Un chrétien peut-il faire de la politique ?

Un chrétien peut-il faire de la politique ?

Chrétien et engagé en politique ??

Est-il possible de concilier les deux avec sagesse et en vérité ?

Etude de mots :

Politique

  • Etymologie : vient du latin politicus, lui même issu du grec politikos, citoyen. La racine grecque est polis, la ville.

  • Définition : qui a trait aux affaires publiques, au gouvernement d’un état ou aux relations entre états.

Chrétien :

Nous sommes dans le monde, MAIS nous ne sommes pas du monde.

Nous sommes aussi le sel de la terre et la lumière du monde.

Comment concilier ces deux aspects quand il s’agit de politique ?

Des exemples bibliques :

  • Abraham gérait une grande famille et de nombreux serviteurs

  • Joseph est devenu le bras droit de Pharaon

  • Moïse gérait tout un peuple en exil

  • David gérait un royaume

  • les Hébreux étaient impliqués dans la vie de leur cité

  • l’apôtre Paul connaissait des proches de l'empereur romain (Philippiens 4.22)

  • en tant que citoyen romain, Paul avait fait appel à César

  • les premiers chrétiens, de par leurs prises de position, ont subi la persécution

Historique :

Les colons qui ont créé les USA, étaient des protestants. La constitution américaine se réfère directement à la Bible.

Certains chrétiens connus ont été des conseillers de présidents de la république, voire même présidents. D’autres sont ou ont été ministres ou hauts fonctionnaires.

L’avis des chrétiens, en particulier sur des questions éthiques, est pris en compte.

Tout chrétien fait de la politique :

Le droit de vote s’est peu à peu généralisé. Les citoyens qui ne votent pas ou votent “blanc” font aussi de la politique, à leur insu.

Le silence des églises sur des sujets de société est par moments assourdissant. Quand d’autres groupes chrétiens sont extrémistes voire violents dans leurs positions (vis à vis de l’avortement par exemple)

S’engager en politique ?

Etre le sel de la terre et la lumière du monde n'est surtout pas réservé à des mieux sécurisés et confortables. Certains partiront missionnaires dans des pays fermés à l'évangile, d'autres iront la nuit dans les rues pour parler aux prostituées. D'autres se sentent appelés à travailler pour le bien-être général, en s'investissent dans des associations ou en politique.

Comme dans tous les métiers ou les engagements un peu pointus, il ne suffit “d’avoir envie de” pour avoir les capacités psychologiques, physiques et intellectuelles pour assumer pleinement son engagement.

Dans le milieu difficile, voire corrompu, de la politique, il faut d’autant plus être appelé, en l'occurrence par Dieu, pour pouvoir y porter du fruit, dans la paix, avec sagesse et en demeurant dans l’intégrité. En effet les hommes politiques sont en permanence soumis à des pressions diverses, dans une ambiance où le désir de pouvoir est souvent exacerbé, où l’argent est roi et où les demi-vérités et le mensonge sont omniprésents.

En conclusion :

Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.
1 Pierre 2.11

Nous sommes donc des ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu adressait par nous son appel. Nous supplions au nom de Christ : « Soyez réconciliés avec Dieu !
2 Corinthiens 5.20

Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.
11 Corinthiens 10.31

Nous avons tous des appels différents. A chacun de nous de discerner dans la prière là où Dieu nous attend, et donc ce pour quoi il nous a préparé, et de nous entourer de chrétiens de confiance et d’intercesseurs qui nous soutiendront dans notre démarche. Un chrétien qui s’engage dans la politique devra toujours garder les yeux fixés sur Jésus, et rester fidèle à ses principes avant tout autre chose.

Quoi que nous fassions, rappelons-nous toujours que nous sommes sur cette terre les représentants de Jésus le Fils de Dieu, et que nous sommes appelés à tout faire pour sa seule gloire.

45 commentaires
  • Samy Il y a 5 jours, 11 heures

    Rien n'empêche un chrétien de faire de la politique, biensûr. Mais il aura forcément un programme qui ne passera absolument pas dans l'opinion publique (contre le mariage gay, contre l'avortement, contre l'euthanasie, contre la légalisation des drogues "douces", etc...). Donc il n'obtiendra pas beaucoup de voix, à part les quelques votes des gens de son église locale. Maintenant, un vrai chrétien qui arriverait tout de même à de hautes sphères politiques et pouvoir ainsi changer certaines choses...pourquoi pas, mais dans la société dans laquelle on vit, j'en doute fort qu'il ou elle puisse arriver à de hautes fonctions sans faire partie du système (illuminati, francs-maçons, Bilderberg, et Cie)!!!
  • christof Il y a 1 semaine, 1 jour

    Un chrétien doit faire de la politique, tu as une position à défendre ne serais-ce que de parler de Dieu. Si tu ne défend pas ton opinion et tu défends pas la position du christianisme tu risque ton Etat va t'imposer sa politique. Et la tu peux avoir la mauvaise surprise que ton pays devienne une nation hostile à Dieu. On dit que l'on mérite le gouvernement que nous avons. Si les chrétiens ne fond pas de politique alors qui va voter des lois pour le bien de la société.
  • sophianta Il y a 1 semaine, 1 jour

    Pour ma part, un Chrétien qui veut plaire à Jésus-Christ son maître, ne peut réussir son engagement dans la politique. : il pourra certainement apporter de la lumière de vérité individuellement à quelques personnes du milieu mais ne pourra jamais changé un système car entrer dans la politique c'est épouser un système dont les valeurs bibliques vont à contre courant. J'en connais plusieurs qui ont tenté cette aventure en se faisant élir "Maire ou député " et qui ont fini par jeter l'éponge. A moins que l'on ait un esprit cautérisé, l'Esprit de Christ contestera toujours avec l'esprit de ce monde. A chacun de choisir !!! Tout est permis mai tout n'édifie pas...
  • Afficher tous les 45 commentaires