Méfiez-vous aussi de vous (1)

Méfiez-vous aussi de vous (1)

Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste; car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. (Lc 21.34-36)

Introduction

Sur le chemin de la vie chrétienne, il y a des joies multiples, de grandes bénédictions. Vivre avec Dieu est une vie palpitante, une vie de paix, une vie pleine de sens et d’espérance. Pourtant, sur le chemin de la vie chrétienne, il y a aussi des dangers qui menacent la santé spirituelle du croyant. (1Th 5.1-11)

Ne dormons donc pas [ne soyons pas insouciant] comme les autres, mais veillons et soyons sobres. (1Th 5.6)

Vivre avec Dieu, demande donc de la sobriété et de la vigilance

Quand je pense à la sobriété, je pense à quelqu’un qui est modéré, mesuré, discipliné, alerte (sur ses gardes), clairvoyant (use de discernement).

De quelle façon vivons-nous notre vie chrétienne. La vivons nous de manière insouciante ou plutôt en réalisant que nous sommes sur un champ de bataille où nous devons être constamment sur nos gardes de peur d’aller à la dérive (Hé 2.1) et faire naufrage quant à la foi (1Tm 1.19) !

Soyez sobres. Veillez ! Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer ; résistez lui, ferme en la foi et sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. (1Pi 5.8)

Vivre une vie chrétienne alerte, sobre et vigilante, c’est reconnaître les éléments dangereux à notre santé spirituelle.

Sur le chemin de la vie avec Dieu, il se trouve des éléments menaçants dont nous devons nous méfier.

- D’abord soulignons que Dieu ne nous influence pas à faire le mal, il éprouve mais ne tente pas.

- L’influence du monde.

La société et les médias influencent des millions de vie à se conformer à leur idéologie.

Ainsi nous ne serons plus des enfants, flottants et entraînés à tout vent de doctrine, joués par les hommes avec leur fourberie et leurs manœuvres séductrices (Ép 4.14)

Le monde conforme, la vérité de la Parole de Dieu transforme.

Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence… (Rm 12.2)

- L’influence des tiers

La femme vit que l’arbre était bon à manger, agréable à la vue et propre à donner du discernement. Elle prit de son fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea. (Gn 3.6)

Car les lèvres de la courtisane distillent le miel, et sa parole est plus douce que l’huile ; mais à la fin elle est amère comme l’absinthe, aiguë comme une épée à deux tranchants. Ses pieds descendent vers la mort, ses pas atteignent le séjour des morts. Elle ne considère pas le sentier de la vie, ses routes s’égarent sens qu’elle le sache. (Pr 5.3-6)

Avec des discours grandiloquents et creux ils séduisent par les convoitises déréglées de la chair, ceux qui viennent à peine d’échapper aux hommes qui vivent dans l’égarement (2Pi 2.18)

- L’influence spirituelle des esprits malins.

Cependant, l’Esprit déclare clairement que, dans les derniers temps, plusieurs se détourneront de la foi parce qu’ils s’attacheront à des esprits trompeurs et à des enseignements inspirés des démons. (1Tm 4.1)

C’est pourquoi, n’y tenant plus, j’envoyai Timothée s’informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous ait tentés et que notre travail ne soit réduit à néant (1Th 3.5)

Aussi : Gn 3.1 ; 1Ch 21.1 ; Mt 4.1 ; 1Co 7.5

- Il y a un quatrième élément sur le chemin de la vie chrétienne qui menace notre épanouissement. Pour le reste du message, nous nous attarderons sur cet élément.

Cet élément non négligeable est en fait le plus important de tous car le processus décisionnel qui se produit avant que nous consommions le péché passe par lui. Cet élément c’est nous-mêmes.

Méfiez-vous aussi de vous !  

Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent… (Lc 21.34)

Prendre garde à soi-même, c’est prendre soin de son cœur   Le cœur a une grande importance dans la Bible

-  Il doit être soigneusement gardé

Garde ton cœur plus que tout autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. (Pr 4.23)

- Le péché est conçu dans le cœur

Mais ce qui sort de la bouche provient du cœur, et c’est ce qui rend l’homme impur. (Mt 15.18)

- Nos paroles et notre comportement reflètent l’état de notre cœur.

L’homme bon tire le bien du bon trésor de son cœur, et le mauvais tire le mal de son mauvais trésor, car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle (Lc 6.45)

- Notre cœur peut aussi manifester la foi qui sauve

Car en croyant du cœur on parvient à la justice, et en confessant de la bouche on parvient au salut… (Rm 10.10)

L’obtention du salut ou la consommation du péché doit donc passer par notre cœur.

- Notre cœur peut nous condamner

Il arriva vers des parcs à montons qui étaient près du chemin ; et là se trouvait une caverne. Saül y entra pour se couvrir les pieds. David et ses hommes étaient assis au fond de la caverne. Les hommes de David lui dirent : Voici le jour où l’Éternel te dit : C’est moi qui livre ton ennemi entre tes mains ; traite-le comme bon te semblera. David se leva et coupa doucement le pan du manteau de Saül. Après cela David sentit battre son cœur, parce qu’il avait coupé le pan du manteau de Saül. (1Sa 24.4-6)

Dans les Écritures le cœur est non seulement l’organe physique essentiel à notre vie biologique, il représente aussi ces expériences qui affectent ou sont affectées par notre corps. La crainte, l’amour, le courage, la colère, la joie, les inquiétudes. Le cœur représente symboliquement l’homme intérieur où siège les émotions, l’intellect, la faculté morale ou notre conscience.

Les ennemis jurés du cœur de l’homme

Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste; car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. (Lc 21.34-36)

Dans notre texte principal, il y a deux éléments ennemis que nous devons affronter : 1) L’insouciance, la fausse sécurité ; 2) Les inquiétudes, les soucis de la vie.

1)  L’insouciance

L'habitude estompe la vigilance. Il en est de même sur le plan spirituel.  Le plus gros danger de l’enfant de Dieu est de vivre une vie chrétienne par habitude. Il fini par se croire à l’abri et être confiant en son salut tout en vivant une vie chrétienne passive.

Frère, si un homme vient à être surpris en quelques fautes, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que toi aussi, tu ne sois tenté. (Ga 6.1)

- L’insouciance procure un faux sentiment de sécurité

Ainsi donc, que celui qui pense être debout prenne garde de tomber ! (1Co 10.12)

Celui qui a confiance dans son propre cœur est un insensé, mais celui qui marche dans la sagesse sera délivré. (Pr 28.26)

- Elle diminue ou nie la gravité du péché

Un homme de Dieu un jour se promenait en montagne lorsque soudainement il voit un aigle plonger vers le sol et attraper une belette. L’aigle remonte dans les airs tout en s’amusant avec sa proie. L’homme de Dieu intrigué du comportement de l’aigle l’observe attentivement alors que ce fier chasseur continue de s’amuser avec le rongeur. Soudainement, l’aigle plonge vers le sol et fini par s’y écraser. L’homme de Dieu curieux plus que jamais décide de se rendre au lieu de l’écrasement, Arrivé sur les lieux il constate que l’insouciance de l’aigle a finalement eu raison de lui, le rongeur avait réussi à lui trancher la gorge… L’histoire démontre qu’il ne faut jamais jouer insouciamment avec le péché. La Bible nous dit que le salaire du péché c’est la mort.

En réduisant son importance nous finissons même à nourrir notre péché !

Un homme expliquait un jour à son pasteur ses luttes intérieures. Il disait, "C'est comme s'il y avait deux chiens dans mon cœur. Ils se battent continuellement. Un chien essaye de me conduire à faire le mal, et l'autre essaye de me conduire à faire le bien." Le pasteur lui dit, "Quel est le chien qui gagne ?" L'homme répondit avec sagesse, "C'est celui que je nourris le plus !" (www.annuairecretien.com)

- Elle conduit à la négligence

Maintenant, mes fils, cessez d'être négligents; car vous avez été choisis par l'Éternel pour vous tenir à son service devant lui, pour être ses serviteurs, et pour lui offrir des parfums. (2Ch 29:11)

Quand est-ce la dernière fois où tu t’es vraiment arrêté pour prendre un temps dans la prière et la Parole ?

L’insouciance produit la négligence qui à son tour nous prive des promesses de Dieu.

- Elle nous prive des promesses de Dieu

Josué dit aux enfants d'Israël: Jusques à quand négligerez-vous de prendre possession du pays que l'Éternel, le Dieu de vos pères, vous a donné? (Jos 18:3)

Conclusion     Les antidotes à l’insouciance

- Développer une vie de prière agressive !

La première clé pour contrer l’insouciance dans notre vie est de développer une vie de prière agressive !!! « Ce sont les violents qui s’emparent du Royaume Dieu »…

Avez-vous remarqué le lien étroit entre la prière et la capacité de veiller dans les Écritures ?

Lc 21.36 : « Veillez donc et priez… »

Lc 22.40 : « Priez, afin de ne pas entre en tentation »

Col 4.2 (version Semeur) : « Que votre prière soutienne votre persévérance. Soyez vigilant dans ce domaine… »

-  Mettez en pratique la Parole de Dieu

"Je sais que la Bible est inspirée parce qu'elle m'inspire." (Charles Delucena Meigs)

Après avoir purifié vos âmes dans l’obéissance à la vérité en vue d’un amour fraternel sincère, aimez-vous les us les autres ardemment et de tout cœur. (1Pi 1.22)

- Développez une vie de service pour Dieu

Ainsi mes frères bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, avec crainte et tremblement mettez votre salut en action… (Ph 2.12)

Un pasteur a raconté que dans son église il y avait un jeune homme qu'il appelle Bob. Cet homme et sa petite famille assistaient régulièrement aux réunions et il avait une responsabilité dans son église.

Bob était un génie dans les affaires et il a ouvert un magasin de détail, ça a si bien marché qu'il en a ouvert plusieurs autres, au point qu'il est devenu riche.

Seulement il fut tellement pris qu'il n'avait plus de temps pour Dieu. Le pasteur raconta qu'il ne le voyait plus avec sa famille qu'une fois par mois et qu'il avait arrêté sa responsabilité dans l'église.

Le pasteur était assez osé, il est allé un jour dans le bureau de Bob et il est entré directement dans son bureau sans s'arrêter à la réceptionniste et à la secrétaire.

Bob fut surpris mais il dit, "Pasteur, je suis content de vous voir !" Le pasteur lui dit, "Bob je suis venu prier pour votre affaire." Bob s'est mis à bégayer, "Oui, certainement…" Ils se sont mis à genoux et le pasteur s'est mis à prier, "Seigneur, je te demande que les affaires de Bob ne marchent plus." Bob s'est mis à remuer sa tête. Le pasteur a continué, "Je te demande que lui reprennes tous les autres magasins et que tu lui laisses uniquement celui qu'il avait au commencement, car, tu t'en souviens Seigneur, combien il t'aimait et te servait en ce temps-là avant d'être trop occupé pour toi. Au Nom de Jésus, Amen. "

Bob dit, "Pasteur, je n'ai pas beaucoup aimé votre prière. " Le pasteur lui dit, "C'est d'accord Bob, je ne vous parlais pas à vous, n'importe comment. Au revoir à dimanche."

Cette prière a fait réfléchir Bob, et il a commencé à accorder à Dieu plus de temps. Lui et sa famille s'engagèrent davantage, et au lieu de perdre son affaire, elle grandit, mais servir Dieu était devenu son travail principal. (www.annairechretien.com)

- Prenez des risques pour Dieu

Attendez de grandes choses de Dieu, tentez de grandes choses pour Dieu. (William Carey)

Prendre des risques nous garde alerte !

Prendre des risques fait croître notre foi.

Prendre des risques nous permet de développer notre potentiel

Le plus grand gâchis de nos ressources naturelles est le nombre de personnes qui n’ont jamais atteint leur potentiel. Quittez toute voie secondaire. Passer sur l’autoroute. Si vous pensez que vous ne pouvez pas vous n’y arriverez pas. Si vous croyez pouvoir y arriver, il est très probable que vous le ferez. Même faire l’effort vous transformera. On peut se faire une réputation en cherchant quelque chose d’impossible à faire et en le faisant. Visez bas : vous vous ennuierez. Visez haute : vous vous envolerez. (Charles Swindoll, Échec à la médiocrité, Deerfield, Éditions Vidas, 1990, p. 3-4).

Prendre des risques pour Dieu créé un témoignage inspirant

En temps de grand vent, même les dindes s’envolent ! (Auteur inconnu)

appel

Bannissez l’insouciance de votre vie et devenez aujourd’hui un disciple de Jésus-Christ !

- Développez une vie de prière agressive
- Mettez en pratique la Parole de Dieu
- Développez une vie de service pour Dieu
- Prenez des risques pour Dieu

0 commentaire