Prendre conseil

Prendre conseil

Dieu nous encourage à rechercher les conseils des autres avant de prendre d'importantes décisions financières : " Ecoute les conseils et reçois la leçon, afin que tu sois sage par la suite " (Proverbes 19 ; 20).  " La voie de l'insensé est droite à ses yeux, mais celui qui écoute les conseils est sage " ( Proverbes 12 ; 15).  Certaines personnes évitent de prendre conseil auprès d'autrui à cause de leur orgueil.  Elles considèrent que demander l'avis d'un autre, c'est faire montre de faiblesse ; mais c'est exactement le contraire de ce qu'enseigne la Bible.  On devrait rechercher les conseils afin d'obtenir d'autres points de vue et des suggestions qui nous aideront à prendre de meilleures décisions.

Les Ecritures nous encouragent à prendre conseil auprès de plusieurs sources :

1.  AUPRES DE NOTRE CONJOINT

Si vous êtes marié, la première personne à consulter, c'est votre conjoint.  L'homme et la femme sont un et ils ont besoin l'un de l'autre pour prendre les bonnes décisions.  Les femmes sont en général dotées d'une nature intuitive plus développée ; alors que les hommes ont tendance à se concentrer davantage sur les faits.  Très souvent, le Seigneur parle de façon très nette au mari par l'intermédiaire de son épouse parce que Dieu l'a mise à ses côtés pour qu'elle l'aide.  Chaque homme devrait prendre conseil auprès de son épouse en ce qui concerne les choses financières - quel que soit son niveau d'expérience.

2.  AUPRES DE CHRETIENS AFFERMIS

Nous devons aussi demander l'avis de personnes qui savent comment mettre en pratique les principes que l'on trouve dans la Parole de Dieu.  Des gens qui ont de l'expérience et qui connaissent la Bible sont de précieux conseillers.  La Bible offre cette remarquable affirmation au sujet de sa valeur intrinsèque : " Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus acérée qu'aucune épée à double tranchant… elle est juge des sentiments et des pensées du cœur " (Hébreux 4 ; 12)

3.  AUPRES DE NOMBREUX AUTRES CONSEILLERS

Chacun de nous ne dispose, tout compte fait, que d'un degré limité en matière de connaissance et d'expériences.  Nous avons besoin de l'apport des autres pour profiter de leurs points de vue et pour stimuler notre façon de penser, nous faisant prendre conscience d'alternatives auxquelles nous n'aurions pas pensé tout seul.  " Les projets échouent, faute de délibérations, mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers " (Proverbes 15 ; 22).  " Quand les directives font défaut, le peuple tombe ; et le salut est dans le grand nombre des conseillers " (Proverbes 11 ; 14)


© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnels.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire