n'a pas été capable de se "reconnaître", l'esprit le fait après la mort, ce qui prouve que notre esprit est bien vivant et qu'il peut communiquer au-delà de la chair. J'ai vécu cela moi aussi, avec la grand-mère qui m'avait élevée. Notre amour s'est vraiment concrétisé à sa mort. Certains diront que c'est trop tard.... mais moi je dis qu'il n'est JAMAIS TROP TARD ! nous ne sommes pas que de la chair !
  • Line Escach Il y a 11 années, 4 mois

    Bonjour, Votre témoignage me touche car je n'ai pas de réelles relations avec ma mère et je ne veux surtout pas passer à côté de quelque chose moi aussi. Je suis aussi une maman d'une fille de 26 ans qui vit à Mayotte, qui ne me parle plus depuis 3 ans, suite à ma séparation avec son père. J'ai appris par mon fils qu'elle attendait un bébé, je vais être grand mère. Elle ne m'a rien dit, je ne peux pas partager sa grossesse, la soutenir, la réconforter être juste près d'elle et je passe à côté de merveilleux moments entre une mère et sa fille. Je lui écrit plusieurs fois par semaine par l' intermédiaire de Facebook (elle ne m'a pas accepté en ami) pour lui raconter ce qui se passe ici, ma vie, je lui pose des questions comme si je lui parlai mais aucune réponse le néant. C'est difficile de garder espoir, c'est tellement triste, je ne partage pas ma souffrance avec ma mère, elle ne comprend pas et elle critique et juge ma fille. Désolée de vous importuner avec mon histoire, mais je suis interpelée. Je suis contente de lire que vous soyez libérée, et que vous puissiez apprécier le souvenir de votre Maman. Merci Seigneur pour ton grand Amour, ta Patience, ta Bonté. Que notre Dieu vous inonde de paix. Fraternellement Line
    • Bougie Il y a 11 années, 4 mois

      Et pourquoi pas lui envoyer un vrai courrier , avec un timbre poste ???. Personnellement je me suis pas reliée à Facebook... Ces amitiés virtuelles , sont si plates , vides de sens... N' êtes vous pas plus qu'une amie virtuelle , vous êtes SA MAMAN.Alors , courage , ma chère Line... N'est il pas écrit : Moi et MA MAISON , nous servirons l' Eternel !?
    • Bougie Il y a 11 années, 4 mois

      Amen...Lui donner un peu de votre temps , serait pour elle , déjà un magnifique cadeau...Amitié en Christ...
    • hheedk Il y a 11 années, 4 mois

      Bonjour Line, Jésus nous demande de pardonner afin notre père dans le ciel puisse nous pardonner aussi. Pardonnez à votre fille son indifférence. Envoyez lui un véritable mail, passez lui un appel. Et que le Seigneur mette des paroles d'amour sur votre bouche qui toucheront le coeur de votre fille. Surtout gardez au fond du coeur la promesse du Seigneur "j'ai pour vous des projets de paix et non de malheur afin de vous donner un avenir et de l'espérance" dans Jérémie 29: 11. Que le Seigneur vous accompagne dans cette démarche. Au nom de Jésus notre Sauveur. Amen. Hortense
  • Aglae Il y a 11 années, 4 mois

    pas toujours facile de se comprendre quand on est proche ... j'en sais quelque chose ! ça me fait penser à ces versets : "Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu (et nos parents l'ont fait s'ils étaient croyants !), et, considérant l’issue de leur vie, imitez leur foi." Heb. 13:7 et "éprouvez toutes choses, retenez ce qui est bon" 1 THess 5:21