Prendre position résolument

Prendre position résolument

Cet article fait suite à celui intitulé " Agir dans l’action de Dieu ". Dans la première partie, nous nous sommes rappelé l’intrigue du livre d’Esther. Le peuple juif, pris à parti, va être exterminé. Mardochée, le premier, doit mourir au matin. Hors cette nuit là que se passe-t-il ?

Comme par hasard, l’empereur n’arrive pas à dormir. A sa demande, on lui relit les annales de l’empire. On tombe sur celles qui relatent comment Mardochée sauva sa vie en dénonçant le complot dressé contre lui. Toujours par hasard, alors que l’empereur se demande comment l’honorer, Haman arrive pour obtenir l’autorisation de pendre Mardochée. Haman se retrouve sur la grande place, à couvrir son ennemi d’honneurs. A peine a-t-il le temps de rentrer chez lui, tout honteux, qu’il doit repartir au second festin d’Esther. Un festin qui signe sa perte, puisqu’il finit pendu à la potence qu’il avait fait dresser pour Mardochée.

Mais l’extermination des juifs reste décrétée. Une nouvelle fois, Esther prend position en faveur du peuple afin de le sauver du péril. A sa demande, l’empereur accorde aux juifs le droit de se défendre, le jour du massacre. Un tel retournement de situation en faveur des juifs laisse le peuple Perse songeur. C’est au point que nombreux sont ceux qui demandent à devenir juifs. Le jour tant redouté arrive. La défaite des ennemis du peuple de Dieu est totale. Leurs dépouilles se comptent par dizaines de milliers. Pendant ce temps, les juifs sont en liesse. Dieu a conduit l’histoire pour protéger son peuple et le rendre victorieux.

Esther est vraiment un livre renversant ! Esther, une fille sans importance, devient impératrice. Mardochée, le portier, devient premier ministre. A l’inverse Haman, devant qui Mardochée ne voulait pas se prosterner, se prosterne devant Esther. Il avait tout, il perd ses richesses, sa fonction et sa vie. Enfin le peuple, qui était consterné, retrouve la joie et fait la fête.

Esther nous parle du renversement par excellence. En Jésus, Dieu s’abaisse lui-même pour nous apporter la délivrance de la colère. Il meurt pour nous, comme un malfaiteur. Mais après sa résurrection, il est élevé au rang de Seigneur des seigneurs.

Ce retournement de situation devrait aussi, aujourd’hui, nous amener à réfléchir. A l’instar de ces hommes qui se font juifs, dans le récit d’Esther, il nous faut revenir à Dieu pendant qu’il en est temps.

En effet l’histoire d’Esther se termine par la défaite de tous les ennemis du peuple. Cet acte de jugement nous parle du jugement bien plus redoutable qui attend les ennemis de Dieu, lorsque Christ reviendra.

Voilà qui appuie la conclusion du premier article sur Esther. Nous devons aujourd’hui nous déclarer pour Dieu devant les hommes. Nous le lui devons, nous le leur devons.


En partenariat avec www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

3 commentaires
  • ronath Il y a 7 années, 9 mois

    Amen, un très article, un très bon message! Dieu vous bénisse Dominique!
  • mirabelletrust Il y a 10 années, 3 mois

    ce combat etais un physique.. le complot etais clair...mais qu'en est il des gens qui vivent des combat spirituel tres profonde(possedée par l'exprit humain pendant le reve?) qui s'accouple sans le vouloir avec ces exprit et qui en souffre ayant essaier tout essaier pour avoir le recour de DIEU?je prie, je pleure, je jeune quelque fois mais cet exprit persiste,si quelqu'un est passer par là, dites moi comment avez vous fais pour vivre la sainte puissance de DIEU et soutenez moi dans vos prieres. je prie d'avoir la victoire d'esther
  • bignews Il y a 10 années, 4 mois

    chalomm à vous famille, oui la Bible dit de notre Dieu que lui seul change les temps et les circonstances. rien n'est impossible à notre Père; le tout c'est de lui faire confiance mais pour lui faire confiance,il faut le connaitre, avoir de l'expérience avec lui! quand on cloua le Seigneur Jésus, le diable croyait gagner, ne sachant pas que c'était contre lui même que la situation se retournait!