L’honnêteté

L’honnêteté

C’est quotidiennement que chacun d’entre nous doit prendre des décisions sur la façon honnête de traiter les affaires d’argent dans notre entreprise et dans les actes de notre vie privée.

Quand la caissière du magasin vous rend trop de monnaie, est-ce que vous le lui dites ? Avez-vous déjà essayé de faire une vente en étant tenté de ne pas dire toute la vérité parce que vous risquiez de perdre cette vente ? Est-ce que vous payez vraiment aux différents paliers de l’état tous les impôts et taxes que vous leur devez, selon les lois en vigueur ? Lorsque vous parlez de vos concurrents devant un client, est-ce que vous dites toute la vérité ?

Il est encore plus difficile de prendre de telles décisions lorsque tout le monde, autour de nous, semble agir malhonnêtement.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il y a des centaines de versets, dans la Bible, qui montrent que le désir de Dieu à notre égard, c’est que nous soyons honnête en toute occasion. Par exemple, dans Proverbes 20 ; 23, il est dit : « L’Eternel a en horreur deux sortes de poids, et la balance fausse n’est pas une chose bonne ». Et Lévitique 19 ; 11 dit : « Vous ne déroberez point, et vous n’userez ni de mensonge ni de tromperie les uns envers les autres ». Et dans Proverbes 6 ; 16-17, nous pouvons lire ceci : « Les choses que hait l’Eternel… la langue menteuse… ».

Il est particulièrement important que les leaders soient honnêtes parce qu’ils sont dans une position d’influence vis à vis leurs subordonnés. Le dirigeant d’une entreprise de transport se mit à porter des bottes de cow-boy, au travail. Dans les six mois qui suivirent, tous les hommes du bureau portaient des bottes. Il changea soudain d’habitude et se mit à porter des chaussures de ville ; six mois plus tard tous les hommes du bureau portaient des chaussures de ville, à leur tour !

De la même façon, un leader malhonnête produira des disciples malhonnêtes. « Quand celui qui domine a égard aux paroles mensongères, tous ses serviteurs sont des méchants » (Proverbes 29 ; 12). Le chef d’entreprise doit être le premier à donner l’exemple de l’honnêteté s’il désire que les personnes sur lesquelles il exerce son autorité fassent de même.

On demanda au président d’une entreprise de construction internationale pourquoi il n’acceptait aucun contrat dans les pays où les dessous de table font partie de la coutume. Il répondit : « Nous ne construisons rien dans ces pays, quelle que soit la rentabilité apparente des projets, parce que nous ne pouvons pas nous le permettre. Si mes salariés venaient à apprendre que nous agissions ainsi, rien ne pourrait les arrêter de se mettre à prendre cette habitude et à devenir des voleurs à leur tour. La malhonnêteté endémique pratiquée dans ces pays-là finirait par nous coûter bien plus que n’importe quel profit apparent. »

A l’occasion d’un programme de réduction de dépenses, une entreprise découvrit que ses salariés effectuaient de fréquents appels interurbains personnels, à partir de leur poste téléphonique au bureau, ce qui revenait à ce que l’entreprise paye ces dépenses personnelles. En fait, c’est le président de l’entreprise qui était à l’origine de cette dérive : comme il effectuait de nombreux appels pour le travail, à partir de sa résidence, il s’était dit que ses appels personnels au bureau compensaient ceux de sa résidence ; et que, par conséquent, il n’était pas nécessaire de tenir une comptabilité détaillée des appels pour procéder aux remboursements de part et d’autre. Le problème, c’est que ses salariés ne voyaient que ce qu’il faisait sur le lieu de travail ; ils en avaient conclu que si le chef pouvait se permettre de passer des appels personnels au bureau, la même politique s’appliquait à eux. Un leader doit être le premier à veiller à « s’abstenir de toute apparence de mal » (1 Thessaloniciens 5 ;22) justement à cause du fait que ses gestes influencent les autres.

Comment un leader peut-il maintenir des standards de parfaite honnêteté ? En rendant compte de ses actions. Il est crucial de mettre en place un système reposant sur l’équilibre des pouvoirs qui, sans enlever l’autorité au leader, fournit une structure l’obligeant à rendre compte de ses actions.

La Manne du Lundi est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnels. Tous droits réservés. Distribué par CBMC DO BRASIL. E-mail : cbmc.cchn@sili.com.br - www.cbmc.org.br 
Howard Dayton est PDG de " Crown Financial Ministries ", le plus grand ministère international qui enseigne les principes financiers selon la Parole de Dieu. Pour en savoir plus sur leurs services, vous pouvez consulter le site www.crown.org

0 commentaire