Quel chrétien vous inspire en matière de solidarité ?

Quel chrétien vous inspire en matière de solidarité ?

Face à la pauvreté, qu’est-ce qu’un chrétien pourrait ou devrait faire ? Le SEL vous propose une série de 8 articles sur le sujet – à raison d’un article par semaine. Face à la pauvreté, il y a de multiples manières de bien faire : à chacun de trouver la ou les sienne(s) !

Réponse n°2 : s'inspirer des autres

La pauvreté. Face à l’ampleur de la tâche et après avoir prié, le chrétien peut rapidement se sentir démuni et ne pas savoir quoi faire. Nous n’y pensons pas toujours mais pourquoi ne pas commencer par regarder à ce que d’autres croyants ont pu faire en matière de solidarité, qu’il s’agisse de figures célèbres ou de personnes de notre entourage ?

  • Se laisser interpeler

Bien avant nous, d’autres chrétiens se sont déjà engagés face à la pauvreté. Nous aurions alors tort de ne pas profiter de leurs enseignements. Si l’amour du prochain peut parfois être une notion abstraite ou une belle expression, les exemples de ceux qui nous ont précédés sont là pour rendre les choses concrètes et pour nous montrer qu’il est possible de se mobiliser avec succès face à la pauvreté. Dans un dictionnaire, des exemples accompagnent une définition pour en donner une illustration et une meilleure compréhension. Laissons-nous alors interpeler par ces parcours de vie et demandons-nous en retour ce que signifie pour nous d’aimer notre prochain !

  • Avoir des modèles

Une fois ce constat posé, vers qui regarder pour se laisser interpeler ? Les croyants qui se sont investis dans le domaine de la solidarité ne manquent pas. Cette profusion témoigne justement de l’importance que l’action sociale peut revêtir au sein de la foi chrétienne. Pour autant, ils ne nous sont pas toujours bien connus. Or, pour pouvoir tirer des enseignements de leurs parcours, il est nécessaire de les connaître un minimum. Quand Paul encourage les Églises à l’imiter, elles savent qui il est. Quand il supplie les Corinthiens d’être ses imitateurs (1 Corinthiens 4 : 16), il faut savoir que Paul a prêché pendant un an et demi dans cette ville (Actes 18 : 1-11). Intéressons-nous alors aux figures chrétiennes de la solidarité : William Booth, Henry Dunant ou encore Mathilda Wrede !

  • Une source d'inspiration

Le Larousse définit un modèle comme une « personne citée ou choisie à titre d'exemple pour qu'on s'inspire de sa conduite ». Un modèle en matière de solidarité est donc plus qu’une simple illustration de l’amour du prochain. Cet exemple devrait aussi avoir une incidence sur notre façon de nous comporter. Dans son épître, lorsque Jacques donne en exemple « les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur », il s’attend non seulement à ce que ses lecteurs soient encouragés par ce souvenir, mais aussi à ce qu’ils suivent leur modèle : « Mes frères et sœurs, prenez pour modèles de patience dans la souffrance les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur » (Jacques 5 : 10). Ainsi, en matière de solidarité, nous avons beaucoup à apprendre de la persévérance de William Wilberforce ou de la confiance en Dieu d’August Hermann Francke par exemple !

  • S'inspirer et non copier

En s’intéressant au parcours de personnalités de l’action sociale, l’idée n’est pas de chercher à reproduire à l’identique ce qu’ils ont pu faire, à la façon dont il peut nous arriver parfois de copier un modèle en arts-plastiques. En effet, si George Müller a fondé des orphelinats, ce n’est pas pour autant qu’il nous faut forcément, à notre tour, nous occuper d’enfants vulnérables ou abandonnés. Cela n’aurait pas de sens ! Chaque chrétien a sa propre vocation. Nous ne sommes pas tous appelés à être des Martin Luther King ou des William Booth. Si nous devons regarder à leurs histoires, c’est bien pour nous en inspirer et non pour nous y comparer ou pour nier notre spécificité. Chaque chrétien est appelé à se soucier des plus démunis, mais tous n’ont pas vocation à travailler à temps plein dans l’humanitaire.

 Alors, quel chrétien vous inspire en matière de solidarité ?

 

Nicolas Fouquet / Chargé de mission éducation au développement au SEL

 
SEL


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Elsa Bénévole du Top Il y a 2 années, 3 mois

    Joyce Meyer, m'inspire beaucoup. Je benie le SEIGNEUR pour sa vie. Hand of hope est une bénédiction .