Persécution

Persécution

Lecture Jean 15.18-25.

1) REALITE DE LA PERSECUTION.

- La persécution à cause de la foi en l'Eternel ou en Jésus est présente du début à la fin de la bible. Elle touche différents domaines de la vie : le physique : Act 5 : 40; 7 : 58; 14 : 19; 23 : 2 , l 'âme et l'esprit au travers du découragement, de l'abattement, du doute, des sentiments de détresse.

Ps 22 : 1-3; Jér 26 : 20-23. Elle se manifeste de plusieurs manières : intimidation, rejet, haine, privation de droits civiques, sanctions au niveau professionnel, familial, emprisonnement, coups, torture, chantage, mise à mort…

- La persécution est présente dans toute l'histoire de l'Eglise : l'empire romain, l'islam, l'église catholique au moyen-âge, le communisme, l'intégrisme religieux. Selon des observations, la liberté de religion est actuellement restreinte dans 40 pays, la persécution sévit dans 30 nations. 200 millions de croyants habitent dans ces régions.

- Jésus a toujours informé ses interlocuteurs de ces risques. Dans Jean 15, le Seigneur développe l'antinomie, l'opposition entre la vie selon le monde et la foi vivante en Lui. La proposition du salut provoque des réactions : rejet, violence, au mieux l'indifférence, et à l'opposé, l'acceptation de l'œuvre rédemptrice. Les lecteurs de la bible ont toujours été avertis des souffrances liées à l'engagement à suivre le Créateur. Jean 16 : 33; Act 14 : 22; 1 Thes 3 : 3; 1 Pi 4 : 1.

- Le Seigneur promet également Son soutien, Son secours, Sa présence. Act 23 : 11; 27 : 23-25;

1 Tim 1 : 16; 2 Tim 4 : 16-17. Sa délivrance peut se manifester de différentes manières : la fin de l'épreuve ou la préservation dans le danger : Dan 3 : 16-26; 6 : 22; Act 5 : 17-21; 12 : 6-10; Heb 11 : 32-34, mais aussi la mort qui n'est pas un échec pour le chrétien mais l'entrée dans la gloire éternelle. Act 7 : 54-60;

12 : 1-2; Héb 11 : 35-40.

2) ROLE DE LA PERSECUTION.

a) La persécution purifie l'Eglise de toutes ses impuretés, péchés, habitudes qui ne sont pas à la gloire de Dieu.

- Elle joue le rôle du feu qui débarrasse l'or de ses scories. 1 Pi 1 : 6-9. Lorsque les chrétiens sont persécutés, ils ne perdent plus de temps à se chamailler, à discuter sur leurs opinions personnelles, à défendre à tout prix leur point de vue. Les éléments de la vie charnelle sont abandonnés au profit de la manifestation de la vie de Christ.

- Citation de Martin Luther : "L'Eglise grandit sous la persécution, mais là où il y a le calme et la paix, les chrétiens deviennent paresseux et apathiques." Un pasteur russe : "Lorsque la persécution est venue chez nous, il s'est avéré que nous avions 3 sortes de croyants : ceux qui ont abandonné la foi, ceux qui ont fait des compromis avec les communistes, puis ceux qui étaient persécutés."

- En élargissant la réflexion, il est exact de préciser que la réalité de notre foi et de notre amour pour Dieu est révélée et mise à la lumière dans des situations d'épreuve, de découragement, d'incompréhension. Chaque croyant proclamant son attachement au Seigneur est éprouvé afin de tester la véracité et la profondeur de ses propos et de sa foi.

b) La persécution prépare l'Eglise pour l'évangélisation.

- Le Seigneur a partagé Son désir de sauver tous les hommes sans aucune exception de couleur de peau, de race, de condition sociale ou familiale. 1 Tim 2 : 4; 2 Pi 3 : 9 . L 'Eglise primitive a reçu une mission claire : partager le message du salut au juifs de la Judée et de la Galilée mais aussi aux païens de toutes les nations. Mat 28 : 19-20; Act 1 : 8. Malgré la connaissance de cette direction divine, les disciples restaient confinés à Jérusalem. Il a fallu une vague de persécutions pour conduire les chrétiens à témoigner dans d'autres régions. A partir de ce moment-là, l'évangile s'est répandu rapidement dans tout l'empire romain, entraînant des multitudes à rencontrer le Sauveur. Act 8 : 1-4; 9 : 31.

- Citations : "Les chrétiens sont comme des haricots : plus ils sont attachés au poteau, mieux ils poussent." "Les chrétiens sont comme des clous, plus vous tapez dessus, plus ils sont enracinés".

"Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et ne peuvent tuer l'âme… Si vous saviez le nombre de fois où j'ai dû m'appuyer sur cette parole… Je suis au poste de police, tout ici est angoissant : je suis une femme chrétienne entourée de policiers musulmans, et certains sont franchement agressifs. C'est ma 24 ème heure d'interrogatoire, ils attendent que je leur donne le nom de ceux qui viennent aux réunions et me demandent pourquoi je persiste à parler de l'évangile aux tadjiks. "Tu ne sais pas encore que la bible est falsifiée ? Pourquoi tu ne rentres pas chez toi t'occuper de tes affaires et de ton mari ?" Je trouve à peine la force de demander à Jésus de me donner une réponse, et voilà que l'un d'eux, après des heures d'interrogatoire, réalise que mon Dieu est un Dieu d'amour !

Depuis l'appel du Seigneur, j'ai toujours eu ce désir profond et brûlant de toucher ceux que je côtoie, des musulmans, par la bonne nouvelle du pardon et de la relation personnelle avec le Père. J'avais passé un contrat avec le Seigneur : "Je fais ma part et Tu fais la tienne." C'est ce qu'Il fait. La croissance de notre groupe était surprenante : très vite, nous en étions à 10 cellules de maison, avec 2 groupes de jeunes : environ 130 nouveaux convertis.

J'ai été traduite en justice pour avoir participé à une église clandestine, mais le meilleur dans l'histoire, c'est que j'ai littéralement prêché devant la Cour, j'ai même chanté devant le juge ! Pendant une période, la police nous retrouvait régulièrement, alors que nous changions souvent de place pour les cultes. On se demandait comment ils faisaient pour nous localiser, jusqu'à ce qu'on découvre qu'un frère avait craqué lors d'un interrogatoire de la police secrète. Elle exerce une telle pression… Je ne peux pas lui en vouloir.

Il y a plusieurs choses qui m'aident à tenir. Le soutien de mon mari, plusieurs fois arrêté lui aussi, et puis il y a la visite de ces frères qui nous apportent de la littérature chrétienne. Ils nous assurent souvent que les chrétiens prient pour nous à travers le monde. Mais surtout nous sentons réellement la présence de Jésus."

c) La persécution ramène à l'essentiel.

- Le mode de vie occidental avec son cortège de tentations et de propositions n'aide pas les disciples à s'affectionner aux choses d'en haut. Mat 6 : 33; Col 3 : 2. Tout est élaboré pour un attachement aux choses de la terre : travail, loisirs, matérialisme, confort, facilités, passions, attrait de l'argent, suppression des contraintes, rallongement de la durée de vie quelqu'en soient les conditions… Les centres d'intérêt tournent généralement autour de la réussite personnelle, du profit, de la quête du bonheur sans Dieu. Dans un tel contexte, l'Eglise est plus ou moins imprégnée de cette mentalité mondaine et ses membres peuvent éprouver bien des difficultés pour ne pas être influencés par l'état d'esprit environnant. Rom 12 : 2.

- Au sein de la persécution, la plupart des chrétiens s'affermissent dans la foi, s'attachent à Jésus, se concentrent prioritairement sur le royaume de Dieu et s'agrippent à l'essentiel. La soif pour la Parole est suscitée et renouvelée dans les cœurs et les temps de prière sont recherchés avec avidité.

3) ATTITUDE ET ROLE DE L'EGLISE NON PERSECUTEE.

- Les conditions de vie épouvantables de nombreux chrétiens dans le monde subissant la persécution doivent nous amener à une réelle attitude de reconnaissance au Seigneur pour tous les avantages et la liberté accordée dans Sa grâce. La souffrance des frères et sœurs doit nous conduire à prendre conscience de nos nombreux privilèges.

- Ces réalités peuvent aussi inviter à la repentance car le côté pervers de la liberté religieuse est de maintenir l'Eglise dans la froideur ou la tiédeur spirituelle. Une remise en question personnelle, une réflexion sur la foi, l'amour pour Dieu, l'engagement, le zèle, la consécration, les priorités sont absolument nécessaires afin que chacun tende davantage à faire de Jésus le centre de sa vie.

- La connaissance des outrages et des douleurs dues à la persécution permet d'apprendre à relativiser ses propres difficultés. Il ne s'agit pas de les nier, de les ignorer ni de les refouler au fond de son cœur, mais d'apprendre à éviter de focaliser dessus et d'avoir les yeux constamment tournés vers soi. Notre nature humaine conduit à se morfondre en étant obnubilé et paralysé par une situation difficile. Elle entraîne parfois à déformer, à grossir, à amplifier les obstacles. Les tourments et les privations infligés à des multitudes de frères et sœurs nous aident à réaliser les grâces et les bienfaits accordés par le Seigneur et à savoir les apprécier. Phil 4 : 11-13. Ils permettent aussi de détourner les regards de sa propre situation pour les orienter vers Jésus et vers les autres.

- La persécution des chrétiens doit provoquer chez plusieurs un électrochoc débouchant sur un amour pour Dieu démultiplié, une soif de Lui plaire, de chercher Sa face, un désir ardent de sortir d'une certaine routine et mollesse spirituelle pour entrer dans une relation vivante et vivifiante avec le Seigneur. Qu'elle encourage au zèle, à la consécration pour le service, au don de soi pour le salut et le bien-être des autres. Rom 15 : 2; Phil 2 : 4 . Que la motivation pour être utile dans la croissance de l'Eglise soit réelle !

- Nous avons la responsabilité de chercher à être informés des souffrances des frères et sœurs persécutés. Cette attitude est nécessaire pour éviter le piège du nombrilisme et considérer les besoins des autres églises.

- Il convient d'apporter un soutien concret par la prière. Nombreux sont les disciples témoignant de la valeur et de l'efficacité de l'intercession en leur faveur. Les libérations suite à un emprisonnement, le renouveau de la foi par le Saint-Esprit, la consolation des cœurs sont le résultat des prières. C'est également une assurance pour eux de ne pas être oubliés ni totalement isolés car la prière surmonte les obstacles créés par la distance et la solitude. Il est possible également d'écrire des lettres d'encouragement et de participer financièrement à des projets.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • nelly-belle Il y a 10 années, 6 mois

    merci pour ce message qui est très vivifiant pou moi je vient d'etre changer en un rien de temps grace a ce message car je suis dans des fort moment de persécution et je commencer a m'écrouler mais gloire soit rendu au Seigneur car il vient de me relever. que Dieu vous benissent.