Promesses tenues!

Promesses tenues!

Voilà revenu le temps des vacances, le temps du chassé-croisé de ceux qui vont et viennent sur toutes les routes possibles… Sur terre, sur mer, dans les airs, partout des allées et venues… Vous est-il arrivé de craindre prendre la route, le train ou l’avion ou tout simplement de les rater ?… oui… ouf ! Parce que, pour tout vous dire, moi aussi… Il y a des périodes comme ça où, tout à coup, une vilaine petite graine d’appréhension germe en nous et j’ai comme l’impression que cela m’arrive à moi plus souvent qu’à mon mari…les hormones féminines sans doute…

Départ – Arrivée... Au fait, cela me rappelle une anecdote qu’une dame âgée nous a racontée l’année dernière. (Pour plus de commodité, je l’appellerais Louise, je ne me souviens plus de son prénom).
Louise avait donc beaucoup voyagé durant sa vie, elle l’avait fait avec beaucoup de sérénité et dans la joie car elle avait une promesse de Dieu qu’elle serrait avec foi sur son cœur :

Psaume121:8
" L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée dès maintenant et pour toujours. "


Elle nous a assuré que pour elle c’était une évidence, une vraie réalité. Même le jour où elle s’est trompée de train en Allemagne… Lorsqu’elle s’est rendue compte de son erreur, il était trop tard, le train à grande vitesse avait déjà quitté la gare, plus question de sauter sur le quai…et puis, vu son âge, ce saut aurait de toute façon été risqué…

Le contrôleur désolé lui apprit que ce genre de train ne s’arrêtait jamais à sa gare de destination mais dans la grande ville suivante. Sur l’instant Louise fut désemparée, comment allait-elle rejoindre sa famille, que faire…? Elle pria intérieurement, se souvenant de son cher verset… Désormais, c’était donc l’affaire de Dieu !

Pris de compassion les autres voyageurs intercédèrent en sa faveur, ne pouvait-on pas faire quelque chose : " On ne va pas laisser cette dame âgée sans solution Monsieur le Contrôleur… " Donc, désormais, Dieu remettait l’affaire entre les mains du contrôleur…! Alors, évidemment, l’agent ferroviaire sembla tout à coup avoir une inspiration et on le verra plus loin c’était une idée un peu folle. Après quelques coups de fil, il promit de revenir bientôt et disparut vers l’avant du convoi.

Louise repensa à toutes les fois où Dieu l’avait sortie d’affaire lors de ses précédents voyages… Aujourd’hui encore, elle en était sûre, tout allait s’arranger…

C’est le sourire aux lèvres que notre homme " inspiré " revint : il avait exposé son idée farfelue au chef de train, celui-ci touché par l’histoire de notre voyageuse étourdie avait obtenu de ses supérieurs une faveur très spéciale: le beau train à grande vitesse allait s’arrêter, rien que pour elle, dans sa petite gare de destination… Dans tout le wagon, les cris de joie et de soulagement des passagers retentirent…

Et c’est avec beaucoup de dignité et de reconnaissance que Louise descendit dans la petite station, sous le regard attendri de ses compagnons de route et des agents ferroviaires…
En fait, du coup, elle était même très en avance sur son horaire d’arrivée…!

Cette histoire et la personnalité de Louise, sa foi, nous a beaucoup touchés et encouragés. Et figurez-vous que ce matin-là, quittant l’église, tout juste après nous avoir raconté son aventure, voilà que sa voiture n’a pas voulu démarrer…! Dieu après un aussi beau témoignage n’a pas voulu la laisser tomber, il a donc remis l’affaire entre les mains de trois jeunes gens qui passaient par là…!

Bonnes vacances !


9 commentaires