Vivre à travers mes héros !

Vivre à travers mes héros !

Etre soi-même, c’est honorer le Créateur !

Mon fils nous racontait l’autre jour avoir vu sur Internet, un reportage sur un homme qui ne vit qu’à travers Johnny Hallyday. Il s’habille comme lui, regarde dès le réveil des cassettes de ses concerts, joue et chante ses chansons, décore sa maison avec des photos de lui partout.

Un tel comportement nous paraît excessif mais, à divers degrés, généralement moindres, nous le retrouvons chez beaucoup, en particulier chez les ados. Nous-même n’en sommes certainement pas totalement exempts !

D’où vient donc ce besoin de vivre " par procuration ", en imitant quelqu’un, en le prenant comme référence, voir comme idole ?

Au fond, n’est-ce pas l’expression de ce besoin profond et impératif d’être admiré, c’est à dire reconnu par les autres, d’avoir une valeur ? Et de son corollaire, le sentiment qu’on n’est pas à la hauteur, qu’on n’est pas quelqu’un d’intéressant.

En vivant ainsi à travers d’autres, je veux malheureusement faire l’économie de me retrouver face à moi-même et d’agir. Je me donne l’illusion d’être une personne différente au lieu de vivre ce que je suis vraiment. Ce faisant, je prive ceux qui m'entourent et Dieu, de ce que je pourrais apporter en étant moi-même.

Je suis paysagiste. S'il y a bien quelque chose dont j’ai horreur, ce sont ces lotissements dont tous les jardins se ressemblent. Où chacun essaye de copier son voisin, et plante sa haie de thuya stéréotypée. Mais tout à coup, au détour d’une rue, on découvre une petite maison insolite, un peu bricolée, au jardin quelque peu sauvage et débordant sur la rue.
Quelqu’un a osé être lui-même !

Quand le sentiment nous envahit de ne pas être ou réussir aussi bien que nos modèles, posons-nous plutôt la question de comment agir avec ce que nous sommes.
Nous sommes uniques, et Dieu nous a voulu ainsi. Et cette parole biblique est aussi pour nous : " tu m’es précieux, tu as du prix pour moi, et je t’aime " (Esaïe 43 v 4).

Je veux vivre ce message devant mes enfants.

 

en partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires