Que faire lorsqu'un chrétien aime une non-chrétienne ?

Que faire lorsqu'un chrétien aime une non-chrétienne ?

Question d'un Internaute : "Un chrétien peut-il épouser une non-chrétienne et vice-versa ?"

Le fait d'épouser ou non une telle personne ne relève pas des sentiments, mais de la volonté. Les sentiments sont comme une plante : un jour, une graine tombe en terre, germe, et donne une toute petite herbe. Si on la soigne, on l'arrose, on lui met de l'engrais, elle va grandir et devenir un arbre difficile à déraciner. Le chrétien fidèle, qui connaît la parole de Dieu, ne laissera pas une telle graine devenir un arbre. Par un acte conscient de sa volonté, il s'interdira un sentiment qui le mènerait hors des voies du Seigneur.

Oh, je sais, ce n'est pas "moderne" de prétendre que la volonté peut prévaloir sur les sentiments. Loin des nobles attitudes des héros du théâtre classique, comme "Le Cid", où le devoir prime sur l'amour, le monde d'aujourd'hui veut nous faire croire que lorsque les sentiments nous tombent dessus, il n'y a rien d'autre à faire que d'y céder. Jésus a une autre vision de l'amour, lorsqu'il dit :

"Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour." (Jn. 15.10)

L'amour est ici intimement lié à la volonté de garder les commandements. De plus, il va jusqu'à "ordonner d'aimer" ! :

"C'est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés." (Jn. 15.12)

Quelqu'un dira : "Mais je prie pour sa conversion, et je fais tout pour l'amener au Seigneur !"

Une des difficultés de gagner quelqu'un au Seigneur après avoir établi une relation amoureuse (même dans la chasteté), c'est la tentation pour le non-chrétien de vouloir se convertir pour plaire à l'être aimé qui veut le conduire à Christ. Il y a là un énorme facteur de risque, même si le phénomène est inconscient.

L'idéal serait de rester au stade d'une simple camaraderie, et d'amener la personne en contact avec la prédication de l'Évangile, et de chrétien(ne)s fidèles qui pourraient l'aider à venir à Christ.

"Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie." (Pr. 4.23



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

31 commentaires
  • Letoile97 Il y a 1 année, 11 mois

    moi je dirais personnellement que fréquenter un non chrétien c 'est difficile justement c'est pour cela que moi et mon ex ont s'est séparé car jusqu 'a maintenant il ne comprend rien de ceci il est ignorant. je remercie le Seigneur de m'avoir retirer de cette relation car cela fesait 5ans certes qu 'on était ensemble mais je ne ressentais pas l'amour véritable alors oui s'est difficile de fréquenter un non chrétien, malgré c est un homme gentil qui ne se fache pas qui ne se met pas dans les querelles etc et pourtant ce n 'est pas lui l'homme de ma vie. franchement je ne me vois pas me marier avec un non chrétien a part si il respecte ma foi en Dieu oui mais si il ne veut pas comprendre ce serais difficile . une autre solution c est si il est sur ton chemin et que Dieu veut toucher son cœur a travers toi qui l 'enmenera sur le bon chemin. et puis voila . Franchement c'est difficile et je ne jugerais jamais une chrétienne qui epouse un non chrétien et vice versa.
  • EmmaNuelle Il y a 2 années, 3 mois

    Après attention n'épousez pas un non chrétien dans le but de l'emmener à Dieu. Respecter sa liberté mais vivez votre foi et dites vous que Dieu choisit son moment. Si nous sommes heureux en couple, il ne nous appartient de lire dans les voies du Seigneur; Dieu est aussi de beaucoup de considérations humaines. Il a un plan pour chacun de ses enfants.
  • EmmaNuelle Il y a 2 années, 3 mois

    Je suis d'accord avec vous,, Dieu nous dit beaucoup de choses pour notre bien, mais il n'est pas un vieux moralisateur sourcilleux. On enferme souvent Dieu dans un corps de chrétien mais il est aussi à bien des égards dans des non chrétiens; le mari idéal est celui qui nous permet de vivre notre foi et nous épanouir en couple quelque soit son titre chrétien ou non... Dieu seul peut juger. Une application trop catégorique de la Bible nous montre qu'il peut y avoir beaucoup de drames dans les familles : exemple : st-paul dit femmes soyez soumises à vos maris ! quelle horreur quand on sait que beaucoup de femmes meurent sous les coups de leurs maris. Soumettez vous aux autorités ! pendant la seconde guerre mondiale, un tel commandement conduit à des comportements infâmes. Moi je crois que conserver un lieu de prières et d'échange et voir si nous arrivons à vivre seule sa foi est la meilleure manière de savoir si c'est ou pas l'homme ou la femme de notre vie. Dieu souffle dans les cœurs, et c'est lui qui donne l'amour. Le grand séparateur c'est le diable. Je suis choquée de voir qu'il y a ici des séparateurs sous les traits de chrétiens.
  • Afficher tous les 31 commentaires