Mettez des mots sur vos maux!

Mettez des mots sur vos maux!
Evangile selon Jean chap. 5 : Dans la ville de Jérusalem, près de la porte des Brebis, se trouvait une piscine appelée Bethesda. Il y avait là un homme infirme depuis 38 ans. Jésus le vit couché là ; sachant qu’il était dans cet état depuis si longtemps, il lui demanda : " Veux-tu être guéri ?" " Maître, lui répondit le malade, je n’ai personne ". " Eh bien, lui dit Jésus, lève-toi, prend ta natte et marche ". A l’instant même, l’homme fut guéri.

Couché au milieu de dizaines d’autres infirmes, il n’attend plus rien. Plus d’espoir, plus d’issue.
Et Jésus qui s’approche, lui demande s’il veut être guéri ! Cynisme ? Non. Cette question est nécessaire pour que l’infirme exprime enfin son désespoir résigné : " Je n’ai personne " ; Je n’intéresse personne ; Je suis abandonné ; Je suis seul !

Comme beaucoup d’hommes, j’ai du mal à mettre des mots sur ce que j’éprouve : mes peurs, mon amertume, ma colère, mon sentiment de ne pas être à la hauteur. L’exprimer, c’est ouvrir une porte vers l’espoir. C’est oser un désir de changement. C’est lever la tête vers Jésus qui vient de s’approcher de moi, et voir briller dans ses yeux un amour qui guérit.

Récemment, je me suis retrouvé à partager avec quelques hommes. Il nous était demandé d’exprimer devant les autres, en petit groupe, ce qui a marqué notre vie, ces boulets qu’on essaye d’oublier, mais qui nous tirent vers le bas.
Exercice libérateur, car en les exprimant, nous les déposons en quelque sorte devant Jésus, qui peut et veut nous guérir. Il nous rappelle qui nous sommes : des enfants aimés tendrement par Dieu le Père, et nous conduit sur le chemin du pardon.

Et si vous faisiez aussi cette démarche ?

En partenariat avec famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires