Suis-je bête?

Suis-je bête?

Qui n'a jamais prononcé ou entendu cette phrase, parfois même avec un adjectif moins élégant ? 

Lorsque j'enseignais, il arrivait, après s'être trompés, que des élèves s'exclament : "Suis-je bête ?" Souvent, avec leur intonation, on pouvait remplacer le point d'interrogation par celui d'exclamation. Je leur répondais alors : "Les bêtes broutent dans le pré. Ici il y a des humains. L'erreur ne fait pas de nous des animaux..."

Les bêtes broutent dans le pré, d'accord. Et nous ? Notre but étant de progresser, la déception après une erreur est chose normale, voire saine.

Il y a cependant des réflexes qui ont la vie dure. Cette petite phrase qui jaillit est souvent révélatrice de scories de dévalorisation, de ce fond négatif que nous avons peut-être inconsciemment construit suite à des propos peu bienveillants de collègues ou de parents.

Nous sommes des personnes qui commettent des erreurs, certes, mais nous restons des personnes. Apprenons à faire la différence entre "être" et "faire" et commençons à "pro-clamer" des expressions telles que "quelle bêtise j'ai - ou tu as - faite" plutôt que (se) coller des étiquettes négatives. Et rappelons-nous ce que dit la Bible à notre sujet :

" Le jour où Dieu créa l'humain, il le fit à la ressemblance de Dieu." Genèse 5.1

" C'est toi qui as créé mes reins; tu m'abritais dans le sein maternel. Je confesse que je suis une vraie merveille, tes oeuvres sont prodigieuses : oui, je le reconnais bien." Psaume 139.13-14

" Fils, vous l'êtes bien: Dieu a envoyé dans nos coeurs l'Esprit de son Fils, qui crie : Abba-Père ! Tu n'es donc plus esclave, mais fils; et, comme fils, tu es aussi héritier : c'est l'oeuvre de Dieu." Galates 4.6-7

 

Une prière pour aujourd'hui.

Seigneur, merci de m'aimer comme fils/fille. Efface de ma bouche les paroles négatives et aide-moi à proclamer ta vérité.

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires