Préparons-nous!

Préparons-nous!
Psaume 7/15: "Voici, le méchant prépare le mal, il conçoit l’iniquité, et il enfante le néant"

Introduction
Le psaume 7/15 nous enseigne une réalité : c'est que "Le méchant sait se préparer"
Mais en ce qui nous concerne sommes-nous prêts ?
Prêt en toutes circonstances ?

Mais à quel niveau un chrétien doit-il se préparer ?


1.  Se préparer à rencontrer Dieu
Pour se préparer à rencontrer Dieu, il faut se tenir sur son terrain: la sainteté; et se mettre en règle avec lui.
Un Jugement fut prononcé sur la Samarie qui refusa de revenir à l'Eternel, son juge.
Amos 4/12: "Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu…"
Mais malgré cela un espoir fut donné à Israël par Dieu, son avocat.
Amos 5/4: "Ainsi parle l’Eternel à la maison d’Israël : Cherchez-moi, et vous vivrez !"

Nous devons nous attendre à Dieu et à son exaucement.
La Bible nous parle d'un boiteux de naissance qui se tenait chaque jour à la porte du Temple.
Que faisait-il ? Qu'attendait-il ?
Il s'attendait à recevoir l'aumône Actes 3/5
En ce qui vous concerne, qu'attendez-vous de Dieu ?
Êtes-vous dans l'attente de quelque chose de particulier ?

J'aimerais vous encourager par ces mots: "Prépare-toi à la réponse de Dieu. Il est fidèle"

2.  Être prêt à rencontrer son passé
Lorsque nous devons affronter notre passé, c'est dans l'unique but de régler ce qui doit l'être. Jacob avait comme stratégie la fuite… mais une terrible nouvelle lui parvint !

Son passé était en train de ressurgir…de le retrouver !

Genèse 32/6-7a: "Les messagers revinrent auprès de Jacob en disant: Nous sommes allés vers ton frère Ésaü, et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes. Jacob fut très effrayé, et saisi d’angoisse."

Que fit Jacob ?
Il pria (v 9) et traversa deux nuits spéciales (v 13, 24).
Le résultat de ces deux nuits passées avec Dieu fit que Jacob boitait de la hanche.
Il lutta avec Dieu et apprit qu'on ne peut lutter avec Dieu sans en ressortir changé !
Le signe visible du changement n'était en réalité que l'image d'un changement plus profond qui allait le rendre capable d'affronter son passé.

Le passé a quelque chose de particulier dans le fait qu'il peut ressurgir même des années après: voilà pourquoi il est important de régler notre passé.

Régler son passé commence par le fait de pouvoir regarder ses adversaires.
Psaume 59/11b: "Mon Dieu vient au-devant de moi dans sa bonté, Dieu me fait contempler avec joie ceux qui me persécutent"
Savez-vous que la moisson qui nous attend aujourd'hui est celle qui a été semée hier ?

Car dans Galates 6/7b, il est clairement dit que ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
Au moment où je moissonne, c'est alors que je rencontre mon passé !

Le Psaume 92/11-12, nous dit que le passé une fois réglé nous donne la force du buffle
"Tu me donnes la force du buffle. Je suis arrosé avec une huile fraîche. Mon œil se plaît à contempler mes ennemis, et mon oreille à entendre mes méchants adversaires"

3.  Nous devons aussi nous préparer au pire
La vie chrétienne n'est pas dépourvue de difficultés ni de souffrances.
L'apôtre Pierre nous exhorte à être armés de cette pensée.
1Pierre 4/1a: "Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée"
En tant que chrétiens, nous sommes appelés à connaître des injustices, au quotidien !
Paul disait aux Corinthiens, en procès les uns avec les autres:
1Corinthiens 6/7: "Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt quelque injustice ? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt dépouiller ?"
L'apôtre Pierre disait de son coté dans 1Pierre 2/20b: "Si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c’est une grâce devant Dieu"
Il y a une réalité qui est propre à la vie chrétienne et que nous devons intégrer: c'est que vivre pieusement attire la persécution.
2Timothée 3/12: "Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés."

Jésus dira lui-même dans Matthieu 5/11: "Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi"

4.  Se préparer pour l’ultime voyage.
Notre mort n'a jamais été aussi proche !
Un aussi grand voyage se doit d'être préparé !
Dans 2Rois 20/1, Esaïe dit à Ézéchias: "Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus"
Paul, qui était en prison, disait dans Philippiens 1/23: "J’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur"
Nous devons aussi être prêts au départ d'un être cher...
La Bible nous enseigne que Dieu a compté nos jours et cette réalité doit être l'objet d'une préparation.

5.  Être prêt pour son retour.
Nous savons que le retour du Seigneur peut avoir lieu à tout moment, à toute heure.
Le retour de Jésus-Christ est une doctrine chrétienne, un fondement du christianisme et une espérance de l'Église.
1Thessaloniciens 5/4: "Vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur."

Le retour imminent du Seigneur doit nous pousser à veiller !
Son retour sera soudain, en un instant (atomos), en un clin d’œil, selon 1Corinthiens 15.52a.

Nous devons nous tenir prêts !

Matthieu 24/42: "Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra"
Matthieu 24/44: "Tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas"

Conclusion
Si nous sommes prêts, nous ne serons jamais déstabilisés.
2Pierre 1/8: "Si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ."
Si ces choses sont en nous, nous serons affermis (2Pierre 1/12) et nous ne broncherons pas (2Pierre 1/10) comme il nous arrive encore trop souvent de le faire…




Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires