Meilleurs Voeux !!!

Meilleurs Voeux !!!

Ça y’est, la nouvelle année commence et avec elle son avalanche de bons vœux. " Bonne année " " Meilleurs vœux "… Lorsque je travaillais dans l’industrie, la société où j’étais employait plus de 400 personnes. Et comme j’étais dans le support informatique, j’avais l’occasion d’être en contact avec bon nombre d’entre elles, sans compter les fournisseurs. Chaque début d’année, le même flot de bons souhaits. Franchement, j’appréhendais…

Particulièrement lorsque la personne renchérissait : " et surtout une bonne santé… parce que tant qu’on a la santé c’est le plus important ! ". J’avais envie de répondre : " Mais non, ce n’est pas le plus important ! ". Mais souvent, je me résignais. C’était un peu lâche, je vous l’accorde.

J’aime bien l’apôtre Jean. Dans sa troisième lettre, il communique ses bons vœux à son ami Gaïus. " Cher ami, je souhaite que tu prospères à tous égards et que tu sois en aussi bonne santé physique que spirituelle ". Remarquez qu’il ne dit pas " en aussi bonne santé spirituelle que physique ". (3 Jean 1.2) Pour lui, le plus important, c’est la santé spirituelle de Gaïus.

Il me fait penser à Paul lorsqu’il écrit aux Ephésiens : " que le Dieu de notre Seigneur Jésus–Christ, le Père qui possède la gloire, vous donne, par son Esprit, sagesse et révélation, pour que vous le connaissiez ; qu’il illumine ainsi votre intelligence afin que vous compreniez en quoi consiste l’espérance à laquelle vous avez été appelés, quelle est la glorieuse richesse de l’héritage que Dieu vous fait partager avec tous ceux qui lui appartiennent, et quelle est l’extraordinaire grandeur de la puissance qu’il met en œuvre en notre faveur, à nous qui plaçons notre confiance en lui. " (Ephésiens 1.17-19) Ça, ce sont des vœux !

Si vous êtes d’accord, je nous les adresse : Que cette année, nous puissions mieux connaître ce Dieu extraordinaire venu à nous en Jésus-Christ. Qu’Il continue de nous éclairer comme il l’a fait au jour de notre salut pour que nous comprenions sa grâce. Qu’il fasse donc briller, plus que toute autre chose à nos yeux, le plan millénaire qu’il accompli de nos jours dans l’Eglise, pour que nous y prenions part. Que nous puissions être saisis par sa fin en apothéose, par la majesté de ce qui nous attend. Que par-dessus tout nous soyons confiants en celui qui, par le Saint Esprit qui agit en nous, peut réaliser infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou même pensons !

Merveilleux programme, n’est-ce pas ? J’ai hâte de m’y atteler dés maintenant.

En partenariat avec www.famillejetaime.com       



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire