Obéissance et soumission

Obéissance et soumission

Les enfants d’Israël n’ont pas voulu prendre possession du pays promis. Ils se sont révoltés contre l’Éternel et contre Moïse. Mais il y a toujours des conséquences au péché. Ainsi, même si Dieu a pardonné et n’a pas détruit le peuple qu’il avait appelé et qu’il aime toujours, il ne peut plus entrer dans le pays promis avec une telle mentalité. (Deutéronome 9). Les Hébreux doivent retourner au désert. Comme les espions ont mis quarante jours pour visiter le pays, ils erreront dans le désert du Sinaï quarante années jusqu’à ce que la génération qui a connu l’esclavage en Égypte et qui a vu tant de miracles, disparaisse totalement à cause de sa désobéissance et de sa révolte contre Dieu.

Commence alors pour eux un long périple. Mais la révolte est toujours dans leur cœur.

Il n’y a pas d’injustice en Dieu, il ne se trompe jamais dans ses sentences. Et les événements vont le démontrer. 

Un jour, un homme nommé Koré, de la tribu de Lévi, tente un coup d’état pour renverser Moïse et Aaron. Il réussit à détourner du droit chemin deux cent cinquante hommes, en majorité de la tribu de Ruben (Nombres 16). Cet homme nommé Koré faisait partie de la tribu consacrée à l’Éternel qui campait autour du Tabernacle, qui le montait et le démontait, le transportait et aidait les sacrificateurs dans le service de la maison de Dieu. Quelle tristesse aussi quand l’homme abandonne sa vocation ! Tout cela va très mal tourner et quinze mille hommes du peuple vont mourir.

La révolte de Koré c’est l’image de l’homme charnel dans le service de Dieu ; il veut prendre la place des chefs, Aaron et les sacrificateurs, par jalousie ou par soif de pouvoir. 

Il refuse l’autorité de Moïse comme porte-parole choisi par Dieu et il veut s’introduire lui-même dans le service réservé à Aaron et à ses fils.

Or, personne ne peut s’attribuer cette dignité s’il n’est appelé de Dieu. De la même manière, personne n’a le droit de se désigner lui-même apôtre ou prophète ou docteur ou enseignant ou même pasteur dans l’Église de Jésus-Christ. C’est en étant appelé par Dieu et confirmé par des hommes ayant de l’autorité dans l’Église qu’il est possible d’accéder à ces charges.

Que de fois n’avons-nous pas vu de faux apôtres et autres pasteurs s'auto-proclamés, prendre des positions qui ne leur appartenaient pas ! Mais nous avons vu aussi que leur fin était le plus souvent misérable, noyée dans des dérives sectaires qui n’ont plus rien à voir avec l’Évangile de gloire.

Dans l’Église, il ne doit pas y avoir de contestations de l’autorité en place, que ce soit vis-à-vis des pasteurs ou des anciens. Nous respectons ces hommes parce qu’ils ont été placés par Dieu dans ces responsabilités afin d’accompagner les croyants dans leur vocation.

C’est Dieu qui appelle au service, c’est lui qui accorde les dons de l’Esprit ; c’est lui encore qui fait participer ses serviteurs à des œuvres qu’Il a préparées d’avance pour l’avancement du Royaume des cieux. 

Chaque enfant de Dieu a sa place dans l’Église. Chacun a un rôle et une mission particulière. Et chaque rôle est important aux yeux de Dieu.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

1 commentaire