Les hommes affrontent-ils les conflits ?

Les hommes affrontent-ils les conflits ?
Oser affronter le conflit, c’est respecter l’autre.

Quelqu’un me confiait récemment que dans sa famille, les conflits étaient interdits. Un conflit, ça fait " bazar ", c'est pas beau, pas chrétien ! Incompatible avec l’image d’une belle famille unie. Obligation donc d’étouffer les révoltes, de faire semblant d’être d’accord ; en bref : que tout soit beau et calme à l’extérieur.

Or, cette personne avait un caractère plutôt " réactif ". Dur dur de se plier aux consignes ! Mais son père veillait : pas question de laisser parler les pétards ! Résultat ? De la dynamite, qui explosait à l’intérieur d’elle-même et la détruisait.

En tant que pères, sommes-nous de ceux qui bâillonnons les insurgés, ou laissons-nous parler la poudre … et la négociation ?

Aussi difficile que ce soit, nous devons apprendre à faire face aux conflits. Ils sont inévitables ; terriblement destructeurs si on les laisse s’envenimer et que chacun tire à bout portant sur l’autre dans le but de le terrasser.
Les blessures peuvent être graves. Mais profondément constructifs dans les relations s’ils sont acceptés comme l’expression des différences ou d’un mal-être.

Tous les bons stratèges vous le diront : étouffer la grogne par la force, c’est comme fermer le couvercle d’une cocotte-minute, soupape bouchée, en laissant le feu allumé : tôt ou tard, l’explosion se produit et … bonjour les dégâts !

C'est vrai, c'est difficile pour chacun de faire face aux conflits mais ne pas le faire c'est bien pire!

en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

8 commentaires
  • melba Il y a 5 années, 3 mois

    J'ai vécu un conflit avec la famille de mon conjoint qui aujourd'hui me vaut la place de paria...mais Dieu merci je sais que je ne vis plus dans l hypocrisie.
  • fungette Il y a 5 années, 3 mois

    Tres juste preuve de respect de maturite, d'estime et d'amour que l'on porte a l'autre quel que soit le conflit, la volonte de s'exprimer demontre l'envie de resoudre.
  • FDM7777 Il y a 5 années, 3 mois

    Pour avoir ete elevee dans un contexte ou l'on veillait au calme, il est bon de comprendre que le conflit en soi n'a rien de normal. Curieux mais j'ai trouve que la culture francaise fait eloge d'un conflit comme de quelque chose de super positif. Comme consequence, chacun se reserve le droit d'etre en conflit. Or il faut choisir les sujets qui le meritent ce qu'on ne sait pas toujours faire quand on est petit ou adolescent. Mais j'observe meme les adultes rentrer dans le conflit. Car le conflit n'est rien d'autre que la promotion de ses propres interets devant quelqu'un qui a des interets opposes. Donc c'est une tentative de faire primer ses interets et faire ceder l'autre ne serait-ce que sur un certain nombre de points. Ne pas generer le conflit s'appelle maitrise de soi, uniquement peu de choses valent vraiment d'etre sujet de conflit. Je sais cela va a l'encontre du texte mais j'ai trouve bon de le dire car si on veut vivre heureux il faudra bien un jour apprendre de se taire meme quand on est revolte sous peine de faire encore plus de degats en faisant eclater un conflit. Il ne faut pas avoir d'illusions : les conflits fragilisent la relation plus qu'ils ne la construisent.
  • Afficher tous les 8 commentaires