Mon Rédempteur est vivant !

Mon Rédempteur est vivant !

Ce titre glorieux de notre cher Sauveur, peu utilisé de nos jours, est d'une portée extrêmement grande. La notion de rédemption englobe bien des aspects qui en font un joyau sur la couronne de gloire du Seigneur Jésus Christ. Ses effets sont éternels et ses scintillements illumineront nos cœurs à jamais.

Dieu a délivré, autrefois, son peuple du Pharaon et de sa puissance. L'Égypte qui typifie le monde était également notre prison ... une prison que nous aimions sur certains point d'ailleurs. L'œuvre de Christ nous a non seulement délivrés de l'ennemi de nos âmes et de son pouvoir, mais aussi de l'attrait du péché, de notre vaine conduite quant au train de ce monde incrédule.

Notre Rédempteur nous délivre de la condamnation de Dieu sur le péché (Romains 8.1), de la malédiction de la loi (Galates 3.13), de Satan et du pouvoir de la mort (Hébreux 2.14), de l'asservissement du péché (Romains 6.18), de notre passé (1 Pierre 1.18), de la main de l'ennemi (Psaume 107.2), du pouvoir des ténèbres (Colossiens 1.12-14), de la colère divine qui vient contre toute impiété (1 Thessaloniciens 1.10).

En chemin, si nous plaçons notre confiance en lui, il nous délivrera des hommes fâcheux et méchants (2 Thessaloniciens 3.2), de toute mauvaise œuvre (2 Timothée 4.18), de la tentation (2 Pierre 2.9), de la peur, de l'angoisse. Nous avons donc en Christ un libérateur qui a le pouvoir de nous sauver, de nous délivrer, entièrement.

Job, sans connaître la pleine révélation qui nous est accordée, pouvait déjà proclamer: « Je sais que mon Rédempteur est vivant » (Job 19.25). Un libérateur mort reste un libérateur mort dont on honore les hauts faits et la mémoire sans que cela ne donne le pouvoir de ne pas retomber sous l'oppression. Mais notre Rédempteur est vivant ! Il est ressuscité ! Étant associés avec lui dans sa mort et sa résurrection, nous sommes par conséquent assurés d'être délivrés de ce qui nous assaille, en attendant la rédemption finale quand enfin l'œuvre de Christ aura sa perfection en nous.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

9 commentaires