Peut-on tutoyer Dieu ?

Peut-on tutoyer Dieu ?

Dieu est le Tout-Puissant, il est notre Créateur. Peut-on le tutoyer sans pour autant lui manquer de respect ?

Tu ou vous ? Un usage culturel, historique et géographique

La distinction entre le tutoiement et le vouvoiement est un concept grammatical familier aux locuteurs de langues indo-européennes. Wikipédia

L'usage du vous a longtemps prédominé dans la société française, jusqu'à la fin du 18e siècle. Mais le philosophe des Lumières Jean-Jacques Rousseau, auteur de Emile, ou de l'éducation (1762), juste avant la Révolution, recommande le tutoiement systématique dans la famille.

Aujourd'hui, l'usage du tutoiement est de plus en plus répandu, notamment parmi les jeunes générations.

Le passage du "vous" au "tu" est un rituel fréquent, qui marque l'évolution d'une relation. FrançaisFacile.com

Que se cache-t-il derrière ces petits mots ?

Tu 

  • proximité, intimité, familiarité, spontanéité, niveau égal, sentiment d’unité et d'appartenance à un groupe donné

  • cas particulier : le jeune enfant tutoie tout le monde (jusqu’à environ huit ans).

Vous

  • respect, hiérarchie, distance, politesse, premier contact, différence d’âge

  • cas particuliers : La personne âgée tutoie tout le monde alors que tous la vouvoient. L’adulte ou le professeur tutoie les enfants, alors que ceux-ci le vouvoient.

Comment s’adresser à Dieu ?

En faveur du tu :

  • proximité, intimité

Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. Jean 6.56

  • spontanéité

Jésus dit : « Laissez les petits enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. » Matthieu 19.14

En faveur du vous :

  • respect, politesse

Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain ; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Exode 20.7

  • hiérarchie

Celui qui demeure sous l'abri du Très-Haut repose à l'ombre du Tout-Puissant.  Psaume 91.1

  • différence d’âge (!)

L'esprit de Dieu m'a créé, et le souffle du Tout Puissant m'anime. Job 33.4

Conclusion

Dans la vie sociale courante, tutoyer quelqu’un n’est pas toujours synonyme de proximité, et le vouvoyer synonyme de distance. De la même façon, on peut profondément respecter quelqu’un que l’on tutoie, et mépriser un supérieur que l’on vouvoie.

Concernant Dieu, si on reprend les éléments attachés à chaque pronom, il est bien difficile de trancher ! Et c’est très bien, car Dieu est bien au-dessus de tous nos protocoles sociaux et dans sa grande bienveillance, il nous prend tels que nous sommes !

Je tente donc une conclusion : la tendance actuelle est de tutoyer Dieu, mais ne jugeons pas ceux qui le vouvoient. Car encore une fois, qui sommes-nous pour juger de la relation intime de quelqu'un avec son Dieu ?

Remarque 😊 :

Le tutoiement et le vouvoiement n'existent pas dans les langues bibliques !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

32 commentaires
  • Cécile Ozenne Il y a 3 mois, 2 semaines

    Oui pour le Tu , c est notre Papa Céleste 😊
  • Andres M. Il y a 3 mois, 2 semaines

    Tutoyer ou vouvoyer n’a rien à voir avec le respect ou le manque de respect, intimité ou distance...Ce sont de codes sociaux qui varient en fonction des cultures. Je vouvoie ma mère et mes grands frères parce que c’est ainsi dans ma culture...Tout dépend de l’état d’esprit avec lequel on s’approche du Seigneur. Nous devons être humbles car ce sont les mots naissent des actes non le contraire. On peut dire à quelqu’un « je t’aime » alors qu’on le maudit dans son cœur. On ne peut donc pas dire « je le vouvoie parce que je veux être proche de lui ou encore parce qu’il est mon père (moi aussi j’ai un père biologique et je ne le tutoie pas). Chacun fait comme bon lui semble et selon sa culture mais avec un cœur humble. Ceux qui voudront trancher sont souvent ceux qui veulent imposer une culture universelle au monde selon leurs propres codes sociaux. Dieu est au-dessus de tout ça. Notre Dieu préfère l’obéissance aux sacrifices (poèmes, discours, belles prières etc.) Le monde n’est ni l’Europe ni L’Afrique etc...
    • Jean-François Il y a 3 mois, 2 semaines

      le tutoiement ou le vouvoiement ne peut pas être considéré de la même manière selon qu'il se pratique entre les êtres humains ou envers Dieu....ne faire aucune différence reviendrait à dire que l'on peut s'adresser à Dieu comme aux hommes....
    • Jean-François Il y a 3 mois, 2 semaines

      Je crois que c'est simplement exprimer notre compréhension de ce que Dieu est d'une manière générale et en particulier dans notre intimité avec lui....
    • Shary023 Il y a 3 mois, 2 semaines

      C'est exactement ce que le texte dit. "Dans la vie sociale courante, tutoyer quelqu’un n’est pas toujours synonyme de proximité, et le vouvoyer synonyme de distance. De la même façon, on peut profondément respecter quelqu’un que l’on tutoie, et mépriser un supérieur que l’on vouvoie."
  • Arsène Il y a 3 mois, 3 semaines

    Jolie conclusion. Elle est nettement claire
  • Afficher tous les 32 commentaires