Que feriez-vous si vous pouviez recommencer à zéro ?

Que feriez-vous si vous pouviez recommencer à zéro ?

De temps en temps, j’entends quelqu’un qui fait le commentaire suivant: “Si ma vie était à refaire, je n’en changerais pas un iota”. J’envie de telles personnes car ma vie n’a pas toujours été aussi ordonnée. Si je pouvais recommencer ma vie, il y a de nombreuses choses que j’aimerais changer. Si seulement j’avais su plus tôt ce que je sais maintenant !

Bien entendu, sauf dans des fantasmes tels que les voyages dans le temps, personne ne peut revenir dans le passé. Nous ne pouvons nous souvenir du passé que lorsque nous vivons dans le temps présent et que nous anticipons sur ce qui sera dans le futur. Mais lorsque nous passons d’une année à l’autre, il y a chaque fois ce sentiment d’un nouveau recommencement, un point de démarcation où nous réfléchissons aux changements qui seraient nécessaires et importants en ce qui concerne notre travail, nos relations, nos activités, nos finances, et bien d’autres aspects encore.

Ainsi, alors que nous ne sommes plus qu’à une semaine du 1er jour de 2007, nous nous mettons à réfléchir à ce que nous devrions faire différemment, nous fixant de nouveaux objectifs personnels et professionnels, prenant de nouvelles “résolutions”. Mais la vie est complexe et nous ne pouvons pas vraiment retaper tout ce qui semble devoir faire l’objet d’un changement ou de réparation. En matière de planification et de fixation d’objectifs, il vaut toujours mieux en rester à des choses simples.

Nos plans devraient être raisonnables, sinon nous risquons de devenir frustrés et découragés. Par exemple, si vous vous trouvez endettés de plusieurs milliers de dollars, peut-être que planifier d’avoir épongé vos dettes d’ici la fin de l’année prochaine est irréaliste. A la place, pourquoi ne pas tenter de réduire vos dettes de façon substantielle en réglant complètement un ou deux emprunts ? Ou bien, peut-être avez-vous rêvé d’avoir votre propre entreprise mais vous manquez de moyens pour démarrer ? Une bonne stratégie ne consisterait-elle pas d’opérer ce démarrage graduellement, comme un à-côté, en la regardant croître jusqu’à ce qu’elle atteigne un niveau où elle s’auto-suffirait – y compris en ce qui concerne vos besoins et ceux de votre famille ?

Pour autant, nos buts devraient nous amener plus loin, nous stimulant à atteindre d’autres paliers en matière d’accomplissement personnel, tout en restant atteignables. Par exemple, ne vous fixez pas comme objectif de courir le marathon la semaine prochaine, et encore moins le triathlon, si vous n’avez jamais couru un mille mètres de votre vie. Parfois, il vaut mieux atteindre ses buts par paliers. Un objectif consistant à réussir l’an prochain une formation vous permettant de vous préparer à un changement de carrière radical pourrait s’avérer un excellent moyen de croissance professionnelle à long terme.

La Bible nous offre de nombreux principes fort valables nous permettant de prendre un nouveau départ, de formuler de nouveaux plans et de nous fixer de nouveaux objectifs:

Le passé, c’est le passé. Les gens sages tirent expérience du passé, mais ressasser ses échecs c’est contre-productif et cela va à l’encontre du but recherché. L’apôtre Paul regrettait plusieurs choses de son passé mais, sachant qu’il ne pouvait rien y changer, il résolut tout simplement de vivre le moment présent et de se préparer pour le futur. “…mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ” (Philippiens 3:13-14).

Agissez selon les occasions qui se présentent. Nous sommes nombreux à remettre au lendemain ce que nous pouvons faire le jour même, planifiant sans cesse ou aspirant à faire des choses significatives, sans mettre nos plans à exécution.“A vous maintenant, qui dites: Aujourd’hui ou demain nous irons dans cette ville, nous y passerons une année, nous trafiquerons et nous gagnerons! Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain!...Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché” (Jacques 4:13-17) 

Préparez avec soin le futur. Le problème, avec le futur, c’est qu’il est incertain. Qui sait quel évènement surgira et modifiera nos projets ? Dieu le sait, ce qui fait que nous avons intérêt à le consulter avant de faire nos plans, recherchant sa sagesse et ses voies. “Recommande à l’Eternel tes œuvres, et tes projets réussiront”. (Proverbes 16:3). “Le cœur de l’homme médite sa voie, mais c’est l’Eternel qui dirige ses pas” (Proverbes 16:9)


 

 

© MANNE DU LUNDI est un article hebdomadaire de CBMC INTERNATIONAL, un ministère évangélique à but non lucratif qui a pour objet de servir les gens d’affaires et les professionnels qui veulent suivre Jésus, de présenter Jésus-Christ en tant que Seigneur et Sauveur auprès des autres gens d’affaires et professionnels.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire