Ta relation avec Dieu

Ta relation avec Dieu
Dans quelle condition se trouve ta relation avec Dieu ?

- S’agit-il de quelque chose d’accidentel lorsque la vie te réserve un coup dur ?
- S’agit-il de quelque chose d’occasionnel lorsque tu as du temps et que ton horaire te le permet ?
- S’agit-il de quelque chose de superficiel puisque la vie est bonne pour toi et que tout roule à merveille ?
- S’agit-il d'une relation passée ou d'un lointain souvenir ?
- Où s’agit-il d’une relation qui revêt le statut d’essentiel parce que tu ne peux t'imaginer vivre sans ce lien permanent qui t'unit à ton Père céleste ?

David décrivait sa relation avec Dieu comme suit :

"Comme une biche soupire après des courants d'eau, Ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu! Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant: Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu ?" (Psaumes 42:2-3)

"O Dieu ! Tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, Dans une terre aride, desséchée, sans eau. Ainsi je te contemple dans le sanctuaire, Pour voir ta puissance et ta gloire. Car ta bonté vaut mieux que la vie: Mes lèvres célèbrent tes louanges. Je te bénirai donc toute ma vie, J'élèverai mes mains en ton nom. Mon âme sera rassasiée comme de mets gras et succulents, Et, avec des cris de joie sur les lèvres, ma bouche te célébrera. Lorsque je pense à toi sur ma couche, Je médite sur toi pendant les veilles de la nuit. Car tu es mon secours, Et je suis dans l'allégresse à l'ombre de tes ailes. Mon âme est attachée à toi; Ta droite me soutient." (Psaumes 63:2-9)

"Je demande à l'Éternel une chose, que je désire ardemment: Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l'Éternel, Pour contempler la magnificence de l'Éternel Et pour admirer son temple." (Psaumes 63:4)

David devait connaître Dieu d’une façon très intime pour être en mesure de s’exprimer de cette façon. Dieu n’était pas seulement un ami, à qui il rendait visite lorsque son horaire le lui permettait. La relation qu’il avait avec Dieu était aussi essentielle que l’air qu’il respirait. Peu importe les temps d’épreuves ou les temps de bénédictions qu’il traversait, Dieu était son appui, son confident, son refuge et sa forteresse.

David avait découvert une clé essentielle. Nous ne pouvons marcher victorieusement sur le chemin de la vie chrétienne sans entretenir une relation intime avec Dieu. Que se soit à travers l’épreuve, qui veut nous faire croire que Dieu nous a laissé tomber, ou la bénédiction qui veut nous faire oublier notre dépendance envers Dieu. Peu importe les circonstances, qu’elles soient positives ou négatives, il y aura toujours des embûches et des distractions pour nous amener à nous éloigner de Dieu. C’est pourquoi il est vital de comprendre que de développer une véritable relation intime avec Dieu ne se produit pas de façon accidentelle. Non... Ce type de relation peut seulement se développer d’une façon intentionnelle, et ce, peu importe les circonstances.

Au fur et à mesure que nous développons cette relation, nous constatons rapidement que nos circonstances négatives sont moins pénibles à traverser et que les circonstances positives ne nous permettent plus d’oublier, parce que Dieu est là tout près de nous et qu'il nous accompagne à chaque pas.

Tout comme David, nous savons maintenant où aller puiser notre force, notre courage, notre direction, notre appui et notre réconfort.

Développer une intime relation personnelle avec Dieu transformera votre vie à jamais et c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous offrir.


De l’intention à l’action :

- Commence aujourd’hui même à t’approcher de Dieu et cesse de remettre à demain.
- Fais de ce temps de dévotion quotidien une priorité essentielle et intentionnelle.
- Fixe-toi un objectif quotidien. Commence par un nombre de minutes réaliste, commence par 10 minutes, 15 minutes, 20 minutes par jour. Ne te fixe pas un objectif d’une heure par jour que tu ne pourras maintenir.
- Persévère malgré les montagnes et les vallées.
- Forme un duo d’encouragement. Demande à une personne (ton conjoint, ta conjointe, un ami, une amie, un frère, une sœur, n’importe qui...) de débuter elle aussi un temps de dévotion quotidien et encouragez-vous mutuellement.
L’encouragement et la redevabilité ont fait leur preuve.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires