Reprenez courage

Reprenez courage

Quand j’affronte une chose que je redoute, je n’aime pas aller au lit. Pourquoi est-ce que je m’endors comme un lion courageux alors qu’un petit chiot tremblant se réveille à 2h30 du matin ? Tout mon courage s’étant enfuit.

Je ne suis pas au mieux de ma forme au milieu de la nuit. La raison se sauve et la peur ou la colère - ou ma réaction du jour, quelle qu’elle soit, face aux événements que j’affronte – prend le dessus.

Mes problèmes enflent, depuis un petit ruisseau jusqu’à une rivière infranchissable.

Une fois, j’avais une chose à faire que je redoutais. Je ne sais pas pourquoi ça m’ennuyait autant parce que j’avais déjà fait des choses similaires à de nombreuses reprises. Mais celle-là m’effrayait.

J’ai commencé à me réveiller au milieu de la nuit avec des crises d’angoisse. J’ai lutté contre elles. J’ai prié et crié à Dieu pour qu’Il m’aide.

Une nuit, je me suis réveillé avec un bout de chanson que je ne connaissais pas en tête. Je crois honnêtement que c’était le Saint-Esprit qui la chantait en moi.

« Tu es fidèle, Dieu tu es fidèle. » Nuit après nuit, quand je me réveillais à la merci de la peur, ce bout de chanson se répétait encore et encore dans ma tête. « Tu es fidèle, Dieu tu es fidèle. »

Dieu s’est chargé de cette situation et j’ai survécu (de toute évidence). Mais ce qui me frappe, c’est le fait que Dieu m’ait donné une chanson pour remplacer ma frayeur.

Un chant dans la nuit

Je suppose que je ne suis pas le seul à avoir jamais affronté des craintes nocturnes. Écoute ce témoignage, écrit il y a plus de 2500 ans.

Le jour, l'Éternel m'accorde sa bienveillance ; La nuit, son cantique m'accompagne. C'est une prière au Dieu de ma vie.…” (Psaumes 42.9, Colombe)

Le courage. Je le perds si souvent. Mais Dieu est celui qui combat contre la peur dans ma vie. Il m’a donné les promesses de Sa Parole. Il fortifie mon cœur quand je décide d’affronter ma peur. Il me chante des chants de délivrance. « Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse, Tu m’entoures de chants de délivrance » (Psaumes 32.7)

« Soyez forts et prenez courage, vous qui vous attendez à l’Éternel. » (Psaumes 31.25, Semeur)

« Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l’Écriture : J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé ! nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons, sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence. Car tout cela arrive à cause de vous, afin que la grâce en se multipliant, fasse abonder, à la gloire de Dieu, les actions de grâces d’un plus grand nombre. C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour » (2 Corinthiens 4.13-16).

« Nous sommes donc, en tout temps, pleins de courage, et nous savons que, tant que nous séjournons dans ce corps, nous demeurons loin du Seigneur, car nous vivons guidés par la foi, non par la vue. Nous sommes pleins de courage… » (2 Corinthiens 5.6-8).

Musique coincée

Quatre fois dans le premier chapitre du livre de Josué, Dieu insiste sur cette parole qu’Il essaie de faire pénétrer dans l’esprit de Josué : « Prends courage ! » Tout comme un conducteur de chant qui répète la même phrase 34 fois, il semble que Dieu cherchait un point d’entrée dans l’esprit de Josué afin d’y diffuser Sa foi.

Quand Josué a reçu le message, il est devenu un général courageux, frappant ses ennemis par des attaques éclairs, ordonnant même au soleil de ne plus bouger et l’orbe brûlant a obéi assez longtemps pour permettre aux hommes de Josué de gagner la bataille. Il a agi avec conviction, n’étant plus paralysé par la peur.

Tout le monde a peur, à un moment où à un autre. Si nous en restons là, nous sommes coincés. Nous ne pouvons pas aller plus loin. Mais si nous crions à Dieu et que nous commençons à chanter et à méditer Ses promesses, bientôt, le courage revient, attrape la peur par le col et la jette dehors, claquant la porte derrière elle.

Cette chanson qui m’est venue en pleine nuit a persisté si longtemps dans ma tête que je suis finalement allé sur internet pour voir si je pouvais la trouver. Elle s’appelle : « Pas une fois » de Matt Redman. En fait, je l’avais déjà entendue une fois mais je l’avais complètement oubliée, jusqu’à ces concerts nocturnes.

 

« Je me tiens tout en haut de la montagne

Et je vois tout le chemin parcouru,

Sachant qu’à chaque pas

Tu étais là avec moi.

 A genoux sur ce champ de bataille

Je vois tout ce que Tu as accompli

Sachant que toutes les victoires remportées

L’ont été par ta puissance œuvrant en nous

Des cicatrices et des luttes en chemin

Mais avec joie notre cœur peut dire

Oui, notre cœur peut dire :

 

Pas une fois Tu ne nous as laissé marcher seuls

Pas une fois Tu ne nous as laissé nous débrouiller seuls

Tu es fidèle, Dieu tu es fidèle

 

A genoux sur ce champ de bataille

Je vois tout ce que Tu as accompli

Sachant que toutes les victoires remportées

L’ont été par ta puissance œuvrant en nous

Des cicatrices et des luttes en chemin

 

Mais avec joie notre cœur peut dire

Oui, notre cœur peut dire 

Pas une fois Tu ne nous as laissé marcher seuls

Pas une fois Tu ne nous as laissé nous débrouiller seuls

Tu es fidèle, Dieu tu es fidèle. »

 

Cette nuit, quand tu t’éveilleras à cause des craintes apportées par l’ennemi, je prie Dieu pour qu’Il te donne Sa chanson.

 

((*Copyright Info: Song Title: Never Once CCLI#: 5997055Writer(s): Jason Ingram, Matt Redman, Tim Wanstall

Artist: Matt Redman))

 

Dans les deux prochaines Taches, nous parlerons de comment reprendre courage et obliger la peur à faire ses valises. Ne le rate pas !

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

8 commentaires